Aller au contenu
Le Web des Cheminots

la situation actuelle et à venir de notre entreprise.


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

J'ouvre ce sujet car je suis très surpris de voir que certains membres de ce forum soient surpris de ce qui se passe (et qui va continuer ) dans notre entreprise . !

En effet , régulièrement , il est question du fret qui va mal , de la concurrence à venir sur le TGV etc....

Or , il n'y a pas à être étonné .Tout cela est écrit ...Et a été décidé démocratiquement lors du référendum sur Maastrich en 1992 .Donc depuis , tout ce que nous vivons et subissons, est dû à cela .

Il n'y a pas lieu d'en être étonné puisque les premières grandes décisions (concurrences) ont été élaboré en 1991 , donc avant ce "dit" vote.

et la majorité l'a emporté.

Par exemple , pour les télécommunications , cela avait commençé en 1988.....Il suffit de voir ce qui s'en est suivi .

Sans considérer que la SNCF est "blanche comme une oie " , elle n'est pas responsable de décisions prises ailleurs (dans les urnes ).

En effet , jamais , la SNCF , à l'époque , ne sait permise de dire à ses salairé(e)s , aux isagers etc....de voter "OUI".

C'est donc , à nous même (collectivement ) que nous devons nous en prendre......

Maintenant que faire? ... Toute la casse (pas que de la SNCF, mais aussi d'autres services publics) est décidée .Et , ne pas oublier qu'en matière de transport , les décisons sont supra-nationales .Donc , les décisions nationales passent au second plan .

Objectivement , l'issue , je ne la sens pas .....!Car tant au niveau syndical que politique , les bonnes questions sont elles posées ? En effet , car finalement , personne n'envisage la remise en cause de cette institution européenne et des décisions déjà prises .Certe , certains aboient mais sont candidats.....afin d'être élu(e) et y sièger .Et même nos OS vont dans ce sens .Suffit de lire les objectifs de la CES .Chez nous , même le 1er cheminot syndicaliste de france est clairement "pour" .

Certe , on a qlq leviers :

- faudrait que les salariés des ef privées se bougent un peu plus (et assez vite) afin d'arriver à un niveau social le + proche du notre

- faire valoir , plus fort , l'aspect écologique du "fer"

- faire valoir et peser un peu plus notre atout (et notre conception) de la sécurité

Sinon , j' ai bien peur que les carottes soient cuites.

Et vous quels autres leviers voyez vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ouvre ce sujet car je suis très surpris de voir que certains membres de ce forum soient surpris de ce qui se passe (et qui va continuer ) dans notre entreprise . !

En effet , régulièrement , il est question du fret qui va mal , de la concurrence à venir sur le TGV etc....

Or , il n'y a pas à être étonné .Tout cela est écrit ...Et a été décidé démocratiquement lors du référendum sur Maastrich en 1992 .Donc depuis , tout ce que nous vivons et subissons, est dû à cela .

Il n'y a pas lieu d'en être étonné puisque les premières grandes décisions (concurrences) ont été élaboré en 1991 , donc avant ce "dit" vote.

et la majorité l'a emporté.

Par exemple , pour les télécommunications , cela avait commençé en 1988.....Il suffit de voir ce qui s'en est suivi .

Sans considérer que la SNCF est "blanche comme une oie " , elle n'est pas responsable de décisions prises ailleurs (dans les urnes ).

En effet , jamais , la SNCF , à l'époque , ne sait permise de dire à ses salairé(e)s , aux isagers etc....de voter "OUI".

C'est donc , à nous même (collectivement ) que nous devons nous en prendre......

Maintenant que faire? ... Toute la casse (pas que de la SNCF, mais aussi d'autres services publics) est décidée .Et , ne pas oublier qu'en matière de transport , les décisons sont supra-nationales .Donc , les décisions nationales passent au second plan .

Objectivement , l'issue , je ne la sens pas .....!Car tant au niveau syndical que politique , les bonnes questions sont elles posées ? En effet , car finalement , personne n'envisage la remise en cause de cette institution européenne et des décisions déjà prises .Certe , certains aboient mais sont candidats.....afin d'être élu(e) et y sièger .Et même nos OS vont dans ce sens .Suffit de lire les objectifs de la CES .Chez nous , même le 1er cheminot syndicaliste de france est clairement "pour" .

