Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Convocation visite médicale - formation - affectation - salaire


Messages recommandés

Bonjour !

Je viens vers vous car j'ai postulé pour un poste de manager maintenance en génie électrique et j'ai passé avec succès les différents entretiens lors de la journée de recrutement cadre (entretien de groupe avec étude de cas puis entretien individuel devant une personne représentant l'INFRA, une autre représentant un cabinet de recrutement et enfin une dernière personne, plus en retrait, qui n'est pas intervenue, qui était là pour juger mon comportement si j'ai bien compris.

Je suis donc convoqué à la visite médicale sur Paris. Si j'ai bien compris, il y aura un test urinaire, prise de sang, la vue (je suis myope, j'espère que ça ne posera pas de problème), l'audition puis différents tests (si j'ai bien compris, le test des manivelles, des wagons, la mémoire...)

Pouvez-vous me dire s'il y a un test avec des suites logiques à compléter ?

Lors de mon entretien avec les 3 personnes, on m'a indiqué que la prochaine étape était la discussion sur l'affectation et le salaire. Pouvez-vous m'indiquer comment ce passent ces discussions ? On nous propose plusieurs lieux et c'est à nous de donner notre préférence ? Concernant le salaire, il me semble qu'il y a une grille clairement établie, y a-t-il une marge de manoeuvre pour le négocier (je ne sors pas d'une école du groupe 1)

Concernant la formation, l'école est à Nanterre il me semble ? Pouvez-vous me donner une idée rythme d'alternance école/entreprise ?

Enfin, concernant une éventuelle négociation, pouvez-vous m'indiquer s'il existe des primes et si les cadres sont à 39h (et donc RTT) ?

J'espère que les tests se passeront bien car j'ai vraiment envie de rentrer à la SNCF. Ce que j'ai compris de cette entreprise et ce que l'on m'a expliqué me parle beaucoup.

:Smiley_43: d'avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Concernant le salaire, il me semble qu'il y a une grille clairement établie, y a-t-il une marge de manœuvre pour le négocier (je ne sors pas d'une école du groupe 1)

Oui, au cadre permanent (Statut) il y a une grille. Et en sus, dans chaque filière professionnelle, un grade de début en fonction du niveau de formation initial ou des diplômes. A ce grade, correspond une rémunération statutaire qui progressera par la suite selon les règles statutaires également.

Si la question se pose, c'est certainement parce qu'il est envisagé un recrutement hors statut avec contrat de travail négocié de gré à gré.

De gré à gré, la rémunération de début est souvent supérieure à celle de l'équivalence dans la grille de salaire statutaire (sinon à quoi bon ?).

Si on vous propose du gré à gré c'est probablement aussi parce que vous avez plus de 30 ans et que ne remplissez donc plus les conditions d'admission au Cadre Permanent.

Ou alors, vous avez une expérience significative et un profil (une valeur sur le marché de l'emploi) qui ferait qu'il est couru d'avance que vous n'accepteriez pas le salaire statutaire.

Attention, de gré à gré la rémunération est en général plus intéressante au début mais il n'y a aucun automatisme pour la faire progresser par la suite. Selon qu'on veuille vous retenir ou pas et votre valorisation dans lé métier, la rémunération augmentera ou stagnera dans la durée.

Chacun voit midi à sa porte, mais le mieux (même si c'est moins bien payé au début) c'est un emploi et un grade statutaire avec la rémunération prévue par la grille qui va avec.

Normalement, recruté à un âge inférieur ou égal à 30 ans (il existe quelques ajustements) sur un emploi prévu au dictionnaire des filières (c'est à dire pas quelque chose d'atypique qui ne rentre pas dans les cases), normalement c'est au Statut... point barre ! Promis juré par Pepy, les ministres... tout le monde. Mais les recruteurs n'en font parfois qu'à leur tête.

Tout le monde est à 35 heures. Les cadres ne sont pas soumis à tableau de service. Ils sont censés ajuster et organiser leur activité pour ne pas faire plus que les heures pour lesquelles ils sont payés (durée annuelle, fixée par décret chaque année).

La mobilité géographique (voire même professionnelle avec des passerelles d'une filière à une autre) est la règle pour les cadres. La première affectation est plus ou moins adaptée pour se faire la main, découvrir les us et coutumes de l'entreprise, les relations sociales, le management, les contraintes, les injonctions contradictoires... tout ça !).

Modifié par PLANONYME
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette réponse très complète !

Alors non je n'ai pas plus de 30 ans, on m'a juste dit, à la fin de mon second entretien "si vous passez avec succès cette entretien vous serez convoqué à la visite médicale et l'on parlera ensuite du salaire et de l'affectation" donc peut-être qu'ils vont juste me mettre devant le fait accompli.

Si je résume bien, le statut cadre permanent suit une grille de salaire et une évolution bien définie, un statut "gré à gré" la rémunération est supérieure à l'embauche mais après l'évolution est moins définie.

Ah oui il n'y a personne à 39h ? Et les cadres c'est comme dans le privé alors, on a un contrat MAIS quand il y a des projets urgents ou autre il ne faut pas compter les heures ?

Il n'y a donc pas de RTT ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moins de 30 ans, sur un emploi du dictionnaire des filières, il n'y a normalement pas lieu d'embaucher hors statut. Vous parler du salaire signifie peut-être qu'il s'agit de vous présenter comment ça fonctionne dans le cadre du Statut.

