Aller au contenu
Le Web des Cheminots

1500 départs en retraite en moins que prévu


IGS4

Messages recommandés

1500 départs en retraite en moins que prévu en 2009, 3000 embauches

Le nombre de cheminots partant à la retraite en 2009 sera inférieur de 1500 à l'estimation

établie par la SNCF, ce qui va réduire d'autant le nombre d'embauches, dont le nombre sera

ramené à 3000, a indiqué mardi le directeur des ressources humaines, François Nogué.

"Le niveau de recrutement sera en deçà de ce qui était prévu, le flux des départs étant moindre

que ce qui avait été envisagé lors de la présentation du budget", a déclaré à l'AFP M. Nogué en

précisant qu'il y avait environ "1500 départs en moins que prévu" et que les recrutements qui

devaient s'élever à 4500 pour l'établissement public (sans les filiales) seront en fait d'environ 3000.

"C'était déjà le cas en 2008, mais le phénomène s'est encore accentué en 2009: beaucoup de

salariés décident de rester au delà de 55 ans, comme il leur est permis depuis la réforme du

régime des retraites des cheminots en 2007", a pointé le responsable des ressources humaines.

La SNCF avait initialement prévu 4500 recrutements

et environ 7100 départs (5400 en retraite et 1700 naturels).

Les syndicats avaient alors déploré la perte de 2600 postes, mais la direction la ramenait à 1630,

en convertissant les journées de RTT et de récupération finalement travaillées (dans le cadre de la

loi Tepa) en 743 postes équivalent temps plein.

François Nogué a précisé que la SNCF s'apprêtait à embaucher 700 jeunes en apprentissage

en septembre. "On aurait pu différer ces embauches, on les maintient", a-t-il souligné,

malgré le contexte de crise qui affecte le transport voyageurs et marchandises.

Fin 2008, la maison mère SNCF comptait 158 343 salariés.

http://www.la-croix.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On commence seulement à mesurer les conséquences de mesures prises sans étude d'impact pour des raisons politiques ...

1500 départs retardés et ce n'est qu'un début !

Avec la décote qui en définitive empèche de partir à 55 ans à moins de vivoter,

la plupart des cheminots n'auront pas le choix: continuer au delà de 56 ans...

Un rapide sondage autour de moi confirme ce désir de la part des collègues (surtout si le boulot n'est pas éreintant!).

Évidement c'est incompatible avec les réductins d'effectifs à venir: Fret, guichet,asct TER,...

Heureux ceux qui ont 54 ans, 53 ans, un départ la tête et le porte-monaie plein est encore possible.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est peut être ça qu'on appelle "favoriser l'emploi des seniors" helpsoso

Bon courage

olihqt

SNCF : 28 % des seniors retardent leur retraite

D'après les données de la SNCF, 1 500 cheminots de plus de 55 ans ont décidé cette année

de poursuivre leur activité. La possibilité de partir après 50 ou 55 ans, ouverte par la réforme

des régimes spéciaux, fait des adeptes.

Une bonne surprise ! D'après les données publiées par la SNCF, 1 500 cheminots de plus de

55 ans ont décidé de repousser cette année leur départ à la retraite et de poursuivre encore

un peu leur activité. Soit 28 % des départs prévus cette année. « C'était déjà le cas en 2008,

mais le phénomène s'est accentué en 2009, s'est félicité François Nogué, le DRH de la SNCF.

Beaucoup de salariés décident de rester au-delà de 55 ans, comme il leur est permis depuis la

réforme du régime de retraite des cheminots en 2007. »

Le gouvernement a réformé en 2007 les régimes spéciaux de retraite, dont celui emblématique

de la SNCF. En substance, la durée de cotisation des salariés (cheminots, gaziers et électriciens,

conducteurs de métro ou de bus…) a été allongée. L'âge à partir duquel ils peuvent prendre leur

retraite n'a, en revanche, pas été modifié : à la SNCF, 50 ans pour les « roulants » et 55 ans pour

les autres salariés. Mais il ne s'agit plus d'un « âge couperet », avec retraite obligatoire : les salariés

qui le veulent peuvent continuer à travailler au-delà. En échange, ils peuvent bénéficier d'une surcôte.

