Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le petit train touristique du Verdon a déraillé


Messages recommandés

Dimanche, vers 16 heures, le petit train touristique du Verdon a déraillé. L'accident s'est produit

juste après le départ, dans la première courbe. Selon un témoignage, la locomotive aurait heurté

« un raccord de rail » à faible vitesse, environ 10 km/h.

Elle a ensuite « mordu » le sable, sans se renverser. Cependant, le choc a été suffisamment

violent pour que des passagers soient déséquilibrés. Trois blessés légers ont dû être transportés

à la clinique de Lesparre. Lors de cette sortie, 55 personnes, des familles de cheminots en

vacances, avaient embarqué, dont 22 enfants.

D'importants travaux

Sur un parcours de 7 km, le petit train touristique permet de relier Le Verdon à Soulac.

Hors d'usage l'année dernière, d'importants travaux ont dû être réalisés pour remettre la

ligne en état. Soit un investissement de la collectivité de 385 000 euros.

Le chantier a été assuré par Brifer, une société spécialisée implantée en région parisienne.

En 2007, des déraillements s'étaient déjà produits à plusieurs reprises.

En service aujourd'hui

Hier, le petit train n'a pas circulé. Des vérifications ont été effectuées sur la locomotive,

et des travaux engagés sur le raccord de rail où s'est produit l'accident, « un virage très serré ».

Selon le conducteur de la machine, la ligne devait être réactivée aujourd'hui. Les années précédentes,

le train côtier avait drainé en moyenne 27 000 passagers à l'année. Un outil d'animation touristique

sur lequel compte la commune du Verdon pour booster l'activité touristique.

Julien Lestage

http://www.sudouest.com (édition du mardi 7 juillet)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dimanche, vers 16 heures, le petit train touristique du Verdon a déraillé. L'accident s'est produit

juste après le départ, dans la première courbe. Selon un témoignage, la locomotive aurait heurté

« un raccord de rail » à faible vitesse, environ 10 km/h.

Elle a ensuite « mordu » le sable, sans se renverser. Cependant, le choc a été suffisamment

violent pour que des passagers soient déséquilibrés. Trois blessés légers ont dû être transportés

à la clinique de Lesparre. Lors de cette sortie, 55 personnes, des familles de cheminots en

vacances, avaient embarqué, dont 22 enfants.

D'importants travaux

Sur un parcours de 7 km, le petit train touristique permet de relier Le Verdon à Soulac.

Hors d'usage l'année dernière, d'importants travaux ont dû être réalisés pour remettre la

ligne en état. Soit un investissement de la collectivité de 385 000 euros.

Le chantier a été assuré par Brifer, une société spécialisée implantée en région parisienne.

En 2007, des déraillements s'étaient déjà produits à plusieurs reprises.

En service aujourd'hui

Hier, le petit train n'a pas circulé. Des vérifications ont été effectuées sur la locomotive,

et des travaux engagés sur le raccord de rail où s'est produit l'accident, « un virage très serré ».

Selon le conducteur de la machine, la ligne devait être réactivée aujourd'hui. Les années précédentes,

le train côtier avait drainé en moyenne 27 000 passagers à l'année. Un outil d'animation touristique

sur lequel compte la commune du Verdon pour booster l'activité touristique.

Julien Lestage

http://www.sudouest.com (édition du mardi 7 juillet)

Pour être sur place en ce moment en vacances, et pour avoir emprunté ce petit train (3 wagonnet aménagés tractés et poussés par 2 draisines groupe 6), ben ce n'est pas une demi journée de travaux qu'il faut.

Une bonne portion de la voie est en bon état (traverses + tire-fonds neufs) mais le nivellement est limite.

Pour la portion non encore remise en état, on trouve de tout : du sur écartement, des gauches impressionnants (les wagonnets se vrillent lors du passage sur ces points), des bosses, des trous.

Sur une ligne marchandise, même circulée à 30km/h, j'aurais déjà interdit la circulation. Mais là, c'est pas gênant, c'est des touristes.

Suite au déraillement, le chauffeur était vraiment pas très en forme, il s'en voulait. Par contre, le maire du Verdon (le propriétaire du chemin de fer touristique) ne s'en faisait pas. Les trois blessés sont rentrés par leur propres moyens, et ont eux même appelés les secours. Au final, ils ont été évacués en ambulance vers l'hopital (une entorse des cervicales, une entorse du genou, etdes contusions aux côtes).

Certains blessés ont déposé plainte, compte tenu de l'attitude des responsables du chemin de fer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour la portion non encore remise en état, on trouve de tout : du sur écartement, des gauches impressionnants (les wagonnets se vrillent lors du passage sur ces points), des bosses, des trous.

Sur une ligne marchandise, même circulée à 30km/h, j'aurais déjà interdit la circulation. Mais là, c'est pas gênant, c'est des touristes.

T'avais pas le groupe Mickael dans la voiture pour faire un peu de nivellement? bigbisous

Triste attitude de la part de l'exploitant!

Même en voulant minimiser l'incident il y a un minimum à faire!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après travaux, l'exploitation a repris le sulendemain du déraillement, survenu le 5 juillet.

Dernières nouvelles, le train a déraillé une fois de plus le vendredi 11 juillet. Pas de blessés cette foi-ci.

Le préfet a ordonné l'arrêt de l'exploitation, une enquête est ouverte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Pour être sur place en ce moment en vacances, et pour avoir emprunté ce petit train (3 wagonnet aménagés tractés et poussés par 2 draisines groupe 6), ben ce n'est pas une demi journée de travaux qu'il faut.

Une bonne portion de la voie est en bon état (traverses + tire-fonds neufs) mais le nivellement est limite.

Pour la portion non encore remise en état, on trouve de tout : du sur écartement, des gauches impressionnants (les wagonnets se vrillent lors du passage sur ces points), des bosses, des trous.

Sur une ligne marchandise, même circulée à 30km/h, j'aurais déjà interdit la circulation. Mais là, c'est pas gênant, c'est des touristes.

Suite au déraillement, le chauffeur était vraiment pas très en forme, il s'en voulait. Par contre, le maire du Verdon (le propriétaire du chemin de fer touristique) ne s'en faisait pas. Les trois blessés sont rentrés par leur propres moyens, et ont eux même appelés les secours. Au final, ils ont été évacués en ambulance vers l'hopital (une entorse des cervicales, une entorse du genou, etdes contusions aux côtes).

Certains blessés ont déposé plainte, compte tenu de l'attitude des responsables du chemin de fer.

Bonjour à tous,

Ce qui est un peu étonnant c'est que tous les chemins de fer touristiques sont sous la surveillance du Service Technique des Remontées Mécaniques et du Transport Guidé (STRMTG) qui n'est pas trop laxiste normalement.

Les référentiels sont disponibles là: http://www.strmtg.equipement.gouv.fr/artic...3?id_article=69

Si les exploitants ont l'attitude décrite, il se pourrait bien que les inspecteurs soient plus "virulents".

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.