Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Reconversion après échec


Messages recommandés

Il y a 1 heure, Stolrem a dit :

Bonjour,

J'ai échouée à mon examen AMV et je voulais savoir si pour vous les régions donne une chance pour la reconversion.

Merci

quelle est ta situation actuelle ,stage d'essai , cadre permanent ,ps25 ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 12/03/2021 à 21:23, Stolrem a dit :

J'ai échouée à mon examen AMV

Eh ben, longuement sélectionné(e) avec tests, entretiens, psycho... Tout ça pour échouer à l'examen d'AMV ? Ce n'est pas un jugement, c'est une interrogation.

Si les écarts avec ce qui était attendu ne sont somme toute pas trop grands et qu'il apparaît qu'une reprise de la formation sur tel ou tel point précis est envisageable, avec de fortes présomptions de réussite cette fois, l'entreprise va donner du temps au temps. 

La période d'essai, elle était de combien ? Ça aurait été au cadre permanent, c'était un an mais comme c'est nécessairement une embauche comme contractuel(le) car postérieure au 31 décembre 2019, je ne sais pas quelles sont les pratiques en la matière ?

Si la période d'essai permet encore de reprendre et compléter la formation, c'est ce que a priori l'entreprise fera en première intention. Sinon, je crains qu'elle ne veuille pas s'embarquer dans une reconversion. Il y aurait un examen aussi, même si c'est d'une autre filière (commerciale / vente et services en gare versus transport / mouvement). C'est sans doute moins difficile (en tout cas moins technique et précis) mais quand même, il y a des échecs aussi. Lesquels tiennent le plus souvent davantage à la personne qu'à ses capacités d'apprentissage. 

Modifié par PLANONYME
orthographe
  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, PLANONYME a dit :

Eh ben, longuement sélectionné(e) avec tests, entretiens, psycho... Tout ça pour échouer à l'examen d'AMV ? Ce n'est pas un jugement, c'est une interrogation.

Si les écarts avec ce qui était attendu ne sont somme toute pas trop grands et qu'il apparaît qu'une reprise de la formation sur tel ou tel point précis est envisageable, avec de fortes présomptions de réussite cette fois, l'entreprise va donner du temps au temps. 

La période d'essai, elle était de combien ? Ça aurait été au cadre permanent, c'était un an mais comme c'est nécessairement une embauche comme contractuel(le) car postérieure au 31 décembre 2019, je ne sais pas quelles sont les pratiques en la matière ?

Si la période d'essai permet encore de reprendre et compléter la formation, c'est ce que a priori l'entreprise fera en première intention. Sinon, je crains qu'elle ne veuille pas s'embarquer dans une reconversion. Il y aurait un examen aussi, même si c'est d'une autre filière (commerciale / vente et services en gare versus transport / mouvement). C'est sans doute moins difficile (en tout cas moins technique et précis) mais quand même, il y a des échecs aussi. Lesquels tiennent le plus souvent davantage à la personne qu'à ses capacités d'apprentissage. 

et après quel service , quel établissement va prendre le risque ... ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...