Aller au contenu

Vérane12

Membre
  • Compteur de contenus

    5 138
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    41

Tout ce qui a été posté par Vérane12

  1. Ligne partiellement à voie unique. Elle passe par Montdidier, Péronne et Cambrai. Elle est partiellement déclassée entre Péronne et Cambrai. La nouvelle gare de Roye est construite en 1909 avec le doublement de la voie. La mise en service a eu lieu entre 1873 et 1876. Electrification en 1993. Elle a une longueur de 144 km. Ligne à voie normale et à voie unique anciennement à double voie. Il y a un trafic fret SNCF entre Roye et Chaulnes, Chaulnes-Péronne et Epehy à Douai. Ouverture de la ligne : Montdidier à Péronne, le 1er septembre 1873(50.035 km), Péronne à Epihy le 1er octobre 1873 (21.110 km), Saint-Just-en Chaussée à la limite du département le 16 juillet 1875 (21.110 km) et de là jusqu’à Montdidier le 25 juillet 1875 (20.640 km au total), d’Epihy à Cambrai le 16 novembre 1876 (23.428 km). La mise à double voie de la section de Montdidier à Cambrai est entreprise vers 1908/1910. Dans ce cadre les principales gares comme Roye, Péronne et Roisel sont dotées de nouveaux bâtiments voyageurs plus spacieux. La section la moins fréquentée de saint-Just à Montdidier est fermée au service voyageurs le 22 mai 1955. Sur la section de Montdidier à Cambrai, la deuxième voie est déposée, les croisements de train reportés dans les gares ouvertes à a sécurité. Le service voyageurs est supprimé le 1er avril 1970. Ensuite, la desserte marchandises est également supprimée sur les sections de Saint-Just à Maignelay-Montigny (8,7 km), de Laboissière - Fescamps à Roye (9,8 km), et de Roisel à Épehy (7,8 km). Les sections subsistantes sont donc desservies depuis Montdidier (jusqu'à Maignelay-Montigny et Laboissière - Fescamps), depuis Chaulnes (jusqu'à Roye et Roisel), et depuis Cambrai (jusqu'à Épehy). La desserte de Maignelay-Montigny depuis Montdidier est abandonnée le 1er février 1971. Dernièrement, les sections de Montdidier à Laboissière-Fescamps (déclassement le 10 avril 1996) ; de Chaulnes à Roisel et d'Épehy à Marcoing perdent tour à tour leur trafic de marchandises. Or, le tronçon sans trafic de Roisel à Marcoing n'est déclassé qu'entre Villers-Faucon et Épehy. En 2012, ne sont plus desservies en fret que les courts tronçons de. Cambrai à Marcoing (8,3 km) et de Chaulnes à Roye (13,5 km) La section de Cambrai à Douai ouverte le 6 août 1881. La deuxième voie existe encore sur la totalité de la section en 1951. Elle est d'abord déposée entre Cambrai et Aubigny-au-Bac, mais subsiste encore entre cette dernière gare et Douai en 1960. L'électrification de cette section en 25 kV AC, 50 Hz est effective depuis le 14 septembre 1993. Depuis le printemps 1970, la section de Cambrai à Douai est la dernière à conserver la desserte voyageurs. La ligne a été déclassée par tronçons aux dates suivantes : · Saint-Just-en-Chaussée – Maignelay-Montigny (P.K. 79,515 à 88,2, soit 8,7 km) : 29 octobre 1970 ; · Maignelay-Montigny – Montdidier (P.K. 88,2 à 100,155, soit 11,945 km) : 26 juillet 1973 ; · Laboissière-Fescamps – Roye (P.K. 110,000 à 118,175, soit 8,175 km) : 24 février 1975; · Villers-Faucon – Épehy (P.K. 165,235 à 170,984, soit 5,749 km) : 31 août 1986; · Montdidier – Laboissière-Fescamps (P.K. 99,750 à 110,000, soit 10,25 km) : 10 avril 1996; · Péronne – Roisel (reconverti en voie verte) : année 1910 La ligne est initialement à double voie, sauf entre Saint-Just-en-Chaussée et Montdidier. La deuxième voie est neutralisée pendant la seconde moitié des années 1950 en raison de la diminution du trafic, sauf dans un premier temps