Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Où va se nicher la connerie !Ils ont bu ou quoi ?


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

Vin rosé: comment la France a changé d'avis

Lors d'un vote indicatif à Bruxelles, le ministre de l'Agriculture Michel Barnier a donné son accord au mélange de vin rouge et de blanc. Avant de retourner sa veste...

Peut-on mélanger du vin rouge et du vin blanc pour faire du rosé? A cette question, la Commission de Bruxelles répond oui. Et la France? Eh bien, la France, heu… On ne sait pas trop.

Résumé de l’affaire. Fin janvier, à Bruxelles, la France a approuvé avec ses homologues des Vingt-sept, un projet de réglementation européen autorisant le mélange de vin blanc et de vin rouge pour faire du rosé. Pratique actuellement interdite dans l’UE, à de rares exceptions près, comme pour le champagne.

Mais voilà, sans doute sous la pression des producteurs français de rosé, dont ceux de Provence, Michel Barnier et ses troupes semblent avoir changé d’avis sur cette question dite du coupage. Charge à eux, maintenant, de parvenir à infléchir leur position sans que cela se voie trop, avant le vote définitif sur la question, le 27 avril à Bruxelles.

Au cabinet de Michel Barnier, on a le sens de la précision. «Le 27 janvier, ce n’était pas un vote indicatif, c’était un recueil d’avis informel», dit le ministère de l’Agriculture. Le porte-parole du commissaire européen à l’Agriculture, lui, dit: «Vote indicatif ou informel, c’est un peu la même chose. Nous, à la Commission européenne, on dit indicatif. Après s’ils veulent dire informel…»

«C'est vrai que ce point précis pose problème»

Au ministère de l’Agriculture, on avance que «cette question du rosé a été traitée dans le cadre d’un règlement global sur les pratiques oenologiques dans l’UE. C’est une question parmi vingt ou trente autres: copeaux, alcoolisation, adjuvants… On a donc voté pour l’ensemble du texte, qui comporte tout un tas de dispositions».

Dont la technique du coupage pour le rosé. «C’est vrai que ce point précis pose problème», avoue l’entourage de Barnier. Pourquoi alors avoir voté favorablement. «Nous avions le souci de ne pas bloquer le processus, qui doit entrer en vigueur le 1er août.»

La Commission européenne connaît l’embarras du camp français concernant ce projet de réglementation sur le vin. «Paris a voté pour ce paquet de mesures sur les pratiques oenologiques que nous voulons changer. Il semble qu’ils aient conscience que cela leur pose maintenant un problème», réagit Michael Mann, porte-parole du commissaire à l’Agriculture.

Qui résume: «Les Etats membres peuvent toujours changer d’avis entre le vote consultatif et le vote définif.» Et le fonctionnaire européen d’avouer: «Nous sommes en train de réfléchir à la conduite à tenir si certains Etats membres votent contre ce changement de réglementation.»

Comme dans l’affaire sur la baisse de la TVA dans certains secteurs, comme la restauration, dont l’accord a pu être arraché par la France grâce au vote allemand, il semble que Berlin puisse venir une nouvelle fois au secours de Paris sur la question du coupage. L’Allemagne, qui a voté défavorablement lors du vote indicatif, pourrait permettre à Barnier de se sentir moins isolé le 27 avril et lui permettrait de ne pas se prendre la porte de sortie en pleine figure.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le vin n'est pas de la peinture à l'eau, mélanger du rouge et du blanc ne fera pas forcément du rosé.

Quid de la fermentation et du savant dosage des tanins venants de la grappe.

Bon, pour faire du lave glace automobile, ça peut fonctionner. mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le vin n'est pas de la peinture à l'eau, mélanger du rouge et du blanc ne fera pas forcément du rosé.

Quid de la fermentation et du savant dosage des tanins venants de la grappe.

Bon, pour faire du lave glace automobile, ça peut fonctionner. mdrmdr

ça va bouffer la peinture ... !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le vin n'est pas de la peinture à l'eau, mélanger du rouge et du blanc ne fera pas forcément du rosé.

(...)

Bon, pour faire du lave glace automobile, ça peut fonctionner. koiquesse

du lave glace, ou une immonde piquette..... attention aux trous sur le carrelage, c'est corrosif!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon, pour faire du lave glace automobile, ça peut fonctionner. :blush:

du lave glace, ou une immonde piquette..... attention aux trous sur le carrelage, c'est corrosif!

Pffff... Petites natures... Z'êtes pas des vrais cheminots les mecs ! Vive le jus de traverses ! mdrmdr mdrmdr mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

interdit aussi, maintenant !

le vin comme le calva je le prend au producteur :le rosé mélengé,le rouge avec des copeaux de bois vont arriver a etre aussi dégeu que coca cola y sont pas bien. salut

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pffff... Petites natures... Z'êtes pas des vrais cheminots les mecs ! Vive le jus de traverses ! okok:(revoltages

çà ressemble à çà ton truc: http://www.youtube.com/watch?v=LflIhLoYyRU

Modifié par CRL COOL
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le vin comme le calva je le prend au producteur :le rosé mélengé,le rouge avec des copeaux de bois vont arriver a etre aussi dégeu que coca cola y sont pas bien. salut

Salut vieux loco

T'en fou, tu bois du oublon toi. okok quoi que, quelques souvenirs. Vivement les barbucs de travaux au p'tit train, hein?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.