Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Petit message d'usage...


Invité ect-de-clermont

Messages recommandés

Invité ect-de-clermont

Bonjour.

Chacun prendra le message comme il le souhaite, mais s'il vous plait, faites attention en voiture, en moto... Le danger est partout, et il est d'avantage présent si l'on n'est pas prudent.

Voila, vous l'aurez compris, mon meilleur ami d'enfance s'en est allé en début de semaine alors qu'il roulait sur une nationale. Il voulait éviter une moto qui déviait de sa trajectoire et arrivant en face à vive allure, la moto a voulu l'éviter aussi donc collision frontale, perte de contrôle, et la vie d'un motard de 40 ans et d'un type génial se terminent dans un fossé pour le premier, dans un hélico du SAMU posé dans un pré pour le second, un beau matin de Juin, alors qu'ils roulaient sur une superbe route. Et 4 jours après, on entend la chanson favorite du défunt résonner dans l'église, avec l'entrée des proches en larmes, des photos de lui partout... Des parents déchirés...

Je n'aimerais pas apprendre qu'un collègue subisse le même sort, donc faites tous attention, en moto, en vélo, en trottinette, en rollers...

Le pire, c'est qu'en rentrant tout à l'heure, j'ai failli percuter un motard sur la voie rapide à Lyon sud.

Si chacun fait un peu, c'est la vie qui gagne.

Modifié par ect-de-clermont
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...
Invité ect-de-lyon

Je reviens sur ce post un mois jour pour jour après le drame, parce que j'ai découvert la chaine de la sécurité routière sur Youtube, avec une série de vidéos pouvant donner tendance à réfléchir au niveau du comportement sur la route. Je préfère dire aux âmes sensibles qu'il vaut mieux s'abstenir, surtout en ce qui concerne la vidéo "d'accueil", ô combien réaliste...

http://www.youtube.com/user/securiteroutiere

J'aimerais aussi savoir si il y'en a qui ont vu le 90 minutes reportage de mardi soir sur TMC, le second reportage sur le thème des jeunes et de la sécurité routière. Je suis indigné par les réactions de certains de ces jeunes qui se foutent totalement de conduire sous l'effet de la drogue et/ou de l'alcool, et même pas certains propos tenus De ces jeunes qui se foutent de leur vie, de celles de leurs passagers et de celles des autres. Je suis aussi indigné par ces gens qui, pour se croire libre, veulent rouler plus vite, encore plus vite... Si il y'en a qui veulent parler de ce sujet, je suis open, parce que ce n'est pas un sujet tabou, et personne hélas n'est à l'abri d'ouvrir sa porte à un gendarme à 6h du matin ou de décrocher son téléphone à 15h en plein trip avec des copains pour apprendre la mort d'un proche, tué à cause d'un crétin qui, pour se croire libre, roulait vite ou bourré.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je partage ton indignation mais j'ai beau me creuser les méninges je ne vois pas ce que l'on peut faire.

Il y a des cons (beaucoup, trop), et les cons ça ose tout ,c'est même à ça qu'on les reconnait.

Que faire?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je te rejoins aussi.

Après quelques table rondes (opération SAM, capitaine de soirée) quelques petits constats :

- Certes les jeunes (et moins jeunes) sont con. Au vu du manque d'expérience (de tout con) ils ne savent pas. (même issu du public "intelligent" le message a du mal a penser, c'est pour les autres !)

- Il y a une culture de la non-obéissance a cet age (ou con). (décalage de l'age ou on reste un adolescent ...)

- Stigmatisation systematique qui reduit l'impact du message educatif (principalement sur l'alcool, pour resumer on a l'impression d'etre pris pour des con sur l'alcool alors qu'on voit nos parents boire et prendre le volant apres)

- et d'autres ...

Une voie de travail sur la sécurité routière que l'on avait relevé était de proposer aux gens de se remettre en question sur leur conduite. Pas forcement de leur relever leurs fautes. Mais leur proposer des "stages" de remise a niveau (conduite/code/usage/limite). On doit proposer aux conducteur des stage de perfectionnement.

Il est vrai que j'ai eu du mal a faire ce travail sur soi, mais un malheureux événement m'a forcé a le faire aussi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ect-de-lyon

Ce qui m'a le plus choqué dans ce reportage, c'est le passage où les reporters se sont interresés à un groupe de jeunes de 16 à 18 ans, qui ont pour loisirs, le samedi après midi, de bricoler leurs motos en picolant et après, de faire les cons, mais quand je dis faire les cons, c'est même pas assez fort, sur une route assez importante. Deux de leurs amis sont morts comme ça il y'a peu, ils s'en souviennent mais ces crétins trouvent le moyen de dire que si ils continuent, c'est pour leurs amis qui sont morts... Là, il faudrait taper fort. Je suis pour que l'on mette en place des systèmes de sensibilisation en emmenant ces inconscients sur des interventions chocs :blink:, dans des hôpitaux etc... En tout cas, je ne suis pas du genre à pleurer les morts qui l'ont cherché en faisant les cons sur la route. Sans vouloir paraitre méchant, je trouve même que c'est une belle punition. Je n'ai même pas envie de voir les parents du motard qui roulait ivre sur sa moto et qui a causé l'accident dans lequel Rémy est mort... helpsoso

J'aimerais bien aussi m'impliquer dans des opérations style SAM etc, mais le fait est que je ne pourrais pas m'empêcher de tarter ceux qui revendiquent rouler ivre en se croyant malins...

