Jump to content

zorba

Membre
  • Content Count

    1467
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Posts posted by zorba


  1. Il y a 7 heures, connector a dit :

    Et plus largement que le covid, la crise énergétique et la décroissance qui va en découler/qui a déjà commencé...

    La mobilité douce a clairement un rôle à jouer dans tout cela, mais il faudra sans doute revoir les structures de financement car moins de PIB c'est moins de recettes fiscales pour les autorités organisatrices. 

    Le développement du travail à domicile (work from home en "globiche") va aussi faire baisser le nombre d'usagers en région parisienne, avec les immeubles de bureaux qui vont se vider. Avec ou sans crise sanitaire, le secteur des bureaux et des transports publics va changer, surtout si l'on se projette en 2043...

    • Like 1
    • Upvote 1

  2. Il y a 10 heures, SNVF a dit :

    Exactement. Après les Z 20500 de 2028 à 2038, les Z 2N-NG remplaceront également les Z 20900 de 2041 à 2043

    On a encore le temps de voir biens des changements dans ces beaux programmes qui s'étalent quand même sur 23 ans ne serait-ce qu'avec les incertitudes de sortie de la crise sanitaire COVID-19.

    • Like 2

  3. Il y a 8 heures, Albert-00 a dit :

    Ce n'est pas vraiment le soucis, le problème est que l'on ne fait que déplacer les pollution sauf a utiliser de l'énergie nucléaire. Je lisait d'ailleurs il y a quelques jours que des écolos commencent a trouver des vertus au nucléaire, comme quoi tout arrive

    Pour la pollution de la Gare du Nord, ça reste à venir avec le projet Auchan-StatioNord, visitable sur stationord.fr. L'horreur assurée côté rue de Dunkerque et côté La Chapelle.


  4. il y a une heure, ADC01 a dit :

    Il faudrait retrouver les chiffres mais il est sur que le nombre de journées de grève par agent à baisser depuis des années.

    Les agents SNCF sont de plus en plus compréhensifs et ce ne sont pas les grèves à répétition qui ont conduit seules le fret ferroviaire dans la situation où il se trouve aujourd'hui. 

    Faire porter cette évolution aux grévistes de SNCF est leur faire un trop grand honneur.

     


  5. Il y a 4 heures, Albert-00 a dit :

     

    Non, le problème est bien plus sérieux que ça, le COVID a bon dos. Cela fait des année que les secours en ligne ne cessent d'augmenter en temps, ce qui était, il y 20 ans, régler en 1 ou  deux heures sont devenu 6 heures ou plus aujourd'hui et c'est principalement du;

    • a la multiplication des niveaux de décision
    • la modifications des procédures qui laissent de moins en moins d'initiative au personnel (la fameuse culture du parapluie)
    • l'absence de moyen de secours adaptés et la réduction de personnel qui leur est affecté - Pour ceux qui ont un doute, il n'y a qu'a voir le matériel dont disposent les Suisses pour les secours, ils possèdent des trains de secours modernes répartis sur leur territoire, nous nous avons quelques engins poussifs (67200) sans que les réserves en personnel soient disponible, de plus le choix du "tout automotrices": remplacer un engins en tête d'un trains ou diférer une voiture se faisait rapidement, mais remplacer une automotrice entiere est plus difficile

    Le rail Français était peut-être a la pointe dans les années 50-60-70 mais depuis il ne cesse de se dégrader;

    • par manque d'investissement
    • par une mauvaise gestion (la création des lignes TGV dont nous sommes si fiers a contraint a délaisser les lignes classiques)
    • par les actions des syndicats, qui par leurs grèves répétitives ont créer un désamour du rail auprès des Français

     

    D'accord sur les conditions de la dégradation régulière de SNCF.

    Pour ce qui est des grèves, répétitives. Es-tu sur que le nombre de journées de grèves augmente sur la période de dégradation? La SNCF a toujours eu ses heures de gloire en ce qui concerne les grèves. C'était déjà le cas en 1968...et même à la libération du territoire où se trouvaient déjà des cheminots grévistes.


