Aller au contenu
Le Web des Cheminots

l'un d'entre nous est mort


Messages recommandés

vient d'apprendre la mort de l'un d'entre nous.

jeune (27 ans) de la région Paris Rive Gauche 'ex Paris Sud Ouest, dans une machine lors d'une opération.

son épouse est enceinte.

un tract reproche que l'opération effectuée se faisait auparavant à deux là il était seul.

peut être que d'autres en savent plus.

le chs ct, l'inspection du travail, la police font une enquête.

de la tristesse...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le communiqué de la direction

Accident mortel à l’UO Maintenance Ivry-Masséna

Aujourd’hui, mardi 26 octobre 2010, un accident du travail mortel

s'est produit à la remise locomotives de l’UO Maintenance Ivry-

Masséna du Technicentre Paris-Rive-Gauche.

Agé de 27 ans, notre collègue, F....... ...........,

opérateur maintenance matériel moteur, a été électrocuté lors

d’une intervention sur une armoire à haute tension.

Une enquête est en cours afin de déterminer les circonstances

de ce drame.

La direction de l’Entreprise et l’ensemble du personnel de la

SNCF s’associent à la douleur de sa famille et de ses proches et

leur présentent leurs plus sincères condoléances.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Temps Reél de la Direction SNCF

sur l'accident

Modifié par katamiaw
Suppression de la pièce jointe, vu qu'il y a les nom et prénom de la personne concernée.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'assemblée générale des grévistes de Paris Austerlitz a voté de verser l'intégralité de la caisse de grève à la famille de notre collègue décédé au boulot.

Voila ce qu'a écrit un collègue (retraité depuis Septembre et qui connaissait le défunt) du Technicentre PRG à son propos. Ces écrits ont servi de base pour un communiqué d'une OS ensuite.

Un jeune de 27 ans stéphane, commissionné depuis peu, a été retrouvé, inanimé, électrocuté, sur la locomotive dont il assurait la visite. Nous ne savons pas encore ce qui s'est passé exactement. Mais, nous pouvons déjà affirmer que le contexte de multiples restructurations à l'UO Ivry-masséna et plus particulièrement à l'atelier d'Ivry ne peut que favoriser ces accidents. Et celui ci malheureusement a couté la vie à notre camarade. Depuis 2004 l'atelier d' Ivry s'est vidé. Et il reste aujourd'hui à peine une quinzaine d'agents d'exécution, dont une dizaine assure les EMN (visites) sur les machines. En 33 ans de dépot je n'ai jamais connu un accident aussi dramatique, et surtout mortel, alors que l'activité était bien plus importante. Il faut dire qu'avant nous étions une centaine à travailler en équipe.Les règles de sécurité les plus élémentaires étaient transmises par la hiérarchie, les formations, mais aussi par le collectif avec les équipes, mélange de jeunes, de moins jeunes mais plus matures, des anciens qui étaient une autorité dans ce collectif, et de militants qui nous rappelaient en permanence les dangers du travail et la nécessté de s'en protéger, tout en dénonçant, il est vrai, les carences de la direction en matière de sécurité. A ivry l'atelier est quasi vide, mais le peu d'activité qui reste est aussi dangereux (risques électriques et autres). les jeunes sont de plus en plus , des individus livrés à eux mêmes, de plus en plus seuls sur les machines et dans un atelier quasi vide et surtout déshumanisé. La preuve Stéphane a été trouvé sur sa machine et personne ne peut dire depuis quand il était inanimé. Depuis 6 ans la direction gagne du temps en investissant le moins possible, elle bricole pour que les trains continuent de rouler, tout en fermant des pans entiers de la production,( ex. la grosse maintenance à Ivry, et à Masséna : le centre essieux, la production des barres pantos, machines à laver, etc . Stéphane avec un peu plus d'un an d'ancienneté avait déjà connu avec d'autres camarades aussi jeunes, une restructuration puisqu'ils viennent de la maintenance en Gare d'austerlitz, là où ils avaient été embauché. Et ils ont déjà fait un transfert de service à Ivry ou Masséna. Flexibilité géographique, polyvalence, polycompétence au gré des restructurations, fusions, transfert, suppressions de postes, ne peuvent qu'aggraver les conditions de vie, de travail et de sécurité de l'ensemble des agents. Toute l'année cette situation est dénoncée dans les instances représentatives du personnel. Le manque d'effectifs et les conséquences de celui ci sur la sécurrité des agents ont été mis en avant dans de sérieux conflits comme au mouvement ces deux dernières années. Au mois de juillet un CDD qui a eu heureusement plus de chance que Stéphane a été électrocuté à la manoeuvre. Sans compter l'état lamentable du chantier de manoeuvre et des ateliers.Tout cela se fait au grand mépris de la vie de ceux qui travaillent encore sur cette UO. quelles que soient les résultats de l'enquète sur les causes de cet accident, la direction de l'établissement et de la SNCF auront ,par ce contexte, aux yeux des cheminots, une grande part de responsabilité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'assemblée générale des grévistes de Paris Austerlitz a voté de verser l'intégralité de la caisse de grève à la famille de notre collègue décédé au boulot.

okok

Toutes mes condoléances à sa famille, et es amis...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me join aussi a vous condoléance a l'épouse , et aux familles des deux , quelle se remette il y a un BB qui vas venir .

Sinceres condoléances encorre une fois .

Cordialement

Garcimore

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

L'assemblée générale des grévistes de Paris Austerlitz a voté de verser l'intégralité de la caisse de grève à la famille de notre collègue décédé au boulot.

Voila ce qu'a écrit un collègue (retraité depuis Septembre et qui connaissait le défunt) du Technicentre PRG à son propos. Ces écrits ont servi de base pour un communiqué d'une OS ensuite.

bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

quelqu'un sait,

ce qui est nécessaire en matière d'habilitation,

pour ouvrir les armoires hautes tensions sur les machines ?

Ca dépend de la machine surtout ...

En gros minimum H0 , après sur le matériel récent tout est caréné pour pas donner l'acces ... si tu veux aller plus loin faut le H2 ... mais la faut faire gaffe sa pique !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'assemblée générale des grévistes de Paris Austerlitz a voté de verser l'intégralité de la caisse de grève à la famille de notre collègue décédé au boulot.

Voila ce qu'a écrit un collègue (retraité depuis Septembre et qui connaissait le défunt) du Technicentre PRG à son propos. Ces écrits ont servi de base pour un communiqué d'une OS ensuite.

bonjour

moi meme cheminot electricien à PARIS NORD équipement

suis deja tres affecté par ce drame

adresse condoleances à sa famille ses proches ses collegues

veut éviter autre accident similaire ,ou provoqué apr agent travaillant SEUL

à paris nord ou ailleurs

comment nous agents experimentés peuvent intervenir pour eviter ces drames évitables

respect des procédures : :travail à plusieurs sur une instal HT / et meme BT si complexes ou sensibles

à chaque demande de coupure de courant on me demande pour combien de temps : si on peut couper de nuit : un dimanche /

on s'étonne que je remplisse une attestation de consignation (formulaire sur un cahier de consignation )

des chefs me font demander par mail à mes chefs que veut il couper , est ce nécessaire ?

quel est avis du CHSCT / consultév ou pas /dans cette affaire

UTILISONS TOUS LES MOYENS POUR SAUVER NOS VIES ET CELLES DES AUTRES /usagers /prestataires

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...