TRL38

Membre
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

52 Relevé

À propos de TRL38

  • Rang
    Petit Train Jaune

Infos Personnelles

  • Ville
    DZ

Infos Métier

  • Service
    traction
  • Métier & Lieu
    crlp

Visiteurs récents du profil

981 visualisations du profil
  1. Ca me trou vraiment de plus en plus le " luc " de lire Gomboc.....lire que le conducteur n'avait ni formation ni expérience, c'est vraiment méconnaître les conditions d'accès pour aller aux essais!!! On ne va pas aux essais en sortant de l'examen TB!!! Lire et relire ces mises en cause permanente du fonctionnement de la rame en lisant via le relevé atess des défauts qui n'en sont pas....tout en voulant qu'ils le soient....il faut arréter un moment!!! Dire que les rames n'ont jamais été testées pour roulez à 360......euh.......c'est combien déjà le record de vitesse, sur la LGV-est d'ailleurs???? Vous devriez aussi vous intérésser a l'homme sur la lune, ou à l'assassinat de JFK, vous y trouveriez d'autres conspirateurs dans votre genre...
  2. Et oui....Le probleme de Gomboc est qu'il se sent pousser des ailes d'expert ferroviaire qu'il n'est pas, loin de la....d'une approximation à une autre, et entre deux errements complotistes, ca devient pénible de le lire.... Le BEA dézingue a tout va dans son rapport final, mais non c'est encore pas comme il faut!!! Que la justice fasse son travail, et que Gomboc livre ses théories fumeuses à la justice via son avocat, mais plus ici....merci.
  3. Vu le nombre de candidats, je ne me ferais guère d'illusions sur la suite...la boite ne prendra sûrement pas le risque de prendre quelqu'un susceptible d'être à nouveau rapidement inapte pour les mêmes raisons.
  4. Je suis CRLP et moniteur à Rennes. Sur ce que je vois en ligne sur les stages d'application, le principal probleme à mes yeux est le manque de travail d'une partie des stagiaires TB, agrémenté d'un professionnalisme déjà douteux pour certains... Le probleme est qu'il faut beaucoup bachoter, savoir pas mal de choses par cœur ou presque, pour avoir la possibilité de les appliquer correctement ensuite...et ca échappe à pas mal de monde, pas habitué à cette rigueur nécéssaire. Et sous estimant souvent grandement les risques en cas de dépassement de la norme... j'en arrive ainsi à constater des situations, disons....plus'ou moins préoccupantes. Des stagiaires ne connaissant toujours pas la tolérance de fuite CP apres 8 mois de formation, ce qu'il faut faire en cas de niveau d'huile inférieur au mini, supérieur au maxi...desserrant totalement les freins sur avertissement à des distances et vitesses inadaptées, sans aucune marge en cas d'enrayage même mineur..... restant totalement inerte devant une panne sol alors qu'ils sont sur le module des anomalies infra depuis plus d'un mois, et que c'est quand même l'anomalie la plus basique...hilare de s'arrêter 20 m trop tôt par rapport à une pancarte xx V, ou 20m apres une TT sur des quais courts, sans voir le risque en terme de chute de voyageur et de porte hors quai....ou restant à se demander en entrée de VU ce qu'ils vont bien pouvoir faire de plus que BP' URG, alors que le DAAT ou le BP FC est allumé devant leur nez..... mais le point commun de tout cela est pourtant clair; l'incapacité à appliquer des procédures non apprises par cœur pour commencer. Il n'y a pas 50 solutions...il faut bosser!! Et c'est la qu'on touche sans doute aux limites de la formation actuelle...le service à eu l'habitude pendant des décénnies que les futurs mécanos bossent à fond soir et week end en plus des heures de cours dans les emprises....et ça passait comme ca. Mais ca c'est fini!!! Ils bossent quand ils sont la, et beaucoup moins chez eux que nous il y a 15-20 ans...et du coup ca se passe moins bien pour pas mal de candidats. Nous, nous nous retrouvions au dépot le dimanche en petite groupe, et pendant nos semaines de vacances....là, pour ceux qui étaient en vacances en février, certains sont parties toute la semaine....au ski. Ca a du bosser dur..... Bref je persévère car ca m'intéresse, mais il y a des baffes qui se perdent parfois...