  6. il y a 10 minutes, Julien03 a dit :

    Bonjour,

      Bah, c'est un train qui tombe en panne, arrêtant les autres derrière lui... Que ça soit SNCF ou une autre compagnie, ça changerait pas grand chose :Smiley_19:

      De plus, réduction du personnel et période estivale aidant, peu de monde pour gérer l'incident.

    ++

    Il y a aussi un "effet COVID-19", avec toutes les précautions pour éviter la propagation du virus. Il ne s'agit pas seulement de se mettre un masque, il faut se protéger, se laver les mains, respecter les distances et tout cela ralentit les opérations. Sauf dans les bureaux des régions où tout se passe en travail depuis son domicile (work from home pour les Zaméricains).


  7. il y a 15 minutes, CGO a dit :

     

    En supprimant certains de ces EP, Etat à fait des économies de bout de ficelles qu’il a reperdu au centuple, avec un transport routier encore plus déficitaire, si l’on prend en compte les externalités et l’incidence sur l’emploi : cheminots français remplacés par des routiers roumains ou polonais…

    Dans les faits, les gouvernements français depuis 1991 ont toujours défendu les intérêts européens. Au nom du couple franco-allemand, ils ont accepté la libre circulation des hommes et des biens, permettant aux peuples libérés des armées soviétiques de venir travailler et faire de tourisme en Europe occidentale et, par équilibre, les entreprises françaises et allemandes ont pu investir dans ces pays dès leur adhésion à l'Union Européenne.

    Les polémiques sur les plombiers polonais peuvent être étendues aux chauffeurs de poids lourds et d'autocars originaires principalement de Pologne, Roumanie et Moldavie.

    Evidemment, SNCF n'embauchait pas de conducteurs de trains issus de ces pays pour diminuer la masse salariale et gagner en compétitivité vis à vis des transporteurs routiers, mais tout est possible maintenant avec la fin du contrat SNCF et des rigidités qui le caractérise. Mais SNCF a plusieurs fers au feu, Geodis et Keolis sont dégagées des contraintes liées au statut et devraient, comme leurs concurrents privés, améliorer leurs parts de marché et, pour l'Etat actionnaire, c'est peut-être satisfaisant.

    • Like 1

  8. Il y a 7 heures, capelanbrest a dit :

    Oups la semaine passée, c 'était des éboulements de rochers aujourd’hui un accidents automobile...faudrait peut être faire comme nos voisins déplacer la ligne en tunnel plus au nord....

    eux l'on fait entre Allasio et et Bordighera....et ça roule à 160 minimum...180 pour les IC....on en est très loin chez nous sur le pendant Côté en direction de  Nice ...tracé inchangé (sauf à Monaco depuis le début du siècle dernier).

    :Smiley_39:

    ça pour le coup c'est factuel...

    Les propriétaires des villas, coincées entre la voie ferrée et la plage, dans le secteur de la Petite Afrique à Beaulieu-sur-mer réclament depuis des années le passage en tunnel de la voie ferrée pour régler les interruptions du trafic ferroviaire quand il y a des rochers qui tombent sur les voies ferrées, avec les perturbations du trafic TER et Zou entre Nice et l'Italie.


  9. Il y a 1 heure, aldo500 a dit :

    Le quai de Bretigny qui avait été refait à neuf après l’accident est à nouveau en travaux pour semble-t-il remise à neuf. Une raison à cette ineptie?

    C'était une remise en état provisoire, juste le temps que les experts se mettent sur le dossier pour faire un quai conforme aux conditions d'utilisation actuelles.


  10. il y a 19 minutes, capelanbrest a dit :

    on peut tout  imaginer lorsque l'on ne connait pas le dossier dans le détail...

    avant de faire des hypothèses au demeurant vaines, mieux vaudrait connaitre le contrat les obligations et devoirs de chaque partie, avant d'échafauder dans le vents des causes.....

    Ensuite seulement il conviendra d'émèttre des hypothèses susceptibles de tenir la route , non ?

    L'essentiel pour SNCF c'est qu'Akiem permette à Thello de faire ses trains en gagnant de l'argent, pour payer les sillons à Réseau et les loyers des locomotives à Akiem qui sans ce contrat seraient garées GBE en attendant la casse. Il faut à SNCF une vision globale, disons au moins internationale pour gagner de l'argent.

