Aller au contenu

Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    5 187
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Tout ce qui a été posté par Mak

  1. "Ah bon, avec déraillement et engagement du gabarit et si un train survient alors que l'ADC vient juste de partir à la protection, bingo, jackpot et strike." Moi tout ce que je dis, c’est que train en panne, je reste bien sagement à ma place,en suivant les consignes, train engageant le gabarit, j’essaye de partir au plus vite du train. Effectivement avec des si on peut refaire le monde et je peux me fracturer le crâne en sautant du train, pendant que les voyageurs dans le train déraillé ne risqueront rien, car pas de train croiseur... A chacun de voir... D’ailleurs les voyageurs ont brisé les vitres et je pense pas qu’on va leur demander des comptes pour ça, ils n’ont fait qu’appliquer les consignes du marteau brise-vitres : "en cas de danger briser la vitre" !
  2. Pas d'accord les cars SLO se superposent aux lignes principales SNCF et c'est logique ce sont des entreprises à but lucratif, ils n'ont pas vocation à desservir Mortagne, s'il n'y a pas de fric à gagner. Il y a bien des autocars sur des relations comme DreuX/Chartres /Orléans mais ce ne sont pas des lignes SLO...
  3. Merci Jacqv pour tes liens très intéressants. Cependant il ressort du rapport du CEREMA que les cars SLO se superposent exactement aux grandes lignes SNCF, ton argument "il n'y a pas des gares dans toutes les villes et villages, " est faux pour les SLO. Dans le temps il a existé des lignes de car Renault Paris/ Mortagne au Perche ou Citröen Paris/ Montmirail, dans ce cas on avait bien une desserte par autocar de villes non desservies par le train. Mais les autocars SLO c'est Paris Toulouse ou Bordeaux Nantes, ils se contentent d'écrémer les relations rentables de la SNCF et de les mettre en péril financier, il faut pas compter sur eux pour de nouveau offrir une desserte rapide aux petites villes abandonnées par le train. Pour résumer ce sont plus des prédateurs que des auxiliaires, comme l'étaient, eux, les cars Renault, Citroên ou SETRAM... Tu m'as reproché ailleurs mes prises de positions libérales, en bon libéral, j'estime que les cars SLO ne doivent pas toucher un centime de subvention, qu'ils doivent payer une redevance d'utilisation pour les routes, et que s'ils ne sont pas à l'équilibre, qu'on les laisse faire faillite...
  4. Qu'est ce que c'est que cette dépense publique ? Ces Services de cars Librement Organisés, (donc loi du marché pure et dure) seraient en réalité subventionnés à hauteur de 26 M€ ?
  5. « En cas d'accident, la procédure prévoit de bloquer les portes du train pour éviter que les passagers déambulent sur les voies et se fassent percuter par un autre train, poursuit Didier Mathis. Mais pendant les quinze minutes où ils sont restés seuls, ils ont brisé les vitres et sont sortis. Et ça, le rapport ne le mentionne pas. Avec un contrôleur, ça ne serait jamais arrivé. » Je te rappelle que pour Didier Mathis on a frôlé la catastrophe parce que des voyageurs, de leur propre chef « ont brisé les vitres et sont sortis. » alors qu’avec un contrôleur, ça ne serait jamais arrivé .. » Car, ils seraient sagement restés assis à bord de l’épave (à attendre qu’un train vienne les percuter ? De quelle catastrophe parle M Mathis ? D’un voyageur frondeur qui marche sur la voie dans le sens de la marche et se fait percuter par un train croiseur, que le conducteur parti à la protection n’a pas pu arrêter ? Dans ce cas que va-t-il arriver aux voyageurs qui sont restés sagement assis dans le train , qui va également être percuté par le train croiseur (qui vient d’écraser le voyageur indiscipliné) Par ailleurs briser les vitres n’est pas un acte anodin comme ouvrir une porte, même réservée au service , si les voyageurs ont brisé cette vitre c’est qu’ils se sentaient en grand danger à bord, pas sûr qu’un contrôleur aurait pu les en dissuader surtout si on a un « leader » dans le train qui va imposer un autre point de vue ! Selon M.Mathis on