Ce qui permet à un cheminot en bas de l'échelle salariale de bénéficier, peu ou prou, d'une rallonge

mensuelle de sa pension de 70 euros, « à vie », s'il prolonge son activité d'une année. « Ce n'est

pas rien quand on a une petite pension, approuve Jean-Louis Malys, le « M. Retraite » de la CFDT.

C'est la preuve qu'il fallait à l'époque déverrouiller le système et que des salariés, même opposés à

la réforme de leur régime, pourraient avoir un intérêt à rester en activité. »

http://www.lefigaro.fr

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

SNCF : 28 % des seniors retardent leur retraite

(...)

Ce qui permet à un cheminot en bas de l'échelle salariale de bénéficier, peu ou prou, d'une rallonge

mensuelle de sa pension de 70 euros, « à vie », s'il prolonge son activité d'une année. « Ce n'est

pas rien quand on a une petite pension, approuve Jean-Louis Malys, le « M. Retraite » de la CFDT.

C'est la preuve qu'il fallait à l'époque déverrouiller le système et que des salariés, même opposés à

la réforme de leur régime, pourraient avoir un intérêt à rester en activité. »

http://www.lefigaro.fr

Vu sous cet angle c'est très positif mais je serai preneuse de plus de précisions sur les agents qui restent et plus particulièrement sur leurs grades... Peut pas m'empêcher de penser que tu fais plus volontiers 2 ou 3 ans de plus au chaud dans un bureau à une qualif G ou H que à la conduite, à la manoeuvre, à la vente ou à l'accueil à une qualif C... pascontent

(flute je fais du mauvais esprit anti-cadres là moi rhooooo)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut pas m'empêcher de penser que tu fais plus volontiers 2 ou 3 ans de plus

au chaud dans un bureau à une qualif G ou H que à la conduite, à la manoeuvre,

à la vente ou à l'accueil à une qualif C... pascontent

Mais aussi les 3 x 8 pour les agents-circulation,

les chefs-circulation (Qualif/Niveau F 1 et F 2) . . .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

SNCF : 28 % des seniors retardent leur retraite

D'après les données de la SNCF, 1 500 cheminots de plus de 55 ans ont décidé cette année

de poursuivre leur activité. La possibilité de partir après 50 ou 55 ans, ouverte par la réforme

des régimes spéciaux, fait des adeptes.

Une bonne surprise ! D'après les données publiées par la SNCF, 1 500 cheminots de plus de

55 ans ont décidé de repousser cette année leur départ à la retraite et de poursuivre encore

un peu leur activité. Soit 28 % des départs prévus cette année. « C'était déjà le cas en 2008,

mais le phénomène s'est accentué en 2009, s'est félicité François Nogué, le DRH de la SNCF.

Beaucoup de salariés décident de rester au-delà de 55 ans, comme il leur est permis depuis la

réforme du régime de retraite des cheminots en 2007. »

Le gouvernement a réformé en 2007 les régimes spéciaux de retraite, dont celui emblématique

de la SNCF. En substance, la durée de cotisation des salariés (cheminots, gaziers et électriciens,

conducteurs de métro ou de bus…) a été allongée. L'âge à partir duquel ils peuvent prendre leur

retraite n'a, en revanche, pas été modifié : à la SNCF, 50 ans pour les « roulants » et 55 ans pour

les autres salariés. Mais il ne s'agit plus d'un « âge couperet », avec retraite obligatoire : les salariés

qui le veulent peuvent continuer à travailler au-delà. En échange, ils peuvent bénéficier d'une surcôte.

