Aller au contenu
Le Web des Cheminots

amiante propulsé dans l'atelier !


Messages recommandés

dans un atelier SNCF ( A Saintes semble t -il) c'est la poussière d'amiante qui était dans un aspirateur qui a été propulsé dans l'atelier !

en inversant le sens de l'appareil !

la direction minimise le problème et traîne pour prendre des mesures d'évacuation et de confinement. ce qui a eu pour effet de mettre du monde dans une situation a risque et de laisser se propager le produit !

pourtant les dégâts médicaux provoqué par 'amiante sont aujourd'hui largement connus !

c'est vraiment la situation qui fait rager.

Modifié par levdav
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Espérons que ça soit ce qui est en cours car ça craint aux dires du collègue

Modifié par Guy Anastase
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

De l'amiante dans un vieil atelier de chemin de fer comme Saintes? Vous croyez qu'il n'y en avait pas avant cette histoire abrcadabrantesque?

Seul un comptage des fibres en suspension réellement dans l'atmosphère peut être mis en avant...

Autre chose... Faire tourner un aspirateur à l'envers? Mes souvenirs des lois de Bernouilly et de Coriolis me rassurent sur la quantité d'air propulsée par une turbine qu'est un aspirateur...

Enfin, un aspirateur haute performance de filtrage comme doivent l'être les aspirateurs amiante, c'est déjà pas toujours coton de les faire aspirer... Alors à l'envers, je demande à voir...

Par contre, demain, j'en utilise un toute la journée... Quelle chance!!!

Pour moi, cette affaire est une histoire sans beaucoup de fondements encore une fois...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

De l'amiante dans un vieil atelier de chemin de fer comme Saintes? Vous croyez qu'il n'y en avait pas avant cette histoire abrcadabrantesque?

Seul un comptage des fibres en suspension réellement dans l'atmosphère peut être mis en avant...

Autre chose... Faire tourner un aspirateur à l'envers? Mes souvenirs des lois de Bernouilly et de Coriolis me rassurent sur la quantité d'air propulsée par une turbine qu'est un aspirateur...

Enfin, un aspirateur haute performance de filtrage comme doivent l'être les aspirateurs amiante, c'est déjà pas toujours coton de les faire aspirer... Alors à l'envers, je demande à voir...

Par contre, demain, j'en utilise un toute la journée... Quelle chance!!!

Pour moi, cette affaire est une histoire sans beaucoup de fondements encore une fois...

Je suis de loin (très loin) le dossier de Saintes, et c'est tout sauf un "vieil atelier". Justement de l'amiante il y en avait avant cette "histoire" que tu qualifie "d"abracadabrantesque", d'ailleurs tout çà est entre les mains de la justice depuis un bon moment. Mais c'est dingue, en France l'amiante n'est pas un problème, même pour la plupart de ses victimes. Je ne vais pas t'expliquer çà à toi, n'est-ce pas?

Que tu ne veuille pas entendre parler ou que tu minimise les problèmes graves concernant les ateliers de Saintes c'est une chose, mais que tu traites ceux qui tentent de le régler de rigolos qui n'ont que çà à faire c’en est une autre. Ce n'est que le énième incident à rajouter à la longue liste des autres, quelle importance, n'est-ce pas?

D'ailleurs puisque l'on en parle, je vais tirer çà au clair mardi, directement auprès des intéressés. Et puis justement je vais aussi rencontrer ceux qui portent le dossier de l'amiante à Saintes depuis le début, je vais leur transmettre de ta part que ce sont des rigolos, çà tombe sacrément bien...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Non, Jean Louis, je n'ai jamais dit que les gens de SOS amiante étaient des rigolos, loin de là...

Mais ces histoires d'amiante se retrouvant dans l'atmosphère sortent régulièrement colportées par des rumeurs qui font énormément de mal à ce problème car elles ne sont étayées sur rien du tout...

Saintes est un vieil atelier en ce sens qu'il a servi à entretenir les UIC pendant de si longues années...

Lorsqu'on sait la masse de saloperie que contenaient ces voitures, qu'elles ont été poncées sans trop de précautions pendant si longtemps, ça me parait normal qu'il y en ait un peu partout là-bas...

