Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Artésia & trenitalia


oxan

Messages recommandés

Agence France-Presse

Rome

"Deux personnes ont été tuées et une trentaine d'autres blessées dans un accident de train lundi matin dans le nord de l'Italie, a annoncé l'agence italienne Ansa.

Les deux personnes décédées sont deux femmes, l'une étant la conductrice du train, a précisé l'agence, tandis que parmi les blessés, trois se trouvent dans un état grave, dont l'autre machiniste du train.

Selon les premières informations, le train régional de voyageurs assurant la liaison Turin-Cuneo (nord-ouest) a déraillé pour des raisons inconnues à hauteur de la localité de Madonna dell'Olmo et, après avoir arraché les câbles électriques sur 700 mètres, s'est arrêté sur le bas-côté.

Le train avait à son bord une quarantaine de voyageurs, a fait savoir Ansa.

Un précédent déraillement d'un train régional dans le nord de l'Italie, le 16 mai dernier, avait provoqué la mort d'une femme.

Le 20 mars, deux trains de nuit assurant les liaisons Rome-Milan-Paris et Paris-Milan-Rome, étaient entrés en collision, après le déraillement de l'un d'eux, provoquant le décès d'une passagère française."

Mon mari était l'act du train * de ce jour là.

Bon quand j'ai appris cela a télé j'ai fait des bonds d'autant plus que je n'arrivais pas à le joindre.

Je vais vous raconter la suite de l'histoire qui a été censuré.Les voitures italiennes qui ont déraillé ont juste été remise sur les rails sans inspection de la part des italiens.Elles avaient un problème technique qui fait que l'act et le mécano ont refusé de partir dans un premier temps.Il était impossible à la sncf de changer ses voitures defectueuses à Modane.Ordre a été donné au mécano de rouler à 40km/h.(VL 160)

La rèlève est montée a dijon et a poussé un peu plus le train malgré son déraillement suite à son nez à nez.(2 voitures voyageurs)

Les voyageurs des voitures concernées n'ont pas eu de soutient particulier et les victimes ont été évacués sur le territoire italien.

Mon mari a été seul pour gérer cette situation avec des clients pour le moins choqués.

Je passe le retard.

Voilà ce que sont devenu les FS après leur privatisation( trenitalia maintenant)

Les motrices sont changées au point frontière mais pas les voitures mix de française et d'italienne.

@+

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je comprend bien les voitures qui ont déraillées ont été remises en service sans inspection et avec les voyageurs traumatisés à l'interieur ?

Mais dans qu'elle planète sommes nous ?

Trenitalia aurait put faire transiter les réscapés dans un autre train !

Bravo pour leur manque de soutient aux voyageurs on voit dans qu'elle estime les compagnies privatisés considerent les voyageurs.

Du bétail !

Pour le CRl français si j'avais été à sa place j'aurais catégoriquement refusé de prendre le manche !

Et bien M... il a pris des risques énormes et même à 40km/h un déraillement pouvait se reproduire.

Et si cela s'etait produit c'est sûr que seul le mécano aurait trinqué.

CRL ne prenez pas de risques exigez votre droit de retrait dans un cas indentique la loi vous le permet.

Cela vaut aussi pour l'ACT.

Et si un voyageur traumatisé s'etait suicidé à qui la famille se serait pris ?

:o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Et bien quand je vois ça le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait peur... Je ne portais pas en très haute estime les chemins de fer Italiens, mais là ils viennent de descendre au fin fond du classement.

Si c'est ça l'avenir de la libéralisation du rail je me demande si je ne vais pas changer de métier et arreter de prendre le train pour mes déplacements personnels...

C'est inadmissible que l'on puisse laisser repartir du matériel qui vient de dérailler sans inspection et le comble avec des voyageurs dedans! Ils ne connaissent pas les cartes rouges ou les cartes bleues en Italie?

Amicalement

Kriss44

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

bon j'ai demandé des précisions:

c'était une prise en écharpe et aucune limitation a été prise en Italie ou Suisse.

Mon mari a fait sa relève en suisse et le crl français à Vallorbe ou ils ont inspecté a fond tout les organes vitaux et on "créé le retard du train".

Ce train a roulé a 140/160 en Italie et suisse.

La derniére voiture qui a quitté ses rails pour tomber sur l'autre motrice a été supprimé en france.

Pour les clients, rien.Ca choque les cheminots français que nous sommes.

La sncf n'est pas responsable du fait que Trenitalia lui envoie les trains ainsi.

vive la coopération!!!!!!

voilà voili

@+

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La sncf n'est pas responsable du fait que Trenitalia lui envoie les trains ainsi

la sncf doit refuser de faire rouler les trains poubelles sur ses voies.

comme disait savir ,le mécano de relève aurait du appliquer le droit de retrait :lol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

Avant d'appliquer le droit de retrait, il y a un truc infaillible, vu l'état d'esprit des chiasseux qui nous dirigent : demander un ordre écrit avec un numéro de dépêche. J'ai eu recours à ce truc plusieurs fois, et c'est infaillible : "Bon d'accord, on diffère !" Alors que le PC voulait m'envoyer en ligne avec un "canard boiteux" (pôv'bète !) ;)

@ +

TRAM21

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Voilà encore de quoi refroidir les clients qui souhaitent la privatisation !!

<_< Complètement ! Je ne comprends pas la privatisation (je suis peut-être un peu jeune pour ces choses là), mais alors je peux vous dire que je prends le TGV deux fois par semaine et que ça marche très bien. Mais à en voir les problèmes, si privatisation il y avait, ça me refroidirait complet complet. :angry:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 10 mois plus tard...

Je comprends pas trop, j'ai lu que Trenitalia était une filiale de Ferrovie dello Stato, une entreprise publique, dont les actions appartiennent toute à l'Etat Italien.

C'est donc Artesia qui est privée? :Smiley_67:

Merki d'éclairer ma lanterne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprends pas trop, j'ai lu que Trenitalia était une filiale de Ferrovie dello Stato, une entreprise publique, dont les actions appartiennent toute à l'Etat Italien.

C'est donc Artesia qui est privée? :Smiley_35:

Merki d'éclairer ma lanterne.

Trenitalia n'est une société privatisée...

Pour répondre aux exigences de Bruxelles, là ou la France a choisi de séparer la Sncf et Rff, l'Italie a choisi la "holding" : les FS sont donc désormais un groupe (100% public) avec des filiales séparées pour gérer les activités de transport (trenitalia), le réseau infra (rfi), les gares (grandistazioni), etc...

Artesia pour sa part est une filiale commune (une Société d'actions simplifiée) entre la SNCF (via Grandes Lignes International) et les FS (Trenitalia) : opérateurs publics donc.

Voila voila

Modifié par assouan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.