Aller au contenu

Arlanda express

Membre
  • Compteur de contenus

    398
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

85 Chaud

À propos de Arlanda express

  • Rang
    Ice

Infos Personnelles

  • Ville
    Lutèce

Infos Métier

  • Entreprise
    Guess what
  • Service
    compris
  • Métier & Lieu
    RC - Noisy

Visiteurs récents du profil

3 025 visualisations du profil
  1. Ben il y a déjà des TER qui font Bellegarde - Cornavin, donc je suppose que le problème a déjà dû se poser. Quel est le système de signalisation installé ? Si je me souviens bien, sur l'ancienne ligne Annemasse – Eaux-Vives, la signalisation était française en BM avec ouverture du signal de départ des Eaux-Vives à partir d'Annemasse sur appel téléphonique du mécanicien. J'imagine que tout ça c'est du passé, mais y aura-t-il un changement de système à la limite Ambilly-Thonex ?
  2. Tiens, je suis tombé la-dessus dans le dernier numéro de Télérama. Opinion ?
  3. Je suis bien d'accord. En même temps, c'est ce que les clients sont forcés de subir. D'ailleurs, j'ai lu un ou deux articles qui pestaient contre ce principe de tarification « dépassé », qui conduirait à payer cher des places dans des trains quasi-vides, car le prix n'est pas fonction du taux de remplissage mais simplement de la proximité à la date de départ… Vrai ou faux ?
  4. Ben oui, il me semble bien que quand la première voie nouvelle a été inaugurée par Mitterrand, le slogan de l'époque c'était « la grande vitesse au prix de la ligne classique ». Je peux me tromper, mais il me semble bien que c'était ça (bon, j'étais en 5ème à l'époque, ça ne nous rajeunit pas). On l'évoque plus ou moins dans cette video de l'INA (« ce ne sera pas un train de prestige … places de seconde au tarif normal »). Ben, je ne sais pas, si je cherche un aller pour mardi prochain à 8 heures…Cf. pièce jointe ? Bonne fin d'après-midi !
  5. Je crois que la FNAUT s'en est saisi, mais pour l'instant, il n'y a pas de résultats manifestes… Je me souviens, quand j'étais môme dans les années 70, il y avait un pub' qui passait à la télé d'alors : « Le train, c'est simple, c'est 22 centimes du kilomètre ». Sur le site de l'INSEE, il y a un convertisseur francs → euros qui tient compte de l'inflation. 22 centimes de 1975 équivalent à 16 centimes d'euros actuels. Je ne sais pas exactement quelle est la longueur du trajet Paris MPT → Le Mans en passant par la voie nouvelle, mais disons 200 km me paraît une bonne estimation. À ce régime, 200 * 0.16 = 32 euros. On est presque au double, en seconde plein tarif… et faudra pas me dire que c'est la faute aux charges salariales ! :p
  6. Tout d'abord, désolé. Je m'attendais à avoir des notifications de réponse, comme c'est souvent le cas, et je n'ai rien eu. J'ai fini par me dire que ça ne devait avoir suscité l'intérêt de personne, et je suis passé à autre chose… Bref, mes excuses. On n'a pas tellement le choix, à vrai dire. C'est carte liberté ou un abonnement forfait à 600 euros par mois ou payer le plein tarif. Mon abonnement fréquence ne couvrait certes qu'un parcours, mais ce parcours représente 95 % de mes déplacements en train en dehors de la région parisienne pour laquelle j'ai mon Navigo. Donc, certes, je peux profiter de meilleurs prix sur les autres liaisons TGV, mais, pour ainsi dire, peu me chaut. Bon, je ne crache pas dessus, mais il faut bien comprendre que les (anciens) possesseurs d'abonnements Fréquence se préoccupaient surtout de leur parcours. Les abonnements France entière devaient être très minoritaires. En outre, comme je le disais, l'abonnement fréquence était valable sur la ligne classique Paris - Chartres - Le Mans. Avec la carte liberté, on arrive à des aberrations. Vérifiez vous même sur oui.sncf : Le Mans - Chartres en TER : 22 €. Le Mans - Paris en TER : 15 €. Allez comprendre. Tiens, d'ailleurs, ça me fait penser à autre chose : sur un trajet Paris - Chartres (par exemple), pourquoi n'est-il pas possible de ne payer que le trajet Chartres - Rambouillet, si l'on a un pass Navigo valable ? Ceci dit, bien sûr, c'est vrai, la SNCF n'est pas obligée de vendre des cartes de réduction. Mais ce serait suicidaire : un aller-retour plein tarif au Mans, c'est 120 euros aux heures de pointe. Une location de voiture à la journée coûte 40 euros. Même avec les péages et l'essence, je suis sûr que l'aller-retour en voiture revient moins cher. Plus long, certes. Mais moins cher. La Carte liberté a dû mal à passer chez certains : payer un billet de seconde sur la base d'une décote du tarif maximal de la première, ça paraît un petit peu outré. Je peux comprendre. Heureusement, il reste les PREM's !
