Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Formation "Belgique"


Messages recommandés

Bonjour à tous.

J'ai reçu un appel de mon dpx hier me proposant d'intégrer une formation belgique. D'après ce que j'ai compris, ils ont un peu le couteau sous la gorge vu le peu de volontaires. Une réponse est attendu pour vendredi (!!) et ça ne laisse vraiment pas le temps à la réflexion et ça va être dur d'aller à la pêche aux renseignements d'ici demain...

Je sais que des conducteurs "belges" de DNI fréquentent ce forum et je me tourne vers eux pour en savoir un peu plus sur le travail. Regrêtent-ils d'y aller ? Comment sont les journées, les conditions de travail, les problèmes de langue ,etc

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'allais pas plus loin que Quévy, en venant d'Aulnoye-Aymeries.

au niveau langue, y avait pas de soucis, c'est francophone par là.

d'après ce que j'ai entendu de la part de mécanos de Somain, quand tu vas dans des contrées plus lointaines, tant que tu es avec une machine Française, on te parle en Français. ça se gête si t'es avec une Belge, mais en précisant que tu es Français ça s'arrange.

Modifié par geant vert
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce que m'a dit un ADC de vierzon ex-lillois.

Il faut dire en flamand approximatif "je suis conducteur français" et tout de suite cela se passe mieux, l'intercoluteur propose de continuer en français...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'allais pas plus loin que Quévy, en venant d'Aulnoye-Aymeries.

au niveau langue, y avait pas de soucis, c'est francophone par là.

d'après ce que j'ai entendu de la part de mécanos de Somain, tant que tu es avec une machine Française, on te parle en Français. ça se gête si t'es avec une Belge, mais en précisant que tu es Français ça s'arrange.

N'est il pas question d'alller plus dans les terres vers Anvers dans ton cas ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous.

J'ai reçu un appel de mon dpx hier me proposant d'intégrer une formation belgique. D'après ce que j'ai compris, ils ont un peu le couteau sous la gorge vu le peu de volontaires. Une réponse est attendu pour vendredi (!!) et ça ne laisse vraiment pas le temps à la réflexion et ça va être dur d'aller à la pêche aux renseignements d'ici demain...

Je sais que des conducteurs "belges" de DNI fréquentent ce forum et je me tourne vers eux pour en savoir un peu plus sur le travail. Regrêtent-ils d'y aller ? Comment sont les journées, les conditions de travail, les problèmes de langue ,etc

Merci

Salut

Les ADC de Lille Délivrance y vont régulièrement et ont été formés au néerlandais (pardon le flamand). Mais comme disent certains, y a pas de problème si tu montres que tu es français même quand certains flamands ne parlent quasiment pas le français.

Arnaud Ex LDV (formés belgique), Ex BDT (formés Quévy)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

J'ai causé avec un mécano belge francophone il n'y a pas longtemps, paraît qu'il y a eu une sale période lorsque wallons et flamands se sont un peu crêpé le chignon. Les Flamands refusaient de parler Français... Lorsque l'on connaît les difficultés de la langue flamande ça n'a pas dû être facile pour les collègues français et wallons.

Mais tout est rentré dans l'ordre heureusement. Les cheminots savent très bien qu'on a tout à gagner à se comprendre parfaitement !

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si on faisait comme pour l'aérien: sur demande formulée 48h à l'avance, on peut obtenir que les postes soient "staffés" par du personnel parlant l'une des trois langues "officielles" de l'OACI: Anglais, Espagnol ou Français ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Salut,

J'ai causé avec un mécano belge francophone il n'y a pas longtemps, paraît qu'il y a eu une sale période lorsque wallons et flamands se sont un peu crêpé le chignon. Les Flamands refusaient de parler Français... Lorsque l'on connaît les difficultés de la langue flamande ça n'a pas dû être facile pour les collègues français et wallons.

Mais tout est rentré dans l'ordre heureusement. Les cheminots savent très bien qu'on a tout à gagner à se comprendre parfaitement !

Yannick

Ce n'est pas après une collision face a face mortelle provoqué par une erreur de l'un des conducteurs (grand signal d'arrêt franchi intempestivement et circulation "à contre-voie" comme disent nos amis belges), aggravée par l'apparente mauvaise volonté affichée par les protagonistes de communiquer dans la langue "ennemie"?

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas après une collision face a face mortelle provoqué par une erreur de l'un des conducteurs (grand signal d'arrêt franchi intempestivement et circulation "à contre-voie" comme disent nos amis belges), aggravée par l'apparente mauvaise volonté affichée par les protagonistes de communiquer dans la langue "ennemie"?

Je n'ai pas entendu parler de ça, mais si oui c'est bien dommage qu'il faille un accident grave pour réveiller les gens...

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Je n'ai pas entendu parler de ça, mais si oui c'est bien dommage qu'il faille un accident grave pour réveiller les gens...

Yannick

Je pense que çà doit être un sujet très sensible, chez eux...

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas après une collision face a face mortelle provoqué par une erreur de l'un des conducteurs (grand signal d'arrêt franchi intempestivement et circulation "à contre-voie" comme disent nos amis belges), aggravée par l'apparente mauvaise volonté affichée par les protagonistes de communiquer dans la langue "ennemie"?

Je me souviens de cet accident (Pécrot) et de son motif principal : la langue.

Il y a cet article de journal qui en parle

Il y avait eu en 2001 huit morts.

NB : chez nos amis belges, signaleur = agent circulation et accompagnateur = contrôleur ASCT

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce complément.

Si l'on en croit l'article il ne s'agit pas d'un refus délibéré de parler la même langue, mais bien de l'un de ces affreux concours de circonstances qui font les grandes catastrophes...

Pour mon cas l'ami belge me parlait des événements récents qui ont failli conduire à l'éclatement de son pays.

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est inquétant, c'est cete phrase de l'article:

«La fonction des signaleurs ne leur impose pas le bilinguisme, mais en pratique, ils se débrouillent bien entre eux»

"En pratique", ça ne colle pas avec la rigueur de la sécurité ferroviaire.

Le bilinguisme ne devrait-il pas être la règle pour tous les postes situés à une frontière linguistique (pas seulement en Belgique)?

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le bilinguisme ne devrait-il pas être la règle pour tous les postes situés à une frontière linguistique (pas seulement en Belgique)?

Elle l'est en France, à St Louis (gare frontière avec la Suisse alémanique) et Bâle les deux AC sont bilingues, et la règle tacite est que c'est celui qui appelle qui parle la langue de son interlocuteur. Il arrive toutefois qu'il y ait des incompréhensions car le suisse allemand (plus proche de l'alsacien) est quand même assez éloigné de l'allemand littéraire que l'on apprend à l'école, dans ce cas c'est souvent le collègue suisse qui prend l'initiative de reprendre la conversation en français.

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.