Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Geisse

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    817
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Geisse

  1. Geisse

    Communiqué FGAAC

    Accident à un passage à niveau SNCF à Vavrette (Ain) La FGAAC de Chambéry déplore les conséquences de l'accident qui s'est produit sur un passage à niveau, à la hauteur de Vavrette (Ain) entre un TGV et un convoi exceptionnel. Cette collision a provoqué le déraillement de l'avant du TGV. Le bilan provisoire fait état du décès du conducteur du convoi routier et de 20 blessés dont le conducteur du TGV de l'UP traction de Chambéry mais ses jours ne seraient pas en danger (source SNCF). Les services de secours sont mobilisés pour prendre en charge les victimes. La FGAAC de Chambéry s'associe à la douleur des familles des victimes. La Fédération Générale Autonome des Agents de Conduite, au niveau national, ne cesse d'interpeller les Pouvoirs Publics et la Direction de l'entreprise (SNCF) sur la sécurité aux passages à niveau et notamment sur la nécessité d'augmenter les crédits afin d'accélérer les programmes de suppression et de sécurisation de ces installations, ainsi que le renforcement des systèmes de protection des cabines de conduite. Communiqué complet ci-dessous http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=228
  2. La FGAAC a participé à la 5ème Table Ronde Thématique consacrée à la réforme du régime spécial des Cheminots en présence de représentants du gouvernement. La prise en compte de la pénibilité a fait l’objet en séance d’une première phase de négociations à l’issue de laquelle la Direction a proposé : Un système de cessation progressive d’activité (CPA) avec 2 options, pour les agents ayant subi une pénibilité durant au moins 12 ans : La première option, à 52 ans, offre une dégressivité sur 3 ans, soit 2 ans travaillés à 80% et rémunérés à 86% et 1 an travaillé à 60% et rémunéré à 70%. Pour la deuxième option, à 54 ans (49 pour les ADC), l’agent travaille 1 an à 50% rémunéré à 75%. La définition des emplois pénibles à la SNCF serait arrêtée par concertation d’ici le 1er trimestre 2008. Un temps partiel en fin de carrière avec 2 options : La première, en utilisant un compte épargne temps (CET). La deuxième, en travaillant 32h00 par semaine au delà de l’âge d’ouverture des droits (50 ans ou 55 ans). L’Entreprise prendrait totalement à sa charge les cotisations vieillesse pour la part non travaillée. Lors de cette Table Ronde, une majoration des repos compensateurs de l’ordre de 33% pour le travail de nuit, a également été avancée par l’Entreprise avec abondement de 50% dans la limite de 2 jours par an lorsque ces repos sont utilisés dans un Compte épargne temps (CET). D’autre part, un observatoire de la pénibilité est créé. Enfin, un calendrier serré de négociations sur la pénibilité, métier par métier, a été établi pour le 1er trimestre 2008. La FGAAC participera, comme elle l’a fait depuis le 18 octobre, à l’ensemble de ces négociations avec la volonté d’obtenir des évolutions positives pour l’ensemble des cheminots, dans le respect des spécificités des métiers. Vous pouvez télécharger le communiqué complet ci-dessous http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=226
  3. Table ronde retraites SNCF n°2 Jour après jour, la négociation continue d'apporter davantage que la grève. Et ce n'est pas fini ! Vous pourrez retrouver dans cette publication FGAAC les dernières avancées concernant : Les mesures salariales, Les mesures de déblocage de fin de grille, Majoration en fin de carrière, Modaltés de calcul de la pension, L'indexation et la décote, Compte épargne temps, Plan d'épargne retraite, Apprentis et ex-élèves exploitation, Achat d'années d'études supérieures. Vous pouvez télécharger le tract complet ci-dessous. http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=224
