Jump to content

Tof

Membre
  • Content Count

    125
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

2 Doux

About Tof

  • Rank
    Automotrice AGC
  • Birthday 03/29/1986

Infos Personnelles

  • Ville
    Chambéry/Grenoble/Annemasse
  • Hobbies
    TRAIN !!!!!!!!!!!!!! Fimilfinfaon !!!!!!!!!!!!!!!

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non

Me Contacter

Recent Profile Visitors

5331 profile views
  1. CoCo

    Et que la Leffe coule a flot... ! ! !

    Bonne continuation camarade ! !

  2. C'est une chanson de qui déja ? (pardon pour le HS...)
  3. Bravo Sylvain, depuis le temps que tu attendais !! Je suis contente que ça marche, pardon ça roule ! UP : semaine de 'ouf en perspective, plein de bonheur... DOWN : faut penser à bosser quand même !!! Et j'ai du pain sur la planche
  4. Enfin piège... C'est sûr que si on n'y a pas réfléchi avant, si on n'a pas été prévenu, c'est un sacré piège !
  5. Effectivement, que ce soit dans un entretien SNCF ou autre, la meilleure astuce pour la question-piège des défauts, est de choisir des qualités et de les présenter en défauts. Sérieux, perfectionniste, prendre le travail à coeur... Pour certains postes, l'ambition peut être ? (pour les jeunes cadres dynamiques aux dents longues ) Surtout, il faut éviter de faire peur au recruteur ! Plus difficile, "Quelles sont, selon vous, vos difficultés pour le poste que vous souhaitez ?" Dans les deux cas, il ne faut pas mâcher le travail aux recruteurs en répondant naïvement un vrai défaut. Cela m'est arrivé, pour des stages, de jouer cartes sur table parfois sans même que la question soit posée... seulement parce que ce n'étaient pas des vrais recruteurs en face de moi, mais mes futurs chefs !
  6. Au Matériel à Chambéry entre autres... je sais c'est pas à côté de St Pierre des Corps Enfin ici il n'y a pas beaucoup de selliers, 2 je crois (un "vieux" + 1 en formation). Par contre, il doit y avoir des vraies "équipes" dans les ateliers voitures et TGV...
  7. Enfin tout de même ! Dans la plupart des entreprises, ce qu'on m'a dit, c'est que c'est le contraire... Les jeunes ingénieurs commencent dans un job bien technique, au fond d'un bureau d'études par exemple, et c'est seulement plus tard dans leur carrière qu'ils ont plus de responsabilités. Quand ils connaissent mieux le travail, l'entreprise, les équipes etc. Soit progressivement en prenant des responsabilités dans le bureau d'études, soit en changeant de métier dans l'entreprise. Cela me paraissait assez logique, pas vous ? Pour moi c'est ça le terrain : ce que j'en ai vu en stage, au fin fond d'un atelier sous le cul d'un tram. Bricoler pour que ça roule. Câbler une armoire électrique, faire des tests... Histoire de ne pas être "des ingénieurs qui ne savent pas par quel bout on tient un tournevis". C'est quoi le terrain selon les chefs de la SNCF ? Le management en sortant de l'école ? Arriver tout beau tout neuf, dans une équipe, sans rien connaître, et dire "attention les gars j'arrive, je vais vous expliquer comment on bosse !!!" Comme les CTT recrutés à bac+5 qui ont conduit 1 an, et qui se retrouvent bien cons pour expliquer un point de règlement à un mécano qui a 20 ans de conduite ??? Et les hautes sphères ? C'est quoi, ça ? C'est pour les gars qui sortent de Sciences Po ou de Centrale... C'est les gestionnaires, ceux qui regardent les chiffres et les camemberts, ceux qui ont réussi mais dont je n'ai pas envie de faire partie (encore même si je voulais je ne pourrais pas sachant de quelle école je sors). Je ne veux pas être gestionnaire, parce que ce qui me parle, ce qui me fait encore rêver, c'est l'acier, les kV et les ampères, les newton... Merci de m'avoir prévenue sur ce qui m'attend. A la SNCF, je connais bien plus de monde à l'exécution qu'à l'encadrement, et personne ne me l'avait jamais dit. Allez, si je passe les étapes du recrutement, après les années de prépa et d'école à travailler en attendant que cela passe, une nouvelle épreuve... Et croyez moi, si il faut passer par là pour être cheminote, je le ferai.
  8. Heu alors c'est peut être pas en tant que "attaché-cadre" alors, il y a peut être "attaché-ingénieur" ??? En tout cas ça serait un peu idiot de me refiler un poste de management, sachant que ça ne fait pas du tout partie de ma formation ! Je laisse la place à ceux qui ont fait 5 ans d'études dans ce domaine et qui aiment ça !!! C'est pas parce qu'on est bac+5 (donc grade "cadre") qu'on est destinés à faire de l'encadrement bien au contraire. Il y a aussi besoin de monde pour faire de la recherche & développement : surement au Centre d'Ingéniérie du Matériel, voire dans les EIMM, à l'Agence d'Essai... C'est ça qui m'intéresse. J'espère qu'il ne faut pas passer par la case Management pour ça ! Si ?
  9. Merci bon à savoir, si jamais... si j'ai pas de boulot cet été... C'est quand même dingue que je ne l'aie pas su avant ! Chambéry et Lyon, normalement...
