Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Eclatement de la CFTC


Messages recommandés

Source : http://www.miroirsocial.com/actualite/l-ec...minots-en-cours

L'éclatement de la CFTC cheminots en cours

Un article publié en janvier dernier précisait le long feuilleton de la "recomposition syndicale" à la SNCF suite à l'application de la loi dite de "modernisation sociale" d'Août.

Il était déjà indiqué que la Fédération CFTC allait éclater après les élections.

Cette explosion est en train de se produire avec le départ de plusieurs militants responsables de dossiers (protection sociale, action sociale...) et de régions (Strasbourg, Metz-Nancy, ...).

Nombreuses sont les pages du site internet fédéral qui indique une erreur de serveur persistante et remarquée lorsque l'on connait les anciens responsables des dossiers concernés.

Le secrétaire général de la CFTC cheminots aurait indiqué par courriel à ses responsables qu'ils fassent le choix qu'ils souhaitent sans leur proposer une décision et une action décidée collectivement.

L'explosion actuelle serait le résultat d'un débat non organisé et de décisions non prises qui marque l'histoire des chemins de fer avec la disparition de la centrale chrétienne dans ce secteur à brève ou moyenne échéance.

Sauf à croire à une véritable résurrection aux élections qui suivront celles de cette année et qui pourraient se tenir en 2011.

Cette affaire est particulièrement regrettable pour le pluralisme syndical à la SNCF.

Les responsables CFTC quitteraient majoritairement leur organisation pour rejoindre l'UNSA et dans une moindre mesure la CFDT.

Cela parait assez logique vu la recherche de cadres syndicaux opérés par l'UNSA et l'intérêt limité des anciens responsables chrétiens pour la structure confédérale syndicale.

Depuis plusieurs années, nombreux sont les responsables syndicaux de la CFTC qui ne se reconnaissaient plus (où fort peu) dans leur confédération et plus généralement dans le syndicalisme confédéré.

Car en effet, malgré le succès modeste de l'UNSA aux dernières élections prud'hommales, la promotion de cette organisation comme syndicat à la structuration confédérée risque d'être limitée voire rendue impossible par les effets de la "loi de modernisation sociale" même avec une alliance qui s'annonce difficile avec la CFE-CGC.

Sans omettre que l'UNSA vient de perdre deux de ses plus gros bataillons syndicaux avec le départ des enseignants (ancienne FEN) pour la CFDT et des policiers pour FO.

Au niveau électoral à la SNCF, la CFTC pourrait être "représentative" dans 1 à 4 régions cheminotes (+ de 10% des voix au CE régional) mais est assurée de sa non-représentativité au niveau national dès avril 2009.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah bon la FEN s'est désafiliée de l'UNSA??? Pourtant aux dernières élections pros de l'éducation nationale le SE-UNSA avait fait un bon score bien devant le SGEN CFDT (qui est désormais bien morribon depuis 2003) il me semble...

Après l'actualité de l'UNSA je m'en fiche un peu au final... c'est pas sur eux et elles que je compte! lol

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personne ne veut le dire mais dans CFTC il y a C de Chrétien et les récentes polémiques sur les déclarations du pape (C comme catholique) n'ont pas du faire une publicité positive pour nos collègues syndicalistes.

Un peu la goute d'eau qui ne demandait qu'à déborder.

En plus, un rapprochement entre CFTC et CFDT était inconcevable de la part des anciens défroqués chrétiens: ils n'ont plus que le CFT en commun.

Dommage, dommage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personne ne veut le dire mais dans CFTC il y a C de Chrétien et les récentes polémiques sur les déclarations du pape (C comme catholique) n'ont pas du faire une publicité positive pour nos collègues syndicalistes.

Un peu la goute d'eau qui ne demandait qu'à déborder.

En plus, un rapprochement entre CFTC et CFDT était inconcevable de la part des anciens défroqués chrétiens: ils n'ont plus que le CFT en commun.

Dommage, dommage...

C'est vrai qu'un rapprochement fusionnel entre CFTC et CFDT est difficilement pensable compte tenu de l'histoire ... Quant au second C il place la CFTC dans la continuité Sociale du Christianisme dont d'autres s'inspirent à travers le Mouniérisme par exemple. Maintenant chacun voit midi à ses porte et peut prêter aux autres les sentiments qu'il veut...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'un rapprochement fusionnel entre CFTC et CFDT est difficilement pensable compte tenu de l'histoire ... Quant au second C il place la CFTC dans la continuité Sociale du Christianisme dont d'autres s'inspirent à travers le Mouniérisme par exemple. Maintenant chacun voit midi à ses porte et peut prêter aux autres les sentiments qu'il veut...

il est exact que le C de christianisme pose une conception des relations sociales très particulière, où les inégalités se résolvent par la charité, et les patrons sont des frères pour les salariés. A l'opposé de la lutte des classes honnie par l'Eglise.

Par les temps qui courent, c'est de moins en moins facile à porter. La théologie de la libération ayant été combattue sans merci par JP2, les prêtres-ouvriers renvoyés aux Ecritures ... Il y avait pourtant là de quoi retrouver les vraies racines supposées du christianisme, qui était sensé aider les plus pauvres. Mais Constantin a récupéré tout ça il y a déjà 1700 ans, depuis, tout ce monde là n'est plus très révolutionnaire ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il est exact que le C de christianisme pose une conception des relations sociales très particulière, où les inégalités se résolvent par la charité, et les patrons sont des frères pour les salariés. A l'opposé de la lutte des classes honnie par l'Eglise.

Visiblement tu connais bien la question, mais tu fais un peu dans la facilité. Tu veux vraiment un débat de fond ? L'Eglise agit dans le champ religieux et les syndicats d'inspiration chrétienne mènent une action sociale, sans angélisme, mais en préférant la négociation à l'affrontement. Ils ne nient pas les antagonismes sociaux, mais refusent de faire de la lutte des classes un moteur d'action.

Par les temps qui courent, c'est de moins en moins facile à porter. La théologie de la libération ayant été combattue sans merci par JP2, les prêtres-ouvriers renvoyés aux Ecritures ... Il y avait pourtant là de quoi retrouver les vraies racines supposées du christianisme, qui était sensé aider les plus pauvres. Mais Constantin a récupéré tout ça il y a déjà 1700 ans, depuis, tout ce monde là n'est plus très révolutionnaire ...

Et bien c'est vrai, la révolution n'est pas érigée en objectif ... Ca n'a jamais été facile à porter, en France en particulier, parce qu'ailleurs, ça ne pose pas de problème particulier. Quant à la théologie de la Libération, elle ne se porte pas si mal. Les prêtres ouvriers ? ceux que je connais on bien galéré, leur vie n'a pas été monotone, entre l'Usine et les Ecritures et ils ont fait un bon boulot auprès des populations les moins favorisées par la vie...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.