Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Montrejeau Luchon un rocher sur la voie


Invité Fabr

Messages recommandés

Salut!

je viens de voir ça. lotrelamdrmdrlotrela

Voilà le témoignage d'Alain PUENTE dont parle l'article de la Dépêche, extrait du forum des trains du Sud Ouest:

Bonjour,

Effectivemet la ligne Luchon-Montréjeau est interrompue depuis hier dimanche 26 avril en fin d'après-midi.

Hier donc le TER Luchon-Toulouse (départ 17H30 de Luchon) a déclenché son freinage d'urgence peu avant le Pk 135 sur la commune d'Antignac à 4 kms de Luchon.

Un rocher de 12 tonnes venait de se détacher de la paroi rocheuse en amont et avait emporté une partie de la voie avant de finir sa course dans le remblai.

La rame, RRR n°4 de trois voitures et la 8628 (Multiservice) en pousse ont fini leur course dans le ballast arrachant la voie sur une cinquantaine de mètres et détruisant au passage deux poteaux caténaire.

Heureusement, la rame ne s'est pas couchée (dévers pronocé à cet endroit) et la quarantaine de passagers ont pu être évacués sans dommage.

Côté dégâts matériels, c'est beaucoup plus préoccupant :

-trois voitures et une loc dans le ballast

-entre cinquante et cent mètres de voie arrachés

-caténaires HS dont deux supports sur la même longueur.

Inutile de vous dire que çà arrive au mauvais moment alors que l'on se bat depuis de nombreux mois pour éviter la fermeture de cette ligne (voir post de Sylvain par ailleurs sur la manif faite à ce sujet en fin d'année dernière).

En bon ferroviphile, le syndrome "Canfranc" est bien sûr présent dans mes pensées.

Dès hier soir, j'ai donc alerté un maximum d'élus de l'Association pour demander officiellement que les travaux de remise en état soient effectués dans les plus brefs délais.

A priori, un train de travaux devrait être sur place dès aujourd'hui.

Dans notre malheur, nous avons eu la chance que ce rocher ait le bon goût de tomber le seul jour (dimanche) où deux trains étaient effectivement présents en amont.

En effet, en plus de la RRR bloquée sur le site, le Parisien est également coincé à Luchon (trois VU + 8500). A mon avis, la volonté de la SNCF de récupérer au plus vite deux machines peut avoir une incidence favorable sur le rétablissement de la voie au pluqs vite. N'importe quel autre jour, il n'y aurait pas eu de rame à Luchon et aucun train sur la ligne dans ce créneau.

Dés lors, l'interruption de la voie aurait probablement était beaucoup moins problématique...(je n'ose dire bienvenue).

Pour mémoire, nous attendons toujours la tenue d'une table ronde avec les différents partenaires concernés (RFF, CR, SNCF) mais malgré nos relances (plus d'une centaine d'élus dans l'association), on ne semble pas franchement pressés de nous recevoir.

Espérons au mois que celà permettra de se rendre compte qu'il faut que des travaux soient réalisés sans délai sur cette ligne.

Le fait qu'il y avait encore une quarantaine de personnes hier au départ de Luchon alors que ltrain se traîne à cinquante à l'heure démontre une nouvelle fois que cette liaison garde sa pertinence.

Je vous tiens au courant et j'essayerai de faire des photos dans la semaine

Alain PUENTE

Maire de Salles et Pratviel

Président du Collectif pour le Développement du Rail en Comminges

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

je viens de voir ça. controleursncf:)cartonrouge

Voilà le témoignage d'Alain PUENTE dont parle l'article de la Dépêche, extrait du forum des trains du Sud Ouest:

Bonsoir à tous,

Eh bien, on peut dire que le pire a été évité de justesse! La situation est nettement plus sérieuse que dans le cas de la ligne de St Gervais dont on avait parlé...

Cette ligne n'avait vraiment pas besoin de ça, espérons que l'ombre de Canfranc ne plane pas trop longtemps... parce que pas mal de conditions pour la fermeture sont réunies...

Une question, vu que nous sommes sur un forum de pro: à la vue de la photo du lien ci- dessus, que pensez vous que l'on puisse faire? Je veux dire: l'endroit est assez dur d'accès quand même, le WSGI à lui seul peut il prendre en charge un tel déraillement? D'autant plus que la voie a été emportée... dans de pareil cas on procède comment? Je me doute bien que l'hypothèse de la venue de la Kirow doit être très loin d'être prioritaire.

Merci!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

Eh bien, on peut dire que le pire a été évité de justesse! La situation est nettement plus sérieuse que dans le cas de la ligne de St Gervais dont on avait parlé...

Cette ligne n'avait vraiment pas besoin de ça, espérons que l'ombre de Canfranc ne plane pas trop longtemps... parce que pas mal de conditions pour la fermeture sont réunies...