Ce qui permet à un cheminot en bas de l'échelle salariale de bénéficier, peu ou prou, d'une rallonge

mensuelle de sa pension de 70 euros, « à vie », s'il prolonge son activité d'une année. « Ce n'est

pas rien quand on a une petite pension, approuve Jean-Louis Malys, le « M. Retraite » de la CFDT.

C'est la preuve qu'il fallait à l'époque déverrouiller le système et que des salariés, même opposés à

la réforme de leur régime, pourraient avoir un intérêt à rester en activité. »

http://www.lefigaro.fr

C'est de LA DÉSINFORMATION TOTALE!

En fait, pour bénéficier du même niveau de pension, le cheminot en bas de l'échelle salariale(!) EST OBLIGÉ DE PROLONGER SON ACTIVITÉ. On continue à vouloir faire passer les cheminots à statut pour des profiteurs, comme si cette réforme leur donnait plus de fric! Et les décotes, il n'en parle pas Monsieur FIGARO des décotes? Comment dés-informer les gogos...

Déverrouiller le système!!!!! Quand je lis çà de la part d'un haut responsable syndical, je suis révolté!!! Je suis encore plus révolté de ne voir aucune réaction à ce tissus de c*nn*r**s, tout le monde s'écrase!!!

Après, si tout le monde est content... c'est vous qui voyez. revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est de LA DÉSINFORMATION TOTALE!

En fait, pour bénéficier du même niveau de pension, le cheminot en bas de l'échelle salariale(!) EST OBLIGÉ DE PROLONGER SON ACTIVITÉ. On continue à vouloir faire passer les cheminots à statut pour des profiteurs, comme si cette réforme leur donnait plus de fric! Et les décotes, il n'en parle pas Monsieur FIGARO des décotes? Comment dés-informer les gogos...

Déverrouiller le système!!!!! Quand je lis çà de la part d'un haut responsable syndical, je suis révolté!!! Je suis encore plus révolté de ne voir aucune réaction à ce tissus de c*nn*r**s, tout le monde s'écrase!!!

Après, si tout le monde est content... c'est vous qui voyez. helpsoso

okok

Pour la blague, "on parle" de départ anticipé à la SNCF, d'une pré-retraite:

manque de bol, cela ne concernerait que ceux à 2 ans de l'age légal en France

soit +58 ans et on en a pas encore !

Il est urgent de réformer la réforme de notre régime spécial beurk

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est de LA DÉSINFORMATION TOTALE!

En fait, pour bénéficier du même niveau de pension, le cheminot en bas de l'échelle salariale(!) EST OBLIGÉ DE PROLONGER SON ACTIVITÉ. On continue à vouloir faire passer les cheminots à statut pour des profiteurs, comme si cette réforme leur donnait plus de fric! Et les décotes, il n'en parle pas Monsieur FIGARO des décotes? Comment dés-informer les gogos...

Déverrouiller le système!!!!! Quand je lis çà de la part d'un haut responsable syndical, je suis révolté!!! Je suis encore plus révolté de ne voir aucune réaction à ce tissus de c*nn*r**s, tout le monde s'écrase!!!

Après, si tout le monde est content... c'est vous qui voyez. helpsoso

Salut a tous

je suis partagé par rapport à ton affirmation JL. Les départs "retardés" ces derniers temps ont été pour des agents quasi peu impactés par la réforme. Mais bon histoire de valider un 10eme echelon, une derniere position ceux là ne se sont pas fait prier... même de fervents défenseurs de notre régime. Je ne les en blâme pas pour autant ne déformez pas mes propos merci.

par contre pour les départs à venir il n y a pas photo!

@+

rp

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Salut a tous

je suis partagé par rapport à ton affirmation JL. Les départs "retardés" ces derniers temps ont été pour des agents quasi peu impactés par la réforme. Mais bon histoire de valider un 10eme echelon, une derniere position ceux là ne se sont pas fait prier... même de fervents défenseurs de notre régime. Je ne les en blâme pas pour autant ne déformez pas mes propos merci.

par contre pour les départs à venir il n y a pas photo!