Je reprends le message originel:

dans un atelier SNCF ( A Saintes semble t -il)(même là, il y doute) c'est la poussière d'amiante qui était dans un aspirateur qui a été propulsé dans l'atelier !

en inversant le sens de l'appareil ! Problème que j'ai souligné, pour inverser le flux d'un aspirateur,il faut inverser les tuyaux... Sur un aspi THP (très haut pouvoir filtrant), il n'y a qu'un seul tuyau, ce qui est bien chiant lorsque celui-ci est bouché...

la direction minimise le problème et traîne pour prendre des mesures d'évacuation et de confinement. ce qui a eu pour effet de mettre du monde dans une situation a risque et de laisser se propager le produit ! Sauf que la meilleure et seule façon d'agir est de fermer le local et de laisser reposer les poussières en attendant une mesure des poussières en suspension...

pourtant les dégâts médicaux provoqué par 'amiante sont aujourd'hui largement connus !

Pour moi, ce message tient tout bonnement de la rumeur fondée sur rien...

Je propose de laisser le CHSCT de cet établissement agir calmement sans colporter ce genre de choses...

C'est comme ça qu'on fait fermer pour rien un établissement, sur une rumeur...

Lorsqu'on veut tuer son chien, on prétend qu'il a la rage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Extrait du lien SUD ci-dessus:

Plus grave encore, après avoir pris connaissance de cet accident, la direction n’a pas jugé bon de faire évacuer et décontaminer le personnel, ni de confiner l’atelier en vue d’une décontamination par une entreprise compétente. L’activité a continué jusqu’en fin d’après midi. Les allées et venues des salariés et des engins de manutention ont propagé la pollution au bâtiment voisin. Ce n’est que ce jour, sous la pression des cheminots, qu’un droit d’alerte a été déposé par un membre du CHSCT du Technicentre Charente-Périgord de Saintes, pour obliger la direction à prendre des mesures de protection du personnel et de l’environnement.

J'aime bien le "la direction n'a pas jugé bon de faire évacuer et décontaminer.....", les pauvres agents assistés qui attendent de faire ce qu'on leur dit !

Le droit de retrait est à appliquer dés lors que le ou les agents craignent pour leur propre sécurtié me semble t-il ..??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'aime bien le "la direction n'a pas jugé bon de faire évacuer et décontaminer.....", les pauvres agents assistés qui attendent de faire ce qu'on leur dit !

Ah !? Parce que se faire décontaminer, ça se fait comme ça, en claquant des doigts ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi aussi, j'ai cherché à faire tourner mon aspiro à l'envers... resultats: il a d'abord fallu demonter la prise electrique, ou reprendre les connexions du cablage aux bornes du moteur electrique...

Une fois l'operation effectuée, il a fallu aussi changer la turbine d'aspiration ( le sens des pales est calé, de construction, en fonction d'un seul sens de fonctionnement ).

Somme toutes, manoeuvres trés habituelles d'un opérateur appelé à se servir d'un aspirateur......

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Extrait du lien SUD ci-dessus:

Plus grave encore, après avoir pris connaissance de cet accident, la direction n’a pas jugé bon de faire évacuer et décontaminer le personnel, ni de confiner l’atelier en vue d’une décontamination par une entreprise compétente. L’activité a continué jusqu’en fin d’après midi. Les allées et venues des salariés et des engins de manutention ont propagé la pollution au bâtiment voisin. Ce n’est que ce jour, sous la pression des cheminots, qu’un droit d’alerte a été déposé par un membre du CHSCT du Technicentre Charente-Périgord de Saintes, pour obliger la direction à prendre des mesures de protection du personnel et de l’environnement.

J'aime bien le "la direction n'a pas jugé bon de faire évacuer et décontaminer.....", les pauvres agents assistés qui attendent de faire ce qu'on leur dit !

Le droit de retrait est à appliquer dés lors que le ou les agents craignent pour leur propre sécurtié me semble t-il ..??

Bien sûr, tout est de la faute de ces "pauvres agents assistés qui attendent de faire ce qu'on leur dit".

Tu n'en a pas marre de sortir des énormités pareilles? Qui est responsable de la sécurité de son personnel et de celui des sous-traitant, d’après toi? En plus, si tu ne connais pas la différence entre un droit d'alerte et un droit de retrait, il vaudrait mieux que tu te renseigne un peu avant de taper sur ton clavier... çà t'éviterais de passer pour un âne. C'est marrant le ramassis de sornettes, plaisanteries douteuses et autres contre-vérités que l'on peut lire à chaque incident/accident dès que quelqu'un quelque part les dénoncent.

La chape de plomb, il n'y a que çà de vrai, la chape de plomb et le déni de danger... c'est bien dans l'air du temps tout çà!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Moi aussi, j'ai cherché à faire tourner mon aspiro à l'envers... resultats: il a d'abord fallu demonter la prise electrique, ou reprendre les connexions du cablage aux bornes du moteur electrique...

Une fois l'operation effectuée, il a fallu aussi changer la turbine d'aspiration ( le sens des pales est calé, de construction, en fonction d'un seul sens de fonctionnement ).

