Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Ma promenade motocycliste de ce bel après-midi m'a emmené du côté de Montmirail (51), principale localité desservie par la ligne Mézy-Esternay de 1884 à 1953.

Aujourd'hui, cette ligne est exploitée sous le régime du trafic plus que restreint, et Montmirail en est le terminus sud depuis 1970.

La gare de Montmirail est connue pour abriter les ateliers centraux des CFD dans les emprises de l'ancien dépot à voie metrique depuis 1947.

C'est là, par exemple, que la CC 800001 "Belphégor" a été transformée en diesel à transmission Asynchro en 1967.

J'y étais déjà venu il y a une petite dizaine d'années. J'y avais vu un mystèrieux 63000 de couleur ocre, équipé d'un bogie à 3 essieux côté grand capot. A quoi a-t-il servi ? Qu'est-il devenu ?

Ma visite d'aujourd'hui m'a permis de découvrir que ces ateliers existent toujours, mais sous l'enseigne VFLI.

CFD n'existerai plus ?

Désolé, mon APN est une bouze, donc pas de photos.

Une dizaine de 63000/63500 et un 66000 sont garés sur les débords de la gare, dans des états variables, mais pas le temps d'aller voir.

La 66065, un 63500 SNCF, un 63500 VFLI et la BB47 ex-HBL (idem 63500) sont stationnés sur la voie d'accès aux ateliers.

En regardant par les fenêtres de l'atelier, j'ai pû distinguer six ou sept 63500 à differents stades de reconstruction. Toute la superstructure est démontée, cabine incluse.

Le V12 MGO est remplacé par un V8 double turbo "intercooled" (IVECO si j'en crois les inscriptions sur les filtres à huile).

La génératrice m'a paru bien petite pour être celle d'origine.

En revanche, les bogies Pennsylvania restent en place.

Sauf si certains sont destinés à servir de réserves de pièces, ce sont donc potentiellement plus d'une quinzaine de 63500 qui vont être "rétrofités" à Montmirail.

Pour VFLI ? Pour la SNCF ? Pour d'autres EF ?

Si quelqu'un à des détails....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour les 63500 que tu as pu apercevoir, ceux ci sont pour VFLI, nommés BB400 après modernisation

mono cabine et bi-pupitre, certains sont destinés pour le trafic SMVO ( Dechets de l'aglomeration de l'oise )

Certains BB400 sont déjà sortis d'ateliers pour les autorisations pour circuler sur le RFN (des photos ont déja étés prises a droite et a gauche pour des revues etc...)

en voici un de Rail Passion

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une chose que je ne pige pas : si RFF interdit toute circulation entre Mézy et Montmirail, comment VFLI fait-elle pour recevoir et évacuer ses 63500 ? Par semi-remorque DB Schenker ? helpsoso

Je ne connaissais pas le TFBCO, mais leur Picasso est bien sympa. Dommage pour les tags....et pour les élucubrations de RFF.

10 millions d'euros pour remettre la voie en état, ça parait énorme.

Ma promenade m'a emmené aussi à Esternay, où se trouvait jadis le materiel d'un CF touristique (2 Picasso, 2 XR et 2 locotracteurs industriels, si ma mémoire est bonne).

Il n'y a plus que le X 3818, bien tagué sur une face. Qu'est devenu le reste ?

Modifié par Ae 8/14
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Une chose que je ne pige pas : si RFF interdit toute circulation entre Mézy et Montmirail, comment VFLI fait-elle pour recevoir et évacuer ses 63500 ? Par semi-remorque DB Schenker ? lotrela

Je ne connaissais pas le TFBCO, mais leur Picasso est bien sympa. Dommage pour les tags....et pour les élucubrations de RFF.

10 millions d'euros pour remettre la voie en état, ça parait énorme.

Ma promenade m'a emmené aussi à Esternay, où se trouvait jadis le materiel d'un CF touristique (2 Picasso, 2 XR et 2 locotracteurs industriels, si ma mémoire est bonne).

