Aller au contenu
Le Web des Cheminots

patrons voyous - ouvriers exploités V/S ouvriers voyous - patrons lésés


Invité TRAM21

Messages recommandés

j'aimerais faire passer le message que les patrons ne sont pas tous d'odieux voyous esclavagistes sans foi ni loi, et les ouvriers de pauvres victimes innocentes de ces saloperies vivantes...

en fait, le manichéisme affiché de certains ici même, mériterait d'être tempéré et discuté... tout n'est pas tout blanc ou tout noir !

un collègue CRL niçois me confiait, il y a quelques années, son expérience de membre du Jury Prudhommal : malgré son étiquette syndicale et son à-priori négatif envers les patrons (tous des exploiteurs !), il a dû très vite se rendre compte que la réalité était bien différente de ce que ses supérieurs syndicaux lui martelaient l'esprit : des ouvriers voleurs et magouilleurs, il y en a pratiquement plus que de "patrons voyous"...

ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc.

ça ne choque personne ? moi si... cartonrouge

le débat est ouvert ! :cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On te répondra probablement que ceux qui agissent de la sorte le font car ils ont une bonne raison : leurs patrons sont eux aussi des voyous, et puis, entre un employé qui vole un peu de matos à son entreprise et un patron qui vit grassement et qui vole des millions, ce n'est pas si grave et même plutôt mérité !

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une différence entre "voler un peu de matos" et faire quasi main basse sur tout l'outillage (jusqu'au poste à soudure à l'arc, pourtant du genre encombrant et lourd)

la "bonne raison" invoquée, je ne suis pas sûr, justement, qu'elle soit si bonne que ça...

mais puisque dans l'esprit de certains, un patron n'est rien d'autre qu'une saloperie qu'il faut gruger au maximum, ça ne risque pas de s'arranger !

dans les méga-entreprises, les énormes salaires et autre stock-options (+ bonus, retraites-chapeau, etc.) des patrons justifient partiellement ce genre de pratiques... (et encore : un vol reste un vol !) mais dans le cadre d'une PME, où les patrons galèrent un maximum pour boucler les budgets, ce genre de pratique est non seulement illégale (ben oui, du vol, c'est interdit par la loi !) et débile, car il y a un risque bien réel de faire couler la boite...

en gros, scier la branche sur laquelle on est assis, quoi... :blink:

c'est ce manque de discernement, ce manichéisme obtus qui me choque : patron = crapule, point-barre !

des employés crapules, ça existe aussi... et des patrons humains qui essayent de faire tourner honnêtement une boite, ça existe aussi...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'aimerais faire passer le message que les patrons ne sont pas tous d'odieux voyous esclavagistes sans foi ni loi, et les ouvriers de pauvres victimes innocentes de ces saloperies vivantes...

en fait, le manichéisme affiché de certains ici même, mériterait d'être tempéré et discuté... tout n'est pas tout blanc ou tout noir !

comment se débarrasser d'un manichéisme ? il n'y a surement pas que des patrons voyous ,mais les exemples que j'ai (par mon épouse qui est dans une boite privée) ,sont que pas mal de licenciements dans sa boite ,passé aux prud'hommes ont été jugés favorable pour l'employé à juste titre ! le débat n'aboutira à pas grand chose à mon avis

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une différence entre "voler un peu de matos" et faire quasi main basse sur tout l'outillage (jusqu'au poste à soudure à l'arc, pourtant du genre encombrant et lourd)

la "bonne raison" invoquée, je ne suis pas sûr, justement, qu'elle soit si bonne que ça...

mais puisque dans l'esprit de certains, un patron n'est rien d'autre qu'une saloperie qu'il faut gruger au maximum, ça ne risque pas de s'arranger !

dans les méga-entreprises, les énormes salaires et autre stock-options (+ bonus, retraites-chapeau, etc.) des patrons justifient partiellement ce genre de pratiques... (et encore : un vol reste un vol !) mais dans le cadre d'une PME, où les patrons galèrent un maximum pour boucler les budgets, ce genre de pratique est non seulement illégale (ben oui, du vol, c'est interdit par la loi !) et débile, car il y a un risque bien réel de faire couler la boite...

en gros, scier la branche sur laquelle on est assis, quoi... :blink:

c'est ce manque de discernement, ce manichéisme obtus qui me choque : patron = crapule, point-barre !

des employés crapules, ça existe aussi... et des patrons humains qui essayent de faire tourner honnêtement une boite, ça existe aussi...

j'étais évidemment ironique dans mon propos..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Perso , j'ai été aussi conseiller prudhommal .j'ai présidé des référés , des audiences de jugement .Et bien entendu ,j'ai rédigé les jugements !

En plus , j'ai été conseiller du salarié .Donc , défendre les salairé(e)s lors de licenciement dans les ets où il n'y a pas de syndicat .Donc , je pense avoir un avis éclairé .Ces 2 fonctions cumulées ont couvert 12 ans ....

j'aimerais faire passer le message que les patrons ne sont pas tous d'odieux voyous esclavagistes sans foi ni loi, et les ouvriers de pauvres victimes innocentes de ces saloperies vivantes...

en fait, le manichéisme affiché de certains ici même, mériterait d'être tempéré et discuté... tout n'est pas tout blanc ou tout noir !

un collègue CRL niçois me confiait, il y a quelques années, son expérience de membre du Jury Prudhommal : malgré son étiquette syndicale et son à-priori négatif envers les patrons (tous des exploiteurs !), il a dû très vite se rendre compte que la réalité était bien différente de ce que ses supérieurs syndicaux lui martelaient l'esprit : des ouvriers voleurs et magouilleurs, il y en a pratiquement plus que de "patrons voyous"...

