Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le TGV en gare de Firminy (Loire)


IGS4

Messages recommandés

Désenclavement ferroviaire . . .

et si le TGV s'invitait en gare de Firminy

Lors du colloque consacré vendredi à l'accessibilité des villes moyennes, Laurent Wauquiez,

maire du Puy-en-Velay et secrétaire d'Etat, soumettra la proposition à la réflexion

Après le tout autoroutier, voici que nos élus ont changé de cheval de bataille pour se ruer

sur le transport collectif. La prise de conscience écologique, Le Grenelle de l'Environnement,

et plus récemment la taxe carbone sont passés par là.

Vendredi, au Puy-en-Velay, il sera fortement question de ferroviaire avec la présence du

président de la SNCF, Guillaume Pépy et celui de Réseau Ferré de France, Hubert Du Mesnil

autour des politiques emmenés par Michel Mercier, ministre de l'espace rural et de

l'aménagement du territoire et de Laurent Wauquiez, secrétaire d'État chargé de l'Emploi.

Au cours de cette journée des axes de réflexion seront explorés autour de l'exemple concret

de la Haute-Loire, qui souffre de son enclavement. Laurent Wauquiez, également maire de

la cité ponote a déjà lancé quelques pistes. Notamment pour tenter d'apporter des réponses à

l'ouverture de l'aire urbaine de sa ville, sur l'axe Rhône-Alpin.

S'appuyant sur un rapport détaillant les attentes du public, l'élu se prononce pour que

Firminy devienne, à terme, la gare TGV de la Haute-Loire. Une solution qui permettrait

selon lui, de gagner au moins un quart d'heure de trajet par rapport à la situation actuelle.

Techniquement l'affaire est possible. La ligne Saint-Etienne - Firminy est ouverte aux

trains électriques depuis fin 2005. Elle est également au gabarit pour faire circuler le TGV.

http://www.leprogres.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour quelle part de trafic? Quel taux de remplissage envisagé? Est-ce vraiment utile d'engager un TGV sur cette ligne?

La seule issue, c'est une relation quotidienne en réutilisation d'une rame terminus à St Etienne si le battement permet de l'envoyer jusqu'à Firminy, du style un TGV Paris-Firminy en soirée et un Firminy-Paris le matin en utilisant la dernière relation sur St Etienne prolongée....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toujours selon Le Progrès . . .

Le seul réel problème c'est la longueur des quais en gare de Firminy.

Elle est insuffisante pour accueillir ce type de train. Mais le problème n'est pas insurmontable.

Tout est question de moyens, financiers surtout. Reste l'intérêt que représenterait l'opération.

Pour Gabriel Exbrayat, représentant Rhône-Alpes de la Fédération nationale des Associations

d'usagers des Transports (FNAUT), il ne saute pas aux yeux.

Pour lui, en effet : « Avec un TGV à partir de Firminy, le gain de temps serait aléatoire.

Il existera toujours une rupture de correspondance pour les passagers altiligériens.

Qu'elle soit située à Firminy ou à Saint-Étienne, cela ne changera pas grand-chose ».

Gabriel Exbrayat est également très circonspect sur la viabilité économique de l'opération.

« Lors des comités de ligne, il y a trois ou quatre ans nous avions déjà étudié le principe d'un

TGV à Firminy. Avant de le remiser pour une question économique. Il faut savoir en effet que

le TGV en partance de Saint-Étienne affiche un taux de remplissage de 15 à 20 % jusqu'à Lyon.

Un peu plus de 2 % de ces usagers sont en provenance de Firminy et de la Haute-Loire. ».

Alors, il préconise plutôt le « développement d'un vrai cadencement entre Le Puy et Firminy qui

passe par une amélioration des infrastructures ». Les trains actuels circulent entre 85 et 100 km/h.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi utiliser des arguments ferroviaires ?

Le seul intérêt poursuivi est le prestige du Maire du Puy et sa réélection ...

Déplacer à cette occasion en France profonde les Présidents de la SNCF et de RFF est un chouia disproportionné...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour quelle part de trafic? Quel taux de remplissage envisagé?

Est-ce vraiment utile d'engager un TGV sur cette ligne?

Pourquoi utiliser des arguments ferroviaires ?

Le seul intérêt poursuivi est le prestige du Maire du Puy et sa réélection ...

Déplacer à cette occasion en France profonde les Présidents de la SNCF et de RFF est un chouia disproportionné...

D'autant plus que depuis la mise en service (le 15 novembre 2005) de l'électrification

(en courant continu 1.5 kV) de la section Saint-Etienne Châteaucreux - Firminy (14.725 km)

de nombreux TER Saint-Etienne - Lyon ont leur origine/terminus reportés en gare de Firminy

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

« Lors des comités de ligne, il y a trois ou quatre ans nous avions déjà étudié le principe d'un

TGV à Firminy. Avant de le remiser pour une question économique. Il faut savoir en effet que

le TGV en partance de Saint-Étienne affiche un taux de remplissage de 15 à 20 % jusqu'à Lyon.