  10. Pour les histoires avec les clients : voir Clients à la con c'est suisse, ya une rubrique "transports publics" Il y a des perles... Une, gentille. C'est au guichet... Grenoble - Universités - Gières. Cliente : Je voudrais un billet pour Paris, telle date. Vendeur : Oui, bien sûr... Vous avez une préférence pour un train en particulier ? (quelle heure...) Cliente : Heu, le moins cher. Vendeur : Allez y en vélo alors !!! Une histoire de cliente-neuneu qui aurait pu être tragique... J'attendais mon train à Grenoble. A côté, le train GL pour Metz. Le train décolle doucement, d'un coup du bruit derrière moi, l'agent d'escale siffle pour arrêter le train, je me retourne une cliente avait sauté in extremis du train qui démarrait. Une voiture Corail c'est haut, elle est les 4 fers en l'air et ses sacs un peu partout sur le quai... L'agent tout paniqué va relever la dame, lui demande pourquoi elle a sauté... "Eh bien je vais à Lyon, et le train va à Metz !" Allez, ça suffit pour les clients ! Le cinglé : une annonce à Chambéry au micro. "Quai n°1, il est grand, il est beau, il sent bon le sable chaud !" parlé, et puis plus rien. Tous perplexes sur le quai... Je n'ai jamais su ce qui est passé par la tête de l'agent qui a cité cette phrase de la chanson "le légionnaire"... Le classique : ya les gars de l'équipement qui arrivent dans une petite gare. Le chef de gare : Tiens v'la les sangliers !! Un gars de l'équipement : Hé ouais, on vient voir les glands !!!" Dans un train spécial, en passant à Montmélian, un ami ex-contrôleur fait une annonce dans le genre guide touristique : "Mesdames, Messieurs, nous arrivons bientôt à Montmélian. Cette ville est célèbre pour son café, dont vous pouvez voir la production sur votre gauche !" Heureusement qu'il n'y avait que des cheminots dans ce train !! (OK, à part moi...) Pour ceux qui ne connaissent pas : à Montmélian il ne pousse pas grand chose à part de la vigne.... Autrement chez nous pour le langage "codé" : ya l'obus de 75 (généralement, du blanc aussi).
  11. Il y a quelques années j'avais demandé à l'ECT Chambéry, ils ne recrutaient déja plus de saisonniers. J'ai un pote à l'ECT, faudrait que je lui demande mais il me semble que ça ne se fait plus ici... En attendant je peux retourner bosser dans les trams... T'inquiète, j'ai un diplôme pur technique, et le management et le commercial ça ne m'intéresse pas du tout ! (c'est aussi pour ça que CTT, à part pour conduire bof...)
  12. Si je rentre ça sera attaché cadre, pas attaché TS... ingénieur c'est bac+5. Oui qui sait, des fois le hasard... ça serait marrant ! controleursncf
  13. Merci à tous les deux J'ai pas trop envie d'avoir un blanc sur mon CV, c'est pour ça que j'aimerais gagner du temps... Après tout, le mieux est peut être que je me fasse embaucher ailleurs en attendant, en CDD voire même en job d'été... @Seb91 : je vais sur mes 21 ans, c'est limite jeune pour mécano alors pour CTT... je peux attendre ! Et autrement, effectivement je ne sais pas exactement ce que je veux faire. Mais je crois que c'est assez normal... J'ai une formation en électrotechnique et électronique de puissance, mais je n'ai pas l'intention de travailler à tout prix dans ce domaine. Bien sûr, ça serait génial de faire de l'électronique de puissance à la SNCF ! Mais le monde du chemin de fer est tellement vaste, que effectivement, je n'ai pas encore décidé ce que je veux y faire... Je prendrai le premier poste qui me convient, SNCF ou pas, tant que c'est dans la traction électrique. De nos jours, en sortant d'une école qui n'est pas Supélec, ce serait assez idiot de faire la fine bouche... et la meilleure solution pour se retrouver durablement au chômedu ! Enfin, à mon avis ça peut tout à fait se valoriser en entretien : la curiosité sur tout ce qui permet de faire rouler les trains... Cela ne veut pas dire manque d'intérêt pour un poste donné.
  14. Bonjour, Tof de passage après quelques mois d'absence... En ce moment je touche pas terre Voila, je passe mon diplôme en juin. Avant cela, stage de 5 mois dans les tramways... Mais ce qui m'intéresse le plus c'est d'entrer à la SNCF. Aussi bien dans ma spécialité ( ~ traction électrique) que à la traction (CTT, pour conduire... mais je suis trop jeune pour CTT je pense) ou encore, pourquoi pas autre chose si c'est pour avoir déja un pied dans la boite ??? Première question : comme je sais que c'est long le processus de recrutement... Est ce que je pourrais gagner du temps en commençant à postuler avant de passer le diplôme ? Deuxième question : J'ai vu sur le site web, il y a tout plein d'offres intéressantes... Mais comment cela se passe, si on postule à plusieurs offres en même temps ? Merci d'avance pour vos conseils... Tof
  15. Hmm, essayons... J'ai bien un annuaire interne mais ya pas de numéros sur Paris, seulement la région de CR et celles autour .
×
×
  • Create New...