Déjà , tu démarres mal ton sujet .Pourtant celui-ci est intèrressant .En aucun , ceux que tu désignes "supérieurs syndicaux " ne martèlent quoique que ce soit ! D'ailleurs , pour la CGT , les conseillers prudhommaux ont peu de contact avec la "hiérarchie syndicale" car ils ont trop de boulot .je pense que c'est pareil pour les autres OS .

Par contre , j'ai effectué de nombreux stages syndicaux dans le cadre de ces mandats .Au cours de ces formations on voit très peu de hauts responsables syndicaux .On cotoye plus des "juridiques " , certe syndicalistes mais des gens qui ont travaillé sur des dossiers sensibles .Et non des Marxistes acharnés.

Beaucoup des enseignements sont dispensés par des avocats classés spécialisés dans le droit du travail .Lorsque que ces syndicalistes parlent de patrons voyoux , dans leur language , cela cible "les gros patrons " .Ceux du CAC40 .Pas l'artisant du coin !

Donc ,ta phrase est dénuée de fondement !

ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc.

Une autre phrasr dénote ta méconnaissance de cette instance .Majorité "PC-CGT "....Il ne peut y avoir que des élus CGT .....D'ailleurs , je constate que beaucoupde gens se félicite du peu de représantativité du PC mais voit des cocos partout .... !

Dis toi , que dans les conseils de Prudhomme , il y a une foultitude d'autres gens ....et que même si le gars est PC ou je ne sais quoi , ça ne transparait pas et surtout il n'y a pas intert à ce qu'il le mette en avant !Les gens qui y bossent sont suffisamment pointu en droit pour rappeller les règle de la justice et les risques qui vont avec !

Pourtant , ton sujet aurait mérité une autre tenue !

ça ne choque personne ? moi si... cartonrouge

le débat est ouvert ! :cool:

Tu n'as rien ouvert ...

Tu as juste dit des énormités ! !

Tram21 écritil y a une différence entre "voler un peu de matos" et faire quasi main basse sur tout l'outillage (jusqu'au poste à soudure à l'arc, pourtant du genre encombrant et lourd)

la "bonne raison" invoquée, je ne suis pas sûr, justement, qu'elle soit si bonne que ça...

mais puisque dans l'esprit de certains, un patron n'est rien d'autre qu'une saloperie qu'il faut gruger au maximum, ça ne risque pas de s'arranger !

dans les méga-entreprises, les énormes salaires et autre stock-options (+ bonus, retraites-chapeau, etc.) des patrons justifient partiellement ce genre de pratiques... (et encore : un vol reste un vol !) mais dans le cadre d'une PME, où les patrons galèrent un maximum pour boucler les budgets, ce genre de pratique est non seulement illégale (ben oui, du vol, c'est interdit par la loi !) et débile, car il y a un risque bien réel de faire couler la boite...

en gros, scier la branche sur laquelle on est assis, quoi...

c'est ce manque de discernement, ce manichéisme obtus qui me choque : patron = crapule, point-barre !

des employés crapules, ça existe aussi... et des patrons humains qui essayent de faire tourner honnêtement une boite, ça existe aussi...

Ton sujet aurait mérité autre chose .Car dans ton intro , il est question des Prud'hommes et de la CGT .Dans le cas que tu cites,ta soeur est chef d'Ets .Au 2 éme message , tu parles de vol que certains pourraient justifiés .

Donc , ton amalgame est complément foireux ....voir dégueulasse !

Car tu fais le raccourci suivant :

Salariés....>Prud'hommes ...>CGT.....> défense des salarié(e)s ...>voyoux !

Tu m'indiqueras l'affaire précisément qui a été jugé en faveur d'un salarié qui avait volé des biens à son employeur ?

Cela est légal puisqu'un jugement est public et rendu au nom du Peuple français

Lieu -Date-Entreprise- Faits précis - Voir mettre le jugement en Pj en masquant tous les noms.

Car trop facile d'avancer des choses sans en fournir les éléments. Surtout en matière juridique .Il y a forcément une référence écrite .Donc j'attends

Cela nous permettra de nous cultiver !

Mais je vais m'éfforcer de répondre à ton sujet !Mais , ça ne va pas te plaire.

Donc tu nous écrit :

"comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT"

Comme dit plus haut , le PC ne siège pas .La CGT = oui .

Et en aucun cas la CGT est majoritaire .C'est archi faux .....Nulle part en France la CGT n'a une majorité absolue .Ton propos dénote une mauvaise évidente et une inculture éffarante .De ta part et de ta soeur (si elle te l'a rapprté ainsi ).

car être majoritaire dans les juré prud'hommaux signifirait avoir 50,1% des voix .or , au très grand maximum , une oS ne peut représentée que 50 % des conseillers prud'hommaux .

Précision , preuve de ton inculture :

Il n'y a pas de jury .Il n'y a que des conseillers prud'hommaux qui sont des juges à part entière .Ce sont eux qui rédigent les jugement !

Je poursuis .Donc en aucun cas , la CGT ne représente plus de 50 % des juges (ou jury....> pour ta compréhension ).le cas n'existe pas .Ou alors faut me le citer !Quel tribunal ?

En effet , les Prud'hommes sont paritaires . Donc de par ce fait , les conseillers salariés ne représentent jamais plus de 50 %.Donc , les représentants des salariés CGT sont onbligatoirement inférieur à ce chiffre .Si ils représentent 50 % , cela veut dire que les autres OS n'ont aucun représentant .A ma connaissance , ça n'existe pas .

Quand bien même , ça existerait .la CGT ferait au maximum 50 % .Les autres 50 %....> sont des représentants des patrons.....

Donc , voici , la preuve de ton inculture prud'hommale .certe , on ne peut maitriser ce genre de chose .ais en aucun cas , on porte des affirmations foireuses....et fausses .Surtout quand on lance un sujet !

Le cas que tu semble évoquer .Un salarié "voleur " reçoit un jugement en sa faveur.... Je te cite :

"ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc."

