Aller au contenu
Le Web des Cheminots

EDF-GDF : le "tarif agent" devrait être renégocié en 2011


Dom Le Trappeur

Messages recommandés

Attaque contre les acquis sociaux...18 novembre 2010

Le Monde 18 novembre 2010

EDF-GDF : le "tarif agent" devrait être renégocié en 2011

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/11/18/edf-gdf-le-tarif-agent-devrait-etre-renegocie-en-2011_1441652_3234.html

EDF et GDF Suez envisagent de relever le "tarif agent" dont bénéficient près de 300 000 salariés et retraités du secteur du gaz et de l'électricité, selon l'édition du jeudi 18 novembre du journal Les Echos. Le quotidien souligne que le "tarif agent", mis en place après 1945 et considéré "comme un des éléments du pacte social" chez EDF et GDF Suez, constitue un sujet très sensible : cet avantage donne aux salariés le droit de payer le gaz et l'électricité au tarif brut de leur production, et soustrait de leur facture une partie de leur consommation effective. Les Echosestiment ainsi qu'un agent "peut payer de 10 à 15 % de la facture d'un particulier".

Le journal, qui cite des "sources concordantes", explique que les deux groupes vont laisser passer les élections professionnelles, qui débutent demain chez EDF, avant de remettre en cause ce tarif. La branche avait connu le plus fort taux de grévistes de son histoire lorsque les entreprises avaient tenté d'y toucher, au début des années 1980. Mais les deux organisations patronales du secteur, l'Union française de l'électricité (UFE) et l'Union française des industries gazières (Unemig),"entendent engager le débat sur cette question en 2011". EDF n'a pas souhaité commenter ces informations, de même que GDF Suez. Ces informations interviennent, toujours selon Les Echos, alors qu'Henri Proglio, à la tête d'EDF depuis novembre 2009, "achève sa réorganisation" du groupe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Attaque contre les acquis sociaux...18 novembre 2010

Le Monde 18 novembre 2010

EDF-GDF : le "tarif agent" devrait être renégocié en 2011

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/11/18/edf-gdf-le-tarif-agent-devrait-etre-renegocie-en-2011_1441652_3234.html

EDF et GDF Suez envisagent de relever le "tarif agent" dont bénéficient près de 300 000 salariés et retraités du secteur du gaz et de l'électricité, selon l'édition du jeudi 18 novembre du journal Les Echos. Le quotidien souligne que le "tarif agent", mis en place après 1945 et considéré "comme un des éléments du pacte social" chez EDF et GDF Suez, constitue un sujet très sensible : cet avantage donne aux salariés le droit de payer le gaz et l'électricité au tarif brut de leur production, et soustrait de leur facture une partie de leur consommation effective. Les Echosestiment ainsi qu'un agent "peut payer de 10 à 15 % de la facture d'un particulier".

Le journal, qui cite des "sources concordantes", explique que les deux groupes vont laisser passer les élections professionnelles, qui débutent demain chez EDF, avant de remettre en cause ce tarif. La branche avait connu le plus fort taux de grévistes de son histoire lorsque les entreprises avaient tenté d'y toucher, au début des années 1980. Mais les deux organisations patronales du secteur, l'Union française de l'électricité (UFE) et l'Union française des industries gazières (Unemig),"entendent engager le débat sur cette question en 2011". EDF n'a pas souhaité commenter ces informations, de même que GDF Suez. Ces informations interviennent, toujours selon Les Echos, alors qu'Henri Proglio, à la tête d'EDF depuis novembre 2009, "achève sa réorganisation" du groupe.

revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

revoltages

salut

Ouai et aprés c'est notre Tour ?????????

espère pas la Ptn :Smiley_21::Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_12: :Smiley_12: :Smiley_12: :Smiley_12: :Smiley_12:

Garcimore

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

salut

Ouai et aprés c'est notre Tour ?????????

espère pas la Ptn :Smiley_21::Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_12: :Smiley_12: :Smiley_12: :Smiley_12: :Smiley_12:

Garcimore

ça farte ? Zébulon t'as relâché ? !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Ce que je n'espere pas dans cette affaire la,

c'est qu'il mettent en avant ces salariés en accusant de privilegiés et de nantis.... revoltages

Tu crois que les zébulons vont se géner ? lotrela

!

