Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TGV001

Membre
  • Compteur de contenus

    320
  • Inscription

Tout ce qui a été posté par TGV001

  1. Sur l'Open Data de la SNCF, on trouve la liste des passages à niveau, classés par type et ligne. https://data.sncf.com/explore/dataset/liste-des-passages-a-niveau/information/  Les passages à niveau qui vous intéressent sont du type 10 à 16. Vous trouverez ci-dessous, un extrait que j'ai fait, avec uniquement ce type de PN, classé par lignes. Le document aurait été mis à jour sur l'Open Data en septembre 2020, toutefois je remarque, par exemple, que les PN cités à Gaillon (ligne 340000 Paris-Le Havre) sont supprimés. Donc il faut quand même vérifier au cas par cas. Quant au PN cité plus haut à Nouan-le-Fuzelier, entre Orléans et Vierzon (ligne 590000), c'est le PN 112, et il semble toujours en activité avec un bon trafic. https://www.google.fr/maps/@47.5347024,2.0328109,3a,75y,111.75h,86.69t/data=!3m6!1e1!3m4!1sWRvXDHjbND_OgIynpZLtpw!2e0!7i16384!8i8192 Bien sûr, il y a aussi sur l'Open Data de la SNCF, le classement des lignes (par statut par exemple), pour pouvoir localiser les PN. https://data.sncf.com/explore/dataset/lignes-par-statut/information/ Je mets ci-dessous aussi une version simplifiée classée par numéro de ligne. liste-des-passages-a-niveau classe 10 à 16.pdfliste-des-passages-a-niveau classe 10 à 16 (au 29 septembre 2020).xlsxlignes-par-statut (au 29 septembre 2020).pdf
  2. Peille, il y a une paye ? https://www.google.fr/maps/@43.790237,7.3787913,3a,37.5y,46.82h,91.79t/data=!3m6!1e1!3m4!1smCwAKHW6MAHj04phsNl2jA!2e0!7i13312!8i6656
  3. Toujours ouverte au service voyageurs aujourd'hui ? Un terminus ?
  4. Bref retour sur le respect du TIV de type C par le parc spécialisé. Effectivement, ça concerne principalement les caractéristiques et performances de freinage des matériels. On trouve dans le référentiel EPCF (en libre téléchargement sur le site) RC A-B 7a n° 1 "Règles générales relatives à la composition, à la remorque, au freinage, à la vitesse limite et à la masse des trains", la signification du code composition que le conducteur retrouve sur sa fiche train : "1102.3 - Codes de composition du matériel du parc spécialisé (page 16) S’il s’agit de trains composés de matériel du parc spécialisé, les différentes catégories de trains sont caractérisées du point de vue de leur composition, de leur freinage et de leur vitesse limite par un code de composition défini comme suit : - Pour les trains réversibles de voitures spécialisées avec machines : AR complété par l’indication de vitesse, - Pour les autorails et éléments automoteurs thermiques, les automotrices et éléments automoteurs électriques, les éléments automoteurs bimode, le code de composition est composé de quatre caractères : - 1er caractère : T = thermique ; E = électrique ; B = bimode, - 2ème et 3ème caractères : nombre reprenant la vitesse maximale d’exploitation exprimée en dizaine de kilomètres/heure pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles (exemple : 12 pour 120 km/h), - 4ème caractère : - C pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles respectant les TIV de type C et correspondant à la distance d’annonce d’arrêt de référence pour la vitesse concernée, - F pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles respectant les TIV de type C et correspondant à la distance d’annonce d’arrêt de référence de 900 mètres à 140 km/h, - N pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles ne respectant pas les TIV de type C et correspondant à la distance d’annonce d’arrêt de référence pour la vitesse concernée, - P pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles ne respectant pas les TIV de type C et correspondant à la distance d’annonce d’arrêt de référence de 1100 mètres à 140 km/h, - Q pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles ne respectant pas les TIV de type C et correspondant à la distance d’annonce d’arrêt de référence de 1000 mètres à 140 km/h ou 740 mètres à 120 km/h, - R pour des séries d’engins moteurs désignées dans les consignes et instructions opérationnelles ne respectant pas les TIV de type C et correspondant à la distance d’annonce d’arrêt de référence de 900 mètres à 140 km/h. Le code de composition est indiqué pour chaque série d’engins moteurs désignée dans la consigne ou instruction opérationnelle correspondante Dispositions complémentaires : 1. Lorsqu’un ou plusieurs éléments automoteurs bimodes sont accouplés avec un ou plusieurs éléments automoteurs thermiques ou électriques, l’ensemble de la circulation prend un code de composition commençant par B. 2. Lorsqu’une série de matériels comprend des éléments bimodes, la lettre B est utilisée pour l’ensemble des matériels de la série, qu’ils soient bimodes, purement électriques ou purement thermiques (exemple : série des autorails grande capacité (AGC))." Ainsi, par exemple, un train en Normandie assuré par des Omnéo (Z 56600) aura un indice de composition E20N et n'aura pas besoin de respecter les TIV de type C. rc-ab-7a-num-1-v6.pdf
