Aller au contenu
Le Web des Cheminots

likorn

Membre
  • Compteur de contenus

    2 159
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par likorn

  1. Mouais... Chez nous, seuls les parlementaires munis du pass pourront rentrer au parlement... Heureusement qu'on votera en novembre sur cette loi, parce que ça devient vraiment n'importe quoi, un parlement n'a jamais a refuser que des élus siègent, et pourtant je suis en désaccord fondamental avec lesdits élus en ce qui concerne la vaccination. Mais je suis aussi, et de plus en plus, en désaccord avec les vaccinés à petite tendance dictatoriale. Que l'on impose la vaccination, ça serait beaucoup mais alors beaucoups moins malhonnête. C'est décidement une année bien triste pour le libéralisme, l'humanise et les valeures démocratiques, car là je me réjouis qu'on (européen) râle auprès d'un pays quelconque refusant la participation politique d'un opposant quelconque. Non mais franchement, exclure de la vie une partie de la population, y a vraiment que les complotistes qui trouvent ça anormal? Je suis réellement le seul vacciné à trouver que ce qui se passe, politiquement, est une catastrophe qui remet en cause les fondements même de la notion démocratique?
  2. Ah mais pas du tout : aucun lit n'a jamais été supprimé et tout est de la faute des récalcitranta. C'est marrant, avec le temps je commence quand même à trpuver qu'ils ont des arguments, les complotistes.
  3. Moui. En gros, car y a trois compagnies concurentes a Neuch': TPF, BLS et TransN. Jusqu'en décembre neuch' ira à Lausanne, Genève-Àéroport, St-Gall et Meroux. Il est possoble piur 12 mécanos d'aller à Frasne. Au delà de 2023, nul ne sait si le dépôt (avec la Chaux-de-Fond) ne sera pas fermé.
  4. En changeant de bout à Grandson (et après avoir piqué une tête dans l'eau) Pause à St-Gall Ouais j'aime me baigner.
  5. Coucher de soleil brumeux attente de mise en tête (débranchement sur la droite). drôle de rencontre à Yazi, Roumanie.
  6. Cela dit, ça peut aussi vouloir dire que ça n’est pas sans effet, contrairement à ce qu’on voudrait dire. La raison de ces effets restent alors un sujet intéressant.
  7. C'est marrant, on a fait ça cet hiver. Ce qui n'empêche pas que nos chiffres "sont moins bons", on tourne a 80% chez les 80 ans et plus et à même pas 60% pour la vaccination. Mais chez nous y a aucune réelle différence entre vacciné ou non, hormis pour les grands rassemblements de plus de 1000 personnes. Donc ne vous lamentez pas trop-trop, z'êtes "plutôt bon" pour peu qu'on soit confiant dans la science médicale.
  8. Evidemment que quand tu risques de mourir demain de faim ou d'une bombe le Covid n'est pas ton soucis premier. Mais mourir reste le soucis de tout humain , qu'il aie faim ou non. Et de manière générale, l'habitant du pays en guerre ne va pas non plus s'emmerder avec les potentiels effets secondaires d'un vaccin. Parce que pour là aussi, demain c'est loin. Lui, il veut vivre, et en génèral il ne bouffera pas Bio et prendra le vaccin parce qu'il sait ce que c'est que d'être malade, de perdre son fils, sa soeur, sa mère.
  9. Les US ont donné une AMM définitive et on rendu la vaccination obligatoire pour leurs soldats. La Chine pourra donc les envahir demain, vu que leur armée sera morte. Ou alors ce sera l'inverse, à voir. Faut arrêter avec les "Au moins jusqu'en 20 ceci-cela", le régulateur n'a pas de délai à tenir, mais des chiffres à avoir, et vu la quantité de gens vaccinés, on a largement assez de chiffre, des dizaines de millions de vaccinés. Si attente il y a, c'est principalement pour des raisons de traitements des données en question, ça prend du temps à analyser pour découvrir une causalité éventuelle, mais ça n'attendra pas forcément mi-2022. Enfin, dans le cas où 100% des gens seraient vaccinés, 100% des cas/malades/hospitalisés/morts seraient vaccinés. Et ça ne dirait rien de l'efficacité ou non du vaccin. La vaccination, par défaut, ça doit être fait au plus grand nombre, y compris ceux pas à risque. Vacciner uniquement une partie de la population, on ne le fait que dans certains cas très précis. Je te signal ainsi que tu n'es pas à risque pour la coqueluche, le tétanos, la polio, la rougeole, la rubéole ou le pneumocoque. Et pourtant on se vaccine contre.
