Aller au contenu

Bibloc

Membre
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

3 Doux

À propos de Bibloc

  • Rang
    Aérotrain
  1. pour des installations neuves, sans aucun doute. Convertir de l'existant, c'est déjà autre chose. On ne le fait que pour répondre à des situations particulières, comme Bellegarde-Genève. Pour Paris-le Mans, on en parle à intervalles réguliers, peut-être quand la dernière loco 1500 V pur aura disparu. Pour l'Italie, je leur souhaite de garder leurs petites lignes sous 3 kV plutôt que de se lancer dans une conversion au 25 kV ! Wiki : réseau italien : 16 752 km à écartement normal dont 11 969 électrifiés dont 1 350 km sur LAV
  2. le Portugal a opté pour le 25 kV il y a bien longtemps, il me semble, non ?
  3. quand on voit le maillage de petites lignes en 3 kV en Italie, j'ai comme un doute, même s'ils ont eu la sagesse d'introduire le 25 kV sur leurs LAV (la DB n'a pas encore compris !)
  4. dis ça aux Allemands avec leur 16,7 Hz (même sur LGV !) au contraire, le continu provoque en général un effet de choc qui écarte la victime , c'est sur de l'alternatif qu'on reste collé. Du coup les seuils en alternatif sont plus bas qu'en continu Les normes européennes définissent le domaine de la basse tension (sigle BT) comme les tensions comprises entre : 50 et 1 000 volts en régime de tension alternative ; 120 et 1 500 volts en régime de tension continue. ceci dit, ayant déjà pris une bonne châtaigne en 220 V, je ne me frotterais pas au 1000 V alternatif !
  5. Actu RATP

    aujourd'hui, 17 h 30, la dernière caisse (28141) est sur les rails, relevée par deux Kirow, celle de TSO et celle de Dijon, une à chaque bout. Ne restent sur le chantier qu'elle et la 8141. Les autres sont parties
  6. Actu RATP

    ne serait-ce qu'envoyer ce matin avant la reprise une inspection à pied, ça aurait évité d'envoyer un train sur une pareille brèche. Et qu'on ne dise pas qu'on ne pouvait pas y penser. Le centre de Saint-Rémy était sous les eaux ce matin. La ligne a les pieds dans l'eau à cet endroit entre l'Yvette et un étang qui longe le talus. Il semble que c'est cet étang qui a débordé et creusé sous la ligne. Un cantonnier aurait pu donner l'alarme. sans compter qu'il y a trois semaines, un chantier très mal géré (mais bien profitable !) a coupé la RD 906 en face de la gare de Courcelle, ce qui oblige à un détour de 5 à 8 km par des routes étroites et tortueuses. Je ne sais pas encore quel genre d'horaires auront les bus de remplacement ..
×