Aller au contenu

garé bon état

Membre
  • Compteur de contenus

    164
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

283 Brûlant

À propos de garé bon état

  • Rang
    TGV

Infos Personnelles

  • Ville
    bry sur marne
  1. Accident TGV d'essai en Alsace

    Vrai en partie. Il faut distinguer la TVM "sol" (l'appareillage qui envoie le signal au mobile) et la TVM "bord" installée à bord des engins qui transforme cette indication de vitesse en affichage et seuil de contrôle de vitesse. D'accord pour les infos envoyées au mobile par la TVM300 (analogique) mais pas d'accord pour la TVM430 (numérique installée à partir de la LGV Nord) qui envoie énormément plus d'informations (vitesse, profil, distances) afin de pouvoir afficher non seulement l'affichage mais un contrôle de vitesse parabolique de style ERTMS. Ceci étant dit, il sagit d'infos qui sont traitées à bord; la TVM ne transmet pas DIRECTEMENT un seuil de contrôle de vitesse, c'est l'interprétation par le bord qui détermine les seuils de contrôle de vitesse. Même avec la TVM la plus rudimentaire TVM300 LN1, il y avait plusieurs seuils de contrôle de vitesse selon que le train était un TGV300, un TGV270, une BB22200 à 160, une BB22200 à 200 ou une BB67000. Je maintiens donc que dès le début on aurait pu adapter la TVM "bord" des engins d'essai pour prendre en compte les +10%. L'annulation du COVIT a été pour moi une solution de facilité, compréhensible aisement pour la première ligne (on essuie les plâtres c'est un proto) mais après c'est plus délicat. Je ne critiquerait pas ce choix (c'est aux juges de se prononcer) mais appelons un chat un chat et ne nous trouvons pas d'excuses comme la non faisabilité technique. Mais je fais confiance à Guillaume pour affirmer haut et clair ce tte non faisabilité; le reportage a bien montré qu'il n'était pas au courant des invités alors qu'il en avait fait partie et le concédais "hors caméra".
  2. Accident TGV d'essai en Alsace

    tout à fait d'accord. Je croyais "radoter" mais les articles cités mettent en lumière l'absence de boucle de rattrapage (COVIT) pourtant présent sur tous les TGV depuis 1981. Sans vouloir dévaloriser le travail (remarquable) des conducteurs : combien d'accidents ont été évités depuis 1981 par ce dispositif ?. L'homme est faillible c'est ainsi alors tenons en compte au lieu de faire preuve d'excès de confiance. Certains ont également pointé du doigt la transmission des compétences suite aux réorganisations, départs etc OUI ... MAIS les référentiels sont là pour graver dans le marbre les règles, le savoir faire est un plus qui peut pallier un "trou" dans le référentiel ou une situation inhabituelles. Il faut les 2, les référentiels et le savoir faire. (combien de référentiels LGV ont été écrits plus de 20 ans après mise en service de la première LGV, j'en sais quelque chose). Si je n'attends pas de miracle c'est que même pour un travail de 4 mois combien de minutes d'émission et avec un contenu adapté au "grand public", les "subtilités" évoquées ici n'intéressent pas le grand public qui d'ailleurs "zappera" si on entre trop dans le détail technique : pas facile en tout cas pour CE journaliste.
  3. Accident TGV d'essai en Alsace

    Je regarderais l'émission, non pas qu'elle va nous apporter quelque chose (un miracle peut avoir lieu mais je n'y crois pas trop) mais pour savoir ce qui sera dit. ça ne feras pas avancer le schmilblick mais c'est ce contenu que verrons les personnes autres que nous intéressées par le sujet (ou attirées par le sensationnel) voire même le citoyen Lambda. Je pense que cela me confortera dans la défiance envers les journalistes et la nécessité de prendre un peu de recul dans la soupe que l'on nous sert habituellement. Moi je m'efforce de le faire mais combien de personnes le font et sont prêtes à lyncher le premier lampiste que l'on leur désigne ?
  4. Accident TGV d'essai en Alsace

    Tout à fait en ce qui concerne "Guillaume" il a du être un chat dans une autre vie 'retombe toujours sur ses pattes) quitte même à s’asseoir sur certains principes (j'ai en mémoire la NON défense des cheminots lorsque ceux ci ont été accusés d’avoir aidé les Nazis à approvisionner les camps d'extermination, peut être pour vendre le TGV Californie ?). En ce qui concerne les cheminots, n'étant plus en activité, je n'ai pu connaitre le climat mais m'ayant enquéri de certains collègues (dont un était dans la cabine), j'avoue n'avoir eu que des réponses laconiques voire gênées, alors pensez vous un journaliste ... D'autre part, si (pour moi) la cause est ce que l'on appelle une "dérive comportementale" excès de confiance, il est plus difficile de connaitre LE responsable. Ne cherchons pas UN responsable, la dérive existe depuis la deuxième ligne (la première on essayait les plâtres) et je pense que le nombre de personnes impliquées dans cette "dérive" est beaucoup plus importante que les quelques "lampistes" qui vont "trinquer". On appelle ça aussi des "fusibles". Les juges se prononceront certainement sur les faits mais pas sur les circonstances micro actions ayant amené à ces faits par exemple pour ne citer qu'un exemple compréhensible par un béotien, le nombre de personnes en cabine.
  5. Accident TGV d'essai en Alsace