  4. Communiqué FGAAC Table ronde 4 décembre SNCF-OS-GOUV La négociation sur l’aménagement de la réforme des régimes spéciaux s’est poursuivie toute cette journée au siège de la SNCF La FGAAC participe à toutes les réunions de négociations depuis la grève du 18 octobre afin, non seulement de limiter l’impact de la réforme pour l’ensemble des Cheminots, mais aussi pour saisir toute opportunité permettant d’améliorer le contrat de travail qui lie l’Entreprise SNCF et ses salariés, dans le respect des spécificités de chacun. La négociation a permis d’avancer une nouvelle fois des mesures salariales portant sur l’ancienneté, sur des compléments de rémunération et sur l’incorporation d’éléments non liquidables dans le calcul de la pension. Des premières mesures de déblocage de grille ont été prises en attendant la négociation sur l’ensemble de la grille de rémunération prévue en 2008. Des engagements de majoration des contingents ont été pris pour les futures notations et des dispositions déjà existantes ont vu leur calendrier d’application raccourci. Les retraités bénéficieront en 2008 d’une augmentation minimale de 1,43 % supérieure au niveau des augmentations générales de salaires pratiquées dans l’Entreprise. La FGAAC regrette cependant que la négociation des Compte Epargne Temps et Plan d’Epargne Collectif n’ait pu s’engager afin de permettre à chaque Cheminot de mieux gérer son temps ainsi que la valorisation de ce temps sur sa carrière. De plus, ces dispositions auraient permis d’ouvrir une première piste à la reconnaissance de la pénibilité des métiers autres que celui d’Agent de Conduite. Vous pouvez télécharger le communiqué complet ci-dessous http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=222
  5. Réforme des retraites SNCF , quelques explications. Suite à de nombreuses interrogations bien légitimes, auprès de nos représentants FGAAC, nous vous proposons ce tract d'explication sur les différentes avancées obtenues aussi bien auprès du Gouvernement que de la SNCF. Il est indéniable que la FGAAC a joué un très grand rôle dans l'obtention de certains acquis tout en reconnaissant que la mobilisation du 18 et 19 octobre a permis de faire avancer les choses et a permis, surtout, l'ouverture des tables de négociations. FORCE EST DE CONSTATER QUE, MALHEUREUSEMENT , CERTAINS ONT PRIS UN CHEMIN PLUS LONG POUR FINIR PAR S'ASSEOIR À CES MÊMES TABLES. Lors de ces différentes réunions, La F.G.A.A.C. a rappelé que les négociations, déjà menées, devaient continuer à être améliorées. Alors que certains qualifiaient de « miettes » accordées au cours de «pitoyables» négociations, il est heureux de constater que les mêmes veulent les étendre à tous les cheminots. Vous pouvez retrouver le tract complet, en téléchargement ci-dessous. http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=221
  6. Communiqué FGAAC Table ronde 29 nov SNCF-OS-GOUV La première table ronde de négociation sur l’application de la réforme du régime spécial de retraite des cheminots a permis d’examiner des mesures salariales et d’accompagnement de fin de carrière. Les négociations qui ont pris comme base les avancées obtenues les 6 et 9 novembre 2007 par la F.G.A.A.C., ont permis d’acter des réponses concrètes permettant de limiter les effets de cette réforme. La FGAAC est satisfaite de la participation active de l’ensemble des Organisations Syndicales, en particulier pour que les mesures spécifiques Agents de Conduite soient élargies à l’ensemble des cheminots. Les Cheminots pourront ainsi bénéficier de mesures de fin de carrière par l’octroi d’échelons supplémentaires ainsi que de compléments de rémunération permettant, par l’élargissement de l’assiette liquidable, de garantir un meilleur niveau de pension. Cette nouvelle étape de négociation, qui confirme les avancées déjà obtenues par la FGAAC, montre que tout restait possible depuis le début, par la négociation. La FGAACreste confiante dans la poursuite d e ces négociations rassemblant toutes les Organisations Syndicales afin que tous les cheminots et en particulier les Agents de Conduite puissent prendre leur retraite, dans 6 mois, 1 an ou 20 ans, sans que leurs droits fondamentaux soient remis en cause. Vous pouvez télécharger le communiqué complet ci-dessous. http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=220
  7. Tu persistes et signe mais relis le document sur les fonctionnaires tu t'apercevras que les fonctionnaires qui partait à 50 ans devront partir à 55 ans et ceux de 55 à 60 et ainsi de suite (sinon application de la décote). Cela fait dix fois au moins qu'on te l'explique. Tu as du mal dans la lecture du tableau ou quoi !!!!! Faut vraiment arrêter de dire n'importe quoi sur le régime des fonctionnaires. L'obtention par la FGAAC de l'âge pivot (annulant la décote) de 52,5 pour les ADC et 57,5 pour les autres cheminots est une avancée par rapport au régime des fonctionnaires. Je ne sais pas ce que tu cherches à remettre toujours ce sujet sur tous les posts.