a frôlé la catastrophe, il pense probablement à des voyageurs sur la voie percutés par un train croiseur, mais là aussi il bâtit un scénario : · qui nous dit que le train croiseur n’aura pas été arrêté auparavant par le courageux conducteur · qui nous dit que les voyageurs sur les voies au lieu de continuer dans la direction de leur train, ne se dirigent pas au contraire sur les voies en arrière, où le risque est très faible d’être percutés par un train suiveur en marche à vue · qui nous dit que les voyageurs d’instinct ne se sont pas réfugiés ailleurs que sur les voies, il n’y a pas besoin d’être cheminot pour savoir que marcher sur une voie est dangereux. Enfin un autre scénario que celui de M.Mathis est tout aussi plausible : celui des voyageurs bons élèves qui restent sagement à bord et sont gravement blessés ou tués par un train croiseur qui percute l'épave engageant le gabarit, alors que les voyageurs indisciplinés qui ont bravé l’interdiction de sortir sont, eux, indemnes...
  6. On parle d'un train déraillé qui engage le gabarit et dont le conducteur est soit sonné par le choc, soit parti prévenir les secours ou à la protection. Ce train est en très grand danger d'être percuté, donc pour sauver sa peau il faut le quitter au plus vite ! Ca veut pas dire qu'on doit se mettre encore plus en péril et marcher sur les voies ! On est dans le même cas de figure que la voiture arrêtée sur la BAU de l'autoroute, il est préconisé de ne pas rester dedans et de se mettre derrière la barrière de sécurité, de préférence à un endroit ou on ne risque pas d'être blessé par un débris si le véhicule est percuté...
  7. "ils ont brisé les vitres et sont sortis. " Parce que tu crois que de rester sagement assis dans un train déraillé et qui risque à tout instant d'être percuté par un train croiseur est la meilleure conduite à tenir ? Que ferais tu si tu étais dans cette situation en tant que voyageur ?
  8. Non ! Si un jour les correspondances entre EF sont mal assurées, ça ne validera absolument pas le fait que" l'EF unique c'est mieux de ce point de vue" Ca validera juste le fait que l'Etat n'aura pas fait son boulot, qui est celui d'imposer, à coup de cravaches, s'il le faut, aux EF d'assurer les correspondances entre elles. On parle beaucoup de la GB comme repoussoir, mais dans le domaine des correspondances entre EF, je peux te garantir qu'elles sont assurées nickel chrome, ainsi que l'information sur les trains de compagnies concurrentes. Ça fait juste partie des exigences de l'Etat, et en cas de dysfonctionnement il y a très lourdes pénalités pour les EF...
  9. Je cites l'Allemagne parce que il y a quelques jours, ils ont décidé d'accorder d'énormes subventions pour la DB et le rail de baisser le prix des billets de train, de baisser la TVA sur le train. Si ça avait été l'Italie ou le Danemark ce sont ces pays que j'aurai cité ! C'est donc en rapport avec l'actualité !
  10. Exact, la moindre bagnole low cost est équipée d'un détecteur de choc émettant une alarme par SMS. Il devrait y avoir ça à minima pour les trains, ainsi qu'une possibilité d'émettre le SAR depuis la cabine arrière ou le compartiment voyageur en urgence, par exemple avec des dispositifs comme les poignées de signal d'alarme...
  11. C'est pourtant ce que fait l'Allemagne, pour être dans les clous en matière de préconisations européennes. Pour diminuer le CO² on peut très bien ne rien changer au trafic routier et aérien et installer des caténaires au dessus des autoroutes, subventionner les camions à batteries, produire de l'hydrogène par électrolyse, séquestrer le CO² des centrales, toutes ces solutions fonctionnent très bien... ....Elles n'ont que l'inconvénient d'être ruineuses. L'Allemagne a compris qu'au final en développant l'usage du train, à investissement égal, on était bien plus efficace en matière de réduction de CO² qu'avec les solutions routières "vertes", qui ne peuvent pas être généralisées, mais utilisées uniquement sur des utilisations de " niche" : centre villes, livraisons du dernier kilomètre, etc...