A mon avis , tu aurais dû t'abstenir d'ouvrir un tel sujet !

Car , ça va être la fête à ta soeur !

En effet , comme tout le monde l'aura compris , les Prud'hommes sont à 50 % patron , 50 % salarié(e)s .

Donc , dans un jugement , il y a :

- 2 salarié(e)s

- 2 employeurs

- un greffier

- la délibération se fait exclusivement à huis clos sans le greffier , c'est interdit !

Donc , on arrive à ta soeur ...> je glousse de plaisir car au mieu de la défendre ici , tu la fait passer pour n'importe quoi .Ta contribution au lieu de défendre les patrons classés "voyoux " , tu apporte des arguments contre eux ! wpuarf !

Donc , si ta soeur a reçu un jugement défavorable , ce n'est pas parce que les conseillers prud'hommaux CGT * seuls ont voté contre elle .Mais c'est parce qu'au moins un patron a voté contre elle, voir les deux .

Pour conclure , il ne peut pas en être autrement , les patrons ont voté contre ta soeur .

Donc avant de dégueuler ta bile sur cette instance respectable et ses représentants (salariés et patrons ), tu te renseignes comme il faut .

Donc pour les conseillers patronaux ...> ta soeur a fauté !Point .

A t-elle fait appel ?Elle en a le droit.

Si oui , le résultat ?

Si non pourquoi ?

Si vol = plainte ?Oui ou non

Si oui ,qu'à donné l'enquête ?

Si non , pourquoi ?

* Maintenant , tu sembles affirmer que ta soeur a été jugé par des conseillers CGT = c'est impossible qu'elle le sache .L'appartenance syndicale n'est jamais dévoilée , c'est interdit !

!

Bien entendu , une réponse précise à mes question serait la bienvenue .

Ps ; Ton sujet , aurait mérité un autre niveau car effectivement , il y a de la matière .Mais vu la teneur nauséabonde de tes propos ( mensongers et malintentionnés), je ne témoignerai pas de cas divers que j'ai rencontré d'un côté comme de l'autre !

krisamv écrit :

On te répondra probablement que ceux qui agissent de la sorte le font car ils ont une bonne raison : leurs patrons sont eux aussi des voyous, et puis, entre un employé qui vole un peu de matos à son entreprise et un patron qui vit grassement et qui vole des millions, ce n'est pas si grave et même plutôt mérité !

Bjr Kris ?

Petite précision utile...> dans son exposé , l'initiateur du sujet parle d'un cas précis = sa soeur qui a été condamné ! Et nous demande si ça nous choque ou pas !

Je cite :

"ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc."

ça ne choque personne ? moi si.

Je ne sais pas pour toi mais moi , ça ne me choque pas que sa soeur puisse être condamnée .Car vu le peu d'élément qu'il nous apporte sur cette affaire.

Mais comme en pratique , les employeurs ont voté contre elle , c'est qu'effectivement , le ou la salarié devait avoir raison .A moins que ce soit de vilains patrons pro CGT-PC ... !

Et vous , les autres forumers , êtres vous choqué que sa soeur ait été condamné ?

Car , c'est la question !

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

comment se débarrasser d'un manichéisme ? il n'y a surement pas que des patrons voyous ,mais les exemples que j'ai (par mon épouse qui est dans une boite privée) ,sont que pas mal de licenciements dans sa boite ,passé aux prud'hommes ont été jugés favorable pour l'employé à juste titre ! le débat n'aboutira à pas grand chose à mon avis

okok

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

okok

raez écrit :

comment se débarrasser d'un manichéisme ? il n'y a surement pas que des patrons voyous ,mais les exemples que j'ai (par mon épouse qui est dans une boite privée) ,sont que pas mal de licenciements dans sa boite ,passé aux prud'hommes ont été jugés favorable pour l'employé à juste titre ! le débat n'aboutira à pas grand chose à mon avis

Bonjour à vous ...Dites les gars ....TRAM21 vous pose une question précise .Vous pourriez y répondre .Je cite

exactement :

"ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc."

ça ne choque personne ? moi si" lotrela

Donc sa question , sur le cas de sa soeur (voir libéllé exact ) ,est :

"ça ne choque personne ? "

Moi , non ! Et vous ? :Smiley_26:

!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Bonjour à vous ...Dites les gars ....TRAM21 vous pose une question précise .Vous pourriez y répondre .Je cite

exactement :

"ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc."

ça ne choque personne ? moi si" lotrela

Donc sa question , sur le cas de sa soeur (voir libéllé exact ) ,est :

"ça ne choque personne ? "

Moi , non ! Et vous ? :Smiley_26:

!

Moi non plus çà ne me choque pas, comme tu l'a si bien expliqué il y a au moins un représentant "employeurs" qui vote contre elle chaque fois qu'elle est condamnée... étonnant, non? Ce doit être un patron communisto-cégétiste.... :Smiley_76:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Moi non plus çà ne me choque pas, comme tu l'a si bien expliqué il y a au moins un représentant "employeurs" qui vote contre elle chaque fois qu'elle est condamnée... étonnant, non? Ce doit être un patron communisto-cégétiste.... :Smiley_76:

Pour elle , le Père Noel était employeur... !

Mais , c'est elle qui portait la hotte car pour qu'un employeur vote contre elle , c'est que la musette devait être chargée !

!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso , j'ai été aussi conseiller prudhommal .j'ai présidé des référés , des audiences de jugement .Et bien entendu ,j'ai rédigé les jugements !

En plus , j'ai été conseiller du salarié .Donc , défendre les salarié(e)s lors de licenciement dans les ets où il n'y a pas de syndicat .Donc , je pense avoir un avis éclairé .Ces 2 fonctions cumulées ont couvert 12 ans ....

Certes...

