Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Document interressant..

Comment est annoncé au mecanicien l'ouverture ou la fermeture du sémaphore de sortie, puisque le carré n'est pas combiné avec un avertissement ?

Ce qui voudrait aussi dire que dans ce cas le carré n'est pas considéré comme signal de sortie, mais protége juste les aiguilles en aval, dans le cadre de l'application du disque ou avertissement précédant un gare de VU.

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Document interressant..

Comment est annoncé au mecanicien l'ouverture ou la fermeture du sémaphore de sortie, puisque le carré n'est pas combiné avec un avertissement qui pourrait l'annoncer ?

Ce qui voudrait aussi dire que dans ce cas le carré n'est pas considéré comme signal de sortie, mais protége juste les aiguilles en aval dans le cadre de l'application du disque ou avertissement en VU.

Fabrice

Tout ce que je peux dire, c'est que je considère comme un sacré pot d'avoir eu le retour du carré sur le zoom arrière ... Quant à son ouverture, comme celle du sémaphore, je n'avais pas la caméra dessus à cet instant...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Document interressant..

Comment est annoncé au mecanicien l'ouverture ou la fermeture du sémaphore de sortie, puisque le carré n'est pas combiné avec un avertissement ?

l'avertissement en VU annonce le sémaphore, mais impose un arrêt en gare (donc protège le carré aussi).

Tu es sous la règle de lavertissement jusqu'au franchissement du signal de cantonnement (donc le sémaphore).

Et puis pour repartir d'une gare de VU il te faut une autorisation de départ qui ne peut être donnée que si le sémaphore est ouvert.

Dans le cas d'une evo ou manoeuvre hors cantonnement, on ouvre le carré mais le sémaphore peut rester fermé. En manoeuvre y a pas de soucis, tu es en marche en manoeuvre controleursncf et pour une evo, tu es en marche à vue jusqu'à l'approche du sémaphore, et après l'avoir franchi aussi (car signal de cantonnement fermé)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'avertissement en VU annonce le sémaphore, mais impose un arrêt en gare (donc protège le carré aussi).

Tu es sous la règle de lavertissement jusqu'au franchissement du signal de cantonnement (donc le sémaphore).

Et puis pour repartir d'une gare de VU il te faut une autorisation de départ qui ne peut être donnée que si le sémaphore est ouvert.

Dans le cas d'une evo ou manoeuvre hors cantonnement, on ouvre le carré mais le sémaphore peut rester fermé. En manoeuvre y a pas de soucis, tu es en marche en manoeuvre controleursncf et pour une evo, tu es en marche à vue jusqu'à l'approche du sémaphore, et après l'avoir franchi aussi (car signal de cantonnement fermé)

Pour le début, je suis d'accord...l'avertissement qui précéde la gare de VU, en plus de sa régle normale, et la VISA, annonce un ou des signaux d'arrêts, carrés ou semaphores (A 12.01). Tu dois respecter, si présenté, un TIV de rappel 30 (ou 40), et t'arreter obligatoirement en gare ( avant SAM ou GA ou chevron pointe en haut, à defaut GF de ta voie )

Par contre, si cette gare n'est pas d'arrêt général ( j'ai pas le RT...), que tu ne transportes pas de voyageurs, et que ta marche ne prevoit pas d'arrêt dans cet établissement, tu peux reprendre ta marche sur ouverture du signal de cantonnement (carré ou semaphore).

Donc dans ce cas precis, il n'y a que la connaissance de ligne pour differencier lequel des signaux est celui du cantonnement. De plus tu respectes le TIV sur toute la zone de la gare, donc vitesse mini pour aborder le semaphore de sortie.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Pour le début, je suis d'accord...l'avertissement qui précéde la gare de VU, en plus de sa régle normale, et la VISA, annonce un ou des signaux d'arrêts, carrés ou semaphores (A 12.01). Tu dois respecter, si présenté, un TIV de rappel 30 (ou 40), et t'arreter obligatoirement en gare ( avant SAM ou GA ou chevron pointe en haut, à defaut GF de ta voie )

Par contre, si cette gare n'est pas d'arrêt général ( j'ai pas le RT...), que tu ne transportes pas de voyageurs, et que ta marche ne prevoit pas d'arrêt dans cet établissement, tu peux reprendre ta marche sur ouverture du signal de cantonnement (carré ou semaphore).