Somme toutes, manoeuvres trés habituelles d'un opérateur appelé à se servir d'un aspirateur......

Fabrice

Je me ferais expliquer tout çà demain directement auprès des intéressés et je vous tiendrais au courant. :Smiley_04:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment aborder de manière non exacerbé, tout souci relatif à ce produit ??? la contre réaction populaire est tout aussi exagérée que fut le silence des années durant par ceux qui savaient.....

Quelques personnes ont tenté, en vain, de dire qu'il y avait Amiante et amiante, que la texture, le temps d'exposition etaient des données fondamentales dans le risque des personnes qui y sont exposés...la seule réaction épidermique à ces propos fut : "amiante, amiante, amiante...."...

Imaginons un instant que des rapprochements puissent être établis entre l'usage du Pastis, et le cancer du Foie.....et c'est tout le Sud du 45° Nord qui va se trouver soudainement dans un marasme profond....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah !? Parce que se faire décontaminer, ça se fait comme ça, en claquant des doigts ???

L'amiante j'ai bossé 6 ans dedans de part mon ancien job et j'ai habité 10 ans près de l'usine Eternit de Thiant (59) donc ce n'est pas une inconnue pour moi.J'en connait les risques et les moyens de les combattre.

Je voulais juste souligner en reprenant le texte de Sud que cet article mettait une nouvelle fois la direction en défaut sous pretexte qu'elle n'a pas fais évacuer les lieux.

J'espère franchement que les agents travaillent sur place n'ont pas attendu les directives et pris leurs responsabilités.(DDR entre autre)

Modifié par iancurtis
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je voulais juste souligner en reprenant le texte de Sud que cet article mettait une nouvelle fois la direction en défaut sous pretexte qu'elle n'a pas fais évacuer les lieux.

La Direction n'a rien organisé et a espéré que tout se réglerait dans le feutré (comme souvent) et il n'aurait pas fallu souligner ce fait ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le temps d'exposition n'est en rien une variable.

Ah...!!! Et les fiches relatives aux risques ne parlent pas de 10 années d'exposition ??? ( basées trés probablement sur des etudes statistiques...)

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu veux sans doute parler des études commandées par le ministère de la santé ?

Légèrement orienté pour qu'une minorité soit indemnisée ?

Bien sur qu'au delà de 10 ans le risque est augmenté mais pas pour autant systématique, c'est la même chose dans l'autre sens.

Une seule fibre peut suffire à provoquer un cancer ou autre saloperie.

Heureusement que la période de lantence est longue pour les indemniseurs dirai-je même.

Dans mon secteur il y a des cas de cancers des poumons,d'asbestose et de mésothéliome chez des personnes n'ayant même pas été en contact direct avec l'amiante.

Eternit avait une décharge à ciel ouvert ou un type en bulldozer faisait des allers retours toute la journée pour dammer les rebus.

Récemment les personnes indemnisés ont du retourner au tribunal pour finalement obtenir gain cause contre l'état qui leur réclamait un "trop perçu"...

L'amiante dérange à tous niveaux vient s'ajouter à ça le "scandale" du diesel et bientôt ça sera autre chose, le Wifi, le PQ,les emballages en polistyrène du Mac Do...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une seule fibre peut suffire à provoquer un cancer ou autre saloperie.

Parfaitement exact, tout comme la probabilité que dès que tu vas mettre les pieds dans ton auto, un poids lourd va te foncer dessus, et ce sera lethal....

Vu le contexte qui fut le tiens, je comprends parfaitement que tu y sois extremement sensible, aurais je pu réagir autrement si j'avais été dans ton cas ??? je n'en suis pas certain......

Les autres "bombes" que tu cites sont en instance d'eclater, sans doute bien relayées par quelque interêt sous-jacent..et c'est ainsi que l'on manipule, à tour de rôle, les foules....par des concordances simples, ou simplistes......

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Moi aussi, j'ai cherché à faire tourner mon aspiro à l'envers... resultats: il a d'abord fallu demonter la prise electrique, ou reprendre les connexions du cablage aux bornes du moteur electrique...

Une fois l'operation effectuée, il a fallu aussi changer la turbine d'aspiration ( le sens des pales est calé, de construction, en fonction d'un seul sens de fonctionnement ).

Somme toutes, manoeuvres trés habituelles d'un opérateur appelé à se servir d'un aspirateur......

Fabrice

Moi , je fouette les "petits nains " qu'il y a dedans pour qu'ils pédalent à l'envers ...

C'est du lourd , aujourd'hui !

I

:Smiley_39:

Fin du HS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.