Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Gard: condamnés pour caillassage d'un train


Messages recommandés

http://www.midilibre.com/articles/2009/10/23/Grand-sud-Condamnes-pour-le-caillassage-d-un-train-970146.php5

Gard Condamnés pour le caillassage d'un train

20 000 € de dégâts ! C'est l'ardoise provisoire (l'estimation est toujours en cours) que présentait hier la SNCF aux quatre très jeunes majeurs poursuivis devant le tribunal correctionnel d'Alès pour le caillassage d'un train.

Une affaire rapidement devant la justice puisque les faits ne datent que du 20 septembre, à La Grand-Combe. Ce dimanche-là, dans la matinée, sept jeunes Grandcombiens achètent des pétards pour fêter la fin du Ramadan. Avant que l'amusement ne dérape et se poursuive par des jets de pierres au passage d'une rame du TER.

Trois mineurs seront présentés devant le tribunal pour enfants de Nîmes tandis que les quatre majeurs de 18 et 19 ans étaient hier face aux magistrats alésiens. Deux niaient les faits, seuls les deux autres reconnaissant avoir « jeté une pierre chacun". « Vous auriez pu blesser des voyageurs », relève le ministère public. « C'est le dossier du désœuvrement et de la stupidité », poursuit Patrick Bottero, le substitut du procureur de la République. L'une des pierres était en effet « grosse comme le poing ». Parmi les dégâts, la SNCF relèvera notamment la casse du pare-brise de la rame conductrice.

Le ministère public a requis contre chacun des prévenus 70 heures de travail d'intérêt général, le dédommagement du préjudice devant être jugé plus tard. « A terme se seront les parents qui devront mettre la main à la poche pour rembourser la SNCF », a précisé Patrick Bottero. Les deux jeunes majeurs ayant reconnu les faits, suivent une formation en CAP et un contrat d'alternance. L'un des deux avait eu 18 ans la veille des faits.

Le tribunal correctionnel a relaxé deux des prévenus au bénéfice du doute. Il a condamné les deux autres à 100 heures de travail d'intérêt général, à effectuer dans un délai d'un an et avec 15 jours de prison à la clé en cas de non exécution de la peine.

Les magistrats ont déclaré les deux jeunes responsables du préjudice de la SNCF, renvoyant à une prochaine audience du tribunal civil l'évaluation de son montant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ligne Saint-Etienne Châteaucreux - Givors (Lyon)

Vendredi 23 octobre

Trafic ferroviaire arrêté à cause de jets de pierres à L'Horme

Vendredi, en fin d'après-midi, la circulation des TER a été momentanément interrompue

entre Saint-Etienne et Lyon, dans les deux sens, suite à des jets pierres essuyés par

un train au niveau de la commune de L'Horme (entre Saint-Chamond et Rive-de-Gier)

Ce geste commis par des inconscients depuis un pont enjambant la voie ferrée, n'a fort

heureusement pas fait de victime. L'alerte a été donnée par le conducteur de la rame.

La police est rapidement intervenue sur les lieux pour mener des investigations.

Malgré des recherches dans le secteur, les auteurs de ces faits n'ont pu être interpellés.

Conséquence de ce geste stupide, le trafic ferroviaire a accusé un retard d'une cinquantaine de minutes.

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone...de-pierres.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ligne (Toulouse) Montauban - Agen - Marmande - Bordeaux-Saint-Jean

Mardi 27 octobre

Deux trains caillassés à Port-Sainte-Marie (Lot-et-Garonne) - Le trafic arrêté à Agen

Deux trains, un TGV et un train express régional, circulant dans les deux sens de la ligne Toulouse

Bordeaux, ont été attaqués à coups de pierres, hier soir vers 18 h 30, à Port-Sainte-Marie (Lot-et-Garonne),

une commune située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d'Agen. Il n'y a pas eu de blessé, mais

le trafic a dû être interrompu pendant une cinquantaine de minutes pour les besoins de l'enquête.

Le TGV a reçu des cailloux, provoquant des éclats sur une vitre mais sans la briser, un impact « gros comme

ça », sur la vitre extérieure, indiquait hier un agent de la SNCF en montrant son poing fermé. Le train a été

arrêté pendant près d'une heure, Un Téoz allant à Marseille a également été visé par un jet de projectiles.

Les passagers ont dû patienter pendant une petite demi-heure avant de pouvoir repartir vers la destination prévue.

En amont, un autre TGV a été arrêté à Tonneins, un Corail a été stoppé à Marmande. Un TGV et deux trains

express régionaux, ont aussi été bloqués en gare d'Agen, durant ce laps de temps. Des mesures de précaution

strictes prises par la SCNF pour éviter la mise en danger des passagers dans l'éventualité d'autres caillassages.

Une expertise des compartiments touchée doit être diligentée. Deux patrouilles de gendarmerie ont passé plusieurs

heures à inspecter les voies à la recherche d'indices. Les militaires ont également patrouillé pour tenter de retrouver

le ou les auteurs de ces jets de projectiles. En gare d'Agen hier, on rappelait que la période des vacances scolaires est

souvent propice à ce type d'actes de délinquance, qui sont passibles de condamnations pénales.

Le trafic SNCF a repris normalement hier soir sur la ligne Toulouse-Bordeaux.

Par ailleurs, une enquête judiciaire a été ouverte.

http://www.ladepeche.fr/article/2009/10/28...ete-a-Agen.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.