Aller au contenu
Le Web des Cheminots

PrizonchargeKVB

Membre
  • Compteur de contenus

    76
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par PrizonchargeKVB

  1. J'ai l'impression que les chinois affectionne particulièrement tous les systèmes énergivores pourvu qu'ils soient esthétique. Parce que concrètement à part des économies sur la maintenance courante des pantographes je ne vois pas en quoi ce tramway serait plus économique que les autres.
  2. Le couperet est tombé: grève chez ECR LES FOYERS ORFÉA : LA RENCONTRE CE JOUR AVEC LA DIRECTION L'entretien demandé le 06 juillet 2016 par les organisations syndicales au sujet de la mise en place immédiate des foyers Orféa s'est déroulé aujourd'hui en milieu d'après-midi en présence de : M. Gottfried Eymer, PDG. M. Célaudoux, DRH. M. De Korver, DP. La Direction ECR doit revenir vers nous demain à midi au plus tard pour répondre à notre demande d'arrêter dans l'immédiat les RHR dans ces lieux d'hébergements. Aussi, l'ensemble des OS : CFDT UNSA CGT FO CFTC Appèleront à la grève demain mercredi 20 juillet 2016 à partir de 19h00 pour une période de 24h00 reconductible, si la Direction ECR ne revient pas sur sa position, celle de maintenir absolument les foyers Orféa. Nous estimons avoir suffisamment prévenu la Direction à plusieurs reprises du climat extrèmement tendu créé par le changement radical des conditions d'hébergement des salariés. LES SALARIÉS DOIVENT RÉPONDRE AVEC FORCE ET SE TENIR PRÊTS À POSER "LES SACS" !
  3. C'est grâce à ce discours grossier que certains passionnés ne pourront jamais devenir mécano à la SNCF. On est obligé d'aimer son métier pour le pratiquer. Je n'ai jamais rien reporter sur les agents, c'est juste que je ne supporte pas le manque d'investissement c'est tout.
  4. Bonjour,Je pense que vous me prêtez des intentions qui ne sont pas les miennes. Je suis un passionné du chemin de fer qui regrette l'état de délabrement du tissu ferroviaire français et de ses entreprises. Dans la psychologie freudienne le train représente la virilité, et je pense bien qu'inconsciemment vous êtes prisonnier de cette image. Avant d'être une idéologie le ferroviaire est d'abord une économie. Que vous le vouliez ou non le ferroviaire est un pur produit capitaliste des économie occidentales des 19 et 20eme siècles. Vous avez perverti le ferroviaire en l'idéologisant et vous l'avez amené à la mort en faisant fuir tous ses clients par votre corporatisme sectaire, le choc pétrolier puis la désindustrialisation ayant achevé ce qui restait du ferroviaire. Aujourd'hui avec le développement durable il y a une vraie possibilité de relancer le ferroviaire, parce que c'est un mode de transport écologique. Mais encore faut-il s' adapter à la nouvelle donne du marché, aller vers le wagon isolé, devenir plus souple car c'est l'air du temps qui l'exige...sans quoi nous raterons une deuxième fois le train du ferroviaire... Aimez-vous vraiment le ferroviaire? Moi je dis que qui aime bien châtie bien, aussi dures seront les réformes il faudra encaisser et être patient, si nous aimons le ferroviaire il faudra en passer par la, il en va de la survie de ce secteur, un secteur pas vraiment rentable pour le moment. Seule la rentabilité du ferroviaire pourra pérenniser ce secteur d'activité. Or avec vos discours caricaturaux dénigrant ceux qui veulent vraiment sauver le ferroviaire vous contribuez sans le savoir à sa mise à mort.
  5. Tu ne connais rien à la gestion des trafics ferroviaires. La gestion, le management et l'organisation sont des domaines qui te dépasses. Les jeunes conducteurs ECR ne doivent pas prendre exemple sur des partisans du moindre effort comme toi, ECR est une entreprise jeune et dynamique qui doit surtout se départir des boulets qui ne veulent pas travailler, c'est à cette seule condition que nous ferons du bénéfice et que le travail de ceux qui veulent vraiment travailler pourra être pérennisé. Ne personnalisons pas le débat. J'aurais aimé répondre à ta question mais je n'ai aucun élément entre les mains, je ne sais pas ce qui a été décidé entre l'état allemand et la DB.
