Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le Conseil d'Orientation des Retraites a rendu son rapport !


Invité necroshine

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/04/13/sans-reforme-il-faudrait-2-600-milliards-d-euros-pour-sauver-les-retraites-en-2050_1332751_3234.html#ens_id=1305816&xtor=RSS-3208

Le Conseil d'orientation des retraites (COR), qui rassemble partenaires sociaux, parlementaires et experts, a rendu son verdict. Dans le rapport sur les perspectives à long terme du système de retraite qu'il doit adopter et présenter, mercredi 14 avril, il indique de la manière la plus claire que le retour au plein-emploi ne permettra pas de financer les retraites.

Prudent, il ne se prononce pas sur la nature des changements qu'il convient d'apporter au système, laissant ce soin au gouvernement.

Dans le scénario le plus favorable (retour au plein-emploi en 2024 avec un taux de chômage à 4,5 %) et augmentation annuelle de la productivité du travail de 1,8 %), le besoin annuel de financement s'élèverait à quelque 70 milliards d'euros en 2050. Le problème est que quasiment personne ne juge plausible ce scénario qui implique un rattrapage très rapide du retard lié à la crise et une évolution très favorable de la productivité du travail.

Le scénario B (taux de chômage stabilisé à 4,5 % en 2024 et augmentation tendancielle de la productivité du travail de 1,5 %) est davantage en ligne avec la façon dont la productivité a évolué ces dernières années. Dans ce scénario, le besoin annuel de financement des retraites tournerait autour de 100 milliards d'euros en 2050. Dans le scénario C, qui prévoit un taux de chômage stabilisé à 7 % à partir de 2022, le besoin annuel de financement dépasserait 100 milliards.

Par quelque bout qu'on les prenne, ces chiffres donnent le vertige. La récession a avancé de vingt ans les échéances. En 2007, le COR avait évalué à 1,6 point de produit intérieur brut (PIB) le besoin de financement en 2030.

Or c'est dès cette année que ce niveau sera atteint : en tenant compte de la situation des régimes du public (fonction publique et régimes spéciaux), le besoin de financement gobal des retraites est de l'ordre de 30 milliards d'euros en 2010.

Même le Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance les dispositifs de solidarité – le minimum vieillesse, les périodes validées au titre du chômage ainsi que les majorations de pension –, est devenu déficitaire avec la détérioration de la situation de l'emploi.

LE DIFFICILE REDRESSEMENT DES COMPTES PUBLICS

Le rapport du COR fournit une autre donnée, plus impressionnante encore : si aucune mesure n'était prise, le besoin de financement cumulé des retraites à l'horizon de 2050 atteindrait 2 600 milliards d'euros. Un chiffre à rapprocher du montant de la dette publique à la fin 2009 : 1 489 milliards euros.

Toutes ces données signifient que le redressement des comptes publics ne pourra être atteint sans des mesures de redressement très volontaristes. Le 3 juin, le gouvernement doit préciser à la Commission européenne, très dubitative, comment il entend s'y prendre pour ramener les déficits publics sous la barre des 3 % en 2013, alors qu'ils devraient atteindre 8,5 % du PIB en 2010. La question des retraites est prioritaire.

De l'avalanche de mauvaises nouvelles révélées par le rapport du COR, plusieurs leçons peuvent déjà être tirées : pour garantir à long terme la répartition, compte tenu de ce qu'est la démographie française, il faudra non seulement arrêter des mesures dès cette année, mais aussi imposer aux prochains gouvernements de conduire sur longue durée des efforts d'ajustement du système en jouant probablement sur toute une série de paramètres. Aucun parti de gouvernement, Parti socialiste en tête, ne peut se désintéresser d'un tel sujet.

Dans l'immédiat et de façon plus prosaïque, il y a fort à parier, compte tenu de l'ampleur du besoin de financement dès 2010, que le gouvernement sera tenté de mettre à contribution le Fonds de réserve pour les retraites (FRR). Mis en place par le gouvernement Jospin en 1999, il était censé constituer une réserve permettant de lisser les difficultés démographiques à partir de 2020.

