Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Voyages-sncf, Premier Site De Voyages !


Invité _

Messages recommandés

Hello.

Voici un article du Journal Du Net : http://www.journaldunet.com/0507/050722voyagistes.shtml

ET son chapeau :

Audience : trois trains d'avance pour Voyages-sncf

Avec Médiamétrie//NetRatings, le JDN publie le classement des audiences du secteur voyagiste. Voyages-Sncf domine, Expedia et Lastminute s'affirment.  (22/07/2005)

  Le Journal du Net publie chaque mois le classement des audiences d'un secteur du Web, en collaboration avec Médiamétrie//NetRatings à l'aide du panel Univers Global (domicile et travail) de Nielsen//Netratings. Après les sites des secteurs mode et beauté (lire l'article du 08/06/05), le JDN s'est intéressé à l'audience en France d'une sélection de sites du secteur de l'e-tourisme....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut tous le monde,

Je ne sais pas si vous avez ecouter les Infos ce week end, mais Guillaume Pepy a a été interviewé par France 2, et (515 3 la radio nous retranscrit (une partie du moins) de ce reportage.

Il dit entre autre "la supression (mais non encore tranchée) de 300 trains corail qui sont ultra déficitaire dont un de 10 millions d'euros et qu'un service public ne rime pas avec deficit."

C'est là ou je ne suis pas d'accord avec lui car Service Public ne rime pas forcemment avec rentabilité profit benefice. Car un service public c'est l'acces à tous au même pris et c'est l'etat qui doit compenser les pertes, sinon qu'est ce qu'un service public ? La nous faisons comme des compagnies privées en supprimant à tout va des trains etc... Je me vois mal apres defendre le service public avec des choses comme cela. Esperons que ces trains la ne seront pas supprimées et qu'il y aura un accord.

Il nous annonce aussi "un nouveau train corail pour le 5 septembre de Bordeaux à Marseille et un autre à la date du 1 er octobre à 10 h 00 et déut septembre la distribution de sac poubelle pour inciter les gens à jeter leur détritus dedans au lieu de le mettre par terre dans les trains, afin de les sensibiliser. Car "nos" poubelles dans les trains sont trop petites"

Et puis on a beau faire du "bénéfice" suite aux suppressions de personnels, des trains supprimes, mais nous n'avons aucun remerciement de la part de la direction, donc ca ne sert à rien de faire attention à des petites economies.

Qu'en pensez vous ?

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Kheops

Le service public est du ressort de l'Etat, des collectivités et non plus de la SNCF.

Que la SNCF dise aux régions que si elles ne financent pas les TIR déficitaires, elle les supprime, ça ne me choque pas dans le sens ou ce n'est pas à la SNCF de payer une non rentabilité en tant qu'entreprise mais c'est bien au Politique de faire ce qu'il faut. L'aménagement du territoire est un problème que la SNCF ne peut pas prendre à sa charge, ce n'est pas sa raison d'être.

Après, si les régions refusent de financer ce genre de trafic, il sera trop facile une nouvelle fois de critiquer la SNCF. Il ne faut pas omettre qu'il est imposé à la SNCF de ne plus perdre de l'argent. Donc la sanction ne pourra qu'être politique.

Modifié par Kheops
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Kheops,

Pourrais tu me dire s'il te palit qui a imposé à la SNCF de ne plus perdre de l'argent ? C'est Bruxelles ou une autre organisation politique ?

Merci

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Kheops

Salut Kheops,

Pourrais tu me dire s'il te palit qui a imposé à la SNCF de ne plus perdre de l'argent ? C'est Bruxelles ou une autre organisation politique ?

Merci

@+ Marc

<{POST_SNAPBACK}>

L'Europe que nous avons tous voulu (mais surement pas sous cette forme) impose une rentabilité. C'est l'Europe qui a décidé l'entrée de nouveaux opérateurs. Cette concurrence imposée oblige notre entreprise à se retrouver compétitive sous peine de quoi, les autres opérateurs auront beau jeu de porter plainte pour concurrence déloyale. Certes, sur le trafic voyageur, la concurrence n'est pas encore là mais elle s'annonce pour bientôt donc la SNCF ne fait que s'y préparer.

Quand je dis que la notion de service public incombe aux collectivités organisatrices, en fait, si par exemple les Régions veulent maintenir certaines lignes TIR non rentable, alorq qu'elle mettent la main au porte monnaie. Pour la SNCF, elle ne perdra plus d'argent sur ces lignes et tout le monde sera content.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

> Que la SNCF dise aux régions que si elles ne financent pas les TIR déficitaires, elle les > supprime, ça ne me choque pas dans le sens ou ce n'est pas à la SNCF de payer

Donc, pour toi, la SNCF n'a pas de vocation de service public...