  6. Dans notre cas le titre est surtout un moyen de responsabiliser les agents en les incitant à s'investir d'avantage dans le plan de transport. Les conducteurs constituent la dernière boucle de rattrapage d'un train, ils ont une responsabilité énorme sur les épaules et je considère donc que le titre de maîtrise pour eux n'est pas usurpé. En plus ce statut constitue un avantage au niveau du calcul de la retraite. Je sens que tu es à cran. Essaie de te calmer, on est sur le net sur un forum dédié à la détente et à la passion du rail. Cet endroit ne doit pas devenir le prolongement de l'entreprise dans la vie privée. Nous avons tous nos points de vue, le mien peut-être plus orienté vers la production, désolé si j'ais pu te vexer mais saches que je t'ais compris. Je voulais simplement t'amener à relativiser un peu plus, c'est tout.
  7. Les plans sont plutôt bien montés je trouve, dans 95% des cas les agents ne trouvent rien à redire à leur mission. La connaissance terrain n'est pas un aspect nécessaire de notre travail, ce qu'il faut avoir c'est surtout un esprit analytique et des connaissances des langues et de la supply chain et aussi une maîtrise de l'informatique, car les logiciels reproduisent les connaissances dont tu parles, ceci est propres à tous les milleux de production pas seulement ferroviaire (il y'a par exemple un tableau numérisé qui définit informatiquement les temps nécessaires à chaque opérations et qui empêche de générer des missions incohérentes(exemple: quand il y'a un montage anachronique comme essai de frein avant une PC, ca bloque l'envoi). Ensuite je ne comprends pas le rapport entre la perte de motivation des agents sur le terrain et la décentralisation. Avec les nouveaux outils de communication on communique très bien à distance et pour peu qu'on y'mette les formes, la commande est toute aussi courtoise et agréable quand elle se fait par mail ou téléphone que quand elle se fait en vis-à-vis. De plus pour les situations spécifiques il y'a vos MEX et les cadres d'astreintes qui peuvent se déplacer sur le terrain. Quand on travail dans le transport il faut accepter d'être souple sur ses horaires, la flexibilité sans être notre raison d'être est la qualité principale que nos clients recherchent quand ils s'orientent vers nous.
  8. Vous n'en faites qu'à votre tête. Ne venez pas pleurer quand la boîte coulera ok? Des agents volontaires il y'en a, et désolé de le dire mais vous n'en faites pas parti. Ne serait-ce que par respect pour l-honorabilité de la boîte vous devriez avoir honte de critiquer publiquement l'entreprise qui vous nourrit. Et ce d'autant que, meme si vous ne le savez pas, vous êtes des privilégiés. Combien de personnes en France ont la chance de toucher votre salaire mensuel? Un peu d'humilité vous ferais le plus grand bien chers collègues.
  9. Vous avez des statuts d'agents de maîtrise vous vous devez donc d'être un minimum responsables et d'anticiper les erreurs de la commande et de prendre les devants afin de faire rectifier ces éventuelles erreurs. Vérifiez vos marches la veille de votre train, préparez vos missions en amont, ca permettra de détecter d'éventuelles erreurs d'itinéraires, n'attendez pas le départ de votre train pour nous dire que vous n'êtes pas habilités sur votre trajet! Idem pour le tracé des marches, n'hésitez pas à parler au GEM pour lui dire qu'il s'est planté de machines, ect... Les remontées opérationnelles font aussi parties de vos contrats de travail.
