Aller au contenu

Ethan

Membre
  • Compteur de contenus

    19
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

2 Doux

À propos de Ethan

  • Rang
    Aérotrain

Infos Personnelles

  • Ville
    Lyon
  • Hobbies
    La photo, le vélo, la progra arduino/raspberry, la technique en général

Infos Métier

  • Métier & Lieu
    Ingé systèmes automatisés

Visiteurs récents du profil

1 366 visualisations du profil
  1. Je ne connaissais pas l'UIC. Merci pour tes explications poussées ! Par rail lourd, tu entends dur ? Si je comprends bien l'acier a donc une certaine "malléabilité" agrandissant (de façon infime) la surface de contact, qui varierait en fonction de la masse de l'engin posé sur le rail ? En terme d'autorail moderne (- de 10 ans), vous auriez un/des noms à me donner ?
  2. Merci pour vous infos, je me suis renseigné sur l'A2E qui illustre peu ou prou ce dont je parlais ! C'est pas faux en fait, sans compter la présence d'une personne qualifiée en milieu isolé
  3. Il n'y aurait pas de demande pour ces petites lignes ? Les gens ont besoin de voir un AGC flambant neuf de 200 tonnes pour avoir envie de prendre le train ?
  4. Bonjour, Nous connaissons tous les problèmes des petites lignes qui ferment peu à peu leur dessertes voyageurs. Mais il y a un point que j'ai toujours trouvé aberrant, c'est l'utilisation de matériel "lourd" pour transporter un faible nombre de passager. Je m'explique : Un autorail actuel (type X 73500), puissance 500kW, qui traîne 60 tonnes pour 70 personnes à 120kmh -> Rapport masse/passagers : 850kg traîné par passager transporté, au mieux. Avec un taux de remplissage moyen des TER de 25%, ce chiffre peut monter à 3500kg par passager transporté. Un autocar de voyage, puissance 150kW, qui traîne 15 tonnes pour 60 personnes à 120kmh -> Rapport masse/passagers : 250kg traîné par passager transporté, au mieux. Avec un taux de remplissage des autocars Macron de 50%, ce chiffre monte à 500kg par passager transporté. On notera quand même une consommation plus faible d'un autorail à puissance égale à l'autocar, du fait du contact fer/fer. L'utilisation d'autorail léger permettrai de réduire l'usure de la voie, réduire le temps perdu dans les rampes d'accélération/freinage, réduire la consommation. En parallèle, le développement de suspensions adéquates permettraient de mieux appréhender une ligne normalement inconfortable. On pourrait donc imaginer un équivalent du car, sur rail, qui pourrait être plus efficace énergétiquement, tout en apportant le confort d'un car. (clim, chauffage, wc, bagages..) La maintenance et le prix d'achat du bouzin serait d'autant moins cher ! Une masse élevée ne donne visiblement droit qu'à un avantage, la protection des usagers en cas d'accident PN. Comme mentionné dans un autre sujet, cela ouvrirait aussi la voie aux trains autonomes sur les petites lignes à trafic très faible, ce qui permettrais de baisser les coûts pour la SNCF mais permettrait de garder un "service public" pour les régions enclavées. J'aimerai savoir ce que vous pensez de tout ça, en toute objectivité ! Merci d'avoir lu !
  5. Ethan

    Ethan

  6. Ethan

    Trains autonomes

    Mak soulève un point très intéressant, qui pourrait facilement être la solution face au bus concernant les petites lignes. Le train a l'avantage de pas (souvent) sortir de ses rails, ce qui facilite énormément la transition vers l'automatisation de la conduite. En terme de conso, le développement d'autorail très léger (+ qu'un suppo), d'une capacité d'un bus serait l'idéal. De plus les obligations de fiabilité pourraient être moindre dans un premier temps, car le préjudice serait largement moins important qu'un arrêt de circulation sur une grande ligne.
  7. Bonsoir, D'abord merci pour ta réponse. La fac ne me tentant pas trop (trop de théorie) j'opterais pour un BTS comme l'a dit Etana. J'ai quelques questions concernant les CRML ; Est ce que l'on conduit essentiellement des trains de fret ? Si oui sur courtes ou longues distance ? Est ce que ça débouche sur de la manoeuvre en ITE ? Je ne vois pas vraiment le travail exact que les CRML doivent faire, tu pourrais m'expliquer ? Les possibilités d'évolutions vers CRL sont elles bien accessible ? Merci
  8. Bonsoir et merci à vous deux pour vos réponses ! Miteria, je sais faire la part entre un forum et un entretien d'embauche ne t'inquiètes pas aha, et malgré mon jeune âge j'ai déjà une année d'expérience pro. Je me suis énormément renseigné sur internet, en gare et auprès de conducteurs (SNCF et privé), mais personne n'a pu me dire quoi faire pour préparer mon post-bac. La conduite m'a toujours intéressée, pas au point d'être passionné, sans doute afin de garder une part de mystère. On verra bien au moment de passer les tests ! Si quelqu'un souhaite partager son parcours, hésitez pas, je regarderais souvent le topic. Bonne soirée
  9. Bonsoir, Actuellement en Terminale STI2D (filière techno) à 17 ans, je cherche à postuler à la sncf pour devenir CRL (ou CRML, puis évoluer par la suite vers CRL), entrer en formation le plus rapidement possible après avoir empoché mon BAC et la majorité (en août) Mes voeux post-bac sont à faire d'ici février (j'aurais encore 17 ans) et je ne peux pas marquer "Ecole SNCF" dans cette liste de vœux. J'aimerais donc attaquer un BTS au sein de la SNCF, problème : après l'obtention du diplôme je serais sur-qualifié et donc impossible de postuler pour CRL Certains d'entre vous ont ils postulé à la SNCF en sortie du lycée ? Le fait d'avoir fraîchement 18 ans n'est pas handicapant pour les entretiens (par rapport à la maturité ? à l'expérience pro ?) ? Où sont situés les centres de formations ? Ça fait déjà quelques mois que je me renseigne à droite à gauche mais aucune réponses à ces questions ! Merci d'avance en tout cas
  10. Ayant consulté une conseillère d'orientation (une qui connaissait son métier) y'a pas longtemps, je peux te dire qu'avec un Bac Pro Eleec ça passe nickel. Préférence pour le nouveau Bac STIDévDurable tout de même. Elle m'a sorti qu'il fallait pas non plus être trop qualifié (Bac +2sup), sinon ils te recalent direct. Tu postules en fin de Terminale si t'as tes 18 ans.
  11. Interessant. Le sol est très marécageux la majeur partie de l'année dans ce coin (1 mètre d'eau au dessus des champs, crue de la Marne), et l'été fait de grandes crevasses et un sol très sec, ça doit aggraver je pense.
  12. L1 Paris Starsbourg J'ai été voir et il n'y a pas de chemin de l'autre coté.
  13. Sur la photo on croirait que ce n'est pas flagrant mais vu en vrai, on voit la différence. Ca pourrait poser problème à l'avenir ?
×
×
  • Créer...