@+

rp

Bien vu, c'est en çà que réside l'arnaque.

Il est évident que pour des gens comme moi (1958 pour les roulants, 1953 pour les sédentaires ET ACT) la réforme (que j'ai pourtant toujours combattue!) m'a permis de gagner un peu par rapport à l'ancien système. De plus ceux qui auraient pu partir en 2008, et même 2009, mais qui restent peuvent bénéficient effectivement d'une surcote moyennant un prolongement d'activité somme toute assez limité.

Par contre, il faut bien avoir conscience que nous sommes les derniers... Pour les futurs retraités, compte tenu de la progressivité limitée dans le temps, la situation ne fera qu'empirer. Il faudra déjà retarder le départ pour CONSERVER UN NIVEAU DE PENSION ÉQUIVALENT, alors pour ce qui est de bénéficier de la si mirobolante surcote... va falloir sacrément prolonger les festivités!

Les tenants de cette réforme n'en n'ont même pas envisagé les conséquences calamiteuses, tellement obsédés qu'il étaient par leur désir de revanche politico-idéologique de réactionnaires obtus qu'ils sont et resteront. Ils ont toujours considéré les cheminots (publics ou privés, du temps des compagnies) comme des empêcheurs de gouverner en rond qu'il faut mettre a genou par tous les moyens.

Moralité cette "réforme" va finir par couter beaucoup plus cher à la collectivité, par rapport à la situation antérieure. Plus "vieux" = plus payés, les anciens restent = pas d'embauche = pas de transmission du "savoir", le chômage des jeunes (c'est à dire de la force vive) va empirer et cela va démotiver un peu plus ceux qui auraient pu apporter du sang neuf.

Mais c'est une grande victoire pour tous les bon français qui regardent TF1, lisent LE FIGARO, écoutent RTL et possèdent des actions en bourse.... çà va améliorer considérablement le niveau de vie du "français moyen", la preuve: ils sont en train de remettre çà pour en reculer encore l'âge de la retraite, "du français moyen", pour son bien cela va sans dire!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

Moralité cette "réforme" va finir par couter beaucoup plus cher à la collectivité, par rapport à la situation antérieure. Plus "vieux" = plus payés, les anciens restent = pas d'embauche = pas de transmission du "savoir", le chômage des jeunes (c'est à dire de la force vive) va empirer et cela va démotiver un peu plus ceux qui auraient pu apporter du sang neuf.

Mais c'est une grande victoire pour tous les bon français qui regardent TF1, lisent LE FIGARO, écoutent RTL et possèdent des actions en bourse.... çà va améliorer considérablement le niveau de vie du "français moyen", la preuve: ils sont en train de remettre çà pour en reculer encore l'âge de la retraite, "du français moyen", pour son bien cela va sans dire!

Roulement de tambours... : je suis tout à fait d'accord avec toi !!!

Nous sommes bien (et je le disais à l'époque) face à une volonté "publique" (et grand public aussi car il ne faut pas sous-évaluer la difficulté d'assumer les différences de statut) de "faire la peau" à ses méchants cheminots et autres privilégiés en ce qui concerne leur retraite.

Une réforme qu'il a fallu faire passer à grands coups de négociations (si, si !!!) qui vont - en effet et cela était calculable pendant les négociations - coûter beaucoup plus cher à la boîte d'une part et à la collectivité nationale de l'autre.

Mais l'honneur sera sauf : les cheminots sont désormais soumis aux (quasiment) mêmes règles de départ en retraite que les autres salariés en France.

Cela coûte et coûtera encore plus qu'avant ? Oui mais ils partent (en gros) au même âge que les autres !

De l'alignement vers le bas en coûtant de l'argent en plus... Mais si c'est cela que voulait la majorité ? Que faire ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.