Toutefois, tu ne peux te prévaloir que de ta propre expérience, et des conditions et états d’esprits locaux... à partir d’un cas unique et personnel, généraliser me semble plus qu’hasardeux, et certainement très éloigné de la réalité. Pour avoir tendance à le faire (la généralisation), je m’en méfie... ce qui ne m’empêche pas de retomber dedans ! mais bon, j’essaye de progresser à ce niveau, et ce n’est pas facile

Déjà , tu démarres mal ton sujet .Pourtant celui-ci est intéressant .

Personne n’est parfait, mais il est toujours possible de rectifier le tir...

En aucun cas, ceux que tu désignes "supérieurs syndicaux " ne martèlent quoique que ce soit !

Là encore, ta propre expérience ne saurait être étendue à l’ensemble du territoire français !

PS : vu la longueur, j'ai été obligé de scinder la réponse en plusieurs posts

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs, pour la CGT , les conseillers prudhommaux ont peu de contact avec la "hiérarchie syndicale" car ils ont trop de boulot .je pense que c'est pareil pour les autres OS .

Par contre, j'ai effectué de nombreux stages syndicaux dans le cadre de ces mandats. Au cours de ces formations on voit très peu de hauts responsables syndicaux .On côtoie plus des "juridiques ", certes syndicalistes mais des gens qui ont travaillé sur des dossiers sensibles .Et non des Marxistes acharnés.

Beaucoup des enseignements sont dispensés par des avocats classés spécialisés dans le droit du travail .Lorsque que ces syndicalistes parlent de patrons voyous, dans leur langage, cela cible "les gros patrons " .Ceux du CAC40 .Pas l'artisan du coin !

Donc, ta phrase est dénuée de fondement !

Encore une fois, ta propre expérience ne saurait être étendue à l’ensemble du territoire français !

Une autre phrase dénote ta méconnaissance de cette instance .Majorité "PC-CGT "....Il ne peut y avoir que des élus CGT .....

C’est curieux : tous les délégués CGT que j’ai connu m’ont bien confirmé leur appartenance au PC, certains m’ont même affirmé que l’adhésion au PC allait de pair avec leurs prises de responsabilité syndicales (mais il est tout à fait possible que ce soit quelque chose de spécifique à Dijon... ce dont tu me permettras de douter quelque peu...)

D'ailleurs , je constate que beaucoup de gens se félicite du peu de représentativité du PC mais voit des cocos partout .... !

Dis toi , que dans les conseils de Prudhomme , il y a une foultitude d'autres gens ....et que même si le gars est PC ou je ne sais quoi , ça ne transparait pas et surtout il n'y a pas intérêt à ce qu'il le mette en avant !Les gens qui y bossent sont suffisamment pointu en droit pour rappeler les règle de la justice et les risques qui vont avec !

Pourtant , ton sujet aurait mérité une autre tenue !

Tu n'as rien ouvert ...

Tu as juste dit des énormités ! !

Ça, c’est de ton point de vue...

Justement, si ce sujet peut permettre de rétablir quelques vérités et aspects peu connus, ce sera déjà une bonne chose !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ton sujet aurait mérité autre chose .Car dans ton intro, il est question des Prud'hommes et de la CGT .Dans le cas que tu cites, ta sœur est chef d'Ets .Au 2éme message, tu parles de vol que certains pourraient justifiés.

Donc, ton amalgame est complément foireux ....voir dégueulasse !

Car tu fais le raccourci suivant :

Salariés....>Prud'hommes ...>CGT.....> défense des salarié(e)s ...>voyous !

Euhhh... où as-tu vu que je faisais un tel raccourci ? Là, il est uniquement de ton fait et de ta propre interprétation de ce que j’ai écrit

Je disais que, dans certains cas, la balance penche peut-être un peu trop en faveur des « pauvres salariés exploités », alors que des abus manifestes ont été relevés.

Nier qu’il existe un esprit de « lutte de classe » (les patrons sont tous des pourris) au sein de certains membres des Prud’hommes me semble plutôt vain...

Tu m'indiqueras l'affaire précisément qui a été jugé en faveur d'un salarié qui avait volé des biens à son employeur ?

Cela est légal puisqu'un jugement est public et rendu au nom du Peuple français

Lieu -Date-Entreprise- Faits précis - Voir mettre le jugement en Pj en masquant tous les noms.

Je vais demander à ma frangine si elle me peut me sortir ça...

Car trop facile d'avancer des choses sans en fournir les éléments. Surtout en matière juridique .Il y a forcément une référence écrite .Donc j'attends

Cela nous permettra de nous cultiver !

Mais je vais m'efforcer de répondre à ton sujet ! Mais, ça ne va pas te plaire.

Donc tu nous écrit :

"comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT"

Comme dit plus haut, le PC ne siège pas .La CGT = oui.

Et en aucun cas la CGT est majoritaire .C'est archi faux .....Nulle part en France la CGT n'a une majorité absolue .Ton propos dénote une mauvaise évidente et une inculture effarante .De ta part et de ta sœur (si elle te l'a rapporté ainsi).

Car être majoritaire dans les juré prudhommaux signifierait avoir 50,1% des voix .or, au très grand maximum, une OS ne peut représenter que 50 % des conseillers prudhommaux.

Précision, preuve de ton inculture :

Il n'y a pas de jury .Il n'y a que des conseillers prudhommaux qui sont des juges à part entière .Ce sont eux qui rédigent les jugement !

Je poursuis. Donc en aucun cas, la CGT ne représente plus de 50 % des juges (ou jury....> pour ta compréhension).le cas n'existe pas .Ou alors faut me le citer ! Quel tribunal ?

En effet, les Prud'hommes sont paritaires. Donc de par ce fait, les conseillers salariés ne représentent jamais plus de 50 %. Donc, les représentants des salariés CGT sont obligatoirement inférieur à ce chiffre .Si ils représentent 50 %, cela veut dire que les autres OS n'ont aucun représentant .A ma connaissance, ça n'existe pas .

