Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Lettre de permutation


dad46

Messages recommandés

Invité technicentre

Pas de lettre de permutation à proprement parler... Une demande de mutation et une inscription sur un site de permutant, sauf erreur de ma part...

Résultat? Variable...

Moins de 3 mois pour quitter La Folie qui fermait pour aller sur Châtillon qui ouvrait, sans même faire de lettre à proprement parler.

8 ans pour quitter Châtillon pour rejoindre Villeneuve avec aterrrissage dans un établissement non demandé au départ.

4 ou 5 ans pour bouger d'une UP à une autre, dans le même établissement.

ET puis, pour la suite, on verra bien... Une incapacité médicale de tenue d'un poste n'aide pas vraiment pour rester sur place...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Tu as déjà un permutant? que ne le disais-tu pas... Si c'est le cas, vous faîtes, chacun de votre côté, une lettre de demande de mutation, vous précisez l'identité de l'autre partenaire en mettant le double de l'autre dans chaque lettre et vous remettez les 2 lettres à vos chefs respectifs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Puisque le permutant est trouvé, chacun prend contact avec la Direction de son établissement (ce sera délégué au service RH probablement) pour formuler de vive voix la demande, expliquer l'affaire (c'est à dire pour chacun parler de lui mais aussi de l'autre) et ainsi tâter, sinon préparer le terrain. Il sera suffisamment tôt ensuite pour chacun de rédiger une lettre formalisant la demande après que ces premiers contacts RH aient été établis. Cette lettre ne sera finalement rien d'autre qu'une demande de changement de résidence car la permutation n'est nullement formalisée ni dans le Statut, ni dans un quelconque référentiel RH. Ce papier n'aura que la valeur que le destinataire veut bien lui accorder. Il n'y a rien de contractuel. Un des deux agents peut d'ailleurs se voir proposer un changement de résidence alors que l'autre ne bougera pas ! Tout est question de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences, d'où l'intérêt de prendre langue avec le RH qui s'occupe de ça. Ces RH travaillent énormément en réseau et échangent des informations. Ce sont la qualité de ces contacts et l'implication de ces acteurs qui permettront au mouvement de personnel de se faire ou pas (les besoins et les intérêts de l'entreprise aussi bien entendu).

Après cet entretien exploratoire, je vois bien une lettre selon le schéma suivant :

(chacun à son destinataire)

Le ..............., nous nous sommes entretenus de mon souhait de rejoindre (....). Je vous ai informé que j'avais trouvé un permutant en la personne de (...).

Lors de cette rencontre, vous m'avez indiqué que (...) - Reformuler ici les éléments factuels qu'a pu communiquer l'interlocuteur RH sur la recevabilité de la demande, son délai d'examen, la facilité a priori du mouvement envisagé ou au contraire les obstacles, les difficultés... - C'est une manière de graver dans le marbre ce qui aura été dit. Les écrits restent.

Afin de donner un caractère officiel à ma démarche, je vous confirme ma demande par ce courrier.

(le permutant pressenti) a de son côté également sollicité un entretien à ce sujet et il lui a été indiqué que (...) - Reformuler ici ce qui lui a été dit -.

Je me tiens à votre disposition, de même que (le permutant pressenti) pour nous entretenir de nouveau afin que ce mouvement de personnel puisse se réaliser dans les meilleurs délais et conditions qu'il vous plaira de fixer avec votre homologue de (le contact RH ou direction de l'autre établissement).

Avec votre permission, je vous relancerai pour faire le point d'ici (...) à moins que vous ne soyez déjà d'ici là entré en contact avec moi.  Il s'agit d'exercer une juste pression (pas 3 jours, pas 8 jours, un à trois mois c'est bien).

Formule de politesse.

Copie au permutant. Copie à son RH ou sa direction.

Il peut s'avérer utile que la lettre de chacun soit accompagnée sinon d'un C.V. (surtout en usage dans l'encadrement) au moins d'une fiche récapitulant le parcours et le profil professionnel (déroulement de carrière, postes tenus, formation, examens passés...).

Et puis, croiser des doigts. Une demande de permutation est peu ou prou en concurrence avec les demande de changement de résidence déjà enregistrées... depuis longtemps parfois. Sauf si ça se fait en catimini sans qu'ils ne le sachent, les intéressés qui attendent n'apprécieraient peut-être pas un arrangement de gré à gré entre deux agents avec l'aval des deux établissements à la fois cédants et prenants. Ménager la chèvre et le chou fait aussi partie des fonctions des acteurs RH.

 

 

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.