Certe , on a qlq leviers :

- faudrait que les salariés des ef privées se bougent un peu plus (et assez vite) afin d'arriver à un niveau social le + proche du notre

- faire valoir , plus fort , l'aspect écologique du "fer"

- faire valoir et peser un peu plus notre atout (et notre conception) de la sécurité

Sinon , j' ai bien peur que les carottes soient cuites.

Et vous quels autres leviers voyez vous ?

, continuez à faire la g...le mais ça nous rattrappe re- !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ouvre ce sujet car je suis très surpris de voir que certains membres de ce forum soient surpris de ce qui se passe (et qui va continuer ) dans notre entreprise . !

Moi je suis juste surpris qu'il y en a qui font "SEMBLANT" d'être surpris...

C'est donc , à nous même (collectivement ) que nous devons nous en prendre......

T'as raison, la responsabilité est collective, se décharger sur une responsabilité UNIQUE comme pour le débat sur les retraites par exemple (sans être provocateur quoique...), c'est se dédouaner de sa propre responsabilité (et je ne vise pas un syndicat majoritaire particulier....)

koiquesse

Et vous quels autres leviers voyez vous ?

Je pense que si le chemin de fer historiquement à révolutionner en partie le monde au XIXème siècle, il n'en est pas la raison première et que le chemin de fer est simplement un outil qui s'adapte à la politique du monde dans lequel il vit suivant les périodes....

On est donc condamné à s'adapter...Après ça n'empêche pas de lutter et de se faire entendre...par contre je pense qu'il ne faut pas rêver, c'est pas le chemin de fer qui mènera "les révolutions" dont certain rêvent tout debout...

Mais plutôt aux responsables des politiques, avec les élus et les citoyens, et donc pas seulement le cheminot en tant que "profession" (ce qui' l'empêche pas d'être citoyen ou élu bien sur)

(Je dis "les révolutions", en pensant à celle ultra-libérale (nous vivons dedans) et celle ultra-collective (certain y croient), pour moi le système idéale étant entre les 2 bien sur.)

Un vieux de la vapeur m'a dit l'année dernière dans une expo que les réformes qui nous attendent seront la même évolution que la fin de la vapeur qu'il a connu.

Quelque fois les vieux ont raisons.

Modifié par SATANAS
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je suis entièrement d'accord avec ton analyse même si Maaastrich n'est qu'une étape choisie effectivement démocratiquement.

Il y a eu de bonne chose comme finalement cette monaie unique qui permet si facilement de comparer les prix et le train de vie de nos voisins.

Et surtout, surtout, grace à l'Europe nous n'avons plus connu de guerre depuis 50 ans: du jamias vu.

Il y a enfin dialogue avec nos voisins autrement que par les industriels comme Krupps.

Et pour cela, même si cela met en péril mon travail, mon salaire, tant pis, on continue.

Ce sont des choix démocratiques: aux peuples représentés régionalement au parlement européen de se faire entendre.

Cela marche pour les pécheurs espagnols, les industriels aéronautiques allemands (Airbus).

Pourquoi en France, cela ne fonctionne pas?

Demander à Paris qui baillone les régions représentées à Bruxelles...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les politiques "supra nationales" sont décidées par des représentants nationaux de chaque pays donc par nos politiques, ceux même pour qui nous allons (ou n'allons pas d'après les sondages), voter prochainement.

En france, on adore (et c'est le message des élus) dire que quand un truc merde c'est la faute à l'europe et quand ça marche, c'est grace au président, 1er ministre, gouvernement ...

Trop simpliste tout ça.

L'europe nous apporte de bonnes choses mais on est trop aveuglés pour le reconnaître. par contre, on est champion pour dénoncer ses exces.

La france ne savent pas faire l'europe, ne savent pas batir l'europe alors qu'ils en sont un des créateurs. Là où un idéal à fait naitre l'europe, nos politiques nationaux y trouvent un bon prétexte pour justifier leur incompétence.

Après, personne ne va voter et on se retrouve avec des élus européens non représentatifs qui nous sont bien utiles encore une fois pour trouver un exutoire à notre nullité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les politiques "supra nationales" sont décidées par des représentants nationaux de chaque pays donc par nos politiques, ceux même pour qui nous allons (ou n'allons pas d'après les sondages), voter prochainement.

effectivement , mais au fait leurs programmes ......? qui les connait ?

