Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[Drôme] Histoire des lignes oubliées


IGS4

Messages recommandés

Carte ferroviaire du département de la Drôme

Carte ferroviaire du département de l'Isère

Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire - La Côte-Saint-André-Le-Rival - Beaucroissant (Bifur)

Longueur : 51,800 km (Bifur de Beaucroissant).
Longueur : 53,100 km (Ex. gare de Beaucroissant).

Mise en service par la Compagnie du chemin de fer de Saint-Rambert à Grenoble : le 5 novembre 1856.
Reprise de l'exploitation par la Compagnie des Chemins de fer du Dauphiné : le 5 décembre 1857.
Reprise de l'exploitation par la Compagnie du PLM : en 1863.

Fermeture au service voyageurs : le 1er juillet 1939.

Fermeture au service marchandises :
- section Beaurepaire - Izeaux (29,200 km) : vers 1990.
- section Izeaux - Ex. gare de Beaucroissant (3,600 km) : le 28 mai 1967.

Gare de Beaurepaire (PK 20 + 300)

Elle était située à 20,300 km de Saint-Rambert-d'Albon et à 32,800 km de Beaucroissant.

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM (en 1915).

Dans le fond la direction de Beaucroissant (Rives) et Grenoble.

beaure10.jpg

Modifié par IGS4
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la bif côté rives est toujours en service pour desservir la carrière Budillon à la demande

(une batterie de trains complets une fois tous les 36 du mois, mais encore de temps en temps)

sinon tu sembles dire que c'est encore en service entre st rambert et beaurepaire ?

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu sembles dire que c'est encore en service entre st rambert et beaurepaire ?

Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire (Beaucroissant)

La VUTR : Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire sur notre forum.

RFF veut fermer la ligne de fret entre Beaurepaire et Saint Rambert d'Albon

Depuis quelques mois Réseau Ferré de France veut fermer cette ligne vieille de 80 ans pour cause

de sécurité. La commune de Beaurepaire et la coopérative agricole La Dauphinoise ont obtenu le

maintien jusqu'en décembre. Un enjeu économique pour la ville comme pour les céréaliers.

Pour RFF, cette voie ferrée est trop vétuste. Une partie a d'ailleurs déjà été fermée. La ligne allait

autrefois jusqu'à Rives. Le coût des travaux nécessaires est estimé à 6 millions d'euros. Il faudrait

refaire complètement les voies. "Nous préférons investir sur d'autres lignes. Nous ne voulons pas

faire d'investissements à perte" affirme RFF.

Pourtant, cet axe ferroviaire représente un argument déterminant pour attirer de nouvelles entreprises

sur la zone industrielle du Champlard à Beaurepaire. Et de son côté la coop agricole La Dauphinoise

comptait augmenter son transport de céréales de 50 000 à 80 000 tonnes annuelles.

La suite dans France 3 Alpes du mardi 7 octobre.

silo_410.jpg

Modifié par IGS4
  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

Je déterre un vieux sujet mais je suis native du secteur de la côte saint André et cette ligne je ne la connais pas très bien, mais quelle dommage que cela ne soit plus exploité ! Le plus proche étant le grand lemps dè chez mes parents . Je suis triste de savoir que la ligne Beaurepaire /Saint Rambert est fermé .... Souvent j espérais voir une circulation ou une loc passée ! On me disait que la desserte avait lieu une fois le mois. Je crois une fois avoir chopper en photo un yoyo du côté de Lapeyrouse . Je vais essayer de remettre la main dessus :) 

et tenter de retrouver des infos sur cette ligne ! 

Sandrine

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire - La Côte-Saint-André-Le-Rival - Beaucroissant (Bifur)

Région du Sud-Est - Ligne n° 907 (situation en 1959).

Longueur : 51,800 km (Bifur de Beaucroissant).
Longueur : 53,100 km (Ex. gare de Beaucroissant).

Croquis de Saint-Rambert-d'Albon en 1904.

Collection Roland Forcet (Wiki PLM).

saint-15.jpg

La gare de Saint-Rambert-d'Albon à l'époque de la Compagnie du PLM.

saint-10.jpg

saint-11.jpg

saint-12.jpg

saint-14.jpg

Modifié par IGS4
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire - La Côte-Saint-André-Le-Rival - Beaucroissant (Bifur)

Région du Sud-Est - Ligne n° 907 (situation en 1959).

Longueur : 51,800 km (Bifur de Beaucroissant).
Longueur : 53,100 km (Ex. gare de Beaucroissant).

Épinouze (PK 9 + 900)

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM.

gare-e10.jpg

epinou10.jpg

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...
  • 2 semaines plus tard...
Ligne de Saint-Rambert-d'Albon à Rives.
 
Gare de Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs  (PK 43,7)
 
La gare à l'époque de la Compagnie du PLM.
 
13883010.jpg
 
La gare en 2013.
 
Photo : Wikipédia (Poudou99).
 
saint-10.jpg
 
Vestiges de la voie ferrée à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs (chemin du Patou) en 2013.
 
Photo : Wikipédia (Poudou99).
 
saint-11.jpg
  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
  • 1 mois plus tard...
 
Valence - Malissard - Upie - Crest
 
 
Exploitation : voie unique à voie métrique.
Longueur : 27 km.
 
Mise en service : le 5 novembre 1906.
Fermeture au service marchandises : le 1er juillet 1934.
Fermeture au service voyageurs : le 1er octobre 1934.
 
Au départ de Valence PLM, la ligne desservait :
Valence - Place de la République (+ 1 km), Les Martins (+ 4 km), Malissard (+ 7 km),
Beaumont-lès-Valence (+ 10 km), Montéléger (+ 11 km), Montmeyran (+ 15 km),
Upie (+ 18 km), Vaunaveys-la-Rochette (+ 22 km) et Crest (+ 27 km).
 
Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF.
 
Valence - Place de la République
 
13785410.jpg
 
Gare de Malissard
 
447_0010.jpg
  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.