  8. Sans polémique aucune et afin que chacun se fasse une idée sur l'abaissement de l'Age pivot à 52, 5 ans pour les ADC et 57,5 ans pour les autres cheminots. Vous pouvez télécharger le courrier FGAAC au Ministère ainsi que sa réponse. ministere_fgaac.pdf
  9. Et pour quoi tu ne parles pas de ce qui va se passer dans 20 ans pendant que tu y es. Il faudrait être logique tant que l'on ne sera pas à 40 ans on ne passera pas à 41 ans donc pour moi l'étalement se fera pas avant 2014 quand on sera passé complètement à 40 ans suivant la grille.
  10. Je ne suis pas totalement d'accord avec toi, tu reprendras la lettre de la FGAAC au ministère du 18 octobre 2007 et la réponse du Ministère, tu pourras t'apercevoir que la FGAAC a demandé : "Les salariés craignent en effet de subir « la double peine » de la prolongation d’activité et de la baisse de leurs revenus". et le Ministre à répondu positivement dans son courrier adressé à la FGAAC. Ci joint copie des courriers. Maintenant si tu me trouves les courriers des autres OS réclamant ce point et la réponse du Ministre, je serais d'accord avec toi. ministere_fgaac.pdf
  11. Voila l'article de presse que tu demandes mais comme j'ai dit la presse s'emballe vite souvent : Sabotages à la SNCF : premières interpellations 22/11/2007 | Mise à jour : 19:48 | . INFO FIGARO. Trois suspects ont été placés en garde à vue en Lorraine après la série de dégradations perpétrées sur le réseau ferré. Un agent de la maintenance de la SNCF, présenté de source proche du dossier comme un syndicaliste de la CGT, et un jeune chauffeur routier ont été interpellés mercedi soir pour leur présumée participation au blocage des trains à Blainville (Meurthe-et-Moselle). Entre le 16 et le 19 novembre dernier, du ballast avait été déposé sur des lames d'aiguillages. Des clefs de locomotives ainsi que du matériel de sécurité embarqué dans des trains, dont des torches de détresse, avaient été dérobés. Les suspects, reconnus par des témoins, sont entendus par les gendarmes de la section de recherches de Nancy. Ils devraient être déférés vendredi matin au parquet. A Thionville (Moselle), un autre agent de la SNCF a été placé en garde à vue par la police. Mercredi soir, il s'est introduit dans le poste d'aiguillage informatisé avant d'insulter ses collègues non grévistes et de briser plusieurs vitres en lançant des pierres. Interpellé peu après, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Depuis le début des actions de sabotages, la SNCF a fait appel à des huissiers pour constater les dégradations commises. Par ailleurs, l'entreprise a mobilisé ses cadres afin de «protéger l'outil de production» et reconnaître les fauteurs de troubles. Selon nos informations, un dernier bilan fourni par la SNCF fait état d'une quarantaine de plaintes déposées ou en cours de dépôt. A travers le pays, des saboteurs agissant de manière organisée ont enduit par endroit les rails de graisse, dégradé des lecteurs de cartes d'accès, brûlé des câbles ou détérioré des systèmes de signalisation.
  12. http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...ic=10392&hl= Mais ce n'est qu'un article de presse alors il faut voir !!!! La presse s'emballe vite parfois
  13. Sabotages à la SNCF : premières interpellations 22/11/2007 | Mise à jour : 19:48 | . INFO FIGARO. Trois suspects ont été placés en garde à vue en Lorraine après la série de dégradations perpétrées sur le réseau ferré. Un agent de la maintenance de la SNCF, présenté de source proche du dossier comme un syndicaliste de la CGT, et un jeune chauffeur routier ont été interpellés mercedi soir pour leur présumée participation au blocage des trains à Blainville (Meurthe-et-Moselle). Entre le 16 et le 19 novembre dernier, du ballast avait été déposé sur des lames d’aiguillages. Des clefs de locomotives ainsi que du matériel de sécurité embarqué dans des trains, dont des torches de détresse, avaient été dérobés. Les suspects, reconnus par des témoins, sont entendus par les gendarmes de la section de recherches de Nancy. Ils devraient être déférés vendredi matin au parquet. A Thionville (Moselle), un autre agent de la SNCF a été placé en garde à vue par la police. Mercredi soir, il s’est introduit dans le poste d’aiguillage informatisé avant d’insulter ses collègues non grévistes et de briser plusieurs vitres en lançant des pierres. Interpellé peu après, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Depuis le début des actions de sabotages, la SNCF a fait appel à des huissiers pour constater les dégradations commises. Par ailleurs, l’entreprise a mobilisé ses cadres afin de «protéger l’outil de production» et reconnaître les fauteurs de troubles. Selon nos informations, un dernier bilan fourni par la SNCF fait état d’une quarantaine de plaintes déposées ou en cours de dépôt. A travers le pays, des saboteurs agissant de manière organisée ont enduit par endroit les rails de graisse, dégradé des lecteurs de cartes d’accès, brûlé des câbles ou détérioré des systèmes de signalisation.