  12. D'accord avec tout ce que tu viens dire sauf : "sur le plan infrastructures je ne rêve pas non plus......les lignes potentiellement rentables seront mises à niveau avec le temps les autres disparaitront...demain ou dans 5 voir 10 ans Tu oublies les impératifs concernant le changement climatique, qui passent nécessairement par un transfert d'une grosse partie du trafic routier sur le rail, les voitures ou les camions électriques ne sont qu'une partie de la solution...
  13. C'est ça tes arguments ? Une attaque "ad hominem " Lors de mon dernier séjour à Bâle en septembre, l'Oeil Jaune pour les trams "Ohne Billeteur" avait disparu...
  14. Oui l'eas est une abération au niveau sécu. Tu ne fonctionnes que par affirmations, sans aucuns faits pour étayer ! Et par dénigrement, comment oses tu " D'ailleurs tu en parles sans même savoir de quoi tu parles! qu’est ce que tu sais de mon expérience de la conduite à agent seul ? Moi je t’oppose des faits vérifiables : 1. Le deuxième agent c’est un coût supplémentaire 2. Les coûts sont évidemment pris en compte dans la décision d’arrêter ou de poursuivre l’exploitation ferroviaire 3. Équiper des lignes fragiles d’un deuxième agent, c’est courir le risque de leur suppression 4. quand une ligne est supprimée, il y a transfert sur des solutions de transport statistiquement plus dangereuses que le transport par rail. 5. Le deuxième agent permet effectivement dans des incidents, statistiquement très rares, de limiter les conséquences d’un accident 6. mais au prix d’un surcoût qui se traduit par la suppression de certaines lignes 7. Donc, il faut faire la balance des blessés évités par le 2° agent, avec celle des blessés obligés d’utiliser des solutions routières à cause du surcoût du 2° agent (par exemple plusieurs accidents d'autocar SNCF avec décès de voyageurs sur les lignes de l'Ardèche sur une période de 30 ans) 8. par ailleurs la présence d’un 2° agent signifie également la possibilité d’une victime supplémentaire en cas d’accident ( accident du train d’hydrocarbures assuré 67000 il y a une trentaine d’années qui avait brûlé dans un tunnel sur la ligne Paris Bâle:conducteur et AICR décédés) 9. donc dans certains accidents le 2°agent augmente la mortalité 10. Tous les points cités plus haut sont des faits et non des opinions, je termine par une opinion personnelle, non étayée : je pense que la balance citée au point 7 est favorable à l’EAS. Bien entendu ce n’est qu’une opinion, à toi de la réfuter ! Par des faits et non des affirmations...
  15. "Le mieux est l’ennemi du bien" comme disait Montesquieu et attention aux effets pervers ! Les lignes d'Auxerre à Avallon et Clamecy sont dans le collimateur des saboteurs, leur offrir une forte aggravation des charges de fonctionnement, ce sera du pain bénit pour eux etc'est faire le jeu des saboteurs et des autocaristes qui guignent le marché. Est ce que tu peux comprendre que je me sens plus en sécurité dans un AGC en EAS que dans un autocar? Ou pire dans ma bagnole, parce que la plupart des usagers des lignes autocarisées basculent sur leur voiture...
  16. Donc elle serait sécuritaire dans toute l'Europe, sauf la France ? Le risque zéro n'existe pas un train peut percuter un obstacle avec 1, 2 ou 3 agents à bord, dans ces conditions autant supprimer toute circulation ferroviaire pour améliorer la sécurité...