Quand bien même, ça existerait .la CGT ferait au maximum 50 % .Les autres 50 %....> sont des représentants des patrons.....

Donc, voici, la preuve de ton inculture prud’homale .certes, on ne peut maitriser ce genre de chose .ais en aucun cas, on porte des affirmations foireuses....et fausses .Surtout quand on lance un sujet !

Le cas que tu semble évoquer .Un salarié "voleur " reçoit un jugement en sa faveur.... Je te cite :

"ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc."

A mon avis, tu aurais dû t'abstenir d'ouvrir un tel sujet !

Car, ça va être la fête à ta sœur !

En effet, comme tout le monde l'aura compris, les Prud'hommes sont à 50 % patron, 50 % salarié(e)s .

Donc, dans un jugement, il y a :

- 2 salarié(e)s

- 2 employeurs

- un greffier

- la délibération se fait exclusivement à huis clos sans le greffier, c'est interdit !

Donc, on arrive à ta sœur ...> je glousse de plaisir car au mieux de la défendre ici, tu la fait passer pour n'importe quoi .Ta contribution au lieu de défendre les patrons classés "voyous «, tu apporte des arguments contre eux ! wpuarf !

Donc, si ta sœur a reçu un jugement défavorable, ce n'est pas parce que les conseillers prud’homaux CGT * seuls ont voté contre elle .Mais c'est parce qu'au moins un patron a voté contre elle, voir les deux.

Pour conclure, il ne peut pas en être autrement, les patrons ont voté contre ta sœur.

Ça, ça peut s’expliquer facilement : un patron d’une « banlieue rouge » évitera comme la peste de se mettre à dos les syndicats, la survie de son entreprise pouvant en dépendre... dans ces conditions, il est tout à fait possible que, par peur, les patrons n’aient pas osé aller contre la décision des délégués des OS siégeant en face.

C’est peut être faux... mais ce sera difficile à prouver, dans un sens comme dans l’autre !

Nous ne sommes pas à BisounoursLand, où tout est beau et parfait...

Donc avant de dégueuler ta bile sur cette instance respectable et ses représentants (salariés et patrons), tu te renseignes comme il faut.

Donc pour les conseillers patronaux ...> ta sœur a fauté ! Point .

De quel droit te permets-tu d’émettre un jugement si définitif, sans connaître aucune des pièces du dossier ?

A t-elle fait appel ? Elle en a le droit.

Si oui, le résultat ?

Si non pourquoi ?

Si vol = plainte ? Oui ou non

Si oui, qu’à donné l'enquête ?

Si non, pourquoi ?

* Maintenant, tu sembles affirmer que ta sœur a été jugé par des conseillers CGT = c'est impossible qu'elle le sache .L'appartenance syndicale n'est jamais dévoilée , c'est interdit !

Ben voyons... comme s’il était absolument impossible de connaître les orientations politiques et/ou syndicales de chacun ! (lorsqu’elles ne sont clairement affichées... et revendiquées ! dans l’esprit de certains, ils sont « chez eux », et les patrons, ces vils exploiteurs exécrés, n’ont qu’à filer doux ! non mais !)

!

Bien entendu , une réponse précise à mes question serait la bienvenue .

Ca risque de prendre du temps, mais je vais tâcher de le faire

Ps ; Ton sujet , aurait mérité un autre niveau car effectivement , il y a de la matière .Mais vu la teneur nauséabonde de tes propos ( mensongers et malintentionnés), je ne témoignerai pas de cas divers que j'ai rencontré d'un côté comme de l'autre !

Dommage, cela aurait contribué à alimenter le débat

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Euhhh... où as-tu vu que je faisais un tel raccourci ? Là, il est uniquement de ton fait et de ta propre interprétation de ce que j’ai écrit

Je disais que, dans certains cas, la balance penche peut-être un peu trop en faveur des « pauvres salariés exploités », alors que des abus manifestes ont été relevés.

Tu pourras répéter des milliards de fois ce que tu veux .

En jugement , je me re répète...Il y a 4 prud'hommes :

- 2 salarié(e)s

- 2 employeurs

La décision est à la majorité des voix.

Donc si un employeur perd , c'est que qlq'un de son collège a voté contre lui ...Point .

C'est le code du travail qui donne ces règles .Même le plus ardent défenseur des patrons le respecte , il n'y a que toi qui nie cette évidence .

Nier qu’il existe un esprit de « lutte de classe » (les patrons sont tous des pourris) au sein de certains membres des Prud’hommes me semble plutôt vain...

Que le représentant des salariés soit coco , anar , gauchiste , catho , mou du gemou ou d'ailleurs , la décision est prise en fonction de textes précis ....écrites soit par:

- le législateur (député )

- la jurisprudence (CC ou autre décision juridique )

Et que le gars soit au PC ou PS ou rien ou à la CFTC , ou UNSA ou trucmuche , son jugement doit s'appuyer sur du concret .Pas sur une idée sortie du chaepau ....C'est pas le cirque Pinder où le clown du quartier (par exemple Tram 21 , je plaisante , ) sort un argument à 2 balles .Car une fois la décision prise , il faut rédiger le jugement .Et c'est le président (un salarié ou un employeur ) qui s'y colle (à tour de rôle ).Ce même jugement est tapé (donc lu ) par le personnel du tribunal (des juristes ) , par le président du tribunal (un pro juridique ), par les conseillers qui ont siégé et par les parties (avocats et leurs clients).Donc , que qlq'un essaie de rédiger n'importe quoi ....

Une décison non motivée ne passe même pas le bureau des secrétaires !

Je vais demander à ma frangine si elle me peut me sortir ça...

Donc tu parles d'un truc en ouvrant un sujet sans la moindre bille ... !

