Aller au contenu
Le Web des Cheminots

À L'aide : La Numérotation Du Matériel Moteur


Invité _

Messages recommandés

Bonjour.

Est ce que quelqu'un peut m'expliquer si une logique se cache derrière le principe de numérotation du matériel moteur à la SNCF?

Y'a t il des astuces pour associer les numeros aux materiels ?

J'ai l'impression que c'ets l'anarchie.

Certains materiels se caractérisent par le chiffre des milliers, d'autres par les centaines, d'autres classes regroupent plusieurs chiffres des milliers... COmment faire la différence entres les chiffres des autorails, des machines ? ...

En bref, je suis perdu.

:help:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

y'a en effet une logique dans la numérotation.

pour les locomotives :

de 0 à 9999 ce sont les monocourants continu

de 10000 à 19999 les monocourants monophasé

de 20000 à 29999 les bicourants 1500v/25kV

de 30000 à 39999 les tricourants

de 40000 à 49999 les quadricourants

après on aura les diesels (à l'heure actuelle de 63000 à 75000 très bientôt)

y'a encore des tas de sous sous sous séries là dedans :lol:

encore une autre finesse : la 7200 (1500v) + la 15 000 (25kV) = la 22200 (bicourant 1500v/25kV)

CQFD ;-)

j'édite pour causer des lettres qui caractérisent les locomotives (ex Z 7105 = automotrice et CC 7105 = loc électrique 1500V continu à 2 bogies avec 3 essieux moteurs chacun). y'a aussi des essieux porteurs sur certaines locs caractérisés par des chiffres groupés avec les lettres du début mais c'est en voie de disparition (ex : 2D2, A1A A1A 68000 (soit sans l'ordre un essieu moteur, un porteur, un moteur par bogie et 2 bogies au total .... une CC avec 2 essieux moteurs et 1 essieu porteur par bogie :lol:)

Modifié par barney
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

tout d'abord, il faut distinguer locomotive des rames complètes...

Pour les automotrices et élements moteurs autres que les locomotives, on a les lettres suivantes:

X pour les autorails (élements automoteurs à traction thermique)

Z pour les automotrices (élements automoteurs à traction électrique)

B pour les engins bi-modes

Y pour les locotracteurs

TGV pour les rames du même nom...

Un autorail peut être composé d'un élement moteur et d'une remorque, auquel cas, on a un X accolé à un XR.

De même, les Z ont des remoarques associées appellées ZR.

Les TGV ont des remorques TGVR etc...

Pour les Z, il y a une certaine logique en principe : exemple : la Z7319 est toujours associée à la ZR17319 (il s'agit d'une Z2 de la série des Z7300).

X4300 + XR8300

parfois, on trouve la classe

XABD72500 + ZRB721500 + XBD72501

Pour les locomotives les lettres désignent les boggies: chiffre pour des boggies porteurs, lettre pour des boggies moteurs

BB = deux boggies à deux essieux moteurs

A1A A1A = deux boggies avec 1 essieu moteur, 1 essieu porteur, 1 essieu moteur

CC = deux boggies à trois essieux moteurs

BBB = trois boggies à deux essieux moteurs

2CC2 = boggie à 2 roues porteuses, boggies à 3 essieu moteurs etc...

Ensuite pour la numérotation: on regarde les 5 derniers numéros

tranche 0 - 9999 : machines monocourant à courant continu

10000-19999 : machines monocourant à courant monophsé

20000-29999 : machines bicourant

30000-39999 : machines tricourant

40000-49999 : machines quadricourant

60000-80000 : machines thermiques

exemple BB9200: machine continue à 2 boggies à 2 essieux porteurs...

BB15000 : machine monocourant monophasée

BB7200 : machine monocourant continuer

BB22200 : machine bicourant (= 15000 + 7200).

BB 36000 : machine tri courant

CC 40100 : machine quadricourant

CC 72000 : machine thermique

ensuite, il y a un index ajouté en tête du numéro de tel sorte que l'ensemble fasse 6 chiffres (on complète avec un 0 éventuellement).

Cet index est le suivant:

1 = machine VFR

2 = machine TIR

4 = machine Fret

5 = machine TER

6 = machine Infra

8 = machine IdF

la BB9250 appartenant à fret est alors numérotée BB409250

la BB22213 appartenant à TER est alors numérotée BB522213

Pour les TGV, la logique est à peu près respectée...

Une rame sud est ainsi composée:

TGV 23000

TGVZR 123000

TGVR 223000

TGVR 323000

etc...

TGVR 723000

TGVZR 823000

TGV 23000 +1

tgvzr car les remorques d'extrêmité ont 1 boggie moteur, et tgv + 1 car il y a une motrice paire et une motrice impaire par rame.

pour les tgv atlantique : même chose, mais en 24000.