En france, on adore (et c'est le message des élus) dire que quand un truc merde c'est la faute à l'europe et quand ça marche, c'est grace au président, 1er ministre, gouvernement ...

Trop simpliste tout ça.

D'où l'objet de ce sujet......!

Il est surprenant que certains découvre aujourd'hui .....beaucoup de choses !

L'europe nous apporte de bonnes choses mais on est trop aveuglés pour le reconnaître. par contre, on est champion pour dénoncer ses exces.

La france ne savent pas faire l'europe, ne savent pas batir l'europe alors qu'ils en sont un des créateurs. Là où un idéal à fait naitre l'europe, nos politiques nationaux y trouvent un bon prétexte pour justifier leur incompétence.

cartonrouge

Après, personne ne va voter et on se retrouve avec des élus européens non représentatifs qui nous sont bien utiles encore une fois pour trouver un exutoire à notre nullité.

C'est bien pour cela que beaucoup découvrent certaines décisions en matière de transport ou autres , ! .

Mais avez vous des leviers pour peser ?????

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les leviers ?

Le vote en est un. Mais pas dans une copie de vote de ce que tout le monde fait depuis 40 ans.

La révolution en est un autre mais pour ça, les classes moyennes n'ont pas encore assez morflées donc pas encore assez motivées, et c'est par eux que ça arrivera.

Donc oui, il existe des leviers, mais faut arrêter de se faire du bien en votant ceux sur qui on sait qu'on pourra cracher car ils feront très exactement ce qu'on veut pas.

Mais le francais est globalement très con donc coté vote, j'ai aucun espoir. Regardez Chirac : rien fait ou presque en deux mandats, plus personne ne voulait le voir; Miracle francais, il est désormais au plus haut dans les sondage. Le francais moyen a la mémoire d'une huitre.

Coté grand soir, comme je disais, le moment n'est pas encore arrivé, mais ça viendra peut être.

Aujourd'hui, seules les plus basses classes sont à la rue, les classes moyennes elles ont juste vu leur pouvoir d'achat légèrement rogné.

"Mon dieu, les prix montent, je vais vite acheter ma nourriture chez leader price afin de pouvoir malgré tout acheter une énorme maison et un gros 4*4 BMW."

"Il faut vraiment que je trouve un opérateur de mobile moins cher car les 4 abonnements familiaux me coute cher et je suis du coup obligé de décaller mon achat de home cinéma".

Voilà ce qu'est la crise pour une grosse majorité. Pendant ce temps, ceux qui survivaient ne survivent plus car gagner un peu moins sur pas grand chose, c'est direct le drame. Leur seul but était juste de gagner de quoi manger et vivre sous un toit, c'était là bien souvent leur seul projet tout au long de leur vie de travail.

Mon père était fier à la fin de sa vie car il avait réussi à nous nourrir chaque jour et à faire de nous des gens qui pouvaient à leur tour poursuivre le mouvement.

Pour beaucoup aujourd'hui, la fierté réside dans "l'avoir", le cumul des achats ... avoir 50 ans et une rolex, ça c'est la réussite.

Mais vu que l'ultralibéralisme va repartir de plus belle dès la fin de la crise (car là aussi la mémoire est une chose éphémère), au prochain gros crack, les classes moyennes seront en première ligne et alors peut être que ...

En attendant, des gens découvrent, mais oublieront dès demain ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les leviers ?

Le vote en est un. Mais pas dans une copie de vote de ce que tout le monde fait depuis 40 ans.

La révolution en est un autre mais pour ça, les classes moyennes n'ont pas encore assez morflées donc pas encore assez motivées, et c'est par eux que ça arrivera.

Donc oui, il existe des leviers, mais faut arrêter de se faire du bien en votant ceux sur qui on sait qu'on pourra cracher car ils feront très exactement ce qu'on veut pas.

Mais le francais est globalement très con donc coté vote, j'ai aucun espoir. Regardez Chirac : rien fait ou presque en deux mandats, plus personne ne voulait le voir; Miracle francais, il est désormais au plus haut dans les sondage. Le francais moyen a la mémoire d'une huitre.

Coté grand soir, comme je disais, le moment n'est pas encore arrivé, mais ça viendra peut être.

