Aller au contenu
Le Web des Cheminots

leBQTT

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    372
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par leBQTT

  1. Pour être un peu plus sérieux, Roukmoute a tout bon ; les roulements rames sont ainsi faits par rapport au nombre de NAT déjà livrées.
  2. Je dis ouais ouais ouais ! Roukmoute, est-ce que vous restez ?
  3. Ce qui démontre bien les limites (voire la nocuité) de ces réseaux sociaux sur lesquelles on étale impudiquement sa vie, ses humeurs, ses pets de travers, son humour lourdingue, ses maladresses, etc..., aux yeux de tous (et de Big Brother). Fin du HS sur FB et cie...;)
  4. La S-730 est une rame hybride, ces moteurs diesel servent à alimenter, via une génératrice, les moteurs électrique de traction sur les voies non électrifiées. Quant au feu, il a très probablement pour origine une fuite de carburant due au choc, ce dernier avait tout loisir de s'enflammer au contact de la caténaire, des appareillages électriques embarqués...
  5. Bonsoir, Cette reconstitution en 3D, comme une autre que j'ai vue, ne semble pas montrer ce qu'il s'est réellement passé. En effet, j'ai compris que les deux voitures couchées au niveau desquelles s'est produit la rupture d'attelage étaient peu ou prou toujours sur la voie 1 et que la voiture de queue était, elle, dans l'axe de la voie 3 (à savoir si au moins l'un des ses essieux étaient sur les rails, je ne saurais le dire...). Je peux me tromper mais les vues aériennes semblent corroborer cette version.
  6. C'est pas lui qui avait écrit : "Plus on pédale moins fort, moins on n'avance plus vite" ?
  7. Bientôt la retraite ! Nan...j'rigole.
  8. leBQTT

    Grand Jeu

    Cagneux ------> universitaire
  9. Ne pas perdre de vue, non plus, qu'on est forcément, soi-même, le con d'un autre. Cette vision, plutôt lucide, me permet d'éviter (parfois) certaines déCONvenues... Et pour en revenir au sujet principal, je viens de finir l'intégrale de Philémon de Fred (auteur qui nous a récemment quittés). Ce n'est "que" de la BD, mais quelle BD !! Je conseille vivement.
  10. Vin Diou, c'est quoi ce carré blanc ? C'est interdit aux mineurs ??? Remarquez, vu les prix, ces derniers en sont généralement réduits à baver devant les vitrines. Bon trêve de plaisanterie (et de mauvais esprit), c'est chouette ce que tu nous montres là !
  11. Il existe une rubrique pour les "communications syndicales"... http://www.cheminots.net/forum/forum/45-e-communiques/
  12. Je serais plutôt d'accord. Un compte-rendu CH n'a rien à faire sur la partie publique (même si les noms ont été - fort heureusement - supprimés). Quant à l'arrivée de la NAT sur butoir à PSL, c'est beaucoup de bruit pour rien (en tout cas pas des bruits de butoirs cassés !!!). Mais ce n'est que mon humble avis. ;)
  13. Et moi, je suit tros impatian ! Vive la thé'n thé !
  14. Je crois qu'on l'a tous vécue celle-là. Un zour ze zerai pilote de tézévé... :Smiley_40:
  15. A ce qu'il paraît, il y aurait une super fête à Thouars. (Comprenne qui pourra, pendant ce temps-là, je sors prendre l'air...)
  16. Un médecin qui pourrit les posts des autres dans ses citations ou alors qui a fait égyptien ancien en deuxième langue...
  17. Et oui, les fameuses tranches de gruyère.... Pour certains, le "cœur de la meule" aura un goût bien amer le jour où les troutrous s'aligneront. On dit que l'homme apprend de l'expérience, c'est certainement vrai. Dommage qu'il ait la mémoire si courte. :(
  18. Très bonne idée ce fil, Z2N ! En ce qui me concerne, je ne vais pas être très original étant donné que les 2 engins qui m'ont le plus marqué sont parmi ceux que j'ai pratiqués au cours de ma carrière de mécano (carrière en cours, dois-je le préciser...et le plus longtemps encore possible, siouplé). Pour commencer, la Z6400, premier engin que j'ai conduit ; elles étaient, à cette époque, encore bleues et il y avait un fourgon derrière la cabine de conduite. Enfin, la 16000, ma première machine GL. Tout d'abord, quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai lu la plaque constructeur et la date de fabrication, ne serait-ce que cela impose le respect. De plus, la technologie de ces engins, aux principes de fonctionnement simples mais diablement efficaces, ne pouvait que me séduire. On sentait réellement ces machines vivre, nul VI, nul limiteur, le savoir-faire et l'expérience pouvaient s'exprimer (et les maladresses aussi, avec des conséquences plus ou moins importantes...). Sinon dans mon imaginaire, les nez cassés restent pour moi le symbole de la locomotive française (et oui, c'est tout à fait mon époque, je me rappelle les avoir vues et revues passer sous le pont situé juste a côté de la cour de mon école primaire).
×
×
  • Créer...