Aller au contenu

wladimiro gaiotti

Membre
  • Compteur de contenus

    63
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

24 Doux

À propos de wladimiro gaiotti

  • Rang
    Talgo Pendular

Visiteurs récents du profil

98 visualisations du profil
  1. Et dans le cas très normal où la circulation a lieu sur la double voie, le carré qui protège le passage d'une voie à l'autre, se comporte comme un sémaphore de BAL (si la circulation à voie unique n'est pas activée, c'est un peu inutile que le carré soit ouvert à chaque fois, tant qu'il peut se comporter comme un sémaphore)?
  2. Ou il se peut que lorsque le train a engagé l'itinéraire, le carré est passé de voie libre à sémaphore, et que le train a franchi la première section en aval, l'avertissement a été vu pendant un moment et aussitôt le signal est passé au carré parce que l'itinéraire a été détruite automatiquement pour la libération de la section aval?
  3. Oui, mais seulment en cas d'urgence je pense. Pas dans la normalité, je pense.
  4. dans cette vidéo à 1 minute et 55 secondes, vous pouvez voir un carré ouvert à l'avertissement qui est soudainement fermé au carré. Est-ce peut-être la situation que j'ai mentionnée dans le cas 2) dans ma description initiale? https://www.youtube.com/watch?v=oJEj7JTiYkk
  5. Oui oui, que les deux ne peuvent pas être ouverts ensemble et que les deux peuvent être fermés ensemble j'ai imaginé. La question découlait de ceci: après le passage du premier train, celui de la flèche bleue, l'itinéraire reste-t-il ouvert à un posible autre train sur le parcours de la flèche bleue ou est-il détruit? C'est pourquoi je disais que si le carré C1 passe au sémaphore, dans ce cas l'itinéraire resterait formé. Car s'il restait formé et qu'un autre train arrivait dans le parcours de la flèche bleue et C2 s'ouvrait, C1 basculerait soudainement en carré et le train verrait le si
  6. Bonjour à tous, j'ai une question sur la façon dont les carrés sont fermés après le passage d'un train. La question vient du fait que dans le système de signalisation français, le bloc continue à l'intérieur des stations. Nous avons la situation que j'ai illustrée dans le dessin: Le long du voie principale, nous avons les sémaphores S1 et S2 et le carré C1. Sur un autre voie de la gare, nous avons le carré C2. Le bloc est le BAL. C1 et C2 protègent une aguille. Le premier train à passer est celui de la flèche bleue. Le deuxième train à passer est celui de la flèche rouge. Apr
  7. Je pense que cela équivaut à notre distinction entre «gares» et «arrêts». Dans les gares, vous pouvez faire les manœuvres, pas dans les arrêts, car ils sont pratiquement en ligne avec seulement les trottoirs. Notez qu'en Italie, ils «cassent» également le bloc: - les bifurcations et croisements d'autres lignes en pleine ligne; - les postes de passage de la double voie à la voie simple; - les postes de communication, ceux qui permettent de passer de la voie de gauche à la voie de droite, pour marcher sur la voie illégale; - les postes de mouvement, pratiquement des gare sans les vo
  8. Normalement non. Il y a des gares qui ont la prescription de donner le signal de départ à la main à partir de certaines voies, car elles ont un signal de départ commun à plusieurs voies, et sans le signal de départ à main, on ne saurait pas à quel voie elles se réfèrent. Normalement, cependant, cela ne se produit pas dans l'équivalent italien de vos voies principales. Parfois, cela se produit également pour les voies principales où en raison de la nécessité d'une installation ou d'anciens systèmes, un cas rare. Mais en général, les trains s'arrêtent toujours à ces gares. Ils sont un peu l'
  9. Revenant à la liste des différences entre les systèmes français et italien, il me semble que la différence fondamentale réside dans le fait que dans le système français, le block se poursuit à l’intérieur des gares et dans le système italien non, et que la plupart des autres différences sont des conséquences. En fait, dans le système italien, il existe une distinction entre «ligne» et «station»: les stations sont séparées par le bloc, et protégées par un signal appelé signal de protection. Tout se passe comme s'il s'agissait d'îles dans lesquelles des mouvements peuvent avoir lieu sans in
  10. D'après ce dont je me souviens, ce sont tous les deux des trains, pas des manœuvres, car ils partent ou entrent dans la gare. Le premier ne pourra pas partir avec le signal haut, car il part dans le mauvais sens avec la voie occupée par l'autre train, ou dans le cas de voie unique avec la voie occupée de toute façon. Il quittera la gare avec un signal haut rouge et un document complété, circulant à vue, mais comme un train. Le second, la fusion des deux trains, partira de toute façon comme un train, je crois avec un document également dans ce cas, et je crois qu'il peut atteindre à la fois
  11. Oui, vous avez raison. Je n'avais pas pensé qu'il y avait la possibilité d'associer des ralentissements et des ralentissements en rappel avec du jaune clignotant. Ainsi, une confusion inextricable est créée. En Italie, nous n'avons pas ce problème car le jaune clignotant, qui a la même signification que vous, ne peut pas être couplé aux signaux de ralentissement, et avec les signaux de rappel, cela ne crée pas de problèmes, car ils deviennent une lumière rouge couplée à une lumière jaune clignotante.
  12. Pour dire que c'est bien que on n'a pas fait: la différence entre le préavertissement et le rappel 60 est uniquement dans la position des feux. Par curiosité, je dis quelle est la situation en Italie: un feu jaune et un feu vert allumés : avertissement 30 Km / h; un feu jaune et un feu vert clignotent ensemble: avertissement 60 Km / h; un feu jaune et un feu vert clignotent en alternance: avertissement 100 Km / h; Pour tous les cas: un feu rouge et un feu vert allumés: rappel; Il peut y avoir en plus à préciser (non obligatoire): une ligne horizontale lumineuse blanche en plus d
  13. Ici, cela change peu, pour les signaux de manœuvre bas: deux feux horizontaux blancs = fermé, deux feux verticales blancs = ouvert. Si le signal haut précédent est ouvert, alors pour un "train", ils s'ouvrent tous. La même discussion pourrait donc avoir lieu pour ceux-ci, si ce n’était le fait que le règlement italien ne dit pas de les ignorer si vous n’êtes pas en manœuvre.
  14. Différences entre les systèmes de signalisation ferroviaire français et italien. Bonjour à tous. J'ai rejoint ce forum pour découvrir le système de signalisation ferroviaire français. Ce que j'ai compris, c'est que les différences résident non seulement dans l'aspect différent des signaux, mais aussi dans la philosophie sous-jacente des deux systèmes, sans laquelle vous ne pouvez pas avoir une bonne compréhension. Ce que je veux expliquer dans ce sujet, ce sont ces différences que je semble avoir comprises. Ils résident surtout dans la conception différente de la ligne et de la
×
×
  • Créer...