    • Like 2

  11. En dépit des travaux entre Marseille et La Ciotat, de la troisième voie entre Antibes et Nice St-Augutin, du remplacement du tablier du pont rail de La Napoule qui imposait un passage à 10 km/h, la durée du trajet réel en TGV Inoui en 2020 est en augmentation régulière. Cette année l'InOui 6175 Paris Lyon 10 h 07 est arrivé à Nice Ville vers 16 h 20, nettement plus long que les IDTGV d'il y a 5 ans et nettement plus cher.

    L'état intérieur des rames badigeonnées Carmillon laissent à désirer; en première classe, les sièges sont usés et sales, les manoeuvres des dossiers ne marchent pas correctement et plusieurs toilettes restent condamnées tout le trajet.

    Les trains arrivent à destination, il ne faut se plaindre avec la crise sanitaire. 


  12. Les voyageurs utilisant les TGV Inoui vont retrouver un peu d'espoir avec ces nouveaux matériels, par exemple réduire les temps d'arrêt (4 minutes en moyenne sur Paris - Nice, et 20 minutes à Marseille St-Charles), réserver pour voyager dans le sens de la marche et arriver à l'heure. Les TGV Inoui, sur l'axe Paris Marseille Nice, vont moins vite que les premiers TGV qui ont assuré ces marches quand la LGV Méditerranée a été mise en service, leurs sièges sont usés jusqu'à la corde et souvent souillés.

    Vivement 2024 le TGV M, Mieux et Moins souvent en retard.

     

    • Upvote 1

  13. Il y a 6 heures, 30kg est a dit :

    La photo publiée sur VRP montre visiblement une grosse déformation de voie . Les voies de service sont normalement en barres normales. Mais dans un environnement urbain sensible aux nuisances sonores ce n'est peut être pas le cas. Je me rappelle certaines interventions de riverains influents du temps de la défunte desserte Pont Cardinet - Auteuil . Oui entendre un train passer dans les 16e et 17e ce n'est pas toléraaaable !!!  Dans le 14e je ne sais pas ... Ah peut-être réveiller un sénateur ?

    Dans le XIVe, plutôt un CSP+ militant écologiste, le bruit est une énergie qui se dissipe dans l'atmosphère et contribue au réchauffement climatique. Donc, silence dans les rangs...tout contre le climat en restant confiné.


  14. Faut-il espérer des trains de nuit entre Paris et la Côte d'Azur (St-Raphael, Cannes, Antibes, Nice et Menton) en une dizaine d'heures comme au temps du Train Bleu et des trains de jour via la LGV Paris Marseille et calés autour de 5 heures 15 en réduisant les temps d'arrêt dans les gares du parcours, exploités par un nouvel  opérateur ferroviaire déterminé à valoriser le train sur cet axe et gagner de l'argent ce qui semble hors des possibilités de SNCF?

    Exploitation sur les infrastructures actuelles, juste améliorées à la marge à l'entrée de Nice et dans le secteur de Marseille sans faire les investissements pharaoniques prévus dans les schémas de PACA.


  15. il y a 30 minutes, connector a dit :

    "Prends l'avion. " 

    On a le droit d'exprimer une opinion non ? Moi je suis à 100% d'accord avec cette critique du "tout rebroussement" qui de mon point de vue tue l'attractivité des relations vers les villes au delà de Marseille, et pas d'accord avec cette réponse qui utilise un biais de raisonnement connu : le faux dilemme (si direct Paris-Nice = pas de remplissage, comme s'il n'y avait que les deux extrêmes comme possibilité) . Déjà personne n'a parlé de Paris-Nice direct, et si on est d'accord que sur Paris-Nice le train ne jouera jamais dans la même cour que l'avion, entre Marseille est Nice il y a des choses, l'agglomération de Toulon notamment (430000 habitants et une forte attractivité touristique) où là le TGV a un vrai coup à jouer par rapport à l'avion. Et il surtout, il est toujours possible continuer à desservir l'agglomération Marseillaise avec un arrêt à Aix TGV (voir même à Marseille Blancarde ?) qui intéresse ceux qui ne se rendent pas en centre-ville. Aller s'enfoncer dans la gare terminus pour un train qui continue au delà c'est contre-nature