Bien que les gouvernements de droite qui ont suivi se soient désintéressés du sujet et malgré la crise, le FRR dispose à l'heure actuelle de quelque 34 milliards d'euros. Une cagnotte qui pourrait susciter bien des convoitises.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/04/13/le-medef-juge-peu-realistes-les-previsions-du-cor_1332826_3224.html#ens_id=1305816&xtor=RSS-3208

Le Medef s'est déclaré, mardi 13 avril, "troublé" par les hypothèses économiques "peu réalistes" servant de base aux projections financières du Conseil d'orientation des retraites (COR) sur les besoins de financement des retraites (lire l'article du Monde "Sans réforme, il faudrait 2 600 milliards d'euros pour sauver les retraites en 2050"). Les trois hypothèses risquent selon le Medef de "pénaliser la crédibilité de la réflexion" sur le sujet. "Tous les scénarios retenus par le COR font l'hypothèse d'un taux de chômage à l'horizon 2020-2021 (...) égal au plein emploi, soit 4,5 %, ce que nous n'avons pas connu depuis le tout début des années 60, soit au maximum 7 %, ce que nous n'avons jamais eu de manière pérenne", a déclaré la présidente du Medef, Laurence Parisot.

En outre, le COR retient "l'hypothèse d'une hausse de la productivité du travail entre 1,7 % et 1,8 % par an, chiffre que nous n'atteignons pas très régulièrement", a-t-elle précisé. Tout en indiquant que ces hypothèses pouvaient encore changer dans le document officiel du COR, Mme Parisot a fait part "des interrogations" du Conseil exécutif, qui a été "troublé" et "très étonné" par ces chiffres lors de sa réunion lundi. "Nous espérons que ces choix du COR ne vont pas d'emblée pénaliser la crédibilité de la réflexion sur le sujet", a-t-elle ajouté.

Selon la dirigeante patronale, "même avec ces scénarios qui nous semblent peu réalistes, les besoins de financement du régime général sont au moins égaux à 100 milliards d'euros par an à partir de 2050". Certes, 2050 "c'est très loin" mais "il faut raisonner avec cette ligne d'horizon".

PAS DE MESURE "SUR LES COTISATIONS DES RETRAITÉS"

Mme Parisot a d'autre part souligné que, "d'aucune manière, le Medef n'envisage [de mesure] sur les cotisations des retraités d'aujourd'hui". Elle démentait ainsi une information du quotidien Les Echos selon laquelle l'organisation patronale souhaitait engager une réflexion sur ce point. Relevant que "le taux de cotisation, salariés plus employeurs, a doublé entre les années 60 et aujourd'hui" pour passer "de 8% à plus de 16 %" pour la vieillesse, la présidente du Medef s'est demandée "s'il n'y a pas un plafond de cotisation à envisager". C'est pourquoi "les scénarios qui imaginent des augmentations de cotisations ne nous semblent pas raisonnables", a-t-elle dit.

Mme Parisot a récusé implicitement tout alourdissement de la fiscalité sur les revenus financiers (plus-values boursières, stock-options...) en notant que "tout le fondement de notre système par répartition repose sur un mécanisme de cotisations liées au travail". "Si on aborde le sujet sous l'angle de la fiscalité, c'est totalement un autre système qui est envisagé (...), un bouleversement considérable".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

2050, on est en 2010.

Reportons-nous au siècle dernier et regardons l'histoire:

1910: comment appréhender 1950 ?

Quel est le fou qui en 1910 annonçait sans rire ce qu'aller devenir la France de 1950 ?

Avons-nous perdu le sens des réalités pour accepter de telles sornettes?

L'exercice présenté par le Conseil d'orientation des retriates est identique au celui qu'aurait fait un conseil de sage en 1910 sur le s perspectives d'avenir du régime de retaite du cheminot de la compagnie PLM !

Du vent car les meilleures études auraient achoppé sur la guerre 1914-1918 (pas prévisible en 1910), la fin du franc-or, la faillite du PLM et la création de la SNCF , la guerre 1939-1945 et la victoire d'un camp et pas de l'autre _un hasrd de l'histoire_ , la fin de l'EMpire français qui devait surement en compte dans l'avenir des retraites cheminots en 1910 !