Il n'y a plus que le X 3818, bien tagué sur une face. Qu'est devenu le reste ?

N'oublie pas que le touristique reste un train de voyageurs,

les exigeances sont differentes en rapport du Fret.

La ligne etait auparavant entretenue par les cfta de Provins. Ils entretenaient et roulaient egalement sur Sézanne et les environs.

d'apres le chef de ligne de Chateau Thierry, leur dernier entretien, se serait limité a 3 wagons de ballast pour 17km,

et quelques dizaines de traverses.

Repris par la SNCF en 2006... Les travaux ne doivent pas etre beaucoup plus importants sachant que c'est RFF qui paie.

C'est une ligne sur laquelle j'adorai rouler, les maisons de PN, ont été tres joliment réhabilitées.

Puis on retourne aux chemins de fer d'autrefois.

Entre Montmirail et Provins, on retrouve de nombreux vestiges des ces lignes environnantes, qui rejoignaient Esternay.

De jolies ballades a motos a effectuer.

A Esternay, c'etait les chemins de fer de la Traconne,

mais je crois que c'est fini pour eux.

Dans le triage de Montmirail, il y a un 2e Picasso, qui rouille, a l'abandon par son proprio.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'oublie pas que le touristique reste un train de voyageurs,

les exigeances sont differentes en rapport du Fret.

La ligne etait auparavant entretenue par les cfta de Provins. Ils entretenaient et roulaient egalement sur Sézanne et les environs.

d'apres le chef de ligne de Chateau Thierry, leur dernier entretien, se serait limité a 3 wagons de ballast pour 17km,

et quelques dizaines de traverses.

Repris par la SNCF en 2006... Les travaux ne doivent pas etre beaucoup plus importants sachant que c'est RFF qui paie.

C'est une ligne sur laquelle j'adorai rouler, les maisons de PN, ont été tres joliment réhabilitées.

Puis on retourne aux chemins de fer d'autrefois.

Entre Montmirail et Provins, on retrouve de nombreux vestiges des ces lignes environnantes, qui rejoignaient Esternay.

De jolies ballades a motos a effectuer.

A Esternay, c'etait les chemins de fer de la Traconne,

mais je crois que c'est fini pour eux.

Dans le triage de Montmirail, il y a un 2e Picasso, qui rouille, a l'abandon par son proprio.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A savoir aussi que cette ligne en trafic restreint est exploitée (ou etait) sous deux régimes

Mézy Moulins à Artonges sous le régime VUTR (desserte silo Soufflet par trains complets) et Artonges Montmirail avec une convention jusqu'en 2003 ? partie terminale d'embranché (CFD Industrie).

Trés belle rénovation de l'autorail Picasso (a priori refait par DIFER) vu sur le site de CFTBO

Les transports se font depuis bien longtemps (2006 et antérieur) par la société BAULOT TP spécialisée pour cela et réalisant l'ensemble des prestations VFLI (ce n'est pas GEODIS).

Les BB 400 sont l'extrapolation des BB 63500 remotorisées pour la RATP en version IVECO+alternateur en lieu et place de Deutz (x2) et alternateur (x2)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A savoir aussi que cette ligne en trafic restreint est exploitée (ou etait) sous deux régimes

Mézy Moulins à Artonges sous le régime VUTR (desserte silo Soufflet par trains complets) et Artonges Montmirail avec une convention jusqu'en 2003 ? partie terminale d'embranché (CFD Industrie).

Trés belle rénovation de l'autorail Picasso (a priori refait par DIFER) vu sur le site de CFTBO

Les transports se font depuis bien longtemps (2006 et antérieur) par la société BAULOT TP spécialisée pour cela et réalisant l'ensemble des prestations VFLI (ce n'est pas GEODIS).

Les BB 400 sont l'extrapolation des BB 63500 remotorisées pour la RATP en version IVECO+alternateur en lieu et place de Deutz (x2) et alternateur (x2)

Tu veux donc dire que pour le materiel ferroviaire à destination de Montmirail, il n'y a plus que le porte-char ? okokokok

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

La gare de Montmirail, toujours propriété de la SNCF est a visiter,

les membres du TFBCO l'ont repeinte a l'identique interieurement avec les salles d'attente, 1ere, 2e, et 3e classe.