Une question, vu que nous sommes sur un forum de pro: à la vue de la photo du lien ci- dessus, que pensez vous que l'on puisse faire? Je veux dire: l'endroit est assez dur d'accès quand même, le WSGI à lui seul peut il prendre en charge un tel déraillement? D'autant plus que la voie a été emportée... dans de pareil cas on procède comment? Je me doute bien que l'hypothèse de la venue de la Kirow doit être très loin d'être prioritaire.

Merci!

Salut DU, situation plus sérieuse qu'a SGB si tu veux, pour notre cas, il y avait des filets de détections qui ont remplis leur rôle.

Et dans le cas d'hier, c'est une zone connue pour des chutes de rochers? si oui, étonnant qu'il n'y ai pas de détection.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et dans le cas d'hier, c'est une zone connue pour des chutes de rochers? si oui, étonnant qu'il n'y ai pas de détection.

Il tombe régulièrement des cailloux tout le long de la vallée, les flancs de la montagne sont très raides près des crêtes.

mais la ligne de Luchon est exploitée et entretenue à l'économie depuis déjà trop longtemps.

J'ai piqué cette photo sur ce site internet: http://www.lanoque.com/article-24723967.html

Derrière la charmante raquettiste, on aperçoit le flanc de la vallée de Luchon au dessus d'Antignac. C'est de par là que semble venir le rocher.

Et pour les amateurs, la balade illustrée ici est super sympa et quand il n'y a pas de neige, on peut monter avec des enfant dès 3 ans.

Départ d'Artigue jusqu'à la cabane de Saunères

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Attention, ne confondons pas tout...ce probléme est moins irrésoluble que celui qui avait arraché le pont de l'Estanguet. 100 m de voie regionale Midi à remettre en état, ou mieux, à vignoler, deux supports, des dizaines de metres de caténaires, un contrôle de tout ceci, ce n'est absoluement pas le chiffrage d'un ouvrage d'art tel celui fatal au Canfranc.

Après vous avez raison d'évoquer les choix politiques....SNCF, essentiellement. Si l'abandon du service se confirme ( lorsque l'on voit l'armement Midi de la ligne...), la balle sera dans le camp de RFF... et d'un eventuel autre exploitant ( qui pourrait être public, et Departemental, avec une autre logique...) mais pas de miracle à attendre, à mon avis.

Autre piste, un touristique en 1500 v, le premier en France, donc refuge de becanes coincés aux entournures sur le RFN. Malheureusement, au detriment d'un service à la population....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Attention, ne confondons pas tout...ce probléme est moins irrésoluble que celui qui avait arraché le pont de l'Estanguet. 100 m de voie regionale Midi à remettre en état, ou mieux, à vignoler, deux supports, des dizaines de metres de caténaires, un contrôle de tout ceci, ce n'est absoluement pas le chiffrage d'un ouvrage d'art tel celui fatal au Canfranc.

Après vous avez raison d'évoquer les choix politiques....SNCF, essentiellement. Si l'abandon du service se confirme ( lorsque l'on voit l'armement Midi de la ligne...), la balle sera dans le camp de RFF... et d'un eventuel autre exploitant ( qui pourrait être public, et Departemental, avec une autre logique...) mais pas de miracle à attendre, à mon avis.

Autre piste, un touristique en 1500 v, le premier en France, donc refuge de becanes coincés aux entournures sur le RFN. Malheureusement, au detriment d'un service à la population....

Fabrice

On peut en effet craindre que RFF ne pratique qu'une réparation "de fortune" de la voie pour rapatrier le matériel roulant et diffère... sine die la remise en service définitive de la ligne ...

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut DU, situation plus sérieuse qu'a SGB si tu veux, pour notre cas, il y avait des filets de détections qui ont remplis leur rôle.

Et dans le cas d'hier, c'est une zone connue pour des chutes de rochers? si oui, étonnant qu'il n'y ai pas de détection.

Salut RC, ben d'après les premiers éléments, c'est 6 à 7 kilomètre en amont de la zone bien connue où il y a des filets et surtout où la vitesse est limitée à 10 km/h!!

Cette zone de ralentissement est bien connue et préoccupante, la zone en question je ne sais pas si elle était considérée comme vraiment menaçante... purée un rocher de 12 tonnes... ça a du faire de gros dégâts quand même, quand on voit ceux qu'avait fait "le vôtre" de 1,5 tonnes (d'après espacetrain). Sinon question au spécialiste de la voie: à votre avis pour "sortir" la rame, on peut tenter de lui faire faire une prudente marche arrière sur une voie qui a été ripée? C'est la stabilité de la voie qui est le paramètre limitant? Parce que j'imagine qu'un grand excès de dévers sur une courte zone ça doit se franchir, mais si l'ensemble "danse" je me demande bien quelle stratégie on adopte dans un cas pareil...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

visiblement le rocher est parti suite à un effondrement de terrain à cause des pluies diluviennes qui se sont abattues sur les Pyrénées ces derniers temps. A moins d'habiter en plaine, ce genre de pépin peut arriver partout.