  10. Salut, Dis toi bien que les types qui demandent les sillons ici ne connaissent rien au ferroviaire. Même si certains d'entre eux (pas tous) aiment jouer aux petits chefs et montrer qu'ils connaissent tout sur tout, il ne faut pas se démonter pour autant et prendre son mal en patience, en prenant le temps de leur expliquer que le technicien terrain c'est toi et pas lui, sans toutefois le braquer. Il en va de l'avenir de la boîte, on doit tous mettre notre ego de côté dans ces situations.
  11. Si vous aimiez tant cette entreprise, pourquoi n'êtes vous pas venu à Paris nous aider à relever le défi? Evidemment, si tous les anciens refusent de venir à Paris, alors qu'on leur avait pourtant proposé des facilités de logement, hausse de salaire et plan de carrière, que vous voulez faire? Dans ce cas on embauche des jeunes inexpérimentés et on recommence tout à zéro... PS: le nouveau siège coûte bien moins cher que celui de la Madeleine, qui était situé dans un des quartiers les plus prestigieux de Paris.
  12. Oui mais le problème c'était qu'on ne contrôlait pas le budget des régions quand tout était décentralisé. Maintenant au moins on a un visu sur le budget de chacune d'entre elles. Pour le reste il ne faut pas oublier que nous sommes une entreprise jeune, l'expérience viendra avec le temps et surtout en éradiquant le turn-over infernal qui gangrène le pôle opérationnel. Le ton s' est apaisé depuis. Pour être honnête les régulateurs et les AC de SNCF réseau nous aident pas mal, ils ne nous refusent jamais ïe information, et nous appellent même à chacune de nos demandes de sillons mal renseignées pour nous rattraper le coup. Il y a évidemment des con comme partout mais ils sont minoritaires. Quand je parle de manque de communication, j'entends plutôt chez nous: ici les infos ne circulent pas entre les différents services du PO alors qu'on travaille pourtant en open-space à seulement quelques mètres les uns des autres.
  13. Encore faut-il disposer d'une voiture! Visiter des bled aussi paumés relève pour ma part du défi, surtout quand il pleut. Il faudrait que ces foyers soient implantés près des bars ou des centres-villes, avec des navettes pour éviter de marcher. C'est faisable, et ca casserait l'ennui au quotidien. Tout à fait. Je suis le premier à regretter la mauvaise foi de cet article. Espérons seulement que les foyers ORFEA sauront répondre favorablement aux demandes de modernisation des agents de ECR, car des demandes il y'en aura c'est sûr!
  14. Bonjour, Un autre exemple: les demandes de prestation à la PSEF concernant des demandes bien spécifiques comme les demande de consignation de caténaire ou les demandes de prêt d'un agent au sol de Frêt SNCF pour prendre un point sur lequel nous ne sommes pas habilités: Exemple concret: Mon train vient de caler dans une gare ou nous n'avons pas d'agents habilités, pour le sortir nous n'avons pas de personnel habilité. Je veux faire appel Frêt SNCF qui a des agents habilités pour faire sortir notre train. Je leur envoi une demande de prestation pour qu'ils me prêtent un agent, ma demander traverse 36 bureaux de la SNCF et ne parviendra jamais chez la personne concernée, alors que sur place les agents ECR et SNCF se trouvent à 10 mètres l'un de l'autre et pourraient régler cette situation en deux minutes! Autre exemple: un train cale dans une gare X car le pantographe d'une loc est HS. Nous ne pouvons pas mettre la loc hors caténaire pour la réparer. Il faut donc prévoir une consignation caténaire. On mobilise des agents de maintenance, qui se rendront sur place pour rien car dans 95% des cas les demandes de prestations envoyées se perdent dans les bureaux de la SNCF! Comment travailler dans ces conditions? Il y'a trop d'intervenants chez SNCF réseaux, et la communication entre SNCF réseau et SNCF exploitation est quasi nulle, les premiers pénalisés sont les EF privées car nous dépendons de SNCF pour toutes ces opérations spécifiques. Soyons honnête: certains AC et régulateurs ont la gâchette facile quand il s'agit de garer nos trains. Pourtant c'est nous qui faisons vivre ces AC, sans nous beaucoup de petites gares auraient fermés et bien des AC auraient perdus leurs jobs ou auraient étés mutés ailleurs.