Etant utilisée comme guichet de vente jusqu'au debut des années 80,

il y a encore des affiches de l'epoque (TGV orange entre autres).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait exact

On marche vraiment sur la tête, mais grave....

Voilà une boutique qui traite du materiel sur essieux, qui peut rouler par ses propres moyens, et l'on ferme la ligne !!!! On est vraiment des cas, en France.... koiquesse

Celà me fait immédiatement penser à SDHF, en gare de St Denis de l'Hotel, qui est encore raccordé...pour combien de temps donc? car vu l'état de la ligne...même sur "mon" touristique, la ligne est en meilleur état général !!!

Le reseau gangréné aboutit au réseau moignon, n'est ce pas logique ?? okokokok

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les têtes d'oeuf du "groupe SNCF", promener des locomotives de 68 tonnes sur une route nationale avec un porte-char semble donc plus judicieux que de les faire rouler sur la voie ferrée parallèle....

Comprenne qui pourra.

A ma connaissance, Orléans-Sully voit encore passer une vague desserte par locotracteur une ou deux fois par semaine. A vérifier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On marche vraiment sur la tête, mais grave....

Voilà une boutique qui traite du materiel sur essieux, qui peut rouler par ses propres moyens, et l'on ferme la ligne !!!! On est vraiment des cas, en France.... :Smiley_06:

Celà me fait immédiatement penser à SDHF, en gare de St Denis de l'Hotel, qui est encore raccordé...pour combien de temps donc? car vu l'état de la ligne...même sur "mon" touristique, la ligne est en meilleur état général !!!

Le reseau gangréné aboutit au réseau moignon, n'est ce pas logique ?? helpsoso:blink:

Fabrice

c'était le plan Nora, puis Guillaumat de la fin des années 60 si je me souviens bien. Plutôt que réseau moignon, ils avaient trouvé réseau-noyau. A l'époque du boom nucléaire ça sonnait mieux. Il ne serait resté que les grandes lignes et la banlieue de Paris.

Pour ce qui est du transport de matériel ferroviaire par route, je me souviens d'un semi plateau montant avec peine les 4 % de la côte de Crécy-la-Chapelle sur l'A1, chargé de deux boggies Y25 neufs ou rénovés. C'était bien avant 1990 .....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 mois plus tard...

Salut à tous !!

je redonne des nouvelles pour la ligne MZY-ART-MTM...

alors en tant que vice président du TFBCO, c'est pas gagné avec RFF. Coté SNCF, ça va super bien, ils ont bien bossé pour nous (ils ont réécrit la consigne de ligne pour nos circulations et organisé plusieurs réunions de travail....) Mais patatra !! RFF a ratifié la convention d'exploitation de la ligne sans se référer aux élus (surtout aux élus, et croyer moi c'est du boulot considérable qui tombe par terre en quelques secondes...),

Du coup ça fait trainer les choses, la ligne ART-MTM est donc inutilisable, la sectoin MZY-ART est encore exploitée en antenne...pour soufflet...uniquement.

en l'état actuelle des choses, la ligne est tellement fragile (pour pas dire P-----) qu'on a eu plusieurs réunions entre Soufflet/RFF/SNCF/NOUS (TFBCO)/CFD-VFLI au siège de RFF...

y'a pas grand chose à dire, si ce n'est qu'un gros gros problème de financement de la réparation de la ligne : nous, nous sommes pas lourd (31t) donc suffirait d'avoir une géométrie acceptable et un armement viable, mais vu qu'il y a des trains complets sortant de soufflet, la géométrie, on s'en fou, mais l'armement est tres important... bref tout ça pour dire que :