  7. Hello, hello. Mon abonnement fréquence Paris - Le Mans à 440 € prenant fin début septembre, je me prépare donc à acheter une nouvelle « carte Liberté ». Je ne peux cependant pas me défaire de l'impression – partagée apparemment par de nombreux autres clients – que le nouveau système de réduction « pro », sous couvert d'un marketing soigneusement édulcoré par la direction commerciale, cache en réalité une arnaque. Voyons voir : 440 € pour un abonnement fréquence, billets à 24,5 ou 31 € (de mémoire, depuis mai les tarifs sont à 30 € quel que soit le train…) aux heures de pointe. Réduction 50 % sur les TER, y compris sur le billet Paris - Chartres que je prends régulièrement. Carte liberté : 400 €. Billets à tarif unique 33 €, soit 8,5 € d'augmentation, ou 17 de plus par A/R aux heures creuses (pour, pour être honnête, il était rare d'avoir deux billets à 24,50 euros, mais un sur deux était plus fréquent. Total : 55,5 € contre 66 maintenant) ! Donc, à partir de quatre voyages, la différence de prix des deux cartes est déjà compensée. En outre, la nouvelle carte ne donne droit à aucune réduction de tarif sur la ligne TER Paris - Chartres - Le Mans. Pas étonnant que les gens râlent… (J'ai d'ailleurs l'impression que l'axe Paris - Le Mans - Nantes / Rennes est la principale victime de la voracité de la SNCF : il y a deux ans, on avait un OUIGO à 17h26 au Mans pour rentrer sur Paris. Il a été supprimé en décembre 2019…)
  8. Sans climatisation ni eau, les passagers d’un train Paris-Clermont bloqués toute la nuit Un suicide et une rupture de caténaire ont provoqué un retard d’une douzaine d’heures. Très éprouvant en cette période de canicule. http://www.leparisien.fr/economie/canicule-2019-sans-clim-sans-eau-ni-toilettes-les-passagers-d-un-train-paris-clermont-bloques-toute-la-nuit-28-06-2019-8104941.php
  9. À ce sujet (il faudrait peut-être déplacer le message ?) est-ce que quelqu'un sait si la SNCF utilise toujours le 50 MHz pour la transmission vidéo sol-train de l'EAS ?
  10. EDF est propriétaire des unités de production (centrales). RTE est responsable du réseau de transport à haute tension (je suppose > 63 kV). ERDF s'occupe du réseau capillaire (MT, BT). Les trois entités sont différentes.
  11. Je suppose que ces 24 € seront « hors Pass Navigo », comme l'Orlyval… Franchement, je ne vois pas l'intérêt. Je pensais que le projet envisageait de construire une nouvelle emprise ferroviaire. S’il s'agit juste de réemprunter l'actuelle voie entre Aulnay et CDG2, n'importe quel incident, électrique ou autre, survenant sur un RER B bloquera immédiatement les navettes. Ça ne résoudra strictement rien. Autant effectivement améliorer l'infrastructure du RER B.
  12. http://www.legorafi.fr/2017/12/08/sncf-un-train-arrive-a-lheure-provoque-la-paralysie-de-la-gare-montparnasse/
  13. Je prends le TGV ce matin à PMP pour Saint-Pierre des Corps. J’arrive, rame éteinte. Annonce : panne électrique. 15 min plus tard, retour de l’alimentation caténaire, on part avec 30 min de retard, mais on part. Retour ce soir vers Paris, gros souk. L’agent sédentaire à quai me dit sautez dans le premier train, la situation à PMP n’a fait qu’empirer. Coup de bol, la circulation de 15 h je crois, était toujours à quai, il était 17 h. Quelque minutes plus tard, elle est expédiée sur un itinéraire dévoyé vers PAZ à partir de Massy. Parfait pour moi qui habite l’est parisien, merci le CNO. Annonce de l’ASCT à bord : retard dû à un incendie volontaire dans un poste électrique ce matin à PMP. Aucune trace de quoi que ce soit du genre dans la presse. Quid ?
  14. Wow. Je connais bien Senonches, depuis les années 70, je ne crois pas avoir jamais vu un train à la gare. Franchement je croyais que les rails avaient été déposés.
×
×
  • Créer...