D'autre période sur 50 ans on bien montré l'ineptie de calculs si lointains: l'URSS si solide n'existe plus, et la France dans 50 ans ?

Alors messieurs les grands chefs du COR, du haut de vos calculs sur Excel 2045, arrêtez de prendre tant de hauteur pour vous alarmer sur les finances en 2050: l'histoire vous rattrapera et jettera vos plans sur la comète aux poubelles des madame Irma de l'économie du café du commerce.

Tout ce brouhaha médiatique ne rime à rien, sauf à piquer votre pognon et nos cotisations retraites (40% masse salariale SNCF).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

2050, on est en 2010.

Reportons-nous au siècle dernier et regardons l'histoire:

1910: comment appréhender 1950 ?

Quel est le fou qui en 1910 annonçait sans rire ce qu'aller devenir la France de 1950 ?

Avons-nous perdu le sens des réalités pour accepter de telles sornettes?

L'exercice présenté par le Conseil d'orientation des retriates est identique au celui qu'aurait fait un conseil de sage en 1910 sur le s perspectives d'avenir du régime de retaite du cheminot de la compagnie PLM !

Du vent car les meilleures études auraient achoppé sur la guerre 1914-1918 (pas prévisible en 1910), la fin du franc-or, la faillite du PLM et la création de la SNCF , la guerre 1939-1945 et la victoire d'un camp et pas de l'autre _un hasrd de l'histoire_ , la fin de l'EMpire français qui devait surement en compte dans l'avenir des retraites cheminots en 1910 !

D'autre période sur 50 ans on bien montré l'ineptie de calculs si lointains: l'URSS si solide n'existe plus, et la France dans 50 ans ?

Alors messieurs les grands chefs du COR, du haut de vos calculs sur Excel 2045, arrêtez de prendre tant de hauteur pour vous alarmer sur les finances en 2050: l'histoire vous rattrapera et jettera vos plans sur la comète aux poubelles des madame Irma de l'économie du café du commerce.

Tout ce brouhaha médiatique ne rime à rien, sauf à piquer votre pognon et nos cotisations retraites (40% masse salariale SNCF).

T'inquiete dans 6 mois, la recette miracle va apparaitre !!! Capitalisez braves gens !!!

z'avez pas vu a la TV les pub de Malakoff Mederic qui réapparaissent ?????

la retraite par capitalisation, société d'un certain Guillaume...Sarkozy !!!

Hasard du calendrier ces pubs ???? perso je n'y crois pas, tout est ficelé, et les rouages tres bien huilés....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir

le rapport du COR c'est la partie "mise en condition du bon peuple"

cela permet de justifier les mesures avancées(age de la retraite , durée de cotisation, montant des pensions..) ils vont frapper fort et feront un petit pas (très petit) en arrière si les réactions sont trop violentes.

personne ne parle des allégements de cotisations patronales qui sont le double des sommes annuelles nécessaire à équilibrer les compte ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

écoutez Mélenchon sur RTL ce matin .

une bataille de chiffres certes mais qui mérite attention !

http://www.rtl.fr/fiche/5938374242/cheminots.net-avec-moi-les-riches-paieront-pour-les-retraites.html

ça change des arguments du Monde qui navigue depuis longtemps pour le patronat !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

2050, on est en 2010.

Reportons-nous au siècle dernier et regardons l'histoire:

1910: comment appréhender 1950 ?

Quel est le fou qui en 1910 annonçait sans rire ce qu'aller devenir la France de 1950 ?

Avons-nous perdu le sens des réalités pour accepter de telles sornettes?

.... quand ils ne sont même pas capables de dire ce qui se passera l'an prochain !

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aller, on ne va pas mégoter, retraite à 57,5 ans pour tous, pour financer, taxer de 1% les sur revenus virtuels de la bourse en argent réel ( ils savent faire pour nous faire payer la pseudo crise ) et là, plus de trou de la sécu pour financer le bien être du peuple spolié depuis si longtemps!. !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité louis44

Font pitié les plans sur la comète du COR :

Aujourd'hui, il y a cent actif pour cent cinquante et quelques retraités

En 2050, si rien ne bouge (ça m'étonnerait!) il y aura cent actifs pour cent soixante quinze retraités...