-soufflet, si la ligne est fermée pour leurs trains : ça sera par camion

-CFD, ok pour un financement du tronçon ART-MTM mais avec de fortes restrictions (pour mémoire à tous, ils étaient responsable de ce tronçon) ils metteraint la différence entre le cout d'un transport par rail et par route...(ça va pas chercher loin..)

nous : rien ...et puis par rapport aux collectivités vu, les sous-sous qui manquent, ça va etre dur (mais pas impossible...)

en tout cas, on a fait le maximun : courrier à Nicolas Sarko.. on peut pas faire plus haut...le président a tout fait, mais vraiment tout...

de toute façon, si on peut pas circuler pour 2010, ça va remuer beaucoup : il y a eut tellement de subvention versés, les heures passées dessus pour avoir le X3926 refait 4/4 pour recevoir un agrément, qu'on devient maintenant "un train fantome"!!!

y'a de quoi avoir les bras baissés... mais on se doit de poursuivre l'aventure (et que dirait mes potes cheminots au boulot : tu nous as fait tellement chier avec ton picasso qu'il roule toujours pas !! merde laisse pas tomber!!)

la solution me diriz vous? :

-que la ligne soit rachetée par une collectivité (elle est pas cher car le prix des travaux nécéssaire pour sa remise en état est exorbitant !!!

-peut etre créer un OFP...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'oublie pas que le touristique reste un train de voyageurs,

les exigeances sont differentes en rapport du Fret.

La ligne etait auparavant entretenue par les cfta de Provins. Ils entretenaient et roulaient egalement sur Sézanne et les environs.

d'apres le chef de ligne de Chateau Thierry, leur dernier entretien, se serait limité a 3 wagons de ballast pour 17km,

et quelques dizaines de traverses.

Repris par la SNCF en 2006... Les travaux ne doivent pas etre beaucoup plus importants sachant que c'est RFF qui paie.

C'est une ligne sur laquelle j'adorai rouler, les maisons de PN, ont été tres joliment réhabilitées.

Puis on retourne aux chemins de fer d'autrefois.

Entre Montmirail et Provins, on retrouve de nombreux vestiges des ces lignes environnantes, qui rejoignaient Esternay.

De jolies ballades a motos a effectuer.

A Esternay, c'etait les chemins de fer de la Traconne,

mais je crois que c'est fini pour eux.

Dans le triage de Montmirail, il y a un 2e Picasso, qui rouille, a l'abandon par son proprio.

L'autre picasso est celui qui devait circuler du coté de troyes (assoc de l'acta) mais eux, je crois que c'est vraiment perdu....plus de ligne, plus de président, et vu qi'ils n'ont pas pu sortir de montmirail (ligne HS) Mais surtout, le triage est pourri (les CFD ont déraillé dans le triage et n'ont jamais réparé la zone d'un coté, et de l'autre coté pour la sortie, une file de rail ne tient plus sur les tirefonds...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un deraillement à faible vitesse en gare de Montmirail n'est pas en soit un drame. Si celà s'est produit sur un appareil de voie, probablement la partie mobile de l'aiguille deconne, et les cotes seront à reprendre, mais rien d'exceptionnel si vous trouvez un "Taupier" qui saura utilement vous conseiller.

Il vous faut:( cas d'un chantier simple en gare de Montmirail )

- l'autorisation du proprio des voies, RFF en l'occurence

- du matos basique pour travaux de voies, sans même parler de machines..pelles, pioches, clés à tirefonds ou tirefonneuse de recup, clés et masses diverses, graisse, etc... ( une petite pelle mecanique est un serieux plus...)

- de la matière première: gravillons, longrines, tirefonds, voire éléments d'ADV( coeur, lames mobiles, platines, eclisses, etc...)

- des benevoles bien motivés ( quand on voit le taf d'une restauration d'un X3800, no soucy !!!)

- et SURTOUT un "taupier" ( ou plusieurs... ) pour les conseils et le contrôle.

Sinon du blé, et devis d'entreprises de travaux ferroviaires, mais celà risque de chiffrer nettement plus...

Pour les travaux en ligne ( pont en particulier ) c'est une autre histoire...mais eventuellement traitable si pb simples, par les mêmes methodes.