  5. Y a pas de querelle personnelle camarade, on ne se connaît pas.....juste des difficultés linguistiques.... Enfin je poste déjà pas grand chose, mais je crois que je vais complètement arréter...c'est trop fatiguant.
  6. Vous auriez dû lire ce que j'ai écris avant de répondre monsieur l'expert en retraite. Je parle de l'amalgame qui est fait en les vitesses de tracé et les vitesses inscrites aux RT....
  7. Oui, tout me paraît normal sur cette vidéo, qui ne concerne pas la marche du déraillement....A vous lire je ne pense pas que vous bossiez dans le ferroviaire...vous interprétez à votre sauce avec des termes inadaptés et/ou incorrects, mélangez les situations pour que ca vous arrange, mais ca n'en fait pas une réalité! Qui parle de dépassement de vitesse sur cet vidéo?? Il peut y avoir de grandes différences entre la vitesse aux RT et la marche de tracé qui n'est qu'une vitesse indicative; le dépassement de la seconde ne génère pas une DVL pour autant...Sans parler des autorisations spéciales pour les essais. Vous mélangez tout. Et oui la direction de la SNCF a eu bien raison de ne pas commenter la dernière prestation d'un des avocats et des médias....une procédure judiciaire est en cours, et les juges feront leur boulot.
  8. Moi je suis éffaré de lire certains commentaires ici, encore plus quand ils viennent de mécano en activité ou meme en retraite... " mettre une pichenette" quand la rame est déjà en freinage ça ne vous parle pas???? Genre mettre un coup de frein au pneumatique quand l'électrique ne suffira pas... Moi ça me parle. Et ça me dit; tout est normal, on est très loin d'avoir une rame avec des problèmes de freinage... Pareil pour le point à 230 passé à 297 où je ne sais plus combien...ça ne veux pas dire que la rame était en DVL, on ne connais pas la vitesse de la ligne à ce point la!!! Un certains nombre d'intervenants seraient bien inspirés de pondérer leurs interventions, encore plus en faisant parti du groupe SNCF...
  9. Y'a pas besoin de préciser, c'est écrit noir sur blanc dans le texte....
  10. Justement non, pas 115 RP.... 115 = RP+RM, donc on se fait déjà enfler 11 jours avec ca....
  11. Ça restera tres en dessous de l'ensemble de votre œuvre sur ce forum.... Je me demande bien d'ailleurs pourquoi vous y venez autant, à part pour le plaisir du rôle de parfait troll que vous tenez. Car vu le niveau de vos interventions, j'ose espérer que vous n'êtes pas cheminot... Faire croire que la cabine du TGV déraillé était en mode kermesse/selfie est vraiment pathétique.
  12. xxxxx c'est ce qui me vient en premier en vous lisant... Les deux grands professionnnels de la conduite qui étaient en cabine reroulent, le BEA ayant manifestement levé bien assez de doutes qui auraient pu les concerner a chaud.
  13. Mouais moi aussi je trouve ça surprenant.... Tellement que je vais me renseigner à mon prochain passage rennais.
  14. Les "certains" en question connaissent bien mieux que toi le cadre professionnel dans lequel nous évoluons...et savent donc que l'argumentation du joint récréatif est hors de propos chez nous. C'est illégal, point. La discussion s'arrête là dans le ferroviaire.
  15. Je ne pense pas que ca ait changé, donc tu as du etre déjà prévenu dans des courriers précédents que l'usage de ce type de produit est incompatible avec la fonction à laquelle tu postulais....donc tu viens de prouver à ton potentiel employeur qu'il ne pouvait pas te faire confiance. Pour moi c'est mort pour toi, et c'est normal. Va falloir trouver autre chose...