  5. Petit retour nostalgique dans le passé, en 1986 où les trains de nuit avaient encore la cote... Dijon, nuit du 01 au 02 janvier, grand retour de vacances de Noël. 120 trains vont passer en gare de Dijon entre 20h20 et 6h ! Je vous laisse imaginer la variété des matériels moteur et remorqué alors encore en activité...
  6. Pour moi, les meilleurs en 2ème (puisque je ne connais que ça), c'est les EuroDuplex, avec un marquage des places efficace et un bon espace entre les sièges. Les pires, que je ne supporte plus maintenant, c'est les Réseau Lacroix, marquage des places débile, parfois illisible, places aveugles (on demande une fenêtre et on se retrouve contre une cloison !). Quoique le marquage des places dans les Océanes est coton aussi, il n'y a qu'à observer les voyageurs à la recherche de leur place... c'est devant ou derrière ? Une chose incroyablement pratique sur les OUIGO (il a fallu attendre le début du 21ème siècle pour avoir une telle idée !) c'est le marquage des places unique par voiture : voiture 5 : places 500, etc. Rien n'empêche qu'en UM, on affiche sur la deuxième rame voiture 15, places 500 (je ne me souviens plus d'ailleurs comment ils font sur les UM de OUIGO). (Pratiquement) terminé, les zozos qui, une fois à l'étage se dirigent vers la gauche dans une autre voiture, et tentent de vous faire déguerpir jusqu' ce que vous leur prouviez par A+B qu'ils sont dans la mauvaise voiture... Numéro de voiture que l'on ne retrouve confirmé que dans les rames munies d'écrans dans les salles. Pratique ! Comportements classiques qui m'horripilent dans les TGV : vous préparez votre voyage, et demandez une (demi-) fenêtre, et la personne derrière ou devant vous ferme le store complètement devant votre nez, sans rien demander bien sûr. Maintenant je bloque le store avec le bras, alors ils sont étonnés, et réessaient puis vous regardent furieux... Ou alors, vous avez toujours ben préparé votre voyage, et il y en a systématiquement qui vous demandent de bien vouloir échanger "pour être ensemble", "pour travailler ensemble"... ce à quoi je répond toujours par la négative, toujours avec le sourire, bien sûr... Parmi les autre défauts du TGV, bien sûr les places pour les bagages, et le temps d'accès ou d'évacuation des rames avec leurs uniques portes par voiture. Mais, patience, ce sera bientôt parfait... il ne manquera plus alors qu'un nettoyage correct des vitres ! (j'ai parfois honte pour les nombreux touristes qui empruntent le TGV et se retrouvent à voir du brouillard par les baies vitrées...)
  7. Il reste donc une petite amorce côté Mâcon. Apparemment, il y avait une voie en rebroussement qui entrait dans une petite zone industrielle. Je passe la main...
  8. Ligne de Mâcon à Cluny ? https://www.google.fr/maps/@46.289872,4.7999853,3a,75y,169.7h,90.66t/data=!3m6!1e1!3m4!1s-PSXrQMQLR_pj4rYL2JmtQ!2e0!7i13312!8i6656
  9. Il a aussi confirmé en Bourgogne-Franche Comté. Plutôt Franche-Comté ?
  10. C'est vrai... je ne sais pas ce qui m'a pris... d'autant que je déteste Noël...
  11. Ce qui est difficile à retrouver, c'est le pourquoi de cet abaissement de pantos, parce que cette pratique ne date que du milieu des années 90 si mes souvenirs sont bons. Je me rappelle du cas des Z 6300 ou 6400 sur St-Lazare, elles ne baissaient pas les pantos auparavant. D'ailleurs si le problème avait existé dès l'origine, ils auraient mis des baissez-pantos partout. C'est peut-être aussi une modification d'ordre mécanique ? Pression des pantos sur la caténaire ? Tension mécanique des différentes zones de sectionnement ? Sensibilité mécanique de la zone neutre ? Par contre je me rappelle bien qu'il y a une période dans ces années-là où il y avait eu plusieurs incidents aux sectionnements, provoquant bien sûr de graves conséquences sur les circulations.
×
×
  • Créer...