  10. J'ai connu deux cas, dont un directement. Une fois, le chauffeur était arrêté à un cedez-le-passage, les barrières sont descendus durant l'attente, elles sont restés bloquées et lui n'a pas osé bouger pour ne pas les casser. L'autre, le chauffeur était pris dans la circulation, il pensait dégager son cul du PN mais non, barrière sur la remorque. Bon dans les deux cas, ça s'est bien passé vu que les signaux, les nôtres, présentaient l'arrêt. Un collège par contre, une fois, a choppé une voiture coincée entre les deux barrières complètement abaissées. C'est la voiture qui a perdu, bien sûr, il roule toujours le collègue. C'est déjà le cas lors de réfection, à ma connaissance. Je ne sais d'ailleurs plus où, mais j'avais lu que c'était une réelle volonté de SNCF réseau. Pour les automobilistes, ou les cycliste, c'est certain que dans la majorité des cas il s'agit d'une "simple" infraction aux lourdes conséquences. Mais bon, le fautif est puni, l'amende ne sera pas plus dissuasive que cette punition-là. Pour le chauffeur poid-lourd, c'est souvent plus compliqué. Dans les rapports BEA-TT que j'avais lu, et dans ceux du SESE ici, c'est plus des erreurs soit d'appréciation avec un type qui est persuadé qu'il a dégagé le PN ou qui se concentre sur sa manœuvre sans entendre les sonneries, c'est beaucoup plus rarement une volonté manifeste de créer un danger ou de s'affranchir d'une règle. Comme pas mal de mécanos sont chauffeur poids-lourd militaire (ou qu'à défaut comme moi on était dans la logistique), on a une certaine compréhension pour ça dans la corporation. Parce que oui, parfois, devant le panneau "poid-lourd interdit", quand tu t'es planté, que t'es au fin fond de l'Emmental, que y a pas moyen de faire demi-tour, que ça parle pas ta langue, que sur la carte/GPS c'est la bonne direction, bin tu passes. Je sais que c'est con, c'est con l'humain.
  11. Si si, c’est sensé être un peu marrant. Bon au fond ça ne l’est pas, la moitié de ma famille dit vraiment ça, tous les jours, à grands coups de messages sur Télégramme et de partages de Réinfocovid/France soir/Profession gendarme/insérez ici un site quelconque. Du coups, pas de smiley, pas pour de l’humour noir.
  12. Le traitement de big-pharma, j'en veux pas! (J'anticipe)
  13. Beh, c’est toute l’importance du verrouillage du moteur. Pourquoi? Suffit de calculer la fermeture pour le train le plus rapide, mais oui ça ralentira les bagnoles. Les pauvres automobilistes auront même le temps d’aller tenter de lever la barrière au moteur verrouillé. Ça arrive te biles pas. 70km/h autour des PN entre Delle et Belfort, juste pour réduire le risque induit par l’irresponsabilité. Alors autant l’assumer et foutre des vraies barrières. Surtout sur la piste cyclable parce que là on frise la bêtise de mettre des demis barrière sur des pistes cyclables, comme si un vélo allait être bloqué sur la voie suite à un bouchon et qu’il n’arriverait pas à se pousser seul…
  14. Salut. Alors je ne vais pas te dire que franchir un signal n’est pas grave, ça l’est, c’est la pire erreur que l’on puisse faire dans l’absolu. Mais il n’y a pas eu de conséquence sécuritaire, c’est à dire aucune mise en danger dans ton cas selon tes explications. Par chance, bien entendu car tu dépends d’autres facteurs en bouffant un signal. Cela dit, bien que cela soit grave, tu n’es ni le premier ni le dernier à qui cela arrive, et même à basse vitesse cela peut arriver vite. Le plus important désormais c’est de tirer les leçons de cet événement, et tu sembles le faire. La problématique n’est pas que ton moniteur « paie » pour toi mais que cela ne t’arrive plus, pour qu’il n’ai pas payé pour rien. Donc, désormais, devant un avertissement tu ne reprends pas tes Codélis, tu ralentis conformément à la réglementation pour pouvoir t’arrêter devant un signal d’arrêt, et ça signifie s’arrêter sur la distance visible. Point. Ça fait maintenant plus de 15 ans que je roule, c’est long et court, mais encore aujourd’hui quand je n’ai pas l’absolue certitude de l’emplacement d’un signal, ou quand je ne l’ai jamais eu fermé, je l’approche de la manière la plus défensive possible. Ça signifie notamment de s’imposer une recherche active dudit signal, même à 5km/h, et de ne rien faire d’autre que ça. On ne doit pas rater des mirlitons. On ne doit as regarder ses notes. On ne doit pas croire ceci ou cela. on ne doit pas protéger son moniteur. On doit s’arrêter devant un signal. Ton histoire, sachant que c’est de l’inattention, doit te faire absolument comprendre que ce sera toujours ton pire ennemi. Démerdes-toi comme tu veux mais tu ne dois plus être inattentif, tu ne dois plus rater des mirlitons en approchant un signal fermé, annonces-toi à haute voix tes actions dans ce genre de situation si tu sens que ça aide, pointes du doigt l’avertissement puis les signaux suivant si cela t’aides aussi. Travailles à combattre cette inattention, c’est vraiment le cœur de la sécurité.