Aujourd'hui, seules les plus basses classes sont à la rue, les classes moyennes elles ont juste vu leur pouvoir d'achat légèrement rogné.

"Mon dieu, les prix montent, je vais vite acheter ma nourriture chez leader price afin de pouvoir malgré tout acheter une énorme maison et un gros 4*4 BMW."

"Il faut vraiment que je trouve un opérateur de mobile moins cher car les 4 abonnements familiaux me coute cher et je suis du coup obligé de décaller mon achat de home cinéma".

Voilà ce qu'est la crise pour une grosse majorité. Pendant ce temps, ceux qui survivaient ne survivent plus car gagner un peu moins sur pas grand chose, c'est direct le drame. Leur seul but était juste de gagner de quoi manger et vivre sous un toit, c'était là bien souvent leur seul projet tout au long de leur vie de travail.

Mon père était fier à la fin de sa vie car il avait réussi à nous nourrir chaque jour et à faire de nous des gens qui pouvaient à leur tour poursuivre le mouvement.

Pour beaucoup aujourd'hui, la fierté réside dans "l'avoir", le cumul des achats ... avoir 50 ans et une rolex, ça c'est la réussite.

Mais vu que l'ultralibéralisme va repartir de plus belle dès la fin de la crise (car là aussi la mémoire est une chose éphémère), au prochain gros crack, les classes moyennes seront en première ligne et alors peut être que ...

En attendant, des gens découvrent, mais oublieront dès demain ...

Petite pensée du grand Charles :

" les français sont des veaux ..." !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les leviers ?

Le vote en est un. Mais pas dans une copie de vote de ce que tout le monde fait depuis 40 ans.

La révolution en est un autre mais pour ça, les classes moyennes n'ont pas encore assez morflées donc pas encore assez motivées, et c'est par eux que ça arrivera.

Donc oui, il existe des leviers, mais faut arrêter de se faire du bien en votant ceux sur qui on sait qu'on pourra cracher car ils feront très exactement ce qu'on veut pas.

Mais le francais est globalement très con donc coté vote, j'ai aucun espoir. Regardez Chirac : rien fait ou presque en deux mandats, plus personne ne voulait le voir; Miracle francais, il est désormais au plus haut dans les sondage. Le francais moyen a la mémoire d'une huitre.

Coté grand soir, comme je disais, le moment n'est pas encore arrivé, mais ça viendra peut être.

Aujourd'hui, seules les plus basses classes sont à la rue, les classes moyennes elles ont juste vu leur pouvoir d'achat légèrement rogné.

"Mon dieu, les prix montent, je vais vite acheter ma nourriture chez leader price afin de pouvoir malgré tout acheter une énorme maison et un gros 4*4 BMW."

"Il faut vraiment que je trouve un opérateur de mobile moins cher car les 4 abonnements familiaux me coute cher et je suis du coup obligé de décaller mon achat de home cinéma".

Voilà ce qu'est la crise pour une grosse majorité. Pendant ce temps, ceux qui survivaient ne survivent plus car gagner un peu moins sur pas grand chose, c'est direct le drame. Leur seul but était juste de gagner de quoi manger et vivre sous un toit, c'était là bien souvent leur seul projet tout au long de leur vie de travail.

Mon père était fier à la fin de sa vie car il avait réussi à nous nourrir chaque jour et à faire de nous des gens qui pouvaient à leur tour poursuivre le mouvement.

Pour beaucoup aujourd'hui, la fierté réside dans "l'avoir", le cumul des achats ... avoir 50 ans et une rolex, ça c'est la réussite.

Mais vu que l'ultralibéralisme va repartir de plus belle dès la fin de la crise (car là aussi la mémoire est une chose éphémère), au prochain gros crack, les classes moyennes seront en première ligne et alors peut être que ...

En attendant, des gens découvrent, mais oublieront dès demain ...

cartonrougecartonrougelotrelaokokokokokokokokokokokok Salut Nipou, 100 % ok avec toi.

Tu me fais pensé qu'il faille que je transforme mon break BMW en camping car. ! cartonrouge

Tu me fais pensé aussi à un collègue qui se prenait pas pour de la bouze, qui se balladait toujour avec le PC portable à la mode pour épater ses congénères, un jour qu'il avait le dos tourné, on à regardé dedans, p! il était presque vide, il ne savais pas s'en servir. Ha! le paraître avant d'être.

