Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Patate OGM


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

Invité MarcM

OGM: la décision de Bruxelles soulève de vives critiques en France

AP | 02.03.2010 | 20:44

La décision de la Commission européenne d'autoriser la culture d'une pomme de terre génétiquement modifiée a été vivement critiquée mardi en France par des organisations de défense de l'environnement, qui demandent au gouvernement de faire jouer la clause de sauvegarde. Le ministère de l'Ecologie a suspendu pour l'heure sa décision à l'avis du Haut conseil des biotechnologies (HCB).

"Le gouvernement français décide de saisir le Haut Conseil des biotechnologies (HCB), notamment sur la présence, dans cette pomme de terre, d'un gène marqueur de résistance à un antibiotique", ont confirmé les ministres de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo et de l'Agriculture, Bruno Le Maire, dans un communiqué commun. "La France attendra donc l'avis du HCB pour arrêter sa position".

"D'une façon plus générale, la France souhaite qu'il n'y ait plus d'autorisation d'OGM sans le renforcement de l'expertise scientifique communautaire, en application des conclusions adoptées à l'unanimité par les Etats membres, lors du Conseil européen des ministres de l'Environnement du 4 décembre 2008", ajoutent les ministres. Ils rappellent que la décision de la commission suit "la procédure normale prévue par la réglementation, à la suite de l'absence d'accord politique entre les Etats membres sur ce dossier, lors de la session du 16 juillet 2007 du Conseil agriculture".

"La France a décidé de saisir le Haut conseil des biotechnologies" le 22 février dernier, avait précisé plus tôt le ministère de l'Ecologie, contacté par l'AP. L'avis du HCB est attendu d'ici à quelques mois.

En janvier 2008, le gouvernement français avait décidé d'activer la clause de sauvegarde sur le maïs transgénique MON810, seul OGM cultivé en France à des fins commerciales.

Après un avis favorable de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA), Bruxelles a donné son feu vert mardi à la culture, à des fins industrielles, de la pomme de terre Amflora, la première autorisation de culture OGM accordée depuis 1998. La Commission européenne a également approuvé la mise sur le marché de trois produits contenant du maïs génétiquement modifié, pour l'alimentation humaine et animale mais pas pour la culture.

"On est tous transformés en cobayes", a déploré Corinne Lepage, présidente de la formation Cap-21 et vice-présidente du MoDem après la décision de Bruxelles. "C'est un très mauvais signal pour l'opinion publique européenne, qui est défavorable à la culture d'OGM", a déclaré à l'Associated Press la députée européenne.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso "a fait un passage en force pour imposer les cultures OGM contre le public", a affirmé à l'Associated Press Lylian Le Goff, responsable du dossier OGM pour l'association France Nature Environnement (FNE). Bruxelles agit "contre l'avis par deux fois émis à la majorité du conseil des ministres de l'Agriculture européens l'année dernière", qui dénonçait l'insuffisance des tests sanitaires et environnementaux, a-t-il dénoncé.

"La France a le droit et le devoir de mettre en place une nouvelle clause de sauvegarde sur la culture de cette pomme de terre sur son territoire", a réagi Greenpeace. "La balle est dans le camp du ministre" de l'Ecologie Jean-Louis Borloo, "qui doit activer la clause de sauvegarde au plus vite". "Il a tous les éléments pour le faire", a affirmé Sarah Pecas, chargée de campagne OGM pour Greenpeace France, dans un communiqué.

"Nous espérons que le gouvernement prendra une décision qui aille dans le sens "du respect du principe de précaution et du respect de la sensibilité du public", a renchéri Lylian le Goff.

José Bové, militant de la première heure de la lutte anti-OGM, aujourd'hui député européen Europe Ecologie, a dénoncé les effets du "lobbying" exercé sur la commission européenne et sur José Manuel Barroso. "L'Europe n'est pas très courageuse et M. Barroso (...), une fois de plus, confirme qu'il a fait le choix des multinationales des OGM contre la majorité des citoyens européens et des gouvernements", a-t-il dénoncé sur RTL, demandant aux ministres Jean-Louis Borloo et Bruno Le Maire de "faire jouer la clause de sauvegarde" et de "remonter au créneau" face à la commission.

"Il faut qu'il y ait véritablement un organisme d'évaluation indépendant" des OGM, comme le Haut conseil des biotechnologies, "qui vient de se mettre en place depuis un an en France", a-t-il également plaidé, car "ce sont uniquement les éléments apportés par la firme, en l'occurence BASF, qui permettent aujourd'hui les autorisations".