Au Statut, une grade de début avec la rémunération telle que fixée dans la grille statutaire. Des mécanismes qui font que cette rémunération va au moins un peu augmenter par la suite (a minima sous l'effet des échelons d'ancienneté et du délai de séjour maxi dans le premier niveau d'une qualification). Il y a d'ailleurs un sujet en cours sur le G.V.T. (la fin ?) sur ce forum : '?do=embed' frameborder='0' data-embedContent>>

Si, il y a des RTT. Difficile à résumer en quelques lignes en restant précis et exhaustif car il y a plusieurs régimes selon les fonctions occupées.

En gros : votre régime de travail limitera votre présence à un certain nombre de jours dans l'année. Il y a 52 semaines dans l'année. Comptez, deux jours de repos par semaine (hebdomadaires et périodiques car la réglementation fait la nuance mais disons 104 ou 105 quand il y a 53 dimanches), et comme ça fait trop pour que ça rentre dans un régime 35 heures, il va y avoir des journées supplémentaires. A priori 18 dans votre cas. J'ai pris comme référence le régime de travail d'un cadre d'établissement non soumis à tableau de service. 365 jours de calendrier dans l'année, moins 104 moins 18 moins 28 jours de congés annuels = 215 jours. Je trouve que ça fait beaucoup. J'ai dû oublier quelque chose (je m'attendais à tomber sur 210). J'ai perdu le fil de tout ça...

Les cadres c'est comme dans le privé ? Ben oui. Qu'est-ce que vous imaginiez ? Vous lisez trop Le Figaro ou Valeurs Actuelles. C'est de l'humour bien sûr. Vous lisez ce que vous voulez. C'est pour souligner qu'il y a toutes sortes de rumeurs qui circulent sur le fait que les cheminots en général travaillent vraiment très peu. Vous avez sans doute entendu parler des agents de conduite qui ne travailleraient que 3 heures par jour ? :Smiley_44:

Bienvenue dans la citadelle assiégée.

Modifié par PLANONYME
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que c'est ce que j'ai toujours entendu dire (comme souvent pour ceux qui ne connaissent pas la SNCF) que l'on ne faisait pas beaucoup d'heures supplémentaires, mais bon je me méfie des "on dit"

Merci pour ta contribution ça répond à pas mal de questions pour moi ;) En espérant que la visite médicale se passe bien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai pris comme référence le régime de travail d'un cadre d'établissement non soumis à tableau de service. 365 jours de calendrier dans l'année, moins 104 moins 18 moins 28 jours de congés annuels = 215 jours. Je trouve que ça fait beaucoup. J'ai dû oublier quelque chose (je m'attendais à tomber sur 210). J'ai perdu le fil de tout ça...

Voilà, ça me revient. J'ai oublié les jours fériés (ne tombant pas un dimanche, sauf le 1er mai qui fait encore exception). C'est-à-dire 10 ou 11 jours chômés par an.

215 - 10 = 205.

On ne doit pas être loin si je n'en ai pas trop enlevé.

que l'on ne faisait pas beaucoup d'heures supplémentaires, mais bon je me méfie des "on dit"

Les heures supplémentaires quand il y en a sont prioritairement compensées à temps égal avant la fin de semestre civil en cours. Si tel n'était pas le cas (exceptionnellement normalement) : majoration de 25 % pour les 270 premières heures de dépassement de chaque semestre civil et 50 % pour les heures au-delà.

Mais la doctrine de l'entreprise c'est que les effectifs sont calculés et ajustés en rapport avec la charge de travail et qu'il n'y a donc aucune raison qu'il y ait des heures supplémentaires (sauf circonstances accidentelles).

Modifié par PLANONYME
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sans oublier les suggestions particulières genre Astreinte..c à d pendant une semaine (tout les 6 à 8) tu dois être joignable et pouvoir te rendre sur ton lieu de travail rapidement et cela 24h/24.

les horaires d'un cadre sans tableau de service et de jour, en établissement (sauf coup de bourre et réunions tardives ou .....) c'est 8h /12h -13h/18h, 18h30..

bien évidemment en établissement, il est nécessaire assez souvent de suivre des équipes ou des agents qui travaillent en service décalé ou qui font des travaux de nuit..ce qui ne dispense pas de passer au bureau dans la journée pour traiter les affaires courantes..

en résumé a par le service décalé le travail du week end...les relations syndicales ..c'est comme dans le privé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut !

Bon ça c'est bien passé je suis apte, on attend la suite.

Sympas les tests je trouve !

Félicitation .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Ok je vois mieux ton profil (par rapport à ton autre sujet sur l'embauche et les congés).

Quand on parle de discussion de salaire sur un jeune cadre embauché au statut la négociation se joue sur l'échelon d'ancienneté. C'est la seule marge de manœuvre pour les RH pour gonfler ton salaire et t’appâter dans l'entreprise si tu étais bien payé auparavant.

Les heures supps en tant que cadre infra,mis à part les astreintes tu oublies. Tu les feras mais elles ne seront pas payés. Pas de tableaux de service= pas d'heures comptés. Par contre comme tu es censé travailler moins de 39h par semaine tu aurais 18 RQ en plus des congés (sorte de RTT pour les agents non soumis à tableau de service).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.