  15. Ça me fait toujours rire quand on me dit qu'on est dans un pays de bisounounours. Pour connaitre plusieurs agents, le pire fut l'expulsion d'une malade de la sclérose en plaque. Elle avait des retards d'assurance-maladie, avec saisie, et ne pouvait plus payer son loyer. Le huissier lui a donné un jour, le lendemain elle était à la rue. Notons qu'une fois à la rue, sans adresse, il devient impossible de prétendre à demander l'aide sociale, c'est un des aspects fantastique de notre droit. Faut absolument demander de l'aide avant l'expulsion, après sans adresse l'aide n'est pas assurée.
  16. Je suis retourné à Berlin en Night Jet, depuis Bâle. Bah c'était vachement bien. Bon je ne suis pas hyper objectif vu que j'aime ce moyen de transport et qu'en plus j'ai une (petite) réduction, mais c'était bien. 240chf à deux, avec petit déj' en compartiment privé, c'est franchement raisonnable. On paie évidemment plus qu'en Flixbus ou qu'en Easyjet (moitié prix, je dirais), mais on s'économise une journée de fatigue comme toujours. En tenant compte soit de la fatigue, soit de faire une journée de plus pour savoir en profiter, et sachant que bon 240chf en Suisse c'est plus ou moins un restau' et demi, bah ouais c'était bien. (A comparer aux 330.- bâle-brest, de jour, sans repas, en TGV).
  17. Ça c'est de la loi utile. Attention, de la loi majeure même. Heureusement que ça existe, ça doit déjà avoir sauvé des vies. Plus sérieusement, je ne me souviens pas trop mais à Charles de Gaulle, l'aéroport, en plus du Français et de l'anglais y a quoi? De l'allemand? Espagnol? Chinois? Sur quelle base d'ailleurs? M'enfin bon, moi le bilinguisme, je pense que c'est comme le sel, un peu mais pas trop. Quel intérêt de traduire "Prochain arrêt Lyon", par exemple? Ce qui est important, c'est Lyon, pas "prochain arrêt". Il y a toujours la subtilité de la traduction des noms. Parce qu'aller à Cologne, c'est pas si simple en allemand. (Je me souviendrais toute ma petite vie de ce bon français esseulé qui cherchait le train pour Soleure, et moi de lui dire "bah là, celui-ci", pointant du doigt l'affichage "Solothurn"), mais là aussi on va vers la simplification (nom dans la langue du lieu) et c'est quand même plus simple pour tout le monde, même si c'est triste de voir que Yferten (Yverdon), Gléresse (Ligerz) ou Genf (Genève) ne sont plus trop utilisés. Le plus amusant, ça reste quand même de devoir parler allemand au tessin parce que tu ne parles pas italien. Ou à l'inverse d'avoir une annonce en italien parce que le collègue tessinois est en échange et ne parle ni allemand ni français. Cela dit, dans le privé, on peut faire mieux. J'ai vécu une soirée d'amis, à quatre dont l'un de nous ignorait toujours une langue parlé par les autres, résultat on communiquait en : néerlandais, allemand, anglais et français selon qui parlait à qui
  18. Pas tout à fait lié au votation, mais intéressant malgré tout. En Suisse, un mois de retard de loyer peut conduire rapidement à l'expulsion, sans possibilité de recours ni de report pour une quelconque raison, pas même l'hiver.
  19. Si tu meurs dans les trois mois suivant le vaccin, tu est comptabilisé comme décès après un événement de vaccination. On pourrait tout à fait faire la même chose avec de l'eau, t'en bois, tu meurs dans les trois mois, tu es dans la liste. Parce que oui, c'est comme ça qu'on fait. Parce que comme ça, si les événements de mortalités, ou tout autre événement médical, ressortent plus que pour la population générale, on le voit. C'est comme ça que les thrombose pour les jeunes vaccinés de l'AstraZeneca ont été identifiées, et ce alors que : la thrombose est une complication courante du Covid et que cela ne concernait que, lors de l'alerte des norvégiens, cinq personnes. Donc en Norvège, cinq personnes, trois morts, ça c'est vu et c'est paru dans tous les médias mainstream. Et c'est très bien. Après j'sais pas, t'as trois millions de morts du Covid en face, après les AVC et les accidents du muscle cardiaque okay, mais avant la mortalité infantile, les cancers des voies basses, alzheimer ou le diabète. Le palu, c'est 400 à 500 000 par an, c'est 4 fois mois quand même alors que c'est une sacrée saloperie et tout le monde le sait. Je comprends qu'on doute, qu'on ai peur, qu'on sache que l'industrie pharmaceutique qui se fait un pognon de malade sur notre dos soit à vomir, faut pas croire. Mais on peut aller pendre ces marchands d'élixir tout en admettant que ledit élixir soit efficace, parce qu'il l'est.