La fiabilité des études scientifiques ayant motivé la décision de la Commission européenne était au coeur des critiques. "A plusieurs reprises, on a fait la preuve que l'évaluation des risques environnementaux, et surtout sanitaires, des dossiers sur les cultures OGM n'étaient pas recevables sur le plan scientifique", a estimé M. Le Goff. Le comité scientifique du HCB a ainsi dénoncé le fait que la "puissance statistique de ces tests était insuffisante pour écarter la toxicité des OGM", rappelle-t-il, estimant qu'"on est légitimement en droit d'être très suspicieux sur ces autorisations".

"Les études ne sont pas faites par les pouvoirs publics mais par les firmes elles-mêmes" et gardées secrètes, ce qui est contraire à la loi communautaire, a dénoncé aussi Mme Lepage, qui parle d'un manque de "traçabilité". La député européenne met directement en cause l'EFSA, qui "reconnaît des effets statistiquement significatifs sur la santé mais n'en tire pas de conclusions".

Concernant la culture de la pomme de terre Amflora, enrichie en amidon, notamment pour les besoins de l'industrie papetière, Sarah Pecas rappelle que "depuis six ans, l'innocuité de cette pomme de terre fait l'objet de controverses scientifiques". "Par cette décision, Dalli, le commissaire pourtant chargé de la protection des consommateurs, nie tous les débats scientifiques sur les potentiels dangers que représente cette pomme de terre et le fait que l'opinion publique européenne ne veut pas d'OGM", accuse Greenpeace. AP

Source : Nouvelobs.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

tout est dit, les lobby ont encore dirigé la commission. Il parait même qu'un des gènes rendrait inopérant certain antibiotique en particulier ceux contre la tuberculose

Donc patates ou restes de patates :pour les animaux , animaux pour les humains, vous devinez la suite.

il va falloir être vigilant en France c'est notre derniére chance :Smiley_11:revoltages :Smiley_21:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense que Parmentier dirait que c'est à chier !! bon elle était facile et même téléphoné :Smiley_11:

Salut ne t'excuse pas, se sera véritablement un " ACHIER ", mitonné à la patate transgénique et à la viande de vache folle. .

Et re, à diffuser largement:

http://www.syti.net/OGM.html

Modifié par Rail cassé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

bonjour

tout est dit, les lobby ont encore dirigé la commission. Il parait même qu'un des gènes rendrait inopérant certain antibiotique en particulier ceux contre la tuberculose

Donc patates ou restes de patates :pour les animaux , animaux pour les humains, vous devinez la suite.

il va falloir être vigilant en France c'est notre derniére chance :Smiley_04::cool:koiquesse

Tu oublie =

Le PQ fabriqué avec de la fécule de pomme de terre et la boucle est bouclée................. !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

Il faut simplement comprendre qu'aujourd'hui on nous parle d'OGM, en fait cela fait plus de 30 ans que nous en mangeons ! résultats cancers et autres joyeuses maladies ..................Si je devais parler de la chaîne alimentaire, ...........c'est ma profession !!! Si l'on doit faire un choix entre les légumes maison traités avec des produits hyper actifs ou de la viande engraissée à la va vite dont on ne maîtrise la nourriture, ..................

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

Il faut simplement comprendre qu'aujourd'hui on nous parle d'OGM, en fait cela fait plus de 30 ans que nous en mangeons ! résultats cancers et autres joyeuses maladies ..................Si je devais parler de la chaîne alimentaire, ...........c'est ma profession !!!

Tu n'as plus d'encre ? vas - y parle nous en ....

Si l'on doit faire un choix entre les légumes maison traités avec des produits hyper actifs ou de la viande engraissée à la va vite dont on ne maîtrise la nourriture, ..................

....hé bien dis nous tout , tu nous laisse dans le vent , !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

citation

"Tu oublies = Le PQ fabriqué avec de la fécule de pomme de terre et la boucle est bouclée................. !"

pourquoi tu penses qu'il y a des risques d'attraper aussi quelque chose de ce coté là ? :Smiley_04: koiquesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

citation

"Tu oublies = Le PQ fabriqué avec de la fécule de pomme de terre et la boucle est bouclée................. !"

pourquoi tu penses qu'il y a des risques d'attraper aussi quelque chose de ce coté là ? :Smiley_04:koiquesse

Attraper, je ne sais pas, maix expulser du transgénique modifier, ! j'en flippe d'avance.