TGV 24000

TGVR 241300

TGVR 242300

TGVR 243300

etc...

TGVR 249300

TGVR 240300 (remorque 10)

TGVR 24000 +1

ensuite les réseaux c'est les 28/38000 (remorque 28X500 et 384500.X où X est le numéro de remorque)

TGV Transmanche 373200 et remorque 373201X

Duplex : 29000 remorque 29X200

PBKA : 43000 remorque 4300X

Voila, j'espère que ça ira en première approche

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello

petite erreur : c'est les engins bicourants toutes séries confondues

les BB20200 sont 25kV 50 Hz / 15kV 16 2/3Hz :D

Yaya

salut !

t'as raison, je suis allé trop vite, ne connaissant pas du tout ces locs.

un truc : il n'y a qu'un B à bogie (c'est moins dansant, ça swingue moins mais avec les 2 b il y a trop de mouvements de lacets :teddy:)

et l'histoire des essieux porteurs est bien expliquée (avec crobards) içi car nous, ce n'est pas super clair je crois.

Modifié par barney
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut !

t'as raison, je suis allé trop vite, ne connaissant pas du tout ces locs.

un truc : il n'y a qu'un B à bogie (c'est moins dansant, ça swingue moins mais avec les 2 b il y a trop de mouvements de lacets :teddy:)

et l'histoire des essieux porteurs est bien expliquée (avec crobards) içi car nous, ce n'est pas super clair je crois.

+1 :good: bien vu !!!!

Et merci pour le lien, il est niquel !

yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Salut

l'apostrophe et le o servent à décrire la motorisation d'un bogie... Il est possible de faire un distinguo entre les boggies à 2 essieux mono-moteurs (type BB25500) et les boggies à 2 essieux bi-moteurs (1 moteur pour chaque essieu type BB25200).... Mais comme je ne connais pas précisément la règle, je m'abstiendrai de te dire si la 25500 est une BB et la 25200 une BoBo ou l'inverse !

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

Le terme Bo Bo ou Co Co concerne les engins ayant un moteur pas essieu, comme les 27000 ou 7100.

Le terme B' B' ou C' C' concerne les engins dont les essieux sont liés mécaniquement, quel que soit le nombre de moteurs, comme les 7200 ou 6500. Par exemple, les C' C' 1100, machines de manoeuvre (service de butte au triage) ont deux moteurs pour trois essieux, les essieux sont liés entre eux par bielles.

Dans la numérotation des engins moteurs, il y a un cas qui n'a pas été évoqué : les engins similaires aux autres engins SNCF, mais acquis et/ou financés par des tiers : il est alors rajouté un 9 devant le numéro de série normal. Ex les Z2 99581 et Z 99582 (les remorques sont numérotées 919581 et 919582), achetées par la région Franche Comté ; les X 92100 des la région Nantaise, et leurs remorques XR 96000, les rames TGV postales 923001 à 923007, etc.

@ +

TRAM21 :buba:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

Dans la numérotation des engins moteurs, deux petites précisions :

1. tranche 1 à 5999 : séries d'engins des anciennes compagnies, ex : BB 1 à 80 PO, 2D2 5000 MIDI, 2CC2 3400 PLM, BB 900 ETAT, BB 800 OUEST. Une exception de taille (quoique pas si illogique que ça !) : les BB 301 à 24 et 325 à 55, dont la commande fut passée par le PO juste avant l'avènement de la SNCF. Les BB 301 à 24 furent même livrées avec la numérotation PO E 241 à E 264, bien après le 1er janvier 1938 date de cration de la SNCF, et les BB 325 à 55 : 0325 à 0355. La BB 8001 prototype de la série des BB 8100 fut bien livrée sous le N° 0401 en 1947 !

2. tranche 50001 à 59999 : locomoteurs. Un locomoteur est en engin dont la puissance est comprise entre 220 KW (300 Ch) et 310 KW (400 Ch) Dans cette tranche, il n-y eut que trois séries : les Y 50100 (ex DR, dommage de guerre en 1945), les Y 51100 et 51200.

Un locomoteur nécessite un agent ayant un grade traction, contrairement aux Y 8000, qui ont été très légèrement détarés (290 Ch au lieu de 300 Ch), afin de pouvoir être conduit par des CRLO/CRLD, mois coûteux qu'un ELCR/CRRU (les anciens T3/T4, actuels CRLEL/CRL.

Il a été question, pendant un moment, de réutiliser la tranche 50001/59999 pour les engins monocourant 1,5 KV continu, afin d'avoir une numérotation à cinq chiffres pour tous les engins moteurs (hors automotrices/autorails). Plus aucun écho de ce projet depuis plus de dix ans !

@ +

TRAM21 :buba:

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.