Donc dans ce cas precis, il n'y a que la connaissance de ligne pour differencier lequel des signaux est celui du cantonnement. De plus tu respectes le TIV sur toute la zone de la gare, donc vitesse mini pour aborder le semaphore de sortie.

Fabrice

Règlement S1A - Titre I (IN 1482)

Article 211 Avertissement:

...

2. Règle générale:

...

(En block manuel, dans le cas d'un sémaphore implanté à faible distance en aval d'un carré mécanique, ces deux signaux peuvent être annoncés par le même avertissement).

...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Règlement S1A - Titre I (IN 1482)

Article 211 Avertissement:

...

2. Règle générale:

...

(En block manuel, dans le cas d'un sémaphore implanté à faible distance en aval d'un carré mécanique, ces deux signaux peuvent être annoncés par le même avertissement).

...

Ce qui correspond à ce que je disais précedement comme".. annonçant un ou des signaux d'arrêts..".

De la vidéo, il semble pourtant que le dit sémaphore est à distance respectable, et deplus, la courbure des voies ne facilite pas sa visibilité... mais bon, connaissance de ligne..

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui correspond à ce que je disais précedement comme".. annonçant un ou des signaux d'arrêts..".

De la vidéo, il semble pourtant que le dit sémaphore est à distance respectable, et deplus, la courbure des voies ne facilite pas sa visibilité... mais bon, connaissance de ligne..

Fabrice

De l'endroit ou je suis sur le quai, le carré est à une cinquantaine de mètres et le sémaphore 150 à 200 mètres au delà ; je suis en outre en position plus basse qu'un conducteur.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en BM, les positions des cantons sont repris aux RT sur le schema.

et d'après ce que je me souviens, en gare de VU, arrêt général ou pas, un avertissement impose un arrêt en gare.

(le disque en impose deux : avant le premier appareil de voie, puis en gare)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et d'après ce que je me souviens, en gare de VU,

arrêt général ou pas, un avertissement impose un arrêt en gare.

Règle particulière en VU

Cette règle ne s'applique pas aux gares de jonction de voie unique et de double voie

En voie unique, l'avertissement, lorsqu'il précède une gare, peut être utilisé pour

annoncer un signal d'arrêt à main ou un guidon d'arrêt présenté au voisinage du

point habituel d'arrêt des trains en gare, ainsi que pour annoncer, s'il y a lieu,

un TIV de rappel 30 (ou 40) implanté au droit de l'aiguille d'entrée

Un tel avertissement fermé commande de plus au mécanicien, après s'être conformé,

le cas échéant, à l'indication donnée par le rappel 30 (ou 40) implanté au droit de

l'aiguille d'entrée, de s'arrêter obligatoirement en gare

S'il existe un signal de cantonnement (sémaphore ou carré) commandant la sortie

de la gare, et si ce signal est ouvert, le mécanicien peut ensuite reprendre sa

marche normale, si rien ne s'y oppose

S'il n'en était pas ainsi, le mécanicien ne peut se remettre en marche qu'après avoir

reçu directement l'autorisation de départ donnée sous la forme manuelle ou par écrit

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(le disque en impose deux : avant le premier appareil de voie, puis en gare)

Règle générale

Le disque fermé commande au mécanicien:

a) de se mettre aussitôt que possible en marche à vue

b) sil n'a pas rencontré jusque là de signal lui commandant l'arrêt, de marquer un arrêt:

- avant le premier appareil de voie (aiguille ou traversée) protégé par le disque

- ou bien au poste, si un tel appareil de voie se trouve au-delà du poste

(ou si le poste n'en comporte pas)

c) de ne reprendre sa marche normale, s'y rien ne s'y oppose:

- lorsque le poste protégé par le disque comporte un signal de cantonnement (sémaphore ou carré)

commandant l'entrée du canton suivant, quelque soit son emplacement par rapport au poste,

qu'après avoir franchi ouvert ce signal de cantonnement

- lorsque le poste protégé par le disque ne comporte pas un tel signal de cantonnement,

qu'après avoir reçu directement l'autorisation de départ sous la forme manuelle ou, à défaut,

qu'après avoir reçu verbalement de l'aiguilleur (ou du garde) l'autorisation de se remettre en marche

Règle particulière

En voie unique, lorsqu'il précède une gare, le disque fermé commande de plus au mécanicien

de s'arrêter obligatoirement en gare

S'il existe un signal de cantonnement (sémaphore ou carré) commandant la sortie de la gare, et si

ce signal est ouvert, le mécanicien peut ensuite reprendre sa marche normale, si rien ne s'y oppose

S'il n'en était pas ainsi, le mécanicien ne peut se remettre en marche qu'après avoir

reçu directement l'autorisation de départ donnée sous la forme manuelle ou par écrit

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Ce qui correspond à ce que je disais précedement comme".. annonçant un ou des signaux d'arrêts..".