  15. Chat échaudé craint l'eau froide. Les agents du privé ont eu tellement de mauvaises expériences avec les conducteurs de la SNCF qu'ils craignent désormais les mauvaises surprises. Ils vont devoir s'intégrer au milieux de conducteurs SNCF dont certains les détestent. Les conducteurs SNCF ne sont pas tous des teignes mais si sur 30 conducteurs dans un foyer il y'a 4 cons, ca suffit déjà à casser l'ambiance... PS: Réduire les temps de RHR n'incombe pas à moi mais à la conception, un service géré par des des chefs de projets venus d'entreprise extérieur qui ne connaissent foutre rien au ferroviaire...réduire les temps de RHR des conducteurs est le cadet de leur soucis, d'autant que pour le faire il faudrait certainement renégocier les contrats et revoir les sillons...ca mobilisera aussi la cellule horaire qui devra effectuer des calculs précis pour établir des demandes de sillon alors qu'ils sont déjà en sous effectif. Bref réduire les temps de RHR mobilisera du monde et risquera de remettre en cause la rentabilité du trafic.
  16. Bonjour, Un autre exemple: les demandes de prestation à la PSEF concernant des demandes bien spécifiques comme les demande de consignation de caténaire ou les demandes de prêt d'un agent au sol de Frêt SNCF pour prendre un point sur lequel nous ne sommes pas habilités: Exemple concret: Mon train vient de caler dans une gare ou nous n'avons pas d'agents habilités, pour le sortir nous n'avons pas de personnel habilité. Je veux faire appel Frêt SNCF qui a des agents habilités pour faire sortir notre train. Je leur envoi une demande de prestation pour qu'ils me prêtent un agent, ma demander traverse 36 bureaux de la SNCF et ne parviendra jamais chez la personne concernée, alors que sur place les agents ECR et SNCF se trouvent à 10 mètres l'un de l'autre et pourraient régler cette situation en deux minutes! Autre exemple: un train cale dans une gare X car le pantographe d'une loc est HS. Nous ne pouvons pas mettre la loc hors caténaire pour la réparer. Il faut donc prévoir une consignation caténaire. On mobilise des agents de maintenance, qui se rendront sur place pour rien car dans 95% des cas les demandes de prestations envoyées se perdent dans les bureaux de la SNCF! Comment travailler dans ces conditions? Il y'a trop d'intervenants chez SNCF réseaux, et la communication entre SNCF réseau et SNCF exploitation est quasi nulle, les premiers pénalisés sont les EF privées car nous dépendons de SNCF pour toutes ces opérations spécifiques.
  17. Pourquoi ne faites-vous pas les FAC depuis chez vous? Charge à vous de vous arranger avec vos plannifs pour qu'ils vous préviennent quelques heures avant en cas de sollicitations, c'est bien plus intelligent de faire comme ca et ca vous évitera de vous ennuyer tout seul à l'agence. Si tu as une femme dans chaque gare alors non tu n'as pas du t'ennuyer à Somain Sinon je ne vois rien de choquant à revendiquer des occupations dans les foyers ORFEA. Les conducteurs ECR sont en majorité des jeunes qui veulent des loisirs sur leurs lieux de RHR, il est certain qu'ils exigeront plus de services des foyers ORFEA. Et alors? Si les foyers ORFEA sont chiants charge à eux de se moderniser en faisant tout pour rendre agréable le séjour des conducteurs. On voit bien que tu ne sais pas à quoi ressemble un RHR de 30 heures, toi qui est habitué à des RHR de 10h30 maxi...