En matière de touristiques, il n'y a pas de problémes, il n'y a que des solutions....

c'est je crois la philosophie qui emanne sur les procédés de maintenance sur voies SV ( OFP et touristiques sur certaines lignes secondaires du RFN )

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

L'autre picasso est celui qui devait circuler du coté de troyes (assoc de l'acta) mais eux, je crois que c'est vraiment perdu....plus de ligne, plus de président, et vu qi'ils n'ont pas pu sortir de montmirail (ligne HS) Mais surtout, le triage est pourri (les CFD ont déraillé dans le triage et n'ont jamais réparé la zone d'un coté, et de l'autre coté pour la sortie, une file de rail ne tient plus sur les tirefonds...

Site de l'acta,

dommage ca avait l'air sympa également leur projet...

http://pagesperso-orange.fr/mr.acta/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Un deraillement à faible vitesse en gare de Montmirail n'est pas en soit un drame. Si celà s'est produit sur un appareil de voie, probablement la partie mobile de l'aiguille deconne, et les cotes seront à reprendre, mais rien d'exceptionnel si vous trouvez un "Taupier" qui saura utilement vous conseiller.

Il vous faut:( cas d'un chantier simple en gare de Montmirail )

- l'autorisation du proprio des voies, RFF en l'occurence

- du matos basique pour travaux de voies, sans même parler de machines..pelles, pioches, clés à tirefonds ou tirefonneuse de recup, clés et masses diverses, graisse, etc... ( une petite pelle mecanique est un serieux plus...)

- de la matière première: gravillons, longrines, tirefonds, voire éléments d'ADV( coeur, lames mobiles, platines, eclisses, etc...)

- des benevoles bien motivés ( quand on voit le taf d'une restauration d'un X3800, no soucy !!!)

- et SURTOUT un "taupier" ( ou plusieurs... ) pour les conseils et le contrôle.

Sinon du blé, et devis d'entreprises de travaux ferroviaires, mais celà risque de chiffrer nettement plus...

Pour les travaux en ligne ( pont en particulier ) c'est une autre histoire...mais eventuellement traitable si pb simples, par les mêmes methodes.

En matière de touristiques, il n'y a pas de problémes, il n'y a que des solutions....

c'est je crois la philosophie qui emanne sur les procédés de maintenance sur voies SV ( OFP et touristiques sur certaines lignes secondaires du RFN )

Fabrice

ben le problème, c'est que le déraillement s'est passé sur une zonne de passsage bitumé et l'aiguille de sortie : il y a eut un surécartement de voie... peut pas réparé nous TFBCO!!

et pour les travaux entre ART et MTM : plus de 60 000 € ont été injecté...et c'est pas suffisant pour notre picass'....et on parle de développement durable.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une voie noyée dans le bitume, c'est déjà un poil plus delicat: usage "obligatoire" d'un engin TP pour defoncer ( légérement..) et racler le revetement.

Aprés vous aurez accés au coupon, et là, travail à "l'ancienne"...

Puis, une fois terminé, il faut rebitumer...

Nous avions refait plusieurs PN de cette manière, avec l'aide des services techniques d'une commune.

Essayez de taper à la porte de la Mairie de Montmirail..

Etonné de la somme déjà investie dans la portion MTM ART..pour que rien ne roule..c'est toujours le pont, l'os ? ( tite photo ?)

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 mois plus tard...

L'autre picasso est celui qui devait circuler du coté de troyes (assoc de l'acta) mais eux, je crois que c'est vraiment perdu....plus de ligne, plus de président, et vu qi'ils n'ont pas pu sortir de montmirail (ligne HS) Mais surtout, le triage est pourri (les CFD ont déraillé dans le triage et n'ont jamais réparé la zone d'un coté, et de l'autre coté pour la sortie, une file de rail ne tient plus sur les tirefonds...

Bonjour, est ce que vous pouvez me donner des informations sur 'l'ACTA.

MERCI

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...