  14. Mais alors quelles sont ces mesures, peux tu me les citer SVP . Merci d'avance
  15. Ce n'est pas la réponse que j'attendais, je voulais que tu me dises par rapport à ce qu'il est noté sur le papier de sortie de réunion les avancées que tu juges vraiment bien. Et pour ma part pas de problème j'aurais l'honneté de te dire si je me suis trompé et que la grève a amené bien plus si tel est le cas.
  16. Sans polémique aucune, pasdid84, peux tu me dire qu'elles sont exactement les avancées que tu trouvent bien suite à la réunion d'hier Merci de ta réponse
  17. Peux tu m'expliquer la différence des avancées FGAAC et celle d'hier, explique moi en quoi elles sont meilleures. J'attends tes arguments avec hâte et sans arrière pensée Merci
  18. http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=219 Communiqué FGAAC Réunion 21nov SNCF-OS-GOUV Les fédérations syndicales des cheminots ont toutes été reçues ce jour au siège de la SNCF pour engager la poursuite des négociations sur l’aménagement en entreprise de la réforme portant sur les régimes spéciaux. Trois représentants de l’Etat étaient présents. La FGAAC a revendiqué que la négociation permette d’approfondir et de renforcer les mesures qu’elle avait déjà obtenues sur : Les mesures salariales et les dispositifs d’accompagnement des carrières. Les niveaux des pensions et les compléments de retraite. L’adaptation des règles du régime spécial. Les avantages familiaux et conjugaux, le handicap et la prévoyance. L’aménagement des postes en fin de carrière et l’amélioration des conditions de travail, en particulier la prise en compte de la pénibilité. Un calendrier contraint trouvant son aboutissement le 18 décembre a été proposé par la direction de la SNCF. La définition de ces thèmes est conforme à ceux mis en avant par la Fédération Générale Autonome des Agents de Conduite lors des précédentes séances de négociation. Les points acquis par la FGAAC servent de base à la négociation. La FGAAC considère que le nombre et la qualité de négociateurs, reconnus chez nos partenaires sociaux, va certainement permettre d’améliorer encore le dispositif élaboré par la FGAAC dans l’intérêt de tous les cheminots. Vous pouvez télécharger le communiqué complet ci-dessous http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=219
  19. mercredi 21 novembre 2007, mis à jour à 19:36 Les négociations ouvertes à la SNCF, des syndicats hésitent Reuters L'issue du conflit à la SNCF est toujours incertaine après une première réunion tripartite mercredi à Paris, où les syndicats ont reconnu avoir obtenu des avancées mais n'ont appelé ni à la fin de la grève, ni à la reprise du travail. Les assemblées générales de cheminots, qui conduisent la grève dépôt par dépôt, seront appelées à se prononcer jeudi, sur fond d'érosion de la grève. Elles se montrent en général plus radicales que les centrales syndicales. Didier Le Reste, secrétaire général de la fédération CGT des cheminots, a déclaré à la presse après la réunion Etat-syndicats-direction qu'il s'en remettait aux assemblées générales et il n'a pas appelé à la poursuite de la grève. "Il y a des premiers points de marqués ce soir, il s'agit d'apprécier, il y a un nouveau cycle de négociations qui s'annonce", a-t-il dit. "Je ne donne pas de consignes sur les modalités du mouvement de grève. Je considère qu'il y a eu un certain nombre d'avancées, d'annonces (...). Je demande aux cheminots de prendre connaissance de l'ensemble des éléments, de se réunir demain matin dans des assemblées générales bien naturellement représentatives et animées de façon démocratique", a-t-il ajouté. "Les cheminots, je leur fais confiance, prendront les décisions appropriées à la situation", a-t-il conclu. A l'exception de Sud-Rail, les autres syndicats se sont déclarés aussi plutôt satisfaits des propositions de la direction. Sud-Rail, deuxième organisation à la SNCF à quasi-égalité avec l'Unsa, a prévenu avant la réunion qu'il maintenait sa revendication