  18. Bonjour, En fait les choses ne sont pas aussi simples que ca. Les trains de céréales peuvent changer de destination jusqu'à deux jours avant leurs départ, donc on ne peut rien préparer à 100% à l'avance sur ces trains à moins d'avoir du personnel de réserve chose qui coûte beaucoup trop cher pour notre entreprise. Ensuite chez nous tout est centralisé, nous suivons le déroulement des opérations depuis Paris, avec en plus du personnel d'encadrement composé de jeunes diplômés d'écoles de commerces et de transports qui connaissent mal le ferroviaires et qui ont du mal à saisir les nuances et les subtilités des trafics de céréales. Nos yeux et nos oreilles sont donc les agents sur le terrain, mais quand ces agents décident de ne pas nous aider à faire notre travail (chose que je peux comprendre), on devient tout simplement aveugle et les trains calent. Un exemple concret: Un train cale dans une gare X. Exceptionnellement comme c'est férié il doit dégarer sa loc dans une gare Y.Le conducteur appel sa commande pour se faire rapatrier, mais sans avoir pris la peine de dire à sa commande ce qui s'est passé, estimant (à juste titre) que nous étions au courant que la gare Y est fermé les jours fériés. Or, non on ne le sait pas, car nous ne maîtrisons pas toutes les petites subtilités de ces trafics . La régulation non plus ne nous appel pas ce qui s'est passé car elle estime que c'est à nous de suivre nos trains. Donc on redemande un sillon pour reprendre ce train sans savoir que sa loc a été degarée ailleurs. Le conducteur se rend sur son train et apprend par l'AC de la gare X que sa loc se trouve dans la gare Y. On doit donc le faire acheminer à la gare Y pour redescendre à la gare X en HLP se mettre en tête de son train. Il rentrera donc chez lui avec 3 heures de retard. L'exemple que j'ais donné se répète chaque jour quotidiennement sous des formes différentes. Le problème ici n'est donc pas le sous-effectif mais plutôt la communication.
  19. Tu dis ca car vos RHR sont très court. Chez nous un RHR c'est 30 heures, alors il faut bien des occupations pour tuer le temps.
  20. Aucun problème avec les pilotes ou même avec les conducteurs. Personnellement je trouve que faire sa propre bouffe quand on est en RHR c'est plus sain et économique que de manger tous les jours au MC do. Ce qu'il manque dans les foyers ORFEA c'est une salle de sport et une connexion Wi-Fi. Concernant les RHR les traffics sont bouclés ainsi: à moins de doubler ou de tripler le nombre de trains hebdomadairessur chaque corridor je vois difficilement comment on arriverais à réduire les RHR à 9 heures?
  21. Non pas du tout. Les conducteurs de train sont réputés être des "barons du rail", alors certains syndicats de conducteurs ultra intransigeants tels que l'UNSA (ceux qui ont écrits ce tract) ou la CFDT assimilent ces nouveaux lieux de RHR à un affront de la direction vis à vis des conducteurs. Maintenant comme toi je pense que le commun des conducteurs chez ECR ne verra pas les foyers ORFEA comme une punition mais au contraire comme des lieux de résidence plus vivants et plus chaleureux que les hôtels ou ils ont l'habitude de dormir, car tous les conducteurs avec qui j'ai parlé jusqu'à maintenant se sont tous plains de solitude en RHR, ils étaient souvent obligés de déjeuner ou de dîner seul car dans ces hôtels les cheminots sont minoritaires et se croisent rarement.
  22. J'ai effacé les sources car je pensais qu'il était interdit ici de faire de la propagande pour une quelconque OS. Et en plus je n'ai pas envie de leur faire de la pub non plus. Mais sincèrement tu vois où on en est arrivé? Une grande partie des conducteurs de trains se prennent pour des pilotes d'avions de chasse et c'est bien dommage que des syndicats les suivent dans ce délire car les résidences Orphea sont tout sauf des résidences bas de gammes (j'ai bossé dans un Orphea et je peux vous dire qu'on était au petit soin avec les conducteurs, alors que dans les grands étoiles que les conducteurs ECR semblent tant adorer ils sont pas aussi bien reçus) Les hôtels sont chers et inadaptés au travail en milieu ferroviaire,et en plus il faut payer des taxis en sus pour l'acheminement jusqi'au triage, ce qui provoque souvent des retards notemment quand il y a des bouchons. Il faut rationaliser les moyens de production et les réduire au minimum possible. Les résidences Orphea ont étés conçues spécialement pour s' adapter au mieux à la production ferroviaire avec des solutions de couchage et de restauration et d'acheminement sur les mieux de travail optimales les conducteurs, mais ca bien entendu nos gueulards professionnels ne le savent pas!