  17. Encore une victoire à la Pyrrhus, il ne faudra pas se plaindre si des lignes exploitées à agent seul passent quelques mois à 2 agents, avant de passer à Zéro agents car supprimées, définitivement. Idem avec la délégation de service public, entre la SNCF à 2 agents et Transdev à un agent, qui sera choisi par la Région selon vous ?
  18. Tu contredit souvent BAISIN, que j'approuve souvent d'ailleurs, mais pour une fois que j'émets un doute sur une affirmation de BAISIN, tu lui donnes raison. Esprit de contradiction ! C'est peut être le cas, mais ça m'étonnerait beaucoup que cette descente dangereuse soit totalement interdite, il y a sans doute un panonceau "Sauf équipement spécial" A vérifier donc !
  19. A noter que les trams de Bâle sont passés à Agent Seul début 1970, quand aux trains suisses cités Belfort Porrentruy et Porrentruy Bonfol, ils sont en EAS, comme Mulhouse Fribourg ...
  20. Attention, ils y ont peut être droit, si leurs camions sont équipés de ralentisseurs sur échappement ou électrique (TELMA), dans ce cas les freins ne sont pas sollicités et ne chauffent pas...
  21. Oui , enfin , l'agent d'un EPIC détenu à 100% par l'Etat, n'est effectivement pas agent d'une Administration, donc non fonctionnaire. En pratique, il faut reconnaître n'y a pas beaucoup de différence ( à part les avantages en moins !). Quelle est la marge supplémentaire de manoeuvre d'un directeur d'EPIC par rapport à celui d'une Administration ? Oui, enfin en Ardèche, c'est bien de l'EAS, mais sur pneus ! Depuis que ce département est devenu le premier département sans trains de voyageurs dans les années 70!
  22. Exact au final ce sont les politiques qui décident,ils sont là pour ça ! Le problème c'est que l'intérêt général, coïncide rarement avec l'intérêt électoral des "politiques"...
  23. Excuse ma vanité, mais à ce compte là moi aussi (et ADC et pas mal de monde sur ce forum) je pourrai me prévaloir d'une certaine expertise, et malgré ça on risque de ne pas être d'accord, de toutes façons ces experts "par l'expérience professionnelle", ne sont pas reconnus officiellement parce qu'il faut des diplômes et titres de professeurs pour ça... En attendant bien que je ne sois pas professeur, mais seulement humble cheminot, mon point de vue est que pays dense comme l'Allemagne ou peu dense comme la France n'empêchent pas d'avoir une politique pro ou anti ferroviaire. En d'autres termes on pourrait tout à fait avoir une situation inverse sur la taxation du kérosène en France et en Allemagne, ça , ça n' a rien à voir avec la densité de population et tout à fait à voir avec un choix politique...
  24. "Certes, mais si tu veux que les politiciens prennent des décisions en connaissance de cause il faut, entre autres, leur fournir des éléments fiables pour orienter leurs choix." Cela ne ressort ni de notre rôle de "forumeurs", ni de nos compétences : il y a des experts pour ça ! En attendant pendant que l'Allemagne va taxer le kérosène et l'affecter au ferroviaire, des amendements en ce sens viennent d'être écartés en France, idem pour un taux réduit de TVA pour le carburant transport public. De telles dispositions sont totalement indépendantes de la densité du territoire, les gens actuellement au pouvoir, ne tiennent absolument pas au développement du rail et à la réduction de la voilure sur l'aérien ou le routier. C'est leur droit, mais ce serait bien que leur discours soit en accord avec leurs actes...
  25. Pas sûr ! "Pour son plan climat , l’Allemagne mise gros sur le ferroviaire : 20 Md€ d’investissements supplémentaires d’ici 2030, baisse de la TVA sur les billets longue distance, hausse des taxes sur les billets d’avions.." Les Allemands ne font pas ça pour le fun, mais pour atteindre des objectifs climatiques, la France va peut être s'y mettre aussi ?
×
×
  • Créer...