Aller au contenu
Le Web des Cheminots

X72683

Membre
  • Compteur de contenus

    896
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de X72683

  • Date de naissance 24/01/1997

Infos Personnelles

  • Ville
    Orry la Ville

X72683's Achievements

  1. Juste une question d'ordre général (car j'y connais pas grad chose) -> comment ça se passe ce genre d'affaire ? Dans le processus judiciaire, qui va faire quoi au final ?
  2. Alors voici les quelques infos eu en plus : (par contre, n'écrivez pas trop de trucs sur Monsieur Depta, même si vous aviez raison sur le fond - car il serait bien capable de fouiner partout et de porter plainte pour un motif quelconque !!!!) En fait il a bien ouvert la porte du train corail par laquelle l'ASCT donnait son départ. Une fois les portes constatées fermées, il a fermé sa porte et est monté sur sa plateforme. Quelques secondes plus tard, la porte était réouverte, Monsieur Depta est alors sur le premier marchepied du corail, et l'ASCT lui demande à deux reprises de descendre, ce qu'il fait, sans jamais tombé. L'ASCT est le premier à reconnaître que sa procédure n'est pas bonne, et qu'au moment où la porte a été ouverte avec un départ donné par l'expéditeur, il aurait dû arrêter la procédure avec signal d'alarme. C'est bien pour ça qu'il a très mal dormi au début, c'est qu'il s'imaginait déjà descendu à cause de ça (et dans ces moments là je ne peux que le comprendre). Après il faut avouer que devant l'entêtement de Jérôme Depta, les policiers ont eu visiblement beaucoup de mal à rester calme et sérieux ! (Les bandes vidéos montrant clairement qu'il n'est jamais tombé). Je rappelle juste que les faits reprochés à cet ASCT sont passibles d'un lourde sanction "3 à 5 ans de prison ferme et 75000 d'amende. De quoi mal dormir !
  3. C'est bien pour ça qu'il porte plainte, non pas pour la gueguere judiciaire mais avant pour que Jérôme Depta soit condamné pour ses mensonges, car c'est très grave, mais aussi à mon avis l'ASCT pourra légitimement demander des dommages et intérêts, pour le choc psychologique (pas dormi pendant 2j avec la peur de perdre son boulot, sachant que y'a une famille qui compte sur lui derrière quand même) et aussi pour le temps perdu avec être histoire ...
  4. Ca aurait pu aller très loin et j'ai eu peur à un moment que ça se finisse mal... L'asct en question ne doit tout de même pas être très serein. Quel stress inutile, dans un fort contexte de tension en plus !
  5. Au final, oui. Il a bien raté son train, mais c'est inventé tout une vie derrière. Et il s'est fait griller en médiatisant le lendemain, comme un con, son affaire sur facebook. Et à mon avis il ne veut pas perdre la face, et continue de rester sur sa version. Ca ne va pas tenir longtemps...
  6. Les News ... http://www.courrier-picard.fr/region/la-sncf-contre-attaque-et-porte-plainte-pour-diffamation-ia181b0n328877 (...) "Confrontation durant laquelle la vidéo des caméras de surveillance a été présentée aux deux hommes. « On ne voit pas grand-chose, seul le quai est filmé. On ne voit pas ce qui s’est passé dans le train », regrette Michel, qui maintient ses accusations et annonce qu’il ne retirera pas sa plainte. « Je vais laisser la procédure suivre son cours et j’attends la décision du parquet ». En revanche, la SNCF, par l’intermédiaire de Thierry Alvoet, son chargé de communication, a une autre version : « La vidéo montre bien que notre agent n’a pas touché notre client, qui n’est pas tombé, contrairement à ce qu’il affirme. Rien de ce dont il accuse notre agent n’est visible sur la bande-vidéo. Pourquoi ce monsieur maintient-il sa plainte ? Notre agent n’en revient pas de voir son entêtement et il a décidé de porter plainte à son tour pour diffamation. La SNCF le soutient juridiquement ». " Je pense sincèrement que ce monsieur, candidat aux municipales de Péronne, devrait se remettre en question ... Car là, il est en train de plonger dans une merde pas possible ! Ses propos sont toujours d'une incohérence totale !!! (bien vu CC27001 le coup du passage Maubeuge). Mais là ... "Les caméras ne filment que le quai" Mais ça suffit coco pour voir que t'as jamais ouvert la porte !!!! Bref ...
  7. Alors dernières news, je reste volontairement assez peu précis car je ne voudrais par que notre ami m'accuse de violer le secret de l'instruction ;-) ! Confrontation a eu lieu hier matin. Monsieur Depta aurait fait preuve d'une très forte mauvaise foi, en niant l'évidence des bandes vidéos : personne ne l'a touché, il n'a jamais accéder au train. Les policiers auraient été très énervés suite à ce comportements. Les choses ne vont pas dans le bon sens pour lui. J'ai par ailleurs appris que les bandes vidéos avaient été demandées par Jérôme Depta après les 72h légales. Comme par hasard, après ce délais la récupération des bandes n'est plus possible. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que le groupe FB où il a posté ses faits est suivi par plusieurs contrôleurs sur la ligne. C'est donc grâce à son témoignage que l'ASCT incriminé à pu demandé à sa direction qu'elle récupère les bandes. Bref. Un bon gros parleur pour pas grand chose au final ... Sauf qu'à force d'être aussi effronté je crois qu'il oubli juste que ça va de retourner sévèrement contre lui ... A suivre ;-) !
