Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le T G V


rg26

Messages recommandés

mdrmdr bonjour

quelqu un peut me dire les années de conduite d un conducteur de tgv peut il accomplir il me semblait qu il ne restait pas très longtemps le stress semble t il?

j ai une discussion avec une peersonne à propos des 50 ans

je precise avoir habité Ambérieu en Bugey il ya 12 ans donc je connaissais queques cheminots

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mdrmdr bonjour

quelqu un peut me dire les années de conduite d un conducteur de tgv peut il accomplir il me semblait qu il ne restait pas très longtemps le stress semble t il?

j ai une discussion avec une peersonne à propos des 50 ans

je precise avoir habité Ambérieu en Bugey il ya 12 ans donc je connaissais queques cheminots

merci

Salut, il n'y a pas de limitation des années de conduite TGV à ma connaissance, maintenant pour la pénibilité, et là je parlerai du métier d'agent de conduite en général, les facteurs principaux de pénibilité sont de nos jours principalement les horaires décalés avec l'hygiène de vie précaire qui en découle, la vie de famille très perturbée elle aussi par ces décalages incessants ainsi que par les déplacements, et enfin point qui me semble important et qui me touche particulièrement, n'étant pourtant pas un être particulièrement sociable, c'est la solitude, de longues, très longues périodes de solitude.

Modifié par Jay17
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, il n'y a pas de limitation des années de conduite TGV à ma connaissance, maintenant pour la pénibilité, et là je parlerai du métier d'agent de conduite en général, les facteurs principaux de pénibilité sont de nos jours principalement les horaires décalés avec l'hygiène de vie précaire qui en découle, la vie de famille très perturbée elle aussi par ces décalages incessants ainsi que par les déplacements, et enfin point qui me semble important et qui me touche particulièrement, n'étant pourtant pas un être particulièrement sociable, c'est la solitude, de longues, très longues périodes de solitude.

Merci beaucoup,j avais un ami qui a connu la vapeur ensuite l electrique puis n a pu conduire le tgv la retraite etait là

mais je connaissais la pénibilité de ce travail la solitude ,il avait connu la période à 2 autre chose faites vous tjrs des dépannages si c est possible bien entendu?j aii 66 ans et ce métier m a toujours passionnée de plus h

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup,j avais un ami qui a connu la vapeur ensuite l electrique puis n a pu conduire le tgv la retraite etait là!il me disais que pour le TGV les conducteurs ne resterais pas longtemps dessus le stress je voulais vérifier

mais je connaissais la pénibilité de ce travail la solitude ,il avait connu la période à 2 autre chose, faites vous tjrs des dépannages si c est possible bien entendu?j aii 66 ans et ce métier m a toujours passionnée de plus habitant qq années Ambérieu en Bugey ancienne gare de triage de nbreux cheminots

tout cela pour vs dire qUE LES 50 ANS SONT JALOUSés

et je tiens à expliquer le pkoi

de toute façon ces mécontents ne se sont jamais battus pour des améliorations de travail!

bonne journée et bon courage!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bientôt en retraite, avec presque neuf années de TGV, le bilan est : ras-le-bol !

Pourquoi :

1. Monotonie de la tâche. (du TGV, du TGV, du TGV, et encore du TGV !)

2. Manque de considération de la hiérarchie.

3. Horaires baroques.

4. Journées longues, avec des parcours dépassant 1000 Kms.

5. Solitude (des fois, on reste deux jours sans prononcer plus de trois mots !)

6. Répartition de la charge de travail par la direction SNCF entre UP TGV complètement arbitraire, pour ne pas dire débile.

7. Accouphènes, dus au stress et aux phénomènes de pression dans les tunnels à V300.

8. Qualité de sommeil de plus en plus dégradée (due aux accouphènes, et autres phénomènes de tension accumulée).

9. Manque criant de solidarité entre agents de dépôts différents, à quelques rares exceptions près (surtout dans la répartition du boulot : tout le monde à le droit de bouffer, merde à la fin ! okok )

10. Impression de destruction lente et quasi inexorable du chemin de fer, par la faute des politiques à courte vue, des syndicats aveugles et d'une direction SNCF sourde. La sensation d'être matelot dans le Titanic, tout en sachant que le commandant a bien vu l'iceberg qui va couler le navire, et qu'il refuse de dévier sa route.

