Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Bolloré Décide Qu'un Article Ne Sera Pas Publié (parceque C'est Lui Le Patron)


Messages recommandés

Bonsoir

Un article trouvé sur le site rue89.com

Bolloré trappe un article gênant pour la police dans Matin Plus

Par Julien Martin (Rue89) 16H07 02/06/2007

Après Lagardère, au tour de Bolloré de jouer les censeurs. Le propriétaire du quotidien gratuit Matin Plus a refusé de publier un article issu de Courrier International relatant les déboires de musiciens hongrois avec la police à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Motif: "On ne peut pas parler de la sorte de la police française!" Une injonction qu'aurait intimée Vincent Bolloré en personne, à lire le blog d'Alexandre Lévy, chef du service Europe de l’Est de l’hebdomadaire.

Jointe vendredi par Rue89, la direction de la rédaction de Matin Plus a d’abord fait semblant de ne pas être au courant de l’affaire, avant de promettre de rappeler plus tard. Son coup de téléphone se fait toujours attendre... Les responsables du Monde (auquel appartient Courrier International) en charge des relations entre le quotidien du soir et le gratuit n'ont pas non plus retourné nos multiples appels.

Les syndicats de Courrier International, eux, se sont fendus d'un communiqué pour faire part de leur indignation après "la censure par le gratuit Matin Plus d'un article fourni, en application d'un accord entre les publications, par la rédaction de Courrier International pour parution dans l'édition du vendredi 25 mai du quotidien Matin Plus". L'intersyndicale demande à la direction de l'hebdomadaire et à celle du groupe Le Monde de "faire respecter la liberté d'expression et l'indépendance éditoriale, correspondant aux principes de la profession, du groupe et du titre."

L'article en question a été rédigé par un ancien consul hongrois à Paris, dans les colonnes du quotidien hongrois Magyar Hírlap. Traduit et édité par la rédaction de Courrier International, il a ensuite été publié sur le site de l’hebdomadaire, avant d’être envoyé pour publication à Matin Plus. Or, vendredi 25 mai, jour de parution prévu, une publicité paraît en lieu et place de l’article. Les discussions reprennent entre les responsables de Courrier International et de Matin Plus, et une nouvelle date de parution est fixée: mardi 29 mai. En vain: l’article ne sort toujours pas.

"D’après ce que m’ont dit mes sources à l’intérieur du gratuit, il ne sera pas publié, précise Alexandre Lévy à Rue89. C’est Vincent Bolloré lui-même qui aurait pris cette décision. Les responsables du Monde et de Courrier International sont visiblement très gênés." Puis de se désoler: "Je suis vraiment très étonné, j’avais beaucoup de mal à imaginer cela."

Pour le journaliste de l'hebdomadaire, l'intérêt de ce papier est qu'on pose rarement des problèmes à ceux qui repartent dans leur pays. La mésaventure du groupe Romengo -vainqueur de la Star Ac' hongroise-, commence au retour d’un concert à Sablé-sur-Sarthe, peu avant d’embarquer pour Budapest. "Les policiers trouvent l'un des étuis de guitare suspect, retiennent les musiciens, font attendre pendant des heures les autres passagers de l'avion. La fouille s'éternise, on passe à des interrogatoires laborieux, puis subitement les policiers disparaissent, sans donner plus d'explications. Lorsque les musiciens montent enfin dans l'avion, c'est le commandant de bord qui, d'autorité, leur interdit de prendre son vol. Les Roms passent la nuit à l'aéroport et ne repartent que le lendemain sur un autre vol vers Budapest, où ils ne manquent pas de raconter leurs péripéties à la presse", raconte sur son blog Alexandre Lévy, qui a recueilli depuis de nouveaux témoignages des musiciens allant dans le même sens. Musiciens qui entendraient déposer plainte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... et ce n'est qu'un début.

Grace aux amis du "petit", il n'y a plus besoin de ministère de l'information, la censure est faite dès la signature du contrat de travail. mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

L'information étant une chose bien trop importante pour la laisser aux journalistes.

