Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Infos SUD-Rail

Membre
  • Compteur de contenus

    430
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

350 visualisations du profil
  1. SUD-Rail appelle les agents à se mobiliser pour les emplois et les conditions de travail ! La Direction RCAD a pour projet de mettre fin aux services clientèles de Paris-Est et Arras pour les réorganiser en centre d'appels suivi de réclamation et Loisir Les agents subissent au quotidien la détérioration de leurs conditions de travail et leur souffrance au travail s'expriment de plus en plus. La direction doit prendre en compte la réalité du terrain !Après la réorganisation du service clientèle de Chambéry en décembre 2019. La Direction RCAD poursuit l'attaque. Sont visés les sites de Paris-
  2. LES EFFETS DE LA FORTE CHALEUR SUR LA SANTE DES SALARIÉ·E·S Dans les jours qui viennent, il est prévu des températures ambiantes à l'ombre qui vont dépasser les 30 degrés dans la journée : au-delà de 33 °C, le risque d'accident est accru ou lorsque la température nocturne est supérieure à 25 °C. Une canicule peut avoir des conséquences importantes sur la santé des salariés qui y sont exposés. On peut constater, par niveaux de gravité : un coup de soleil par exposition directe qui se manifeste par des rougeurs, douleurs, gonflements au niveau de la peau avec possibilités de vésicules
  3. Chaque année, chaque SA doit présenter son bilan social de l'année précédente : emplois, rémunération, embauche... Beaucoup de chiffres révélateurs de la politique menée par les directions d'activités et du groupe. C'est la SA Voy qui a transmis la première son bilan 2020. Et il démontre une vraie politique d'attaque contre l'emploi et la rémunération ! A travers les exemples que nous reprenons, nous pouvons mesurer concrètement la hauteur de certains mensonges de la direction... Attachée à l'unicité de l'entreprise, après plusieurs interventions, SUD-Rail a obtenu qu'un bilan social de l'ens
  4. Le virus SARS-CoV-2, à l'origine de la pandémie que nous subissons depuis 2019 est un virus aéroporté. Dans tout milieu clos, l'air, faute de se renouveler, devient potentiellement un vecteur de la pandémie. Les trains sont des lieux clos., comme certains Etablissement Recevant du Public ou la plupart des bureaux et locaux de travail. Dès février 2020, SUD-Rail a demandé l'application des principes de préventions en matière de santé et sécurité au travail tels que prévu par le code du travail (article L4121-1) : supprimer le risque ou à défaut le réduire, mettre en place protection collectiv
  5. Depuis plusieurs mois le patronat du ferroviaire refuse d'avancer dans les négociations concernant le socle de droits qui seront conservés par les cheminot-e-s transféré-e-s lors de la perte d'un marché TER, en cas de filialisation ou de reprise d'un marché par une filiale de la SNCF. Dans le même temps, la SNCF confirme sa politique de démantèlement du GPU avec la création systématique de filiales visant à liquider les droits des cheminots ainsi que la réglementation SNCF. Que ce soit à travers la convention collective ou la politique d'entreprise, le patronat et Farandou veulent pousser le
  6. Les réformes successives des régimes spéciaux de retraite, depuis 2007, ont consisté à : Externaliser les caisses gestionnaires de ces régimes spéciaux (en les séparant des établissements publics correspondant dont elles étaient auparavant partie intégrante) Allonger progressivement les durées d'assurance avec la mise en place d'un système de décote, repoussant ainsi l'âge possible de départ en retraite, contraint par le niveau de pension, et supprimer la mise à la retraite d'office.Ce sont désormais les agents qui demandent leur retraite, et entrent de fait dans le champ de l'art. L.1237-9
  7. La SNCF vient de présenter sa nouvelle gamme tarifaire pour faire revenir les usagers dans les trains longues distances : « Easy TGV ». Si le plafonnement des prix des billets marque la fin du très injuste système de « yield management » qui rendait impossible la visibilité et créait des injustices fortes entre utilisateurs du TGV est une bonne chose, la fédération SUD-Rail déplore que le plan d'entreprise visant à « faire préférer le train » ne soit pas accompagné d'un plan de développement de la vente et de réhumanisation des gares. En effet, en maintenant essentiellement la vente phys
