Aller au contenu
Le Web des Cheminots

question sur une aiguille ?


Messages recommandés

pour les spécialistes : se pourraient - il qu'un aiguillage pas fiable complètement doive être observé visuellement à chaque passage de train ?

pour autoriser un nouveau passage ou alerter au besoin ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour les spécialistes : se pourraient - il qu'un aiguillage pas fiable complètement doive être observé visuellement à chaque passage de train ?

pour autoriser un nouveau passage ou alerter au besoin ?

ce genre de surveillance est prévu ,je n'ai jamais été confronté à quelque chose de semblable ,je ne peux pas te répondre "règlementairement" parlant . les spécialistes vont se manifester !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui en effet c'est prévu dans le reglement. Mais en général c'est quand l'agent commandant l'aiguille concernée a un doute sur son état, pour ensuite rendre compte de la situation à ce même agent.

Mais je ne pense pas que sur une aiguille recevant beaucoup de passage, on soit amené a faire une telle vérification. Dans ce cas là, je pense que l'aiguille est condamnée jusqu'à ce que l'infra intervienne. Mais après rien n'est impossible...

Avis aux témoignages lol

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La position des aiguilles peut être contrôlées ou non. Une aiguille contrôlée est une aiguille équipée d'un dispositif permettant d'obtenir l'assurance qu'elle se trouve dans la bonne position.

Ce contrôle peut être impératif : le signal donnant accès à la portion de voie où se trouve l'aiguille ne s'ouvrira que si la condition "position de l'aiguille" donne la bonne information.

Le contrôle peut être indicatif : si l'aiguille n'est pas dans la bonne position, une sonnerie rententit. L'aiguilleur doit alors appliquer une procédure pour permettre le franchissement de l'aiguille.

En cas de doute, il est fait appel aux agents de l'Infra qui vérifieront la bonne application de l'aiguille et procéderont aux réparations nécessaires.

Si les réparations sont impossible dans un court délai, il peut être fait usage d'une immobilisation de l'aiguille.

Immobilisation simple : passage au pas sur l'aiguille

Immobilisation renforcée : passage à vitesse normale sur l'aiguille.

Chacune de ces immobilisation condamne l'aiguille, le renversement de l'aguille est impossible. La commande est supprimée, et l'aiguille est maintenue dans la bonne position par une cale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La position des aiguilles peut être contrôlées ou non. Une aiguille contrôlée est une aiguille équipée d'un dispositif permettant d'obtenir l'assurance qu'elle se trouve dans la bonne position.

Ce contrôle peut être impératif : le signal donnant accès à la portion de voie où se trouve l'aiguille ne s'ouvrira que si la condition "position de l'aiguille" donne la bonne information.

Le contrôle peut être indicatif : si l'aiguille n'est pas dans la bonne position, une sonnerie rententit. L'aiguilleur doit alors appliquer une procédure pour permettre le franchissement de l'aiguille.

En cas de doute, il est fait appel aux agents de l'Infra qui vérifieront la bonne application de l'aiguille et procéderont aux réparations nécessaires.

Si les réparations sont impossible dans un court délai, il peut être fait usage d'une immobilisation de l'aiguille.

Immobilisation simple : passage au pas sur l'aiguille

Immobilisation renforcée : passage à vitesse normale sur l'aiguille.

Chacune de ces immobilisation condamne l'aiguille, le renversement de l'aguille est impossible. La commande est supprimée, et l'aiguille est maintenue dans la bonne position par une cale.

oui, cela c"est en gros et de manière explicative les recommandations pour les aiguilleurs.

ceux ci 'se contentent" de regarder si l'aiguille colle !

des sonneries de discordances alors que l'aiguille colle peuvent alerter...

une aiguille longue à donner sa position sur le TCO va aussi inquiéter....

la question est davantage pour la voie, les SM...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour l'aspect étranger, en Suisse, les aiguilles surveillées doivent impérativement être en bonne position pour la mise à voie libre du signal.

Si un formulaire d'ordre pour franchissement d'un signal a l'arrêt est dicté, le chef-circulation doit demander au mécanicien de vérifier lui-même si l'aiguillage en question a atteint sa position finale. Si le bon fonctionnement peut-être contrôlé par celui-ci l'aiguille peut de nouveau être abordé à:

10km/h depuis la pointe et

40km/h depuis le talon après remise d'un formulaire d'ordre de réduction de la vitesse.

Cette solution peut-être utilisée en l'attente de l'arrivée du service technique compétent qui lui donnera ensuite ses indications au chef-circulation et effectuera les actions nécessaires (réparation ou calage).

M'est encore jamais arrivé, note, mais à certains collègues si.

Modifié par likorn
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la question est davantage pour la voie, les SM...

A leur arrivée, les agents voie vérifieront principalement la tenue des attaches, l'état de l'aiguille.

Les agents SM quant à eux vérifieront la géométrie du couple aiguille/contre-aiguille et l'état des leviers et tringleries.

Sauf erreur de ma part, il n'est pas prévu qu'un agent Infra observe le passage des circulations lors d'un dérangement d'aiguille.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...