     

    Cette décision permet de préparer le projet de gare souterraine à Marseille et celui de la ligne nouvelle Provence Côte d'Azur, et offre aux promoteurs de ces projets des gains de temps importants par rapport à la ligne classique. On dégrade d'abord les temps de parcours, on lance les nouvelles infrastructures, on augmente les prix et à l'arrivée on ne gagne pas vraiment beaucoup de temps par rapport aux meilleures liaisons ancienne mouture. Toutes ces manoeuvres ont déjà été expérimentées, en particulier sur Bordeaux, inoui qu'aucune association ne relève ce qui s'apparente à du racket. Et pendant ce temps SNCF, perd de l'argent sur Paris Bordeaux...et ça va continuer même en supprimant les navettes AirFrance. 


  16. il y a 48 minutes, Pascal 45 a dit :

    TFMM : Présentation des orientations stratégiques et nominations des membres du Comité Exécutif (SNCF - 01/07/2020)

    https://www.sncf.com/sites/default/files/press_release/SNCF_CP Nomination TFMM- VF.pdf

    Du boulot pour les livrées VFLI, toutes bariolées avec art, à remplacer dare-dare par Captrain France. Est-il d'ailleurs bien utile d'ajouter France derrière une marque internationale?


  17. il y a 1 minute, Albert-00 a dit :

    On peut aussi penser que les infrastructures n'ont pas été développées car les ports étaient déjà en chute libre a cause des grève, nier l'évidence ne changera pas le problème.

    Les compagnies maritimes vont là où elles peuvent travailler rapidement et a moindre frais (un bateau qui est bloqué coute cher) , donc on en revient au fait que les ports étranger sont plus concurrentiels que les notre (et aussi plus fiable)

    Je te rappelle que toi et moi  nous faisons la même chose, nous choisissions les pro qui interviennent chez nous ou sur nos voitures en prenant en compte leurs disponibilités et leurs tarifs.

    Les zones industrielles françaises, facilement accessibles depuis des ports français, sont en déclin depuis longtemps. Pas seulement du fait des ouvriers toujours en grève pour défendre leurs avantages acquis sur le dos des patrons, il faut aussi considérer les choix gouvernementaux de concentration industrielle. L'affaire des masques, respirateurs et autres gels peut, avec tes raisonnements, être portée sur le dos des ouvriers des usines où ils étaient fabriqués et où les grèves perturbaient la production. 

    • Like 1

  18. Il y a 1 heure, Albert-00 a dit :

    là, faut oser tout de même (en quoi les ports Français seraient des hauts lieux d'ecellence ?) - Penser sans arrêt que la France est la meilleur dans tous les domaines, faut vraiment ne pas regarder ce qui se fait ailleurs..

    Il y a déja pas mal d'année que les compagnies maritimes évitent les ports français a cause des grèves, tu dois être le seule a ne pas être au courant. Le Havre a perdu énormément de trafic au profit d'Anvers et Rotterdam, et Marseille a subit le même sort pour la même raison au profit de Gêne et Valence

    Répéter sans arrêt que tout ce qui ne va pas dans les ports français vient des dockers syndiqués (à la CGT) toujours en grève est un peu court. L'étude des infrastructures de transport et de l'industrie en France devrait éclairer pour comprendre les choix des compagnies maritimes, toujours dirigées par des gens avisés bien entendu.

    Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve. 

    • Like 1
    • Upvote 1

  19. il y a 34 minutes, Bibloc a dit :

    ça montre que la logique d'entreprise est incompatible avec l'environnement.  Pour ça, il ne faut pas regarder seulement le carnet de chèques !! 

    La logique d'entreprise privée, c'est le profit. La bla-bla de la transition écologique, c'est pour amuser la galerie en continuant à remplir les coffres de ses actionnaires. 

    • Like 1
×
×
  • Create New...