... Et est une entreprise comme une autre ? En somme, plus rien ne s'oppose à sa privatisation ?

Ce qui m'inquiète, c'est que la SNCF délaisse bon nombre de lignes où, un jour peut-être, la concurrence viendra s'installer (après tout, Connex, on les attendait pas à Epinal...).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au fait l'an dernier....je sais je m'éloigne un peu mais on ne nous avait pas dit que les cheminots seraient les premiers à profiter de la bonne santé financière ???

Dans mon UP hormis un nouveau PC à la feuille et une nouvelle peinture j'ai rien vu :blush2: :blush2:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

> Que la SNCF dise aux régions que si elles ne financent pas les TIR déficitaires, elle les > supprime, ça ne me choque pas dans le sens ou ce n'est pas à la SNCF de payer

Donc, pour toi, la SNCF n'a pas de vocation de service public...

... Et est une entreprise comme une autre ? En somme, plus rien ne s'oppose à sa privatisation ?

Ce qui m'inquiète, c'est que la SNCF délaisse bon nombre de lignes où, un jour peut-être, la concurrence viendra s'installer (après tout, Connex, on les attendait pas à Epinal...).

<{POST_SNAPBACK}>

Zigomar, en fait, ce que je veux dire c'est que l'Etat (ou Bruxelles plutot) exige de la SNCF une rentabilité sous pretexte qu'elle agit dorénavant sur un marché concurrentiel. Après, on s'étonne donc de voir ce qu'il se passe pour les TIR. Discours du style : ok je ne dois plus perdre d'argent donc vu que certains TIR me coutent plus qu'il ne me rapporte et bien, vous l'Etat qui m'exigez de ne pas perdre d'argent, si vous voulez continuer à voir circuler ces trains, à vous de payer et non plus à moi au nom de la sacro sainte rentabilité que vous m'imposez.

Pour finir, si la SNCF délaisse certaines lignes, l'Etat ne fait rien non plus pour éviter cela. En extrapolant, voit ce qu'il se passe avec le transport du combiné : ultra déficitaire pour la SNCF qui ne touche que quelques maigres subventions qui ne couvrent en rien les coûts supportés. Si la restructuration de ce service n'amène pas les résultats espérés, je crains que notre entreprise délaisse purement et simplement ce trafic ce qui ne fera que rajouter des centaines de camions sur les routes. Pour finir, je ne dis nullement que je cautionne cela mais je vois ce qu'il se passe et je me pose les questions qui s'imposent. On accuse parfois les routiers ou même les opérateurs privés de faire du dumping social, mais transporter des marchandises en perdant de l'argent c'est du dumping également, et ça, le secteur privé n'hésite pas à crier au scandale. D'ou les exigences de Bruxelles.

Pour illustrer tout ça : le Sernam. Activité à part entière de la SNCF il y a encore quelques années, la SNCF n'a pu réformer structurellement ce service devant la méfiance des OS. A cette époque, transporter un colis coutait beaucoup plus cher que ce qu'il rapportait. Les grands transporteurs ont porté l'affaire devant la justice Européenne pour concurrence déloyale. La décision a été prise de contraindre la SNCF de cesser ce dumping. Elle n'a jamais réussi à remonter cette activité, trop de blocage idéologique (sernam = service public). Et pourtant, je me rappelle avoir assisté à un forum ou Louis Gallois eu cette conclusion : le Sernam est un laboratoire pour la SNCF afin de voir sa capacité à accepter les réformes nécessaires. Conséquence : devant cette impossibilité à réformer le Sernam, la SNCF l'a vendu... c'est à dire privatisé.

Tout cela, je l'ai vécu à l'époque d'ou le fait que je sois très sceptique et même craintif sur tous les blocages que nous pouvons faire sur l'évolution de l'entreprise. La question est de ne pas dire tout le temps "amen" aux directives de nos patrons mais plutôt de se dire que finalement, toutes ces restructurations ne sont finalement peut être qu'un mal pour un bien. Une façon d'accepter d'évoluer afin de limiter la casse de la boutique qui sera peut être pire si on refuse tout.

Voila toutes les questions que je me pose.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

:Smiley_27: je ne veux pas paser pour un raleur mais il y a un site qui concerne certaines personnes qui voyagent quand même pas mal qui part en vrile c'est grand voyageur pas moyen de tirer quoi que soit du site, heureusement que le client est reconnu a la carte bleue sinon on perd tous les points le mois qui viens bruxelles londres dijon (+ de 200 € ....) :Smiley_29: faut quand meme" pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages " :Smiley_43::Smiley_58: arf c'est quand meme bien le train !!!!!!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:Smiley_27: je ne veux pas paser pour un raleur mais il y a un site qui  concerne certaines personnes qui voyagent quand même pas mal qui part en vrile c'est grand voyageur pas moyen de tirer quoi que soit du site, heureusement que le client est reconnu a la carte bleue sinon on perd tous les points le mois qui viens bruxelles londres dijon (+ de 200 € ....) :Smiley_29: faut quand meme" pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages " :Smiley_43:  :Smiley_58: arf c'est quand meme bien le train  !!!!!!!!!