Bolloré Média reconnaît avoir censuré un article dans Matin Plus

Par Julien Martin (Rue89) 20H47 04/06/2007

Le groupe Bolloré a admis ce lundi avoir volontairement passé à la trappe un article compromettant pour la police française, comme l'avait relaté Rue89 samedi matin. "Nous avons une charte éditoriale prévoyant que nous faisons un journal neutre, a déclaré à l'AFP Jean-Christophe Thiéry, directeur général de Bolloré Média. Là, on avait un article qui était extrêmement désagréable pour la France parce qu'il comparait ce que faisaient ses fonctionnaires à ce qui se passait au temps de l'URSS."

Issu de Courrier International, le papier racontait les déboires de musiciens hongrois avec la police à l’aéroport de Roissy et devait être publié dans le gratuit Matin Plus, détenu à 70% par Bolloré et à 30% par Le Monde (propriétaire de Courrier International). "Nous avons passé des accords avec Le Monde et Courrier International qui prévoient que nous ne touchons jamais aux articles qu'ils nous transmettent, a ajouté Jean-Christophe Thiéry. En revanche, nous pouvons décider de les passer ou de ne pas les passer. C'est la première fois que nous avons utilisé ce droit."

Une justification qui risque de déplaire fortement aux journalistes de l’hebdomadaire. Réunis en assemblée générale lundi matin, ils ont convaincu le directeur de la rédaction, Philippe Thureau-Dangin, de demander à Vincent Bolloré de publier l’article en question, lors de leur rencontre prévue mardi. Las, la dépêche AFP tombée lundi midi sonne déjà comme une réponse négative. C’est l’accord entre les deux publications qui pourrait alors être en jeu. Les syndicats de Courrier International attendent une toute autre réaction avant mardi, 16 heures.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'Expres, détenu à 80% par la SocPresse... de Dassault MDR!

Faudra vérifier vos sources. Le groupe Express-Expansion n'appartient plus à la Socpresse depuis 2006. C'est désormais le groupe belge Roularta qui en est le propriétaire.

Citez-moi donc un journal complètement "indépendant" qui ne serait pas détenu, ou dont des parts ne seraient pas détenues par un homme influent. Merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ibrahima

Faudra vérifier vos sources. Le groupe Express-Expansion n'appartient plus à la Socpresse depuis 2006. C'est désormais le groupe belge Roularta qui en est le propriétaire.

Citez-moi donc un journal complètement "indépendant" qui ne serait pas détenu, ou dont des parts ne seraient pas détenues par un homme influent. Merci.

"Le canard enchaîné" qui ne vit que de ses ventes et abonnements et qui a toujours refusé la publicité. Essayer de trouver un encart publicitaire dans ce journal, bon courage...

Ibrahima

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Le canard enchaîné" qui ne vit que de ses ventes et abonnements et qui a toujours refusé la publicité. Essayer de trouver un encart publicitaire dans ce journal, bon courage...

Ibrahima

Indépendant certes, mais pas moins impartial, donc moins objectif : Il se situe très clairement à gauche.

Ceci dit, qu'est ce que je peux rigoler en le lisant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faudra vérifier vos sources. Le groupe Express-Expansion n'appartient plus à la Socpresse depuis 2006. C'est désormais le groupe belge Roularta qui en est le propriétaire.

Citez-moi donc un journal complètement "indépendant" qui ne serait pas détenu, ou dont des parts ne seraient pas détenues par un homme influent. Merci.

Toute entreprise de presse (donc : quotidien, hebdomadaire, mensuel etc...) appartient toujours à une personne physique : son ou ses actionnaires et ce quelque soit son "bord".

Personnellement je pencherai pour dire qu'aucun journal ne peut être complètement "indépendant" dans le monde où nous vivons. Après une autre dimension est de faire vivre le pluralisme des idées et de la presse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...