Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Contribution de solidarité


Messages recommandés

Bonjour,

est-ce que quelqu'un d'entre vous pourrait me dire à quoi correspond la contribution de solidarité de 1% prélevée sur nos fiches de paie ?

Je connais un nouvel embauché dont la fiche de paie ne comporte pas cette contribution. Est-ce normal, un oubli...?

Merci à vous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut tim.jones,

Cette contribution est appliqué pour ceux qui n'ont pas de bas salaires" pour la SNCF.

Pour ma part je l'ai eu lorsuqe j suis passé à l'échelon 4.

Cette mesure sert à financer les personnes agées pour la journée de solidarité il me semble.

Je vais tacher de me renseigner et je te tiens au cournat sauf si un "expert" nous renseigne avant !

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois plutôt qu'il s'agit d'une contribution au payement des cotisations chômage par les salariés du public ( alors qu'ils n'ont pas le droit à indemnisation ... ! ) crée en 1989. Mais à confirmer ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois plutôt qu'il s'agit d'une contribution au payement des cotisations chômage par les salariés du public ( alors qu'ils n'ont pas le droit à indemnisation ... ! ) crée en 1989. Mais à confirmer ...

ça doit être ça...

Il était prévu que ce soit du provisoire

mais ça tourne au provisoire qui dure...

et avec la crise...

Pour la journée de solidarité pour les personnes agées (2003 - Chirac - Raffarin...)

elle donne lieu à une retenue de 0,3% sur les charges sociales de l'entreprise

et pour le salarié à une journée de travail supplémentaire annuelle

en plus des 35 heures hebdomadaires

(c'est l'histoire fumeuse du lundi de pentecôte...)

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois plutôt qu'il s'agit d'une contribution au payement des cotisations chômage par les salariés du public ( alors qu'ils n'ont pas le droit à indemnisation ... ! ) crée en 1989. Mais à confirmer ...

L'objet est presque exact ; cette contribution devait à la fois permettre au public d'assurer d'éventuelles prestations et de soutenir l'Unédic dont les ressources étaient aléatoires et les dépenses grandissantes après les chocs pétroliers et les montées continuelles du chômage ainsi que la baisse relative des effectifs cotisants. Le Régime d'Assurance Chômage n'en a cependant jamais vu la couleur et s'en est passé, puisque le financement a toujours été assuré dans le cadre de la négociation paritaire du montant des contributions (actuellement 6,4% du brut - 4% employeur et 2,4% salarié) ou par l'emprunt...

Car les salariés du public, contrairement à la légende, ont droit aux prestations chômage identiques à celles de l'Unédic, à la charge de leur employeur. C'est courant en ce qui concerne les personnels non titulaires des 3 Fonctions Publiques (Etat, Santé, Collectivités territoriales) : toutes les administrations y passent, en faisant ou non appel à l'Unédic (Pôle emploi désormais) pour le calcul et le versement des droits, moyennant convention.

C'est un peu plus théorique pour les fonctionnaires, les licenciements étant plutôt rares... mais le principe est le même.

Autre légende : la faute du salarié ne fait pas obstacle au versement des allocations chômage. Seule la démission, hors quelques cas, interdit l'indemnisation. La décision de rejet peut être revue sur demande de la personne à l'issue d'une période de 4 mois... mais cela reste aléatoire.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois plutôt qu'il s'agit d'une contribution au payement des cotisations chômage par les salariés du public

C'est bizarre, ça ne figure pas sur le hoax anti-SNCF qui circule (et que j'ai retrouvé récemment :Smiley_31:) ou sur "l'expression libre" de mon nouvel ami dieterdieter. lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.