  8. Je rappelle que personne ne l'a poussé. Je suis pas jugé, j'ai pas les bandes vidéos, mais avec un DPX présent + le fait que je connaisses quelques ASCT qui m'ont tous dit connaître cet agent en sachant que cette version des faits était quasi impossible ... A priori il a porté des propos très limite auprès de la DPX en question mais pas d'insultes. Pas d'insulte non plus à l'ASCT. Mais si les faits sont "jugés" par le procureur comme faux par Monsieur Depta, l'ASCT portera plainte dans la foulée pour fausse dénonciation. C'est le scénario le plus probable. Suis en attente d'info + précise et + fraîche sur tout ça ;-) !
  9. Juste un rappel en relisant le fil : ce n'est pas sur le fait que l'accès au trai lui a été refusé qu'il proteste, attention. Il a porté plainte non pas contre la SNCF mais contre le contrôleur en question, pour "coups et blessures volontaires" (pas sur du motif exact mais l'idée est là), car sa version est très claire : il s'est fait éjecté du train de manière physique et directe par l'ASCT. Je crois que c'est Techni qui l'a dit à juste titre, peut être qu'il "confond" (remarquez les guillemets) la plateforme du train (au moins 70 cm de hauteur par rapport au quai de Paris Nord) & le marchepied extérieur de la porte corail ... Ce serait donc alors un demi mensonge de sa part ...!
  10. Je ne sais pas ce qu'il en est de l'appui juridique . Il est soutenu par son DET en tout cas. A priori sa DPX qui était là lors du départ (sur le quai) s'est aussi fait attaqué par JD // qui a porté des propos plutôt limite sur le fait qu'elle était une femme ... Ça va loin tout ça ! A ce soir je pense ;-) !
  11. La confrontation a bien eu lieu ce matin. D'ici ce soir je pense que j'aurai eu des infos.
  12. Bonjour à tous, Pas mal de temps que je ne suis pas passé ici sur le forum, désolé donc de revenir comme ça comme un cheveu sur la soupe, à 23h45 en plus ;-) ! Bref ! J'ai quelques infos sur cette histoire quand même donc sur les bons conseils de @Alexis60 , je fais un petit topo ici ! Le 6 février, Monsieur Jérome Depta poste un message sur la page Facebook de la ligne Paris-Cambrai, que je cite ici : "Bonsoir à tous, jusque quand peut on monter dans le train ? Je me suis fait pousser hors du wagon par le contrôleur du train alors que j avais les deux pieds sur la plateforme. Il m a repoussé en arrière et la chef de gare a cautionné son action. Résultat des opérations: une lésion musculaire de la cuisse gauche et des douleurs cervicales basses avec contracture du muscle trapèze droit ... Merci de vos réponses pour m indiquer s'il vous est déjà arrivé de telles mésaventures. Pr info j ai un certificat médical et je compte déposer une plainte." . Il s'en suit alors de très longues discussions pour savoir un peu plus ce qu'il s'est passé, et très vite il donne sans qu'on lui demande le numéro du train et le jour. "Ic de 14h37 de la veille".Même si c'est de la délation envers l'asct, ça a permis de le retrouver facilement (grâce aux asct présents sur ce groupe facebook). Le lendemain de ce post de la part de Jérome Depta (JD) , l'asct incriminé l'a fait remonter auprès de l'ECT de Paris Nord, et dans la foulée le DET de l'ECT de Paris Nord demandait la "réquisition" des bandes, "au cas où.". Pour l'asct en question, cela avait pour but de se couvrir au cas où JD portait plainte. En effet, la version de l'Asct est bien différente. Sur ordre de l'agent expéditeur, il a fermé les portes de son corail. Une fois que celles-ci ont été constatées fermées, il est monté sur sa plateforme, et a fermé sa porte. Dès lors, il bloque sa porte en posant son pied sur le marchepied de la porte (je pense que vous voyez de quoi je parle, le truc en métal qui se rabat quand on ferme la porte) en sachant que toutes les autres portes sont "ouvrables", la clef étant relâchée. Et là, Jd se pointe comme un fou pour tenter d'ouvrir la porte du contrôleur, en criant qu'il avait une réunion importante. Il n'a jamais pu ouvrir la porte (je le rappelle, bloquée volontairement par l'asct) , et n'est donc jamais monté dans le train. S'il s'est effectivement blessés, il s'est blessé tout seul. JD a porté plainte, attention là je suis pas sûr du motif, pour "coup et blessures volontaire". Il y a donc confrontation demain devant le procureur pour éclaircir tout cela. A la suite de celle-ci, comme il est très probable que les bandes parlent d'elles même, l'asct est déterminé à porter plainte également à l'encontre de JD pour (de mémoire) "fausse dénonciation de coups et blessures". Voili voilou ... Si j'ai d'autres info ou si j'ai omis certaines choses je repasserais pour compléter :-) ! Bonne soirée,
  13. En effet un très très beau travail ... Alors oui, c'est quoi cette US de duplex à 1:49 ?! Et sinon, juste par curiosité, est-ce que tu te souvient du jour et de l'heure de début de la vidéo ?
  14. On peut effectivement aller a PNO depuis cet endroit, ce n'est pas en IDF !
×
×
  • Créer...