    Ce rapport ne sera pas diffusé dans la presse pour la simple raison que c'est une pièce cotée à l'instruction. Ok merci pour l'info, mais pourrait-on connaitre le nom (et la qualité) des experts qui ont rédigé ce rapport 'si ce n'est pas confidentiel)
  6. Accident TGV d'essai en Alsace

    ce serait étonnant qu'un journaliste fasse bien son travail. ça existe mais ... il faut bien chercher. Pour la majorité il faut noircir du papier quitte à raconter n'importe quoi ; exemple (je reprend un commentaire ci-dessous.) Depuis LN1 LGV Paris lyon ? ça fait pourtant moins longtemps que l'on, entends parler de SYSTRA non ? ou alors j'ai loupé un épisode (les Directions LN de la SNCF). Systra, la filiale de la SNCF mise en cause dans l’accident du TGV Est Ce leader français de l’ingénierie du transport public a accompagné la conception de toutes les lignes à grande vitesse dans l’Hexagone.
  7. je dirais même plus ... ce ne serait pas la voiture de Mister Bean ? trois roues une économie par rapport à 4 roues, ça roule bien dans la majorité des cas mais un petit excès et c'est l'accident. Bizarre je trouve une ressemblance avec Montparnasse.
  8. Vaste sujet ... c'est un peu comme l'homme et la machine ... c'est l'association des deux qui fait la sécurité. Un vieux qui sait qu'il n'est pas au "dernier cri" et un jeune qui a conscience que tout ne se dit pas à l'école (le fameux vécu) voilà le couplet gagnant. Malheureusement il m'est arrivé de côtoyer des "petits jeunes ou petites jeunes" qui n'étaient pas débiles mais à qui ON avait fait la leçon et y croyaient et ceci ... jusqu'à leur première gamelle. J'ai connu la montée en puissance des bureaux d'étude en tant que "petit jeune" mais associé aux vieux briscards (ou du moins venus du terrain) parce qu'il fallait du monde et que les écoles n'existaient pas.... et ça a marché (taper sur le dos du PRS c'est facile maintenant mais à l'époque c'était le must).
  9. Mais quel est le C.. qui a eu cette idée ? je vais devoir m'expatrier, moi qui me croyais (enfin) tranquille. Plus sérieusement, j'approuve le point d'interrogation. C'est un effet d'annonce comme les politiques (y compris nos grands dirigeants) savent le faire mais tout cheminot un tant soit peu intelligent sait bien que des changements, il en en faut mais pas n'importe comment. La précipitation (changement des procédures, matériels et formation "à la hussarde) serait catastrophique.
  10. Electrocution ...

    pour les prises de courant domestiques il y a la NF C -100. Je pensais plutôt au contact avec la caténaire (ou du moins son approche). Notre coeur bat 50 fois par seconde ??
  11. Electrocution ...

    Puisque l'on est dans les détails. L'électrocution est une chose mais il ne faut pas oublier la réaction de l'homme. Par exemple en hauteur cela peut provoquer la chute de l'individu qui n'est pas tué directement par le courant mais par les conséquences de la chute.
  12. C'est un point de vue, je le respecte mais permettez moi de penser que signaler toutes les "erreurs" si minimes soient-elles n'apporte rien au débat et encombrent la discussion. Il serait préférable de se poser la question de l'utilité actuelle des VAT (bien sûr en fonction des lignes et équipements "bord").
  13. Le "pinaillage" continue. Il faut lire toute la phrase ... le terme œilleton aurait pu être remplacé par "petite unité lumineuse" mais VoXA a bien précisé à la suite : sur un petit mat devant le signal lumineux. J'en arrive à me demander si l'on est sur un forum ou en train d'écrire un texte réglementaire. De plus si mes souvenirs sont bons, je ne suis pas sûr que TECHNIQUEMENT" ce ne soit pas le même matériel que l’œilleton du signal (les technicien confirmeront ou corrigeront). Ce qui serait intéressant c'est de savoir si ces équipements (utiles à une époque) sont toujours indispensables aujourd'hui du moins sur ces lignes en fonction de l'avant de la RST, GSMR.
  14. eh oui c'est également une loi de murphy : Lorsqu'un accident arrive, il arrive un nombre infini de gens d'un nombre infini d'endroits pour dire ce qu'il aurait fallu faire AVANT que l'accident se produise
  15. Oui c'est cette citation mais il faut ajouter "et au plus mauvais moment" donc la citation complète est "tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal et au plus mauvais moment". En effet une panne de signalisation à le jour et au moment de partir en vacances on est en plein Murphy.
×