Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Sncf La Machine Infernale


Messages recommandés

Salut à tous,

J'aimerais savoir si quelqu'un l'a déjà lu ? Pour ma part je l'ai commandé, et je devrais le recevoir d'ici la fin de la semaine.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je resitue un peu la chose dans son contexte:

Prix: 17,10 € chez www.amazon.fr

ou www.alapage.com

Caractéristiques

Editeur : Le Cherche Midi

Collection : DOCUMENTS ET GUIDES

Genre : DOCUMENT - ACTUALITE

Date de Parution : 04/03/2004

Poids : 424 grammes - ISBN : 2749102049 - EAN : 9782749102047

Un commentaire sur Amazon:

Enfin la verite sur mon entreprise, 6 mars 2004

Commentaire de : super-acp de Bretagne

Je suis cheminot et enfin le miracle s' est produit. Les auteurs nous révèlent enfin la vérité sur les passe-droits dans les hautes spheres et les magouilles diverses et bien sûr au détriment des petits cheminots à qui l' on réduit de jour en jour les petits acquis et que l'on culpabilise et tout cela avec la complicité des français manipulés par un service de communication digne d'un parti politique. Tous les employés de base l ont déjà dénoncés mais n ont pas été écoutés.Une seule question: Ce livre va t il rétablir la justice au sein de cette entreprise et les auteurs et profiteurs seront ils punis?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A noter que les auteurs de ce livre seront sur le forum du Nouvel Obs: http://www.nouvelobs.com/forum/

Nicolas Beau et Marc Fressoz, journalistes, co-auteurs de "SNCF, la machine infernale" (édit. Le Cherche Midi), seront le Jeudi 25 Mars 2004 de 10h00 à 12h00 les invités des forums de nouvelobs.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne l'ai pas lu mais j'ai vu un des journalistes qui a ecrit ce livre sur LCI.

Il a fait une critique en régle de l'entreprise et dit des contrevérites notament au sujet du TGV en lançant des argumentations falacieuses et en défendant la concurrence en fait je pense qu' il doit être payé par Air france .

A ce propos ce ne sont pas les ingénieurs de la SNCF qui ont imposés à Mr Giscard d'Estaing le TGV mais Charles Degaulle qui l'a décidé.

Il est vrai qu'a cette époque la Françe pouvait se considerer comme la troisième puissance mondiale.Grandeur et décadence..

Sous couvert de dire la vérité je crois qu'il s'agit de bien flinguer la SNCF pour mieux préparer les esprits à la privatisation.

Mais ce qui me chagrine c'est que des cheminots aient participé a cette entreprise de démolition.

Ne vous laissez pas manipuler par les médias.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salu..Tatous

Ben je viens de le lire et je vais essayer d'en donner le ton à l'aide de quelques extraits.

Revenons à la création du TGV. A l'époque elle ne fut guère encouragée par la classe politique. En 1968, Maurice Couve de Murville, Premier ministre du général de Gaulle, se tourne vers son ministre des Transports, le transparent Jean Chamant:

- Il existe, me dit-on, un projet de liaison à grande vitesse dans les cartons de la SNCF. C'est quoi cette connerie?

- Rien d'important, lui répond le ministre, juste une étude du service de la recherche de la SNCF.

- Et bien, reprend Couve, le mieux serait de supprimer ce service.

On imagine la SNCF comme une forteresse avec des organisations syndicales sur leurs gardes, toujours prêtes à déposer le sac. Faux, la réalité est faite de petits chefs, avec peu de courage, peu d'inspiration et peu d'envie de faire bouger les choses.
Au dessus des 22000 cadres se trouvent en effet les "patrons", ou encore les "chefs", qui portent une lourde responsabilité dans la démotivation de l'ensemble des petits cadres.
Au siège même de la SNCF, rue du Commandant Mouchotte à Montparnasse, des méchantes langues aiment évoquer cette irresponsabilité collective sous le nom de la loi PIPE: Pas d'Initiatives, Pas d'Emmerdes...
...les postes d'aiguillage de certains trains de banlieue ont entre cinquante et soixante-dix ans d'âge...
L'arrivée du TGV a sans doute porté un coup fatal à l'activité fret et à son avenir.
La vétusté des locomotives n'est d'ailleurs pas sans conséquences sur la productivité...
...pour la SNCF, toute hausse de trafic est une calamité! En 2000, Gallois avouait sans ambage aux clients: Nous sommes confrontés à une véritable difficulté. Nous connaissons des croissances de l'ordre de 8 à 9% du trafic qu'il est impossible d'écouler normalement.

Résultat, chaque jour une bonne centaine de trains "calés" n'ont pu être acheminés, faute d'agents de conduite ou de locomotives en nombre suffisant!

Sur le TGV Nord, la SNCF a estimé partiellement s'être fait gruger de 57,2 millions de francs par ses "ripoux"...

...Au tribunal, l'embaras des représentants de la SNCF est palpable...

650 filiales en folies...

"...De toute façon, un nombre aussi élevé de filiales reste "un obstacle à un bon contrôle de la société mère."

Avec quelques pondérations d'ordre politique.

L'Etat a fait comme si la SNCF avait les épaules assez larges pour financer de pareils investissements [...En couvrant la France de lignes à grande vitesse...]. Les gouvernements successifs se sont défaussés de leurs responsabilités, alors que c'était à eux de payer la note en matière d'infrastructures.

Des chiffres réalistes

En fin de carrière, un conducteur de TGV perçoit, prime comprise, un salaire brut de 3200 euros.

Et quelques notes positives.

Une exception de taille à ce sombre tableau, la sécurité des trains reste une des plus grandes réussites de la culture cheminote.

Première impression, je ne suis pas surpris que le commentaire du délégué à la communication dans les INFOS (sncf) ne soit pas favorable. Dans l'ensemble, c'est surtout une critique en règle (exemples à l'appui non démentis par la SNCF) de la gestion de la SNCF et du tout TGV.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

pas mal le livre, ca fait froid dans le dos le nombre de magouilles et detournements de fonds pourle TGV Nord et Mediterranée, sans parler des choix plus que douteuses dans le fret.

ce qui me fait marrer c'est que dans le commercial pour avoir des stylos c'est toute une histoire, pour avoir du Blanco ce n'est pas possible car trop cher!, le papier toilette est distribué au compte goutte, les essuis mains en papier ca fait des mois qu'on en voit plus!!.

Il y a des agents qui ont eu des demandes d'explications ecrites parce que ils ont telephoné 4 minutes (communication perso), toutes les communications téléphoniques doivent etre justifiés. Les agents font les frais d'une politique d'escroquerie des plus hauts dirigeants SNCF, c'est vraiment une honte!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...