Pas d'effondrement donc, juste un glissement.

Ce faisant, j'entre dans le jeu du COR, mais ce truc, basé sur le meilleur scénario (c'est à dire que, quoiqu'il se passe, ce sera pire, donc 1/ Les gvt de droite feront tout pour ne pas améliorer l'emploi, pour ça il suffit de laisser le tissu industriel français encore présent à son triste sort et 2/ Le MEDEF joue les vierges effarouchées), ce truc, disais-je, est un procédé alarmiste toujours utilisé, cf. 1900 les projec° pour 2000 afin de garder sous contrôle la grande masse de la population "bêlante"...

PS : Je suis jeune, ma retraite, je la prendrais justement en... 2050. Avec un peu de chance. nonmais

Modifié par louis44
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur le Blog de JL Mélenchon... http://www.cheminots...ment/#more-2847 UNE GROTESQUE CAMPAGNE D'AFFOLEMENT

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, on est en 2010, ils tirent des plans sur la commette pour 2050. Encore un bon prétexte pour nous en....fumer.

En 1910, prévoyaient t'ils l'avenir pour 1950? Ben non, il y a eu deux guerres mondiales entre temps. !

Quelle bande de c...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir

depuis le début de la semaine sur antenne 2 c'est propa sur les régimes de retraite qui ont allongé la durée du travail de cotisation ou réduit les pensions... on a eu le droit aux pays scandinaves suède Danemark et aujourd'hui Angleterre ..ils finiront bien a comprendre les français!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

bonsoir

depuis le début de la semaine sur antenne 2 c'est propa sur les régimes de retraite qui ont allongé la durée du travail de cotisation ou réduit les pensions... on a eu le droit aux pays scandinaves suède Danemark et aujourd'hui Angleterre ..ils finiront bien a comprendre les français!

Et n'oubliez pas les propos d'Eric Voerth : aucune hause des cotisations !!!

Alors que je suis sur que les salariés seraient pret a un pti effort pour pereniser le systeme actuel...

Le scenario est deja bien ficelé, les negociations....z'y croyez vous ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir

depuis le début de la semaine sur antenne 2 c'est propa sur les régimes de retraite qui ont allongé la durée du travail de cotisation ou réduit les pensions... on a eu le droit aux pays scandinaves suède Danemark et aujourd'hui Angleterre ..ils finiront bien a comprendre les français!

quelle propagande ???? de la pédagogie on te dit !!!! :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

j'aime bien lorsque les politiques nous disent:

"il y a eu un déficit d'explications" ou" on va vous expliquer"

je traduit toujours cela par :" comme vous êtes trop cons pour comprendre, ne cherchez pas on va vous dire le bon choix"

mais je fais surement aussi parti des vieux c...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et n'oubliez pas les propos d'Eric Voerth : aucune hause des cotisations !!!

Alors que je suis sur que les salariés seraient pret a un pti effort pour pereniser le systeme actuel...

Le scenario est deja bien ficelé, les negociations....z'y croyez vous ???

Oui à l'égalité et que tous les salariés cotisent autant que les cheminots, soit une augmanetion de leur cotisaiton de 12% de leur masse salariale: en gros baisse de leur pouvoir d'achat de 12% mais impact non négligeable sur les comptes des retraites.

Oui à l'égalité des % de cotisations: que les médecins, avocats, artisans, commerçants, agriculteurs affichent le montant de leurs cotisations annuelles et leurs revenus réels: onverrait moins de jaloux rapidement.

Oui à l'égalité des effforts: que les retraités touchant plus de 2000€/mois acceptent aussi une baisse de 50€/mois: c'est à peu prêt ce qu'on demande aux salariés futurs retraités.

Oui à l'égalité des base de taxation: et pourquoi pas une TVA sociale de 1% sur touts les produits. Plus tu consommes = plus tu as les moyens = plus tu cotises.

Prèvoir un taxe sur les importations serait au final indolore avec la baisse constante des produits asiatiques. Pire on est en pleine déflation galopante sur l'électronique grand public et même sur certains aliments ( poires d'Argentine moins chères que celles du producteur local). Taxer de 20% une TV, un ordi ou un téléphone eveint à la payer au prix de l'année précédente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Aller, on ne va pas mégoter, retraite à 57,5 ans pour tous, pour financer, taxer de 1% les sur revenus virtuels de la bourse en argent réel ( ils savent faire pour nous faire payer la pseudo crise ) et là, plus de trou de la sécu pour financer le bien être du peuple spolié depuis si longtemps!. !