Ce qui est sûr, c'est que si un pont routier avait été emporté, le chantier de remise en état serait déjà engagé, quels que soient le frais engagés.

Aussi, le conseil général de la Haute Garonne a fait savoir que si la SNCF reportait sur route le trafic, il lui ferait payer une taxe d'utilisation des infrastructures.

Je trouve cette idée intéressante (je l'avais moi même déjà eue...) à condition qu'elle s'applique à tous ceux qui utilisent la route professionnellement. Mais là, c'est un autre débat...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut RC, ben d'après les premiers éléments, c'est 6 à 7 kilomètre en amont de la zone bien connue où il y a des filets et surtout où la vitesse est limitée à 10 km/h!!

Cette zone de ralentissement est bien connue et préoccupante, la zone en question je ne sais pas si elle était considérée comme vraiment menaçante... purée un rocher de 12 tonnes... ça a du faire de gros dégâts quand même, quand on voit ceux qu'avait fait "le vôtre" de 1,5 tonnes (d'après espacetrain). Sinon question au spécialiste de la voie: à votre avis pour "sortir" la rame, on peut tenter de lui faire faire une prudente marche arrière sur une voie qui a été ripée? C'est la stabilité de la voie qui est le paramètre limitant? Parce que j'imagine qu'un grand excès de dévers sur une courte zone ça doit se franchir, mais si l'ensemble "danse" je me demande bien quelle stratégie on adopte dans un cas pareil...

Salut DU, on ne va pas chipoter pour la différence de tonnage des cailloux, même un de quelques kilos pau faire des dégats quand il vient de très haut.

ce qui m'interpelle, c'est que l'exploitation des chemins de fer de montagne on tendance à se faire comme en plaine. On adapte, on reporte, bref on bricole en comptent sur le facteur chance ( c'est mon avis ) et il est clair que le jour où cela se passera mal, ce style de ligne seront fermées tant les travaux de " géologie " sont importants à réaliser et coùutent cher.

dans le cas de cette ligne déja menacée d'abandon par l'exploitant national, si faute de repreneur ( faut pas rêver vu le coût de la réfection ) elle sera déclassée par RFF et purement fermée ( j'en ai bien peur ).

Il n'y a que la mobilisation de la population, des élus et afficionados qui pourait inverser cette tendance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut DU, on ne va pas chipoter pour la différence de tonnage des cailloux, même un de quelques kilos pau faire des dégats quand il vient de très haut.

ce qui m'interpelle, c'est que l'exploitation des chemins de fer de montagne on tendance à se faire comme en plaine. On adapte, on reporte, bref on bricole en comptent sur le facteur chance ( c'est mon avis ) et il est clair que le jour où cela se passera mal, ce style de ligne seront fermées tant les travaux de " géologie " sont importants à réaliser et coùutent cher.

dans le cas de cette ligne déja menacée d'abandon par l'exploitant national, si faute de repreneur ( faut pas rêver vu le coût de la réfection ) elle sera déclassée par RFF et purement fermée ( j'en ai bien peur ).

Il n'y a que la mobilisation de la population, des élus et afficionados qui pourait inverser cette tendance.

Salut RC, bonsoir à tous,

On essaie, on essaie, il y a eu pas mal de manifs et même des réunions publiques, hélas on a pu constater à chaque fois l'absence des décideurs de RFF, et ce malgré la très forte mobilisation des élus.

Après pour le déclassement c'est une peur bien réelle après ce dernier évènement en effet...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et avant de faire les travaux en bas ...ne serait il pas nécessaire d'expertiser le haut, voir le sécuriser ...

J'aimerai pas que nos fantassins s'en prennent un autre dans les mollets!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et avant de faire les travaux en bas ...ne serait il pas nécessaire d'expertiser le haut, voir le sécuriser ...

J'aimerai pas que nos fantassins s'en prennent un autre dans les mollets!

Salut Pousse Cailloux,

Il y a eu une expertise rapide vraisemblablement parce que dimanche, il était hors de question d'engager le WSGI tant qu'ils n'avaient pas l'assurance que là haut "ça tenait". Vraisemblablement on a du estimer que c'était ok pour le relevage: 15 agents y bossent depuis hier et pour 2-3 jours. Pour la réfection de la voie... c'est sûr que ça serait complètement idiot de risquer la vie d'agents... L'inspection/ consolidation doit sans doute être LE préalable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

LA solution semblerait en effet être l'installation de filets de détection qui déclenchent une torche à flamme rouge à l'approche du train en cas de chutes de pierres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.