  20. En temps de crise, il y avait des présidents qui convoquaient un référendum. Même que certains démissionnèrent devant le résultat. Ils convoquèrent des référendums "à la française" pour statuer des questions de légitimité et de confiance, question qui est effectivement le but des référendums convoqués par un pouvoir. Le référendum, il implique une légitimité que n'a pas un parlement, encore moins un parlement à moitié en vacance. Et l'immense problème du moment, c'est bien la légitimité des réglements et des lois instaurées pour affronter les temps incertains du moment. J'veux dire, le français moyen a été appelé à voter sur les accords d'Evian mais seraient trop bêtes pour se prononcer sur la mise en place d'un contrôle d'accès à des prestations?
  21. Il ne s'agit pas de faire peur, il s'agit d'être lucide. Qui il y a un an se disait que pour aller au bistrot il devrait montrer un passeport et être vacciné/testé? Pourtant, nous y sommes. Alors nous n'y sommes pas encore, non, mais on avance. Des liens de causalité entre non respect des mesures sanitaires et mise en danger de la vie d'autrui, des tribunaux anglais les ont établis. Ils n'ont pas condamné le non respect de la mesure mais la mise en danger, ce qui est un changement profond de paradigme, ne pas se laver les mains peut te faire condamner pénalement. Je ne dis absolument pas d'ailleurs que c'est forcément faux, je dis que ce genre de virage sociétaux ne doivent pas être pris par des experts non élus, trente sénateurs ou un juge. https://www.letemps.ch/opinions/debat-democratique-sage-cesse-detre-sage
  22. Fondamentalement, oui, et à la fin nait selon le pays une majorité ou l'intérêt général. Mais on ne peut pas juste dire "la loi, c'est la loi, épicétou". Pour critiquer mon superbe pays, on réduit des peines de violeur au motif que "la victime jouait avec le feu", "que le viol n'a duré que onze minutes" et "que la victime n'a pas utilisé les offres d'aide psychologique". C'est pas le tribunal qui invente dans son exposé une norme, il applique la Loi, des lois comme ça elles sont assez bof bof, donc on lutte pour les faire modifier parce qu'à un moment de l'histoire la société n'est plus d'accord, du moins ne semble plus d'accord, avec ce genre de vision. Disons quand même que forcer à l'utilisation d'un dispositif médical, d'un médicament ou d'un vaccin, je pense que c'est extraordinairement grave. Je parle bien de forcer, et faut quand même constater qu'en France, on ne te met pas encore en taule si tu refuses mais c'est vraiment pas loin. Du coups c'est pas mal, la dernière fois j'ai pissé contre le mur de la gare de Bellegarde, et pas dans les chiottes accessibles avec pass-sanitaire, la société orwellienne de contrôle généralisé c'est pas hyper mon genre même pour faire le bien.
  23. Je ne voudrais pas dire, mais quand la loi est mauvaise, on ne la respecte pas. À l’armée, j’ai même appris à désobéir à un ordre manifestement inique. ça vient vaguement d’une histoire dans le passé où la Loi, elle avait bon dos.
  24. Historiquement, ça passait par Grenoble me semble, ça limitait les sillons pour la tranche de Milan. Mais bon ça fait depuis 2014 donc la mémoire vaut ce qu'elle vaut. Avec un tranche strasbourg, Lyon serait plus logique d'ailleurs. En terme de passagers aussi même si un départ vers minuit - une heure n'est attractif que pour les picpockets.
  25. Ce serait plus malin de mettre des barrières complètes. Surtout en zone urbaine, parce qu'au delà du réel effet sur l'automobiliste moyen, l'aveugle du coin lui le feu rouge clignotant il ne le voit pas, et la sonnerie elle s'arrête barrière baissée. Mais bon, c'est qu'un aveugle. (Et je ne parle même pas de fermer les PN 30 secondes plus tôt pour foutre une balise avec un télégramme KVB STOP s'il est resté "non enclenché", là on est dans l'utopie, sur mars déjà (Je radote, désolé, mais ça fait plus de dix ans que ça m'hallucine ce système)).
×
×
  • Créer...