Attention , l'intégralité du jugement (sans les noms bien sûr ).car , un salarié qui aurait volé peut réclamer son dû (heures supp , congés, remboursement de frais etc....).donc si il ne les a pas perçu le tribunal prud'hommal les réclamera bien que le salarié aura été viré pour faute lourde .

La sanction pénale est autre chose !C'est une autre instance;

Ça, ça peut s’expliquer facilement : un patron d’une « banlieue rouge » évitera comme la peste de se mettre à dos les syndicats, la survie de son entreprise pouvant en dépendre... dans ces conditions, il est tout à fait possible que, par peur, les patrons n’aient pas osé aller contre la décision des délégués des OS siégeant en face.

C’est peut être faux... mais ce sera difficile à prouver, dans un sens comme dans l’autre !

Nous ne sommes pas à BisounoursLand, où tout est beau et parfait...

Donc , par crainte , un employeur ira à l'encontre du droit pour faire plaisir ?

Combien de temps tu donnes au jugement qui serait rédigé ainsi .Mais , tu en ajoute à ton inculture ....

Quand bien même un patron aurait peur....

Comme déjà expliqué , ils siègent 2 + 2 . Les salariés disent "a" , les patrons disent "b".Donc désaccord....> l'audience est renvoyée à plus tard ,en départage.

Lors de la nouvelle convocation , c'est un juge professionnel qui tranche...Donc , en aucun cas , le patron "prud'homme " prend un risque puisque au pire le jugement n'a pas dépendu de lui !

De quel droit te permets-tu d’émettre un jugement si définitif, sans connaître aucune des pièces du dossier ?

Parce que c'est l'évidence mathématique....> c'est justement le droit qui détermine le fonctionnement de cette instance.Visiblement , tu n'as rien compris à mes explications .

C'est une certitude .....

Si ta soeur a perdu en jugement , c'est qu'il y a eu 3 voix contre elle :

-2 salariés

- 1 employeur

Si c'est en référé , c'est que le salarié et l'employeur ont tous les 2 voté contre elle

Si c'est en départage , cela veut dire , que le juge (au moins lui) a estimé qu'elle avait fauté après avoir pris l'avis des 4 conseillers prud'hommaux

Ben voyons... comme s’il était absolument impossible de connaître les orientations politiques et/ou syndicales de chacun ! (lorsqu’elles ne sont clairement affichées... et revendiquées ! dans l’esprit de certains, ils sont « chez eux », et les patrons, ces vils exploiteurs exécrés, n’ont qu’à filer doux ! non mais !)

Quand un justiciable se présente , il ne connait pas les étiquettes ....En aucun cas , elles ne clairement affichées au sein du conseil lors des audiences

Bien sûr qu'on peut tjrs les trouver......

Ca risque de prendre du temps, mais je vais tâcher de le faire

Donc tu déballes un truc sans billes dans ton jeu ?Etonnant .... !

Le père Noel t'as oublié lors de la distribution des lots ? !

Dommage, cela aurait contribué à alimenter le débat

Effectivement , j'aurais 2 cas de vol flagrant est reconnu .2 à l'encontre de patron .Et tous deux différents .Mais ton angle d'attaque est nauséabonde et d'entrée hostile aux conseils de prud'hommes et ça je n'entrerai pas dans ce jeu .Car , c'est une justice paritaire équitable...50 %/50 % du monde du travail .Donc , on ne fait pas mieux !

Car les sommes en jeu seront autres ...ça c'est une certitude .

Il y a 71 % des affaires qui sont jugées favorables aux salariés.Donc dans 71 % des cas ,les employeurs ont voté contre le patron .Vu tes exposés , 71 % des employeurs sont dans des villes "rouges "et subissent un quasi harcélement des syndicats pour qu'ils donnent des jugements favorables ?Tu veux faire rire qui ?...> !

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

trop fort !

moi je connais des adhérents, des militants de la CGT à Dijon qui ne sont pas membres du Parti Communiste.

des cheminots et des salariés d'autres entreprises.

et si on peut exprimer des reproches aux militants, qui se retrouvent à assurer de la défense ouvrière aux prud'hommes, c'est surement pas de réussir à imposer la justice pour les travailleurs.

on connait bien des situations autour de nous, démontrant combien des salariés, vivant des injustices n'espèrent pas grand chose des prud'hommes.

Nos camarades du nettoyage par exemple ne sont pas tous les jours dans ces instances alors qu'il y a arnaque sur le décompte des heures souvent, sur le respect de l'ancienneté, sur la grille de salaire...

et puis si c'était vraiment la cgt/pc qui faisait la loi aux prud'hommes on n'y verrait pas des salariés de bien comités d'entreprises (comme pour la sncf) venir chercher aux prud'hommes du soutien.

et si dans tel famille il y a un exemple particulier en tirer une généralité !

on est dans une société où c'est la loi de ceux qui ont du capital qui gèrent.

parfois cela se voit comme le nez au milieu ... comme dans l'affaire bettencourt/woerth !

vous serez riche et puissant les tribunaux vous verrons d'un autre œil,

c'est la loi/ les lois marqués de la puissance et de l'alliance des gros possesseurs qui régit nombre de rapports du monde du travail ici et maintenant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

trop fort !

moi je connais des adhérents, des militants de la CGT à Dijon qui ne sont pas membres du Parti Communiste.

Et quand bien même......

Si il y en a , ce n'est pas une tare que je sache .De toute manière ,la classe ouvrière a son histoire que personne ne peut nier . Longtemps , l'émancipation de la classe ouvrière (via la culture , l'instruction , l'art , etc...) c'est fait grâce (ou malgré pour certains)au PCf .Donc , c'est normal qu' il y ait encore des traces dans les associations , les syndicats etc.....

des cheminots et des salariés d'autres entreprises.

et si on peut exprimer des reproches aux militants, qui se retrouvent à assurer de la défense ouvrière aux prud'hommes, c'est surement pas de réussir à imposer la justice pour les travailleurs.

on connait bien des situations autour de nous, démontrant combien des salariés, vivant des injustices n'espèrent pas grand chose des prud'hommes.