Sinon, pour les leviers, voter c'est bien, mais bon? on sais ce que cela donne, la coupdepiedsaucultéraphie me semble pas mal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le grand soir... Si le premier tour des élections de 2007 devait avoir lieu aujourd'hui, Sarkozy serait encore en tête, avec plus d'un Français sur 4 pour... http://www.20minutes.fr/article/322263/Pol...rkozy-reelu.php

Alors oui, on peut dire qu'il reste 3/4 contre Sarkozy. Sauf que dans ces 3/4, il y a beaucoup de modérés. Combien sont prêts à aller dans la rue ?

Pour info, aujourd'hui était une journée de manifestation contre la loi Hadopi, qui ne sert qu'à protéger les revenus des maisons de disques sans réellement protéger les artistes, et qui surtout nous désigne tous comme présumés coupables. Cette loi a été refusée par l'assemblée nationale, mais le gouvernement compte revenir à la charge (en appelant un maximum de députés UMP à être présent, évidemment). En avez vous entendu parler dans la presse ? Combien d'entre vous ont été manifester ?

Puisqu'on en est au point où ça ne choque plus personne d'être présumé coupable et condamné par une autorité non judiciaire, je ne peux plus croire à un réveil de qui que ce soit.

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le grand soir... Si le premier tour des élections de 2007 devait avoir lieu aujourd'hui, Sarkozy serait encore en tête, avec plus d'un Français sur 4 pour... http://www.20minutes.fr/article/322263/Pol...rkozy-reelu.php

Alors oui, on peut dire qu'il reste 3/4 contre Sarkozy. Sauf que dans ces 3/4, il y a beaucoup de modérés. Combien sont prêts à aller dans la rue ?

Pour info, aujourd'hui était une journée de manifestation contre la loi Hadopi, qui ne sert qu'à protéger les revenus des maisons de disques sans réellement protéger les artistes, et qui surtout nous désigne tous comme présumés coupables. Cette loi a été refusée par l'assemblée nationale, mais le gouvernement compte revenir à la charge (en appelant un maximum de députés UMP à être présent, évidemment). En avez vous entendu parler dans la presse ? Combien d'entre vous ont été manifester ?

Puisqu'on en est au point où ça ne choque plus personne d'être présumé coupable et condamné par une autorité non judiciaire, je ne peux plus croire à un réveil de qui que ce soit.

Gom

ben les gars , c'est quoi ce pessimisme aggravé ?? Allez, bientôt le 1° mai, on verra bien ! En attendant, même les magistrats sont dans la rue;, le corps médical dans son ensemble, les facs ne désarment pas ...!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ben les gars , c'est quoi ce pessimisme aggravé ?? Allez, bientôt le 1° mai, on verra bien ! En attendant, même les magistrats sont dans la rue;, le corps médical dans son ensemble, les facs ne désarment pas ...!

Bien sûr , mais manifester sur quelle base ? ?????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

! on veux tous du fric, un carrosse de luxe, un jaccuzi, et une princesse ( avec des gros.... genoux ).

http://www.youtube.com/watch?v=-mdyFdgUNfI cartonrougecartonrougecartonrouge

Tu es un gagne petit ...un seul jacuzzi ?Sans déc .....j'ai pas vraiment l'impression qu'il y ait beaucoup de volonté de remettre en cause de tout ce que nous prenons sur la courge !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu es un gagne petit ...un seul jacuzzi ?Sans déc .....j'ai pas vraiment l'impression qu'il y ait beaucoup de volonté de remettre en cause de tout ce que nous prenons sur la courge !

Tu te trompe, un seul suffi, je le veux juste transparant, pour mieux voir les genoux de toutes les princesses. ! ( tu décodera? hein! )

Volonté ou trouille? Cette deuxième eventualité est bien trop occultée par la première.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Bien sûr , mais manifester sur quelle base ? ?????