Je m'interroge, non sans angoisse, sur l'état d'esprit de beaucoup de mes collègues conducteurs, qui ont de nombreuses vies humaines entre leurs mains. Si j'arrive à ce degré de ras-le-bol, malgré ma passion de la chose ferroviaire qui m'a fait "tenir" jusqu'ici, comment font-ils ? Quelle est leur motivation pour ne pas "péter un câble" ? Si nos dirigeants se posaient un peu plus cette question, certains problèmes seraient peut être évités, comme l'attitude insultante de M. Mignauw envers les mécanos Transilien ! mdrmdr

Vivement la quille ! mdrmdr

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j avais oublié de préciser que mon ami avait connu la vapeur et regrettait ce temps où il y avait de vrais copains même si ils étaient brulés devant, le dos glacé c t un travail physique, mais il y avait une entente formidable et moins de stress onles respectait

j aurais qq petites anecdotes ; enfin je pense et j espère que ce passé est raconté dans des livres,?

ce message pour tram 21

je vs ai envoyé un message mais sans vs l adressé allez vs le trouver?

j ai vecu à Talant

Modifié par rg26
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, il n'y a pas de limitation des années de conduite TGV à ma connaissance, maintenant pour la pénibilité, et là je parlerai du métier d'agent de conduite en général, les facteurs principaux de pénibilité sont de nos jours principalement les horaires décalés avec l'hygiène de vie précaire qui en découle, la vie de famille très perturbée elle aussi par ces décalages incessants ainsi que par les déplacements, et enfin point qui me semble important et qui me touche particulièrement, n'étant pourtant pas un être particulièrement sociable, c'est la solitude, de longues, très longues périodes de solitude.

bjr et merci pour la réponse

par contre il me semble qu au début du T G V on redescendait le conducteur pour le passer sur une autre machine?

qu il ne faisait pas toujours cette conduite,

bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bjr et merci pour la réponse

par contre il me semble qu au début du T G V on redescendait le conducteur pour le passer sur une autre machine?

qu il ne faisait pas toujours cette conduite,

bonne journée

Tout à fait exact !

Mais certains de mes collègues tégévistes préfèrent faire uniquement du TGV, parce que c'est plus "noble" qu'un vulgaire TER ou marchandises (opinion que je ne partage pas : un mécano de transilien, de TER, ou de marchandises à pour moi la même valeur qu'un tégéviste = on a tous le même examen en poche !)

Il y aussi l'aspect financier, à cause de cette M.... de prime au kilomètre, qui fait de certains des vrais "bouffeurs de kilomètres" qui n'en ont jamais assez ! Avec un TGV, faire plus de 1000 Kms dans une même journée, c'est faisable, mais pas avec un TER, un marchandise, encore moins un transilien !

Je suis absolument contre cette spécialisation des roulements, qui deviennent exclusivement monotâche, avec la monotonie et la baisse de compétence que cela engendre...

@ +

TRAM21

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir ;

Tram je suis 100 % d'accord avec toi pour t'on deuxièmes post ont est tous dans la même galère mais il y en à beaucoup pour qui être TGViste est une noblesse en soit.

J’ai déjà revue des anciens collègues de mon dépôt partie au TGV revenir pour cause de l’ambiance pourrie, rien de mieux que les foyers des grands triages pour rencontrer des collègues qui eux non pas hontes de tirer des patachons !!!

Et à la banlieue : ont combine, ont échange, ont rigole, et ont dort bien !

Pour le reste, je te souhaite un bon courage pour la fin de ta carrière et tu pourras t’occuper à fond de ta passion car tu auras + de temps libre et les quelques mois qui reste sa va passer vite !

Olivier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...