[/q uote] et si on obliger nos CHERS parlementaires a n"avoir q"une seule retraite

Modifié par nanard74
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

bonjour

dernières déclarations de nanar (le monde)

Pour la première fois depuis que le gouvernement a publié son document d'orientation sur les retraites, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, prend la parole, dans un entretien au Monde daté du mercredi 19 mai, pour dénoncer un "projet qui ne vise qu'à réduire les droits existants".

"C'est un document très largement inspiré par les vues du Medef" estime-t-il. Ce faisant, il déclare ne pas en penser "grand chose de positif". "Ce qu'on voit se dessiner, c'est la remise en cause de l'âge de départ à la retraite à 60 ans et un allongement de la durée de cotisation", indique M. Thibault.

"C'EST LE CONTRAIRE DE L'ÉQUITÉ"

S'agissant de la mise à contribution des hauts revenus et des revenus du capital annoncée par le gouvernement, il juge qu'"on est encore dans le flou sur la portée réelle de cette mesure". "En l'état actuel, estime-t-il, ce projet ne vise qu'à réduire les droits existants. C'est le contraire de l'équité".

Tout l'enjeu pour Bernard Thibault, explique Claire Guélaud, journaliste au Monde, est de convaincre les salariés que "la partie n'est pas jouée". M. Thibault appelle à la mobilisation le 27 mai : "C'est aux syndicats de convaincre les salariés que rien n'est inéluctable", explique-t-elle.

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

[b]"Sans réforme, il faudrait 2 600 milliards d'euros pour sauver les retraites en 2050".

Moi , Gnafron 1er , je fais confiance a ceux qui comptent nos "sous- sous" ! okok

Donc , on me dit qu'il faut 2600 milliards d'ici à 2050 soit en 40 ans .

Un simple calacul me permet de dire qu'il faut donc 65 milliards par an .

Comme Gnafron 1er est bon avec son peuple , il considère qu'il est possible de trouver 65 milliard pour maintenir ce qui existe et d'y ajouter 35 millirads pour améliorer le système .Soit un total de 100 milliards par an .

Par conséquent ,Gnafron 1er a lancé un audit sur l'argent gaspillé inutilement :

- dans les médias entre les clowns (même pas marrant) et leurs jeux télévisuels

Rien qu'en une soirée , Gnafron 1er a comptabilisé 300 000 euros distribués dans la soirée....sans compter les salaires des pinguinots de services lotrela

- dans le milieu boursier : ce qui est connu et ce qu'on nous cache

- dans les mileux sportifs, où les milliards circulent comme des capotes dans une partouze

Rien qu'au moment des transferts , Gnafron1er a comptabilisé 50 milliards pour qlq joeurs du Boukistan

Gnafron estime donc que 100 milliards est un goutte d'eau et décrète que tous les Boukistanais pourront dorénavant partir à 55 ans à taux plein (même ceux qui ne boivent pas ).

Si qlq euros venaient à manquer , le Boukistan s'engage à revendre aux enchères les Burqa saisies sur la place du Marché .... mdrmdr

!

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les branquignols qui nous gouvernent n'ont pas été capable de prévoir les derniers évènements...mais ils savent ce que sera la situation en 2050...ça doit être Mme Soleil qui est revenue pour leur fourguer son marc de café.

En ce moment même sur la 2 Arlette Chabot fait des ronds de jambe devant le ministre du travail...la communication gouvernementale est en marche!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Woerth veut puiser dans le fonds de retraite

ils vont tout nous faire ,nous"traire" jusqu'à la dernière goutte !

ce serait Jospin tant critiqué par le nain qui aurait mis cet argent de coté ,et les mrs du gouvernement vont dilapider ce qui est mis de coté ?

http://www.france-info.com/france-societe-2010-06-10-woerth-veut-puiser-dans-le-fonds-de-retraite-452895-9-12.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...