  23. Les conditions de RHR changent chez ECR. Alors qu'en Allemagne les conducteurs du groupe ne font aucun RHR, en France l’organisation adoptée impose aux salariés de passer plus de temps en découché qu’à la maison. Comme si cela ne suffisait pas, la Direction enfonce le clou et veut maintenant rogner sur leur confort. On passe en effet d’hôtels 3* à des foyers qui n’en n’ont aucune. Les premières constations des salariés confrontés aux foyers Orféa font état de: • chambres dépourvues de TV + Salle commune avec télévision bondée : se détendre et se reposer est donc impossible • chambres non climatisées pour la plupart avec l’impossibilité de se restaurer dans la chambre d’ouvrir les fenêtres, compte-tenu de l’emplacement des foyers au bord des voies, voire sur les triages. • sentiment d’être observé à tous les niveaux accentuant les risques de heurts et d’agressions avec les agents SNCF. Si la l’entreprise avait un minimum de considération pour ses salariés, en prenant connaissance de ces premiers témoignages, elle annulerait immédiatement la mise en place de ces nouveaux lieux d’hébergements. De plus, en cas d’agression et selon les dispositions prévue par l’article L 4121-1 du code du travail l’employeur sera tenu pour responsable. L’arrivée des foyers Orféa dans l’organisation d’ECR démontre une volonté accrue d’économiser quelques milliers d’euros sur le dos des salariés dont les conditions de travail n’ont de cesse de se dégrader. Lorsqu’on regarde quelques chiffres plus en détail, on comprend mieux l’ampleur de la situation: • 2014: départ de l’ancien DG avec un parachute doré qui avoisinerait les 2 ans de salaires. • 2015: environ 11% d’augmentation salariale pour les 10 plus hauts salaires de l’entreprise. • 2015: plus de 73% d’augmentation des dépenses liées aux conditions d’hébergement de ces 10 salariés. • 2015: escroquerie au service achat pour un préjudice d’environ 500 000 euros. • 2016: détournement d’argent au service comptabilité. Montant du préjudice: env 500 000 euros. Des mesures ont-elles été prises pour éviter que des sommes aussi importantes ne s'évaporent dans la nature? Toutes ces sommes font tourner la tête. On est même en droit de se demander s’il ne s’agit pas la juste de la partie visible de l’iceberg !!! Au moment où nous venons d’atteindre un taux de la réalisation de commande supérieur à 97%, la Direction doit prendre conscience que la réussite de notre entreprise ne peut se faire au détriment des salariés. Les salariés ont besoin d’être encouragés et récompensés par une politique sociale et salariale juste, équitable et respectueuse. Les syndicats réitèrent donc pour la dernière fois leurs demandes urgente de mettre un terme aux foyers Orféa avant que n’éclate la colère des salariés. Les salariés ne veulent pas dormir dans ces foyers Et sont déterminés à se faire entendre. PS: des cheminots ECR peuvent-ils nous infirmer ou nous confirmer ce texte?
  24. Du discours péremptoire il y'en a ici. Mais par contre des exemples et de l'argumentation il y'en a beaucoup moins. Tu parles d'une mauvaise organisation des trafics céréaliers, alors on attend tes remarques: en quoi ces trafics sont-ils mal organisés? Les sillons ne vont pas, les machines pas assez puissantes? On manque de voitures de services, de personnels, on vous a déjà refuser des taxis ou des hôtels? La critique est certes aisée,c-est facile de gueuler mais pour apporter des solutions j'a plus personne. Pourtant moi je trouve que vous bossez pas mal, c'est chez vous qu-il y a le moins d'événements sécurité et vous êtes productifs.
×
×
  • Créer...