Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Yellow

Membre
  • Compteur de contenus

    338
  • Inscription

  • Dernière visite

Infos Métier

  • Entreprise
    SNCF Réseau
  • Service
    EIC

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Yellow's Achievements

  1. Vu la hausse constante du nombre de démissions, c'est en effet le choix que font pas mal d'entre eux. Moi-même je suis pas mal avancé là dessus, CV refait il y a 3 mois, j'ai eu mes premiers entretiens ce mois-ci, et je n'ai plus aucun investissement dans mon taf, je suis en mode "service minimum". A ce propos, avez-vous les chiffres des démissions en 2023 ?
  2. Mais il existe un dialogue social : tous las ans, nous sommes incités à remplir une enquête en ligne, les DPx qui insistent lourdement sur la participation très fortement recommandée... Et puis... rien ! 6 ou 7 ans que je réponds à cette enquête fictive sans jamais savoir si elle a été lue par les dirigeants ! Tout est vraiment basé sur la communication, avec des RH hors sol.
  3. Ça fait plus de 20 ans que la SNCF embauche des contractuels avec un régime privé retraites / chômage / santé. La raison pour laquelle la SNCF ne fait pas de ruptures conventionnelles (Sauf cas exceptionnels, bien entendu), c'est que si elle commence à en accorder, ce serait comme ouvrir la porte à une pratique dont elle ne veut pas entendre parler. Et là, je peux te dire qu'il y aurait de la demande !
  4. Il est en effet extrêmement difficile de quitter la SNCF en dehors d'une démission sèche. Rupture conventionnelle, démission-reconversion : on cotise pour tout ça, mais nous n'en bénéficions pas. Même en tant que contractuels, au régime général, ce qui échappe à toute logique.
  5. Sinon, à 67 ans, il y a un truc qui s'appelle la retraite...
  6. [...] tout ce qui a été obtenu le mois dernier, ne l’aurait pas été en dehors de la période de la préparation des JO, c’est une certitude [...]
  7. Bien résumé. Pour moi le PDG de la SNCF n'a d'autre rôle que celui de la communication. Les prises de décisions se font dans les limites de l'épaisseur du trait, peut-être un peu plus en cette période particulière où le gouvernement s'efforce d'être un distributeur de bonnes nouvelles jusqu'à la cérémonie de clôture des JO.
  8. Pour le cheminot lambda, Pepy, Farandou ou un autre, ça change quoi concrètement ? On parle d'un dirigeant d'une entreprise à capitaux 100% publics, ce n'est pas au niveau de la direction de l'entreprise que les décisions sont prises. Un poste de pure communication, rien d'autre.
  9. Certaines années, Le bilan social, avec notamment le nombre de démissions, n'est-il pas une info publique ?
  10. Bonjour, Le bilan social 2023 est-il tombé ? Si quelqu'un a les chiffres de démission de l'année, je suis preneur ! Merci par avance.
  11. Le seul truc à faire est d'aller sur le simulateur de paie de l'intranet. Ça donne ton salaire quand tu es au CP. Et en partant de là, tu exiges un équivalent. C'est ce que j'avais fait il y a pas mal d'années, et ils m'ont régularisé sur cette base sans trop de négociation.
  12. 4 rames 250 places, ça fait pas lourd pour une région ! Et dans les AGC de 20 ans d'âge, l'état des sièges devient franchement pitoyable. Le discours "lâchez votre voiture pour prendre le train" est vraiment un slogan publicitaire !
  13. Pour compenser les démissions qui ont augmenté en flèche ces dernières années ? Ah non, la SNCF ne communique pas sur ce sujet !
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.