De toute façon, ils font exprès de nous rendre malade, pour mieux nous vendre des médoc.

Et re re:

http://www.syti.net/OGM.html

Aller, une petite réaction.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

Tu n'as plus d'encre ? vas - y parle nous en ....

....hé bien dis nous tout , tu nous laisse dans le vent , !

La chaîne alimentaire est complètement tronquée juste pour le bonheur des actionnaires (pour les industriels), pour les jardiniers amateurs, l'ensemble des produits restent dans les légumes traités ........., la chaîne de la viande un rapport financier au top si je devais te donner un conseil passe à l'agriculture !!!!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

La chaîne alimentaire est complètement tronquée juste pour le bonheur des actionnaires (pour les industriels), pour les jardiniers amateurs, l'ensemble des produits restent dans les légumes traités ........., la chaîne de la viande un rapport financier au top si je devais te donner un conseil passe à l'agriculture !!!!!!!

:Smiley_04:

Bon , je ne le fais pas exprès mais je ne comprend pas tout !

Donc , faire un jardin tronque complétement la chaîne alimentaire ???? koiquesse

Et tu me dis pass à l'agriculture ... ! et je n'ai pas bu encore l'apéro .....re !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

En clair depuis 30 ans, nous mangeons de la merde, les maladies sont la pour le prouver, et on incite largement les non initiés à faire pire que les industriels !!!!!!!!!!

Donc , il faut soit crever de faim, soit manger la M....E industrielle ou celle que l'on produit par méconnaissance !!! Conclusion ...........à voir !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En clair depuis 30 ans, nous mangeons de la merde, les maladies sont la pour le prouver, et on incite largement les non initiés à faire pire que les industriels !!!!!!!!!!

Donc , il faut soit crever de faim, soit manger la M....E industrielle ou celle que l'on produit par méconnaissance !!! Conclusion ...........à voir !

Salut Métrique, donne nous des conseils.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

Salut Métrique, donne nous des conseils.

Tu élève tes poules et lapins sans leur donner des produits industriels, tes légumes au purin d'orties ou autres mais uniquement fait maison, éviter d'acheter chez les grosses enseignes du jardin les produits pour tuer les insectes etc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

En clair depuis 30 ans, nous mangeons de la merde, les maladies sont la pour le prouver, et on incite largement les non initiés à faire pire que les industriels !!!!!!!!!!

Donc , il faut soit crever de faim, soit manger la M....E industrielle ou celle que l'on produit par méconnaissance !!! Conclusion ...........à voir !

Ok mais faut relativiser .Crois tu que dans les années 50 ou 60 ,on mangeait mieux ?

Les cochons engraissés à l'eau de vaisselle dans les campagnes ? Abattus dans des conditions douteuses .J'ai vu des choses peu attirantes .Certe , il y a des merdes mais je ne noircirais pas le tableau plus que cela.

-La différence = on n'avait pas autant d'infos qu'aujourd'hui .

-On ne disait Alzheimer mais folie

-Les cancers , il y en avait déjà mais comme c'était plus foudroyant et que l'entourage avait l'impression que c'était honteux donc motus

Enfin , faisons en sorte d'être vigilants

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu élève tes poules et lapins sans leur donner des produits industriels, tes légumes au purin d'orties ou autres mais uniquement fait maison, éviter d'acheter chez les grosses enseignes du jardin les produits pour tuer les insectes etc

OK! mais les graines et les plans, comment vérifier leur provenance et leur ADN?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

Ok mais faut relativiser .Crois tu que dans les années 50 ou 60 ,on mangeait mieux ?

Les cochons engraissés à l'eau de vaisselle dans les campagnes ? Abattus dans des conditions douteuses .J'ai vu des choses peu attirantes .Certe , il y a des merdes mais je ne noircirais pas le tableau plus que cela.

-La différence = on n'avait pas autant d'infos qu'aujourd'hui .

-On ne disait Alzheimer mais folie

-Les cancers , il y en avait déjà mais comme c'était plus foudroyant et que l'entourage avait l'impression que c'était honteux donc motus

Enfin , faisons en sorte d'être vigilants

Sauf qu'aujourd'hui c'est plus le mensonge qui prédomine, a chacun de faire les choix !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir

c'est pas les députés qui autorisent les oGM

c'est la commission et les membres de la commission ont été acceptés par une majorité de droite + les socialistes ,je crois..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

bonsoir

c'est pas les députés qui autorisent les oGM

c'est la commission et les membres de la commission ont été acceptés par une majorité de droite + les socialistes ,je crois..