A mon avis , les syndicats d'EDF vont essayer de négocier "au plus juste " pour justement ne pas trop soulever ce genre de débat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

revoltages

Espérons que les gaziers et électriciens ne laisseront pas passer cette attaque honteuse!!

Je suis d'avoir avec toi ....

Mais je vois d'ici le tableau :

Crise....> privilège...>c'est nous qu'on paie > et toutes ce merde...pour finir qu'ils feront des concessions car les médias vont en faire leurs choux gras ! beurk

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh !  les Journalistes aussi ont leurs petits acquis...

Le problème ce serait plutôt les actionnaires et patrons des journaux... comme à Ouest-France par exemple !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Oh !  les Journalistes aussi ont leurs petits acquis...

ça ne es empêche pas de dénigrer les autres corporations qui ont un petit qlq chose ...!

Le problème ce serait plutôt les actionnaires et patrons des journaux... comme à Ouest-France par exemple !

Sauf que les seconds tiennent les premiers par les coucougnettes....

Grands patrons ...>presse....>médias...et hop on a fait le tour !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dixit EDF/GDF

«Aujourd'hui, ce dossier n'est absolument pas ouvert et il n'y a absolument pas de calendrier prévisionnel sur ce dossier.»

un début de marche arrière ? comme la méthode sarko ,on lance une info puis on attend les réactions !!!!

http://www.leparisien.fr/economie/edf-et-gdf-dementent-une-hausse-des-tarifs-pour-leurs-agents-19-11-2010-1157139.php

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouai ...

Mais la mobilisation populaire lors du mouvement social est passée par là...

et les supporters des mesures anti-sociales se font rares en dehors de l'Ump, du Medef et de l'extrème-droite...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Une trentaine de petites centrales électriques menacées de fermeture

PARIS - Une trentaine de petites centrales électriques, particulièrement sollicitées lors des périodes de froid hivernal, sont menacées de fermeture faute de contrat de vente de leur électricité avec Electricité de France (EDF), selon un communiqué diffusé mercredi.

"Au moment où la France bat des records d'importation d'électricité et où l'alerte rouge est déclenchée (...) en Bretagne, plusieurs dizaines de centrales d'électricité d'extrême pointe sont à l'arrêt forcé depuis le 1er novembre, faute de renouvellement des contrats" par EDF, dénonce l'Association Nationale des Producteurs d'Electricité d'Extrême Pointe (Anpeep).

Ces petites centrales thermiques au fioul, réparties dans toute la France et d'une puissance totale de 250 mégawatts (MW), revendiquent "depuis plus de 15 ans" un "rôle fondamental dans l'équilibre du système électrique" car elles sont utilisées "comme le dernier moyen de production" avant le recours au délestage (coupure d'électricité).

La consommation d'électricité approchait mercredi de ses niveaux record en raison du froid, au point de susciter des craintes de coupures en Bretagne où le gestionnaire du réseau RTE a appelé les habitants à modérer leur consommation.

Jusqu'à présent, les producteurs de l'Anpeep vendaient leur électricité à EDF au prix de 94 euros par mégawatheure (MWh) mais le groupe leur aurait proposé un nouveau prix de 26 euros/MWh "en disant que c'était le prix de marché", a indiqué à l'AFP Michel Courrèges, président de l'Anpeep.

Ce prix, trop bas, oblige "les exploitants de nos centrales à arrêter leur production faute de pouvoir faire face aux coûts fixes de nos installations", selon le communiqué.

C'est le cas de la centrale de Josselin dans le Morbihan qui ne peut plus depuis le 1er novembre "assurer sa mission de service public dans une région très sensible sur le plan de la sécurité énergétique", indique l'Anpeep.

"Pour des raisons qu'on ignore, EDF privilégie ses turbines à combustion" nouvellement installées, selon M. Courrèges.