Manifester sur la base... de la base! :unsure:

Je viens de relire une histoire d'officier aviateur durant 39-45, des gens venus de tous les milieux, des gens que tout semblait opposer (armée de Vichy en AFN et FFL pour ne citer qu'un exemple) ont réussi le tour de force de se réunir pour construire un outil efficace, parce qu'ils ont trouvés un point commun: libérer la France... et pourtant, ils se sont combattus entre eux sans pitié, mais ils ont eu la grandeur de mettre leur petites fiertés personnelles en veilleuse pour accomplir ensemble le chemin vers la victoire.

Nous sommes tous abattus par le pseudo-triomphe arrogant et sans limites de ce que d'aucuns appellent le libéralisme, mais qui n'est en fait que la mise à sac des richesses de la planète au profit d'une infime minorité. La défaite est évidente, et alors? Le système est tellement vicieux qu'il est en train de s'auto-détruire! bigbisous

Ce qui est dommage, c'est que le commun des mortels ne commence à réfléchir que quand la gangrène lui à bouffé la moitié du bras... Mais bon, c'est la nature humaine. bigbisous

Bon, et maintenant qu'est-ce qu'on fait? On continue à ressasser les idées noires du pourquoi du comment, c'est pas moi c'est l'autre, c'est pas ma faute, on ne m'avait rien dit... Il y a devant nous un énorme problème qui concerne tous bien au delà de l'entreprise, il faut absolument le résoudre! Et même si je ne sais pas comment, je suis sûr que la ou les solutions existent! Pour çà il faut se prendre en main et arrêter de baisser la tête.

Cette solution ne peut être que politique, mais pour çà il faudrait un peu remettre de l'ordre dans ce merdier, et pousser nos élus à agir dans l'intérêt de tous et non dans leur l'intérêt de leur petit confort personnel. Quand la foule se mobilise elle est capable de déplacer des montagnes, encore faut-il qu'elle s'en donne la peine...

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu te trompe, un seul suffi, je le veux juste transparant, pour mieux voir les genoux de toutes les princesses. ! ( tu décodera? hein! )

Volonté ou trouille? Cette deuxième eventualité est bien trop occultée par la première.

Tout ce que je sais :

"ça ne sent pas le frais mais plutôt le moisi ! " !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout ce que je sais :

"ça ne sent pas le frais mais plutôt le moisi ! " !

C'est certain, mais comme l'écrit plus haut JLC, il va bien falloir dépasser certains clivages et s'allier pour vaincre toute cette puanteur.

Et dépasser les clivages, c'est aussi stopper ces compétitions stupides entre toutes les forces de gauche et les forcer à écouter " les bases ".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est certain, mais comme l'écrit plus haut JLC, il va bien falloir dépasser certains clivages et s'allier pour vaincre toute cette puanteur.

Et dépasser les clivages, c'est aussi stopper ces compétitions stupides entre toutes les forces de gauche et les forcer à écouter " les bases ".

! Alors là ... je te laisse faire ! Car , à part les barbouiller de miel au milieu d'un esaim d'abeilles , je ne vois pas comment faire .Re- !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

! Alors là ... je te laisse faire ! Car , à part les barbouiller de miel au milieu d'un esaim d'abeilles , je ne vois pas comment faire .Re- !

Tu sais que tu as plein de bonnes idées, toi........ bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est scandaleux en ce qui concerne la concurrence :

C'est l'État qui a financé le très couteux réseau ferré pour une autre entreprise d'Etat, la SNCF jusqu'à présent.

Dès demain, les entreprises ferroviaires privées pourront gagner des Sous sur un réseau ferré financé par l'Etat et les contribuables....

L'infrastructure payée par l'Etat et les bénéf pour le privé.... même aux Etats Unis, ça n'existe pas le vol de bien sociaux légal !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est scandaleux en ce qui concerne la concurrence :

C'est l'État qui a financé le très couteux réseau ferré pour une autre entreprise d'Etat, la SNCF jusqu'à présent.

Dès demain, les entreprises ferroviaires privées pourront gagner des Sous sur un réseau ferré financé par l'Etat et les contribuables....

L'infrastructure payée par l'Etat et les bénéf pour le privé.... même aux Etats Unis, ça n'existe pas le vol de bien sociaux légal !

Tu es surpris ? Avant la SNCF , il y en a eu d'autres ....exemple : télécommunications , ORTF etc...! !

Je suis tjrs surpris qu'il y ait des gens surpris .

J'en reviens à mon 1 er post : Sur quels sont les léviers penses tu qu'on puisse agir ?

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.