Faudrait décortiquer les votes .....

Mais je note quand même que "les autres " n'en font pas un foin !

Dom-trappeur Ecrit hier, 20:51

Et Bové il n'est pas député européen?

Il s'occupe à placer sa fille... !

fby Ecrit hier, 20:56

et Dany le rouge

Hé bien Mr Cohn Bendit est plus préoccupé des minarets suisses , qui n'amméneront pas de problème de santé .Contrairement aux pommes de terre OGM ...Il a fait un foin pas possible suite au vote suisse , mais là silence !

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

Avec Vilmorin, l'Etat investit dans les OGM

Bernard Maris - économiste

Avec France Inter, la chronique de Bernard Maris, économiste. Le Fonds stratégique d'investissement investit dans Vilmorin, géant de l'agroalimentaire. Juste au moment où l'entreprise compte se développer dans les marchés des OGM qui font pourtant l'objet d'un moratoire en Europe.

Le Fonds stratégique d’investissement (FSI) investit dans le géant de l’agroalimentaire Vilmorin. Il a été créé par les pouvoirs publics fin 2008 pour répondre à la crise et aux besoins en fonds propres des entreprises françaises porteuses de croissance et de compétitivité. Il est doté de 20 milliards d’euros de fonds, apportés par l’Etat et la Caisse des dépôts et consignations, et a vocation à investir à long terme dans des entreprises existantes d’assez grosse taille.

Qui dirige le FSI ? Théoriquement Augustin de Romanet, le patron de la CDC, en fait Gilles Michel, le directeur, qui vient de Citroen, Patricia Barbizet, qui dirige Artemis, le holding de François Pinault, et Jean-François Dehecq, le patron de Sanofi-Aventis. Des gens très bien. Et qui viennent de décider d’apporter 150 millions d’euros au semencier Vilmorin.

Vilmorin, quatrième semencier mondial

C'est un très gros semencier. Quatrième semencier mondial derrière Monsanto, Dupont de Nemours et un suisse, Syngenta. Pourquoi augmenter le capital de Vilmorin ? Parce que c’est, dit le directeur du FSI, Monsieur Michel, « c’est un secteur très concurrentiel est aux enjeux stratégiques pour l’agriculture française ». et le président de Limagrain, Monsieur Pagesse, lui aussi est très heureux, car cela confirme, je cite, « le caractère stratégique de notre métier d’amélioration des plantes ».

Amélioration des plantes, cela veut dire, OGM. Aux Etats-Unis Vilmorin est en compétition avec les gros producteurs d’OGM, et il est présent dans une filiale qui fait du maïs et du soja à 90% OGM. Or il est clair que Vilmorin a envie d’accroître ses positions en Amérique.

Et donc augmenter sa recherche et sa production OGM. Il faut savoir que le marché des OGM est en très forte croissance, 20% environ, que les OGM se vendent 50 à 100% plus cher que les non-OGM, et que les surfaces OGM progressent partout dans le monde, sauf en Europe, où elles régressent. De là à dire que l’Etat français investit dans les OGM…

On sait que les OGM font l’objet d’un moratoire en France depuis la fin 2007, confirmé en 2008. Mais les OGM ne font pas l’objet d’un moratoire pour Vilmorin, qui avoue en toute franchise avoir pris du retard sur le maïs OGM, mais ne veut pas en prendre sur le blé OGM.

Mais là où les choses se compliquent, c’est quand l’Europe autorise la culture d’une pomme de terre transgénique, et la mise sur le marché de trois nouvelles variétés de maïs transgénique fabriqué par Monsanto, le grand rival de Vilmorin. Or 14 Etats sur les 27 états membres de l’Europe défendent les OGM, et, parmi les 14, l’Allemagne, qui s’apprête à cultiver la pomme de terre transgénique.

Pourquoi alors pénaliser les paysans français ? C’est le principe de concurrence contre le principe de précaution. Puisque les autres pêchent du thon, pêchons du ton. Puisqu’ils font des OGM, faisons des OGM. Puisqu’ils utilisent des nitrates, utilisons des nitrates. Puisqu’ils ne respectent pas l’environnement, pourquoi le respecter ?

Finalement, le Fonds d’investissement stratégique répond à sa mission : maintenir les entreprises françaises dans la concurrence, quoi qu’il en coûte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...