Entre 2008 et 2010, EDF a en effet mis en service 6 turbines à combustion, destinées à répondre aux pics de consommation d'électricité, pour une capacité de production totale de 1.000 mégawatts. Le coût de production d'une turbine à combustion (qui fonctionne au fioul ou au gaz) est d'environ 140 euros/MWh.

EDF

(©AFP / 01 décembre 2010 18h31)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

France: record de consommation d'électricité attendu, crainte de coupure en Bretagne

PARIS - La consommation d'électricité devrait battre un record en France jeudi en raison d'un froid exceptionnel sur l'Europe, au point de susciter des craintes de coupures en Bretagne où le gestionnaire du réseau RTE a appelé les consommateurs à se modérer.

La consommation d'électricité a atteint 90.000 mégawatts (MW) mercredi à 19H00, selon Réseau de transport d'électricité (RTE), soit en deçà du record historique de 93.080 MW enregistré le 11 février 2010.

RTE avait indiqué dans un premier temps s'attendre à un pic de consommation de 93.900 MW pour mercredi mais le gestionnaire du réseau de lignes à haute tension a révisé ses prévisions dans l'après-midi avant de publier la consommation effective mercredi soir.

Cependant, RTE prévoit toujours un record historique pour jeudi, avec un pic de consommation attendu de 94.000 mégawatts (MW) à 19H00.

Ces pics de consommation s'expliquent par "des conditions météorologiques inhabituelles qui sollicitent particulièrement le système électrique", avec des températures très inférieures à la moyenne habituelle, a expliqué RTE.

Ils font craindre des coupures dans les régions les moins bien approvisionnées, comme Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Bretagne - qui ne produit que 8% de ce qu'elle consomme - où une alerte rouge a été déclenchée. Face à un "risque de coupure réel et imminent sur tout le territoire breton", les habitants ont été appelés à limiter leur consommation.

En 2009, RTE avait lancé avec succès plusieurs alertes, appelant les consommateurs à se modérer pour éviter la pénurie. Les gestes des Bretons ont permis une diminution de 1,5% de la consommation d'électricité, soit l'équivalent d'une ville de 60.000 habitants.

"Il y a des comportements de plus en plus citoyens des consommateurs", a indiqué un porte-parole de RTE.

La consommation d'électricité est sensible aux variations de températures en raison du fort équipement des Français en appareils de chauffage électrique.

En hiver, une baisse de 1°C de la température entraîne une augmentation de la consommation d'électricité d'environ 2.300 MW, soit le double de la consommation de la ville de Marseille.

La consommation d'électricité atteint ses plus hauts niveaux le soir, quand tous les Français rentrent chez eux et allument simultanément chauffages électriques et autres appareils ménagers (lave-linge, télévision...).

Le ministre de l'Industrie Eric Besson doit se rendre jeudi au Centre national d'exploitation du système électrique de RTE à Saint-Denis, au nord de Paris.

D'éventuels délestages sont d'autant plus redoutés que plusieurs milliers de foyers ont déjà été privés de courant ces derniers jours dans la Manche ou en Dordogne, en raison des dégâts causés par la neige sur les fils électriques.

EDF a annoncé mercredi qu'il mobilisait "la totalité de ses moyens de production nucléaire, hydraulique et thermique disponibles pour assurer la fourniture d'électricité à ses clients".

L'électricien public souligne que 51 de ses 58 réacteurs nucléaires sont actuellement en service et qu'il "avait acheté par anticipation des volumes d'électricité sur les marchés".

Pour éviter une pénurie, la France doit importer massivement aux heures de grande consommation. RTE prévoit mercredi soir un niveau d'importation de 6.200 MW. La capacité maximale du réseau est de l'ordre de 8.000 MW.

La France, qui est traditionnellement exportatrice d'électricité, a été importatrice nette pendant 57 jours en 2009, contre six jours seulement en 2008, notamment en raison de nombreux arrêts de réacteurs nucléaires dans un parc vieillissant.

EDF

(©AFP / 01 décembre 2010 19h53)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.