Que veux tu dire par "perte de otus les points le mois suivant" ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

Ben plu tu consommes de train plus je gagne des points pour refaire des voyages, mais la ou c'est "marrant" c'est qu'au début c'était au téléphone le truc ou t'arrives pas a joindre qui que ce soit si t'as pas une heure devant toi en plus de la communication que tu payes.

Depuis que c'est passé sur un site internet ben la c'est la mise au point qui est longue.Cela dit j'ai deja perdu pas mal de point a cause du systeme mais bon on va arriver à les utiliser un jour je reste optimiste .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut metrique21,

Il me semble pour que les points soit crédité il te faut attendre un delais de 2 mois et que le montant de la transaction dépasse 7 euros. Pourquoi deux moi c'est au cas ou si tu modifies ton billet pour un eventuel remboursement par exemple.

Sinon c'est le debut et à chaque début d'une nouvelle chose c'est pas la galère, il faut s'armùer de patience.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Concernant les TIR je suis quelque peu dubitatif sur le mode de calcul employé!

L'argument choc pour dire que ces trains ne sont pas rentables est: " il y a moins de 100 personnes qui font le voyage de bout en bout. Prenont le cas de la liaison Caen-Tours ou Nantes-Bordeaux. Ce sont des trains qui font énormément de cabotage, sur lesquels il y a pas mal de mouvement à chaque arret. Il n'y a pas tellement de personnes qui font le trajet de bout en bout pour la simple et bonne raison que le temps de trajet en train est loin d'être aussi compétitif que d'autres modes de transport comme la voiture par exemple. Ce n'est pas parce qu'il n'y a qu'une centaine de personnes qui font le voyage complet que les trains visés n'embarquent pas plus de monde que ça! Loin de là même! De plus faudrait peu etre pas oublier une chose, comme dit le proverbe ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières! La personne qui prenant par exemple un de ces TIR déficitaire à Luçon (85) pour aller à Nantes avant de prendre son TGV, le jour où ce train sera supprimé prendra sa voiture non pas à mon avis pour la laisser à Nantes mais pour aller directement à sa destination finale! Voila comment on perd des clients et de l'argent! Mais ça visiblement nos grands chefs n'ont pas du y penser à ça! :Smiley_11:

Un autre exemple dans le même genre: Un jour (c'était la nuit d'ailleurs) j'assurais un TER entre Cholet et Angers-St. Laud (avec correspondance à Angers pour Paris) suite à retard pour croisement (moins de 10') mon ACT appelle le RIC pour savoir si les correspondances étaient assurées sur Paris (80% au moins du train prenait le TGV) la réponse donnée à été positive, en arrivant à la bif où on récupère la ligne de Nantes je me suis fait toler pendant 5 bonnes minutes parce que le régulateur n'avais pas voulu prendre le risque de retarder le TGV. Lorsque je suis arrivé à Angers la première chose que j'ai vu en arrivant à quai c'était le fameux TGV qui commençait tout juste à décoller. Sachant que derriere il y avait pas mal de monde qui continuait sur d'autres destinations ils ont été bon pour attendre une heure à Angers pour choper le train suivant avec pour certains l'obligation de passer la nuit à Paris pour la simple et bonne raison que leur correspondance était déja partie. A cette époque le slogan de la boutique était " A nous de vous faire préférer le train" et ben à mon avis sur ce coup là on était aux antipodes de ce slogan! J'ai l'impression que dans cette boite, il y a pas mal de monde bien placé qui ne voit que par le TGV et sa rentabilité! Mais faudrait peu etre pas oublier que ce qui fait en parti le succès du TGV ce sont les personnes qui avant de le prendre prennent un TIR ou un TER ou dieu sait quoi d'autre! Bon Sang! La SNCF est encore une entreprise intégrée mais chacun fait sa petite soupe dans son coin au lieu de faire jouer l'effet de réseau! Perso je trouve ça totalement INADMISSIBLE!

C'est a croire que certains raisonne déja comme si la boite était démantelée en plusieurs entreprises privées mais ce jour là si à l'exécution on va manger chaud je pense qu'on ne sera pas les seuls parce qu'il y en a énormément qui prendront la porte quand leur placard doré sera fermé!

Amicalement

Kriss44

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.