Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Sophie89

Membre
  • Compteur de contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour, Je vous invite à consulter le forum suivant où nous avons une discussion parallèle, avec d'autres personnes venant d'autres entreprises en auto-assurance également : https://www.juritravail.com/Forum/demission/conseil-juridique/demission-reconversion-et-eligibilite/id/1367644. La non éligibilité des ex-agents SNCF serait liée au régime d'auto-assurance (qu'il y ait convention de gestion ou non) et donc la non affiliation à l'assurance chômage, ce qui de fait exclut du dispositif puisque la condition est d'y avoir cotisé pendant au moins 5 ans. Quant à la question des "règles
  2. Bonjour Sophie, c'est Ludovic du forum juri travail. Je n'ai pas trouvé comment vous contacter en message privé. A bientôt

    1. ADC01

      ADC01

      En allant sur le profil, pour cela il faut cliquer sur le membre à contacter et ensuite cliquer sur le pavé rouge "message", en haut  à gauche du nom du membre.......

  3. Bonjour, J'ai eu la réponse de la part du médiateur, qui malheureusement va dans le même sens que Pôle Emploi. "Le règlement d’assurance chômage du 26 juillet 2019 issu du décret 2019-797 prévoit que l’ouverture de droit des démissionnaires poursuivant un Projet de Reconversion Professionnelle ne peut intervenir lorsque la charge de l’indemnisation incombe à un employeur en auto-assurance (avec ou sans convention de gestion). Comme indiqué également sur votre notification de rejet à l’allocation d’aide au retour à l’emploi, la décision est prise pour le compte de : "mon ex emplo
  4. Bonjour, Je vous donne la suite de l'histoire: après réclamation Pôle Emploi a donc maintenu sa position : "Suite à votre réclamation, et après consultation auprès des référents règlementaires, nous vous confirmons que les démissions pour projet de reconversion professionnelle pour les employeurs ayant adhéré à la convention de gestion ne sont plus effectives. " En application des dispositions du code du travail, le bénéfice d'une ouverture de droit des démissionnaires suivant un PRP n'est plus possible des lors que la compétence financière est sur un employeur en convention de
  5. ChristopheMarseille, Aurais-tu du nouveau concernant ta situation? Cela m'intéresserait beaucoup cf mon post dans le sujet "démission, droit au chômage" Merci !
  6. Bonjour, J'ajoute la réponse que j'ai obtenue de la part de Transitions PRO: "Bien que vous soyez désormais de droit privé, il semble que la sncf n’ai pas de convention avec Pôle Emploi donc pas d’indemnisation pour leur salarié. Toutefois, de droit privé, vous êtes éligible au dispositif PTP « classique ». que nous gérons. Vous êtes la 2ème situation rencontrée, l’un de vos ex-collègues a sollicité la médiateur de Pôle Emploi afin de voir aboutir ses démarches et repris contact avec les syndicats. " Si la personne mentionnée me lit, merci de me contacter ! Conc
  7. Les RH m'ont fait comprendre que cela prenait du temps (un an ou plus !), et qu'il y avait peu de chances que ce soit favorable, surtout étant donné mon domaine d'activité (Systèmes d'Information) qui est apparemment en tension.
  8. Bonjour, Je rebondis sur le sujet et me permets d'apporter ma pierre à l'édifice... Attention, il semble que vous fassiez une confusion entre la commission paritaire (CPIR) et l'attribution de l'ARE. Validation par la commission CPIR de Transitions Pro ne veut pas dire pas attribution de l'allocation chômage. Même si je le croyais comme vous ! Mon cas en est la preuve: J'ai monté un dossier dans le cadre du dispositif démissionnaire, avec l'aide d'une conseillère de l'APEC. Mon dossier a été présenté en CPIR et a obtenu un avis favorable, mon projet ayant été reconnu comme
×
×
  • Créer...