  8. Monsieur le Ministre, Lors du conflit social lié à l'ouverture à la concurrence et à l'élaboration de la loi n°2018-515 pour un nouveau pacte ferroviaire, des discussions, auxquelles ont participé nos trois organisations, ont amené le Gouvernement à définir un cadre de négociation « sociale » et prendre des dispositions législatives visant à permettre aux salarié-e-s de la SNCF à statut ou sous régime contractuel, de maintenir leurs droits lors des processus de transfert de personnels. Nos organisations syndicales représentatives ont œuvré, par le rapport de force et la proposition, pour que
  9. La Direction Générale du Travail a publié le 26 mai les chiffres concernant l'audience des organisations syndicales au niveau interprofessionnel (hors Fonction publique) et des branches professionnelles, basés sur l'addition des résultats des élections professionnelles dans les entreprises. Le champ du ferroviaire comporte 2 branches professionnelles, celle de la convention collective ferroviaire ainsi que celle de la manutention ferroviaire et des travaux connexes. Dans ces 2 branches, SUD-Rail progresse fortement depuis le dernier calcul d'audience de 2017. Une progression significative da
  10. Ils sont beaucoup à croire que le privé paiera mieux les travailleur-se-s du rail que la SNCF lors de leur transfert forcé ou volontaire, dans le cadre des appels d'offre d'ouverture à la concurrence du TER. L'absence d'augmentation générale des salaires et de réévaluation de la grille salariale à la SNCF a créé un fort mécontentement chez les salarié-e-s et est bien souvent à l'origine de ce mythe… SUD-Rail est en mesure de vous dire que cette affirmation est fausse. Dans le cadre des transferts obligatoires de personnel, c'est bel et bien un gel de leurs salaires, pendant plusieurs années,
  11. Au début des années 2000, la SNCF a mis en place, par le biais d'une filiale ITIREMIA (elle-même sous -filiale d'EFFIA Services), un système pour externaliser des prestations jusque-là faites par des cheminot-e-s (accueil-information, gestion salons Grands-Voyageurs, assistance aux Personnes à Mobilité Réduite...). Entre 2006 et 2011, avec l'appui de SUD-Rail, les salarié-e-s faisaient constater ces situations par les Inspections du travail de plusieurs sites. A la suite de ces démarches, une action pénale était engagée pour prêt de main d'oeuvre illicite et délit de marchandage. Le 17 mars 2
  12. Au moment de sa nomination en novembre 2019, le néo président du groupe SNCF, JP.Farandou, se répandait dans les médias et auprès des organisations syndicales sur sa volonté de renouer le dialogue social et de casser la politique de son prédécesseur qui voulait faire de la SNCF, « le champion de la mobilité », tout en affirmant son attachement au ferroviaire ! Quelques mois plus tard, nous mesurerons que coté « dialogue social », les avancées se font toujours attendre. Mais plus grave, que la politique du nouveau président ne vise qu'un objectif : liquider les droits des cheminots pour finan
  13. Malgré une visibilité accrue des personnes LGBTQIA+* et de leurs luttes, la vie à l'internationale et nationale demeure préoccupante. Si dans de nombreux pays les personnes LGBTQIA+ sont mieux reconnues, cela est dû à leur lutte. De nombreuses lois s'attaquent aux inégalités de traitement, aux injustices, aux discriminations liées à l'orientation sexuelle notamment. Dans bien des pays, la poussée de forces réactionnaires et conservatrices ralentit, réduit voire bloque la progression des droits de ces personnes. Toutefois, leur adoption suscite des réactions de rejet de l'autre, d'intoléranc
  14. Ce mardi 11 mai était une journée de mobilisation dans l'ensemble des Technicentres à l‘appel de SUD-Rail. Chaque établissement a agi selon des formes différentes : grève, motion, interpellation des DET, débrayage, AG ... Dans plusieurs régions, certaines organisations syndicales (CGT/CFDT/FO) se sont jointes à SUD-Rail pour agir et aller revendiquer pour les salaires et les conditions de travail auprès des directions locales. Déjà en Occitanie, il y a un appel à poursuivre le mouvement et un rendez-vous est donné au 21 mai. Il y a une forte colère des cheminots du matériel sur la rémunération
  15. Depuis des mois, SUD-Rail se bat sans relâche pour que les roulants puissent réaliser leurs RHR dans des conditions acceptables. SUD-Rail a proposé tout au long de la crise des solutions permettant d'améliorer les conditions d'hébergement et de restauration ( RHR en Appart hôtels, participation financière aux frais de livraison…) qui ont été mises en place sur certains périmètres. Le gouvernement a annoncé récemment que le 19 mai serait la date de réouverture des salles de restauration des hôtels. Pour SUD-Rail il était inconcevable que les cheminots patientent au delà de cette date pour re
×
×
  • Créer...