Nos camarades du nettoyage par exemple ne sont pas tous les jours dans ces instances alors qu'il y a arnaque sur le décompte des heures souvent, sur le respect de l'ancienneté, sur la grille de salaire...

et puis si c'était vraiment la cgt/pc qui faisait la loi aux prud'hommes on n'y verrait pas des salariés de bien comités d'entreprises (comme pour la sncf) venir chercher aux prud'hommes du soutien.

et si dans tel famille il y a un exemple particulier en tirer une généralité !

on est dans une société où c'est la loi de ceux qui ont du capital qui gèrent.

parfois cela se voit comme le nez au milieu ... comme dans l'affaire bettencourt/woerth !

vous serez riche et puissant les tribunaux vous verrons d'un autre œil,

c'est la loi/ les lois marqués de la puissance et de l'alliance des gros possesseurs qui régit nombre de rapports du monde du travail ici et maintenant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut !

tram 21 !un petit fait d" hiver" ,bien de chez nous pour imager ton debat(50 000 e,il devait beaucoup bricoler a la maison celui la )

http://www.lexpansion.com/entreprise/un-pdg-cesse-sa-greve-de-la-faim-apres-avoir-licencie-un-salarie_243537.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ma frangine est chef d'entreprise dans le bâtiment, en région parisienne (Alfortville) et comme les jury prudhommaux dont elle dépend sont à majorité PC-CGT, elle est condamnée quasi systématiquement... même dans des cas avérés de vols, absentéisme, etc.

ça ne choque personne ? moi si... cartonrouge

le débat est ouvert ! :cool:

Puisque précédemment, je n'avais pas répondu précisément à cette question, je vais y répondre ... imprécisément ...

D'abord, et cela a été souligné par les précédents intervenants, il ne peut pas y avoir de majorité PC-CGT dans un conseil des Prud'hommes puisque le conseil est composé paritairement de conseillers salariés et de conseillers employeurs ; je n'ai d'autre part aucune d'expérience que les 2 conseillers salariés aient apparteneu à la même OS...

Si le patron ou le salarié débouté n'encaisse pas le jugement prud'homal, il peut aller en appel et ainsi saisir la justice de tout le monde...

A partir du moment où la situation exposée ne tient pas sur le plan juridique, on ne peut pas se prononcer sur ce fait précis ...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut !

tram 21 !un petit fait d" hiver" ,bien de chez nous pour imager ton debat(50 000 e,il devait beaucoup bricoler a la maison celui la )

http://www.lexpansion.com/entreprise/un-pdg-cesse-sa-greve-de-la-faim-apres-avoir-licencie-un-salarie_243537.html

apparemment, ce genre de choses est impensable pour certains ici, ou l'infaillibilité des Prud'hommes n'est pas à discuter, encore moins que celle du Pape... puisque le seul fait d'oser remettre en cause ce dogme d'infaillibilité est traité de "procédé nauséabond" :blink:

je trouve d'ailleurs curieux que tout le monde peut taper sur le dos de la religion et des Eglises sans que personne ou presque n'y trouve à redire, mais dès qu'on touche à Sainte CGT, c'est la levée de boucliers assurée...

ça ressemble furieusement à une attitude sectaire, avec ce refus féroce d'accepter que "peut être", il y aurait une infime possibilité qu'il y ait des brebis galeuses dans ses rangs...

ce qui n'enlève rien aux qualités des centaines de militants, qui y croient, sont sincères dans leur démarche et intègres dans leur mission... et que je salue bien bas !

mais, une fois encore, nous ne sommes pas à "BisounoursLand", où tout le monde est gentil et bien propre sur lui... ce que vit ma frangine depuis des années, je ne l'invente pas !

le doute n'a rien de confortable, puisqu'il remet en cause un ordre établi... mais je persiste à penser que se remettre en question, ça peut être utile.

je veux bien admettre que mon sujet a été très mal "présenté" (ma maladresse me fait faire encore pas mal de conneries, je veux bien l'admettre !), et il est toujours temps de prendre d'autres voies.

j'aimerais arriver à mettre en pratique cette maxime d'un bourguignon illustre, Jean-Baptiste-Henri Lacordaire : Je ne prétends pas convaincre d'erreur mon adversaire, mais je cherche à m'unir à lui dans une vérité plus haute

j'ai déjà appris pas mal de choses... et je ne compte pas m'arrêter là !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

apparemment, ce genre de choses est impensable pour certains ici, ou l'infaillibilité des Prud'hommes n'est pas à discuter, encore moins que celle du Pape... puisque le seul fait d'oser remettre en cause ce dogme d'infaillibilité est traité de "procédé nauséabond" :blink:

je trouve d'ailleurs curieux que tout le monde peut taper sur le dos de la religion et des Eglises sans que personne ou presque n'y trouve à redire, mais dès qu'on touche à Sainte CGT, c'est la levée de boucliers assurée...

C'est le sujet ...visiblement , tu ne lis pas tout ...

ça ressemble furieusement à une attitude sectaire, avec ce refus féroce d'accepter que "peut être", il y aurait une infime possibilité qu'il y ait des brebis galeuses dans ses rangs...

Personne n'a dit que les Prud'homme sont in faillibles ...des jugements prud'hommaux sont cassés .Ceux de ta soeur l'ont été ?A t-elle fait appel de leurs décisions .

Si oui résultats ?

Si non =Pourquoi ne l'a t-elle pas fait

C'est quoi le sujet = ta soeur condamné aux prud'hommes , meme par des patrons ... !

