Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Paris-bordeaux Avec L'idtgv


Messages recommandés

Paris-Bordeaux avec l'iDTGV : c'est parti !

Convivialité et jeux au programme

L'IDTGV continue de se développer avec le démarrage de deux nouvelles liaisons, Paris-Bordeaux-Toulouse depuis ce lundi 23 janvier, et Paris-Avignon-Aix en Provence-Toulon-Saint Raphaël-Cannes et Nice à compter du 3 avril prochain.

Le concept iDTGV a trouvé son public. Un an après son lancement sur la ligne Paris-Marseille, la SNCF annonce que les parts de marché cumulées du TGV et de l'iDTGV ont progressé de 3 points (à 67%) par rapport à l'aérien.

Même constat sur Paris Montpellier relié par l'iDTGV depuis juin dernier, avec 2 points de plus (65%). « L'iDTGV séduit une clientèle de loisirs. Son taux de remplissage s'est élevé à 77% l'an dernier, ce qui est excellent.

Nous avons transporté 500.000 clients avec cette offre l'an dernier et nous prévoyons de doubler ce chiffre en 2006 », a indiqué Mireille Faugère, directrice Voyageurs France Europe à la SNCF, hier (lundi), au cours d'un point presse à Bordeaux.

Anticipation et réservation 100% internet

Pour atteindre cet objectif, la SNCF compte en effet sur le lancement de deux nouvelles lignes iDTGV, à raison d'un aller-retour par jour : Paris-Bordeaux-Toulouse inaugurée ce lundi 23 janvier, et Paris-Avignon-Aix en Provence-Toulon-Saint Raphaël-Cannes et Nice lancée du 3 avril prochain.

Filiale de la SNCF en passe de réintégrer la maison mère, iDTGV empreinte aux compagnies aériennes « low-cost » sur au moins deux points essentiels : l'anticipation et la réservation 100% internet.

La vente précoce est favorisée : avec iDTGV, les voyageurs peuvent obtenir des billets à partir de 19€ en « anticipant » - 10% en moyenne des billets sont vendus à ce prix, quatre mois avant le départ (et jusqu'à six mois en été) et partent très vite…- ou 39€ en 1ère classe.

Ensuite les tarifs ne cessent de remonter : le yield est savant mais les prix ne font jamais le yoyo. S'ils n'atteignent presque jamais ceux du TGV classique, il reste en revanche toujours plus intéressant de prendre ce dernier si l'on possède une carte (carte 12-25, carte Senior) ou un abonnement.

L'autre caractéristique c'est bien sûr la vente uniquement par le biais d'internet (dont plus de 95% via le site voyages-sncf.com).

Autre caractéristique propre à l'iDTGV : les ambiances. L'espace IDzap offre services et animations : le « barista » iDTGV (serveur ambulant) est chargé du divertissement et propose aux passagers la vente à la place, location de DVD et consoles de jeux, kits enfants.

Des espaces IDzap et Idzen

L'espace IDzen garantit le calme et le silence (les téléphones portables doivent être éteints). Les contrôleurs sont remplacés par des superviseurs, lesquels veillent aussi à la tranquillité et au confort des clients.

Le bar iDTGV réunit en un même espace – sauf dans les duplex où ils sont séparés – la restauration et le divertissement. Par ailleurs, en mars prochain, iDTGV va tester un nouveau service communautaire : les passagers pourront laisser des infos sur leurs profils ou leurs souhaits (trouver des compagnons de jeux pour leurs enfants, des partenaires pour des parties de carte, etc) sur internet ou directement à bord par SMS.

Une fois à bord du train, ils pourront visualiser combien de personnes dans le train ont les mêmes centres d'intérêt. Il ne reste plus qu'à donner rendez-vous au bar par SMS pour entamer la discussion !

Pour obtenir des informations sur l'iDTGV, les clients peuvent se rendre dans les kiosques iDTGV des grandes gares ou consulter le site www.idtgv.com.

Source :

http://www.tourmag.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.