Un peu plus de 2 % de ces usagers sont en provenance de Firminy et de la Haute-Loire. ».

Alors, il préconise plutôt le « développement d'un vrai cadencement entre Le Puy et Firminy qui

passe par une amélioration des infrastructures ». Les trains actuels circulent entre 85 et 100 km/h.

Tout est dit non ??? Que tout le monde ait envie du Tgv est une chose mais les chiffres devraient calmer les ardeurs des uns ou des autres helpsoso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout est dit non ??? Que tout le monde ait envie du Tgv est une chose mais les chiffres devraient calmer les ardeurs des uns ou des autres helpsoso

Oui, tu as raison.... Surtout, il y a concensus car il n'y a pas besoin de nouvelles infrastrustures à part de réaménager les quais de la gare.... Dans ce cas présent, au delà de l'envie d'être relié à Paris, c'est effectivement juste une question de prestige pour les politiques du coins. On restera toujours loin des taux de remplissage des TGV neige en Maurienne ou en Tarentaise durant l'hiver; à mes yeux, envoyer un TGV sur cette ligne ou on ne dépasse pas les 100 km/h reste une abhération, surtout vu la fréquentation attendue.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

«Le TGV à Firminy, c'est une bonne idée, j'espère y arriver»

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, s'est engagé hier à « étudier ce scenario attractif »,

dans le cadre de la rencontre nationale des villes moyennes qui s'est déroulée au Puy-en-Velay

« Il n'y a pas que le TGV dans la vie », a indiqué, hier, Guillaume Pepy, président de la SNCF,

à l'occasion de la rencontre nationale des villes moyennes sur le thème des transports et de

l'accessibilité qui se déroulait au Puy-en-Velay.

Pourtant, tout au long de la journée, le maire du Puy-en-Velay, Laurent Wauquiez, mais aussi Michel

Mercier, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire ainsi que d'autres interlocuteurs

ont martelé leur volonté de voir le territoire de la Haute-Loire se rapprocher des lignes à grande vitesse.

Le président de la SNCF a « bien entendu la demande » et a précisé que d'ici à quelques semaines, il

présenterait un rapport à partir duquel la décision sera prise. D'ici là, la semaine prochaine, Laurent

Wauquiez aura rencontré le président du conseil régional Rhône-Alpes pour évoquer cette question.

Le représentant de Jean-Jacques Queyranne, qui a dit « Chiche au TGV à Firminy », nous confiait hier

que le projet est « techniquement acceptable, qu'il ne présentait pas de difficultés insurmontables.

Reste à régler les questions liées aux contraintes d'exploitations et au modèle économique. »

En clair : qui paye pour que le TGV fasse quatorze kilomètres supplémentaires ? En fin de journée, le

ministre à l'Aménagement du territoire a donné un élément de réponse. Il a indiqué que d'ici la fin de

l'année, l'Etat aura vu avec chacune des villes moyennes quel projet elle souhaite mettre en œuvre : on se

doute que pour Le Puy-en-Velay ce devrait être un accès plus rapide au train à grande vitesse, via Firminy.

« L'objectif, a redit Laurent Wauquiez, est de mettre la Haute-Loire à 4 heures de Paris.

C'est un enjeu de compétitivité essentiel. » C'est d'autant plus vrai lorsque l'on entend le président de

la SNCF préciser que se trouver à 4 h 50 de Paris par le rail, comme c'est le cas actuellement, c'est en

être aussi éloigné que Nice. Plus largement, le maire du Puy et secrétaire d'Etat à l'Emploi, s'est déclaré

opposé à la fin de l'aménagement du territoire -« un discours criminel » et a plaidé pour l'égalité des

territoires, présenté comme un un enjeu républicain.

Egalement présent, le président du conseil régional d'Auvergne, René Souchon, a pour sa part défendu l'idée

d'une ligne TGV Paris-Lyon qui desservirait Clermont-Ferrand et Vichy. Et de s'interroger : peut-on condamner

le quart de la population française (ce à quoi correspond celle du grand Massif central) à la désespérance ?

Concernant la mise en place de navettes rapides pour rejoindre le départ du TGV, il s'est montré prudent,

dans l'attente du calcul du bilan carbone d'un tel mode de déplacement alors que la solution du rail existe.

Enfin, le président de Réseau ferré de France, a reconnu qu'amener le TGV à Firminy,

cela ne tombe pas sous le sens, comme par exemple doubler la ligne Paris-Lyon.

James Taffoirin

http://www.leprogres.fr (édition Haute-Loire de ce jour)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.