Je vois que tu palabres , tu pédale dans le vide, tu moulines du vent mais tu as mis un sujet très précis . j'ai fait l'effort d'y répondre avec précision .Il y a des questions ...donc maintenant tu y réponds plutôt que d'affirmer des choses sans éléments.Ta soeur a été condamné , ça te déplait donc tu pourris les prud'hommes mais fournit des éléments concrets plutôt que des banalités

ça fera plus sérieux car là tu passes pour un pantin....de 25 éme catégorie ! !

ce qui n'enlève rien aux qualités des centaines de militants, qui y croient, sont sincères dans leur démarche et intègres dans leur mission... et que je salue bien bas !

mais, une fois encore, nous ne sommes pas à "BisounoursLand", où tout le monde est gentil et bien propre sur lui... ce que vit ma frangine depuis des années, je ne l'invente pas !

Donc , les conseillers patronaux sont sydicalistes ouvriers ... !

Enlève ton nez de clown re !

le doute n'a rien de confortable, puisqu'il remet en cause un ordre établi... mais je persiste à penser que se remettre en question, ça peut être utile.

je veux bien admettre que mon sujet a été très mal "présenté" (ma maladresse me fait faire encore pas mal de conneries, je veux bien l'admettre !), et il est toujours temps de prendre d'autres voies.

Si ta soeur est pareille , normal qu'elle ait été condamnée ...re re !

j'aimerais arriver à mettre en pratique cette maxime d'un bourguignon illustre, Jean-Baptiste-Henri Lacordaire : Je ne prétends pas convaincre d'erreur mon adversaire, mais je cherche à m'unir à lui dans une vérité plus haute

j'ai déjà appris pas mal de choses... et je ne compte pas m'arrêter là !

Bon , c'est quand les réponses à mes question s ?

Elles sont tjrs là ....sans réponse !

On attend ?

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon , c'est quand les réponses à mes question s ?

Elles sont tjrs là ....sans réponse !

On attend ?

parce que tu t'imagines que des dossiers qui remontent, pour certains à pas mal d'années, et à plus de 300 bornes de chez moi, je peux te les sortir comme ça, en claquant des doigts ??

et ça te va bien d'exiger des réponses à tes questions, alors que d'autres questions restent sans réponse... zzz

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

parce que tu t'imagines que des dossiers qui remontent, pour certains à pas mal d'années, et à plus de 300 bornes de chez moi, je peux te les sortir comme ça, en claquant des doigts ??

et ça te va bien d'exiger des réponses à tes questions, alors que d'autres questions restent sans réponse... zzz

TRAM21, le roi de la pirouette... bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

parce que tu t'imagines que des dossiers qui remontent, pour certains à pas mal d'années, et à plus de 300 bornes de chez moi, je peux te les sortir comme ça, en claquant des doigts ??

Je note que tu ouvres un sujet .Celui-ci parle de salarié voyou que ta soeur aurait subit .Et ta soeur (employeur) aurait été condamné par les Prud'hommes !

Et tu nous rabâches que tu n'as pas de billes alors que c'est toi même qui demande , ce qu'on en pense .

Comment veux tu qu'on te réponde puisque toi même qui est le frère n'a rien à nous dire sur ce dossier

Par conséquent , consulte vite un spécialiste car tu dois avoir les boyaux de la tête qui se contorsionnent "grave " .Car tu ne relate aucun fait même vague .Maintenant , ça remonte à plusieurs années .Chaque fois , ça évolue.....Bientôt , ça va être :

" c'est pas moi , c'est ma soeur qui m'a dit de vous le dire !"

!

Suggestion :

Tu lui dis de s'inscrire ici , vu qu'il y a un sujet sur elle .Car je pense qu'elle sera plus à même que toi de nous expliquer son cas .

Par contre , il te va falloir un grand fil de 300 kms pour la connecter :Smiley_03:

et ça te va bien d'exiger des réponses à tes questions,

Comme ci dessus ...tu postes un sujet en nous demandant notre avis .Donc donne nous des éléments concrets (comme je te le demande et comme d'autres t'ont fait remarqué ) ou alors demande la suppression de ton sujet .Car sans éléments probant , tu veux qu'on te réponde quoi ?

Donc , je crains bien une maladie des boyaux de la tête mais plus grave qu'au 1er diagnostique ! !

alors que d'autres questions restent sans réponse... zzz

Je viens de relire tout le sujet et j'ai répondu à tout même au delà .Je pense avoir répondu dans le détail .Donc , ça veut dire quoi ?

Maintenant , je constate que ta prose sur un sujet concernant une proche est creuse comme un radis mal poussé ;Donc , soit effectivement tu as un souci des boyaux de la tête , soit tu t'ennuyais hier .Car , pour l'instant , tu n'argumente rien du tout .Bien au contraire , on crois avoir compris que ta soeur s'est fait farcir par le collège employeurs des prud'hommes .....remarque si tu l'as conseillé entre 2 apéros , ça se comprend .... !

D'autres questions ....de qui , sur quoi ?

Tiens du grain à moudre .Attention TRAM21, prendre du magnésium et vitamines pour les neuronnes ... !

Les boyaux de la tête vont encore plus se tortiller re !

Oui , parfois les prud'hommes se plantent !

Comme tu le vois , il est possible de "casser "un jugement Prud'hommal .Tiens nous au courant des démarches que ta soeur a faite !

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'art et la manière de ne pas répondre, ou de répondre à côté, de faire une lecture parcellaire, je crois que d'autres le pratiquent bien mieux que moi...

le débat de départ est axé sur les prud'hommes, et sur des abus, voire des dérives possible, je tiens à le rappeler.

le cas de ma frangine n'est qu'une des illustrations de possibles dérives... et n'a pas pour but de devenir le sujet principal, dont le titre est pourtant assez clair !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...