entre Aubigny-au-Bac et Douai. La ligne est aujourd'hui scindée en deux sections indépendantes : Roye - Chaulnes - Péronne - Roisel et Villers-Faucon - Cambrai – Douai Les sections manquantes sont déclassées. Or, les sections faisant encore partie du réseau ferré national ne sont plus toutes en service. D'après le document de référence du réseau ferré national (chapitre 3, annexe 4.1 - liste des sections élémentaires du réseau ferre national au 9 décembre 2012), les sections suivantes sont encore en service : · Douai à Cambrai (n° 28050, 29,2 km) ; · Cambrai à Marcoing (n° 28052, 8,3 km) ; · Chaulnes à Roye (n° 28023, 13,5 km) ; Soit au total 51 km sur les 144 km de la longueur initiale de la ligne. Après la suppression du service voyageurs entre Saint-Just et Montdidier puis entre Montdidier et Cambrai, le régime d'exploitation et de régulation sur les tronçons maintenus ouverts devient celui de la voie unique à trafic restreint (VUTR) La signalisation sur la section de Cambrai à Douai toujours exploitée en service voyageurs a été modernisée avec l'installation du Block Manuel à Voie Unique (BMVU) entre Cambrai et Sin-le-Noble en 1980, puis l'installation du Block Automatique Lumineux (BAL) entre Sin-le-Noble et Douai. La section est électrifiée en 25 kV AC, 50 Hz. Du temps de la traction à vapeur, des plaques tournantes sont disponibles à Saint-Just, Montdidier, Chaulnes, Cambrai et Douai. Les locomotives peuvent également prendre du charbon dans ces gares. Des prises d'eau existent dans ces gares ainsi qu'à Roye, Péronne, Roisel, Marcoing et Aubigny-au-Bac.
  2. Trouvé!!! Soissons était ma première idée, mais je n'avais pas vu en cherchant avant de te demander. Suis passée à côté. Donc c'est à Ciry-Salsogne sur la route de Chassemy.
  3. J’en ai connu un aussi. Il avait quitté SNCF en 1997 et a été réembauché en 2012.
  4. Un TER a heurté le tracteur d’un convoi exceptionnel est resté bloqué sur un PN entre Reims et Charleville-Mezieres. Le train a déraillé et il y a 3 blessés légers. Il y a beaucoup de dégâts sur l’AGC. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-ter-percute-un-camion-a-un-passage-a-niveau-dans-les-ardennes-1571242661
  5. Exactement la même chose que sur ta photo au mot près.
  6. Pour moi, c’est normal. Ils n’ont probablement pas encore déterminé eux-mêmes une date de formation ou bien ils n’ont pas encore l’effectif nécessaire.
  7. Pour quelqu’un de l’extérieur, non. Très souvent utilisés en interne par les agents sur les téléphones internes.
  8. Le numéro très étrange à 6 chiffres, c’est le numéro interne SNCF.
  9. Tiens, à ce propos, est-il habituel, dans les grandes gares de banlieue, lorsque par exemple deux trains assurés en Z2N sont côte à côte et que celui d’a côte se passe prêt au départ de recevoir ses images sur nos écrans en même temps que lui? Parce que voir des gens monter dans une rame qui ne prends pas de voyageurs...c’est spécial quand on ne connaît pas le truc!
  10. Tu en as deux par voie. Une pour les trains courts et une pour les trains longs. Sur toutes les voies de banlieue (11 à 24).
  11. Je peux te donner un exemple avec le Regiolis: Les RP: pour une composition de 6 caisses: 1 RP de 450L et 1 RP de 200L. Pour une composition de 4 caisses: 1 RP de 450L. Les RA: 1 RA de 65L à chaque caisses d’extrémité et les pour autres caisses, ils ont une capacité de 55L. Les RC ont une capacité de 7,5 L.
  12. Vérane12

    Rail 21

    Merci. Parce que via google, on trouve juste l'ancienne adresse.
  13. Vérane12

    Rail 21

    L'archéologie du forum... Le site Rail 21 n'existe plus? Je n'arrive pas à y accéder.
×
×
  • Créer...