Modifié par ect-de-lyon
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ect-de-lyon,

je comprends ta peine. J'ai aussi été touché par ce genre de tragédie il y a quelques temps.

Je voudrais simplement rebondir sur tes propos.

Dans ton post initial, tu parles d'un motard qui semble-t-il roulait trop vite. Puis un peu plus loin, tu parles de motard ivre.

Personnellement, ce conducteur de 2 roues est tout sauf un motard. L'alcool au volant c déjà du grand n'importe quoi, mais sur 2 roues, c lamentable.

Je suis motard, et il m'arrive aussi de rouler au dela de limites légales. Je ne vais pas prendre le parti de dire que c un risque calculé, que je maitrise ma moto, et patati et patata. Car il n'y a pas de risques calculés, il y a des risques points barre.

Ces risques sont divers, risque de me faire prendre au radar, risque de me retrouver nez à nez avec un autre véhicule, risque de perdre le contrôle.

Par contre, lorsque je dis que je dépasse parfois les limites de vitesse légale, je ne le fais pas n'importe où n'importe quand. Par exemple dans une agglomération, c dangereux, tout comme en roulant de nuit ou sur une route où les intersections se multiplient.

Je vis au bord d'une petite départementale à la sortie d'un lieu dit où la vitesse à récemment (environ 1 an) été limitée à 50km/h.

Chaque jour, on peut compter sur les 10 doigts le nombre de véhicules qui déboulent à plus de 90km/h dans ce patelin. La nuit c'est encore pire, les vitesses sont à 3 chiffres.

A la fin de la zone limitée à 50km/h il y a une ligne blanche, bien belle, bien rectiligne : lorsque par hasard un véhicule roule à 50km/h comme c prévu, ceux qui le suivent ne se privent pas pour ne pas ralentir et franchir la ligne allégrement.

Il circule également des camions sur cette route. Il m'est arrivé en moto de me faire "pousser" car je ne roulais pas assez vite.

Je viens d'arriver dans la région (ta région) venant de l'est, et je suis surpris par le comportement des automobilistes du coin. Excès de vitesse, franchissement de lignes continues, refus de priorité, j'en vois tous les jours, alors que dans mon est natal, c'était quand même plus rare (je n'ai pas dis que cela n'existais pas).

Dernier aventure en date sur cette route : la semaine passée, un automobiliste d'environ 35 ans décide d'en finir avec la vie. Et qu'est ce qu'il fait ? Il décide de foncer sur la première voiture venue, conduite par un petit jeune de 20 ans qui sortait de la concession avec sa voiture neuve, et qui rentrait chez lui, à 100m du point d'impact.

Bilan : pas de blessés heureusement, juste une voiture neuve transformée en épave.

Mais cela aurait pu être bien pire, en face il y aurait pu y avoir une famille qui rentrait de week end, et le père, distrait par ses enfants, aurait pu ne pas réussir à éviter le fou furieux lui fonçant dessus.

Donc, pour finir, je pense qu'il y a autant d'inconscient dangereux à moto qu'en automobile. Je comprends que tu sois en colère, mais au dela de la "haine", il faut prendre du recul et ne pas juger à l'emporte pièce.

Cela métonnerait que tu acceptes, mais si tu veux, je te propose un jour de monter en tant que passage sur ma moto. Pas question de rouler vite ou de prendre des risques, mais juste de circuler normalement parmi les autres véhicules, tu verras que de rouler en 2 roues n'est pas qu'une partie de plaisir quand les autres ne te respectent pas.

Si d'aventures certains avaient envie de s'acharner sur ces dingues de motards avinés, passez votre chemin, ce n'est ni le lieu ni l'endroit. Et le débat resterait stérile à n'en pas douter.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'aimerais bien aussi m'impliquer dans des opérations style SAM etc, mais le fait est que je ne pourrais pas m'empêcher de tarter ceux qui revendiquent rouler ivre en se croyant malins...

Je pense que c'est justement ce qui leur à manquer dans leur jeunesse !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ect-de-lyon

@ Soupeaulait, en fait, la famille de mon ami a appris, 15 jours après, que le motard roulait avec 1gr d'alcool par litre de sang (je crois que c'est ça) donc il ne pouvait contrôler sa moto, a dévié de sa trajectoire etc...

Personnellement, je n'aime pas la moto, c'est trop dangereux. Et je m'aperçois très souvent que sur Lyon, notamment sur les voies rapides, les motos remontent les files et se mettent devant la voiture de tête, en travers, souvent au dernier moment. Je pense que du côté des motards, il y'a aussi à dire mais ne tombons pas dans des débats et préjugés stupides... :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@ECT de Lyon

La Prévention Routière cherche des bénévoles pour sensibiliser, mener des actions, ... N'hésite pas a te rapprocher d'eux, il y a toujours besoin de monde.

Il font des action de sensibilisation et obtiennent un certain résultat.

Cependant je te conseillerai d'attendre quelques mois afin de digérer ce qui c'est passé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...