De la vidéo, il semble pourtant que le dit sémaphore est à distance respectable, et deplus, la courbure des voies ne facilite pas sa visibilité... mais bon, connaissance de ligne..

Fabrice

Oui, mais cette phrase figure dans la règle générale, elle s'applique donc même en double voie.

Article 211 Avertissement:

...

2. Règle générale:

...

(En block manuel, dans le cas d'un sémaphore implanté à faible distance en aval d'un carré mécanique, ces deux signaux peuvent être annoncés par le même avertissement).

...

Les sémaphores ont étés implantés après la guerre 39/45, ils n'y en avait pas du temps du Paris-Orléans qui ne pratiquait pas toujours la "continuité d'annonce" et qui n'utilisait pas de block enclenché en voie unique, c'est pour cela que la fameuse phrase figure aux règlements. Il y a tellement à dire à propos des pratiques héritées du PO qui ne faisait rien comme les autres, mais c'est une autre histoire.

Cette phrase d'ailleurs assez récemment amputée puisque il s'agissait ,dans le S1A valable en 2000, du renvoie (1) du point 2 de l'article 211 ainsi libellée: Il est précisé qu'en block manuel, dans le cas d'un sémaphore implanté à faible distance en aval d'un carré mécanique, ces deux signaux peuvent, à titre transitoire, être annoncés par le même avertissement.

En fait, il s'agit simplement d'un souci d'économies, et cette situation à perduré jusqu'à nos jours. Et puis le barrage de Bort-les-Orgues est arrivé.... alors les investissement sur cette ligne...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, mais cette phrase figure dans la règle générale, elle s'applique donc même en double voie.

Article 211 Avertissement:

...

2. Règle générale:

Cette phrase d'ailleurs assez récemment amputée puisque il s'agissait ,dans le S1A valable en 2000, du renvoie (1) du point 2 de l'article 211 ainsi libellée: Il est précisé qu'en block manuel, dans le cas d'un sémaphore implanté à faible distance en aval d'un carré mécanique, ces deux signaux peuvent, à titre transitoire, être annoncés par le même avertissement.

En effet le rectif 20 du 2 mai 2001 (application le 1er octobre 2001)

ne fait déjà plus état de la mention "à titre transitoire"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Ce "titre transitoire" n'aura donc duré que 55 ans !!!!

Je dirais plutôt 27 ans. koiquesse

Cette phrase n'était pas reprise dans le "TITRE I - SIGNAUX de 1941", je crois qu'elle est apparue dans la premiére édition du S1A de 1974. Ce qui expliquerai le "à titre transitoire", les rédacteurs de l'époque étant très optimistes sur les délais d'unification des pratiques régionales... Le règlement de 1941 ne faisait que reprendre les errements des anciens réseaux en matière de signalisation, le code Verlant (code actuel) n'ayant été mis en place que fin 1936.

Le règlement de 1941:

http://favier.chez.com/fichiers/signaux.htm

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dirais plutôt 27 ans. koiquesse

Le règlement de 1941:

http://favier.chez.com/fichiers/signaux.htm

Concernant les sémaphores . . .

En block manuel, et s'il s'agit d'un sémaphore de sortie situé au droit ou aux

abords du bâtiment des voyageurs, le mécanicien, s'il y a avantage pour le service,

peut, sans marquer l'arrêt au sémaphore fermé, avancer en marche à vue et ne

s'arrêter qu'au point habituel d'arrêt des trains

Cette prescription qu'on retrouve aussi dans le Titre I - Signaux de 1951

(abroge et remplace l'édition de 1941) figurait aussi dans le S1A de 1974

Elle concernait plus spécialement les anciens sémaphores de block Lartigue

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'après mes lointains souvenirs concernant Eygurande-Merlines,

- la gare est une gare d'arrêt général.

- il y a un carré de sortie sur chaque voie en gare

- le sémaphore protégeant les VU (ex-Montluçon et Clermont) ne sont pas visibles depuis la gare, celui côté Ussel l'est en revanche (vers le pont routier)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...