d'un abandon total de la réforme. Bernard Aubin, le responsable de la CFDT, a estimé pour sa part que la suspension du mouvement de grève "pouvait être envisagée" compte tenu "des avancées obtenues dans le cadre d'une véritable négociation." Selon lui, la SNCF a pris des engagements immédiats sur l'intégration de certaines primes en vue de leur retraite et l'annulation de la clause couperet (départ obligatoire à 50 ou 55 ans remis en cause). En outre, chaque agent verra sa pension augmentée de 2,5 % six mois avant son départ en retraite, précise-t-il dans un communiqué. Pour les agents qui travailleront au delà de 55 ans (ou 50 ans pour les mécaniciens), chaque semestre effectué au delà donnera lieu à une majoration de pension de 0,5 % par trimestre (maximum 7 semestres, donc +3,5 maximum). Enfin, la grille salariale sera refondue au 1er semestre 2008 pour être améliorée. CINQ TABLES RONDES Les négociations sur la réforme du régime spécial de retraite des cheminots se dérouleront dans cinq tables rondes tripartites, qui déboucheront sur une réunion générale le 18 décembre, censée être "conclusive", a annoncé Anne-Marie Idrac, présidente de la SNCF, après la réunion. Les cinq tables rondes porteront sur les augmentations de salaires, la mise en place d'un régime complémentaire de retraite, "l'adaptation des règles des régimes spéciaux", les mesures spéciales pour les employés ayant des enfants, les aménagements de postes en fin de carrière pour certains métiers pénibles. La présidente de la SNCF a confirmé un engagement des représentants de l'Etat "d'évoquer" dans les discussions les principes généraux, notamment l'alignement à 40 années de cotisation, présenté jusqu'ici comme non négociable. "Je voudrais vous indiquer que les principes d'harmonisation du régime seront évoqués à l'occasion de (deux) tables rondes, qui concernent le niveau des pensions et compléments de retraite, l'adaptation des règles du régime spécial d'autre part", a-t-elle dit à la presse. Le gouvernement assurait jusqu'ici qu'il ne négocierait pas l'alignement sur 40 ans de cotisations, la "décote" (pensions réduites en cas de carrières incomplètes) et l'indexation des pensions sur les prix et non plus les salaires. La direction a aussi pris plusieurs engagements immédiats sur certains points techniques, comme la prise en compte de certaines primes dans le calcul des pensions, l'augmentation des pensions dites de "réversion" (perçues par les ayant-droits des cheminots décédés), la suppression des mises à la retraite d'office et l'amélioration de la prise en compte de l'ancienneté.
  20. Pour ce qui est du critique litéraire voici le lien : http://www.the-place-to-be.org/Oxygene/LIT...E_le_choix.html
  21. Les retraites SNCF, Interrogation !!! C'est avec une très grande surprise que la FGAAC a pris connaissance des propositions soumises et actées par les cheminots présents dans chaque AG, aujourd'hui 20 novembre. Dans ce document on n'y retrouve plus « les 37,5 ans pour tout le monde », « l'annulation de la décote », « l'indexation sur les prix » pourtant il nous semble que ces points sont ceux sur lesquels le mouvement est maintenu à la SNCF depuis prés d'une semaine. C'est une grande opération d'escroquerie intellectuelle vis-à-vis des cheminots entraînés dans une grève politique depuis une semaine et auxquels on a promis que rien ne changerait tout en cachant soigneusement, ou dévalorisant les avancées FGAAC pour mieux se les accaparer à la sortie. Concernant certains points comme, par exemple[...] [...]La nouvelle grille est prévue depuis le départ (sur le dernier tract du 16/11 « Où en sommes-nous » Assiette liquidable : par la hausse des coefficients hiérarchiques, et échelons supplémentaires)[...] [...]Annuités validées dans un autre régime, des années d'apprentissage : Voir aussi le tract « Où en sommes nous » [...] [...]Salaire liquidable des gratifications d'exploitation et de vacances, des éléments variables de solde soumis à cotisations CSG et CRDS :la réponse donnée par la direction que la FGAAC a reçu le 18 octobre (IL Y A PLUS D'UN MOIS) en garantie.[...] [...]CES POINTS DEVAIENT ÊTRE NÉGOCIÉS AVEC TOUTES LES OS DEPUIS LE DEBUT DE LA REFORME. LA FGAAC LES ATTEND TOUJOURS ! PAS BESOIN D'UNE GRÈVE POUR ARRIVER À CE RÉSULTAT ! LA PORTE ÉTAIT OUVERTE DEPUIS LE 19 OCTOBRE !!! En conclusion une semaine de grève...qui ramène au point de départ : ……..s'asseoir à la table sur les bases de la FGAAC !!![...] Vous pouvez télécharger le tract complet ci-dessous http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=218
  22. http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=217 Communiqué de la Fédération FGAAC du 21 novembre. Régimes Spéciaux SNCF La FGAAC a engagé la négociation sur le régime de retraites des cheminots dès le 18 octobre. Les avancées obtenues par la FGAAC sont reprises aujourd’hui 21 novembre pour la poursuite des négociations avec ceux qui le souhaitent. Cependant, certains individus, qui n’acceptent pas le principe même de la négociation, s’en prennent à ceux qui travaillent. La FGAAC dénonce l’attitude et les comportements de ceux qui portent gravement atteinte à l’intégrité des personnes et des biens, ainsi qu’à la liberté de réflexion et d’action de chacun. ...« Ils ont crevé les pneus de nos voitures, ils nous ont insultés, ils ont vandalisé nos cadres d’affichage, et souillé nos casiers, sans parler du reste, uniquement parce que nous osions ne pas penser comme eux. Pour nous nuire, ils ont utilisé des méthodes de voyous et l’intimidation a été leur seule argumentation »... La déontologie syndicale risque de beaucoup souffrir de ces comportements. Pire encore, des actes susceptibles de mettre en péril la sécurité des circulations ont été commis, remettant en cause les fondamentaux de notre entreprise et de nos métiers. Ces comportements indignes sont fermement condamnés par la FGAAC. Ils ne relèvent pas de notre culture cheminote. Les Organisations Syndicales représentatives à la SNCF se sont battues pour conserver le droit de grève pour les cheminots. Nous avons invoqué la constitution, la déclaration des droits de l’homme et le respect de la liberté individuelle. Le droit à la grève n’est pas une obligation despotique. Le respect de l’autre est une valeur fondamentale du syndicalisme. Ceux qui l’ont bafoué font du tort à tous. Vour pouvez télécharger le communiqué complet ci dessous. http://www.fgaac.eu/modules/news/article.php?storyid=217
  23. Pas du tout mais tu ne veux pas te donner la peine de lire, de plus si tu cherches un peu su le forum tu as toutes les explications nécessaires à tes questions. Pour ce qui est des courriers, il te suffit de prendre ta carte et tu auras tous les éléments, de plus si tu te donnes un peu la peine tu les trouveras. Grosso modo tu veux tout dans ton bec sans rien faire. Et bien là je dis non, cherche !!!!! Quand à mon intervention, tu comprendras que je me lasse de répondre toujours à des gars comme toi qui font aucun effort !!! Tu as cru à certaines sirènes ce n'est pas de ma faute, moi je crois à une OS qui existe depuis 1885 et qui a apporté un max à TOUS les ADC, qui a fait ses preuves et ca continue Bien à toi Cher Collègue Ps : Il est quand même interessant de voir que 40% d'ADC sont d'accord avec nous au vu du tableau de Minou
  24. C'est quand m^me marrant que tu casses depuis le début la FGAAC et sa non participation à la grève et mainteant tu viens chercher des explications (la sortie étant proche !!!!!!). Les explication se trouvent dans le forum documents et communiqués, télécharge tous les documents de la FGAAC et lis (ce que tu aurais du faire bien avant) . Pour ce qui est des garanties nous avons des courriers. Voilà il ne te reste plus qu'à lire
  25. C'est facile de dire maintenant que tu aurais pu avoir la même chose !!!!!!!! 2 jours de grève (18 et 19 oct) pour les